Saint Mark Saint-Marcse

General InformationInformations générales

In the Bible, Mark was the son of Mary of Jerusalem (whose house was used as a gathering place by early Christians) and the cousin of Saint Barnabas.Dans la Bible, Mark était le fils de Marie de Jérusalem (dont la maison était utilisée comme un lieu de rassemblement par les premiers chrétiens) et le cousin de Barnabé Saint.Mark was his Roman surname; his first name was John (Acts 12:12).Mark était son nom de famille romaine; son prénom était John (Actes 12:12).He accompanied Barnabas and Saint Paul on their first missionary journey (Acts 12 and 13) but abruptly left them at Perga.Il a accompagné Barnabé et Saint Paul sur leur premier voyage missionnaire (Actes 12 et 13), mais brutalement quittés à Perge.Paul therefore refused to take Mark on the second trip, a decision that precipitated a break between the apostle and Barnabas (Acts 15:36-40).Paul a donc refusé de prendre Mark sur le deuxième voyage, une décision qui a précipité une rupture entre l'apôtre et Barnabas (Actes 15:36-40).Paul and Mark later reconciled their differences (Col. 4:10; Philemon 24).Paul et Mark réconciliés par la suite leurs différences (Col. 4:10; Philémon 24).

Mark was also associated with Peter (Acts 12:12; 1 Peter 5:13).Mark a également été associé à Pierre (Actes 12:12; 1 Pierre 5:13).He is credited with writing the earliest Gospel, which reflects Peter's teaching in Jerusalem, although the Gentile orientation and seeming lack of knowledge about Palestine are evidence to the contrary.Il est crédité par écrit le plus tôt Evangile, qui reflète l'enseignement de Pierre à Jérusalem, bien que l'orientation des Gentils et l'apparent manque de connaissances sur la Palestine sont la preuve du contraire.The tradition that he founded the church in Alexandria is of dubious value.La tradition qu'il a fondé l'église à Alexandrie est de valeur douteuse.

BELIEVE Religious Information Source web-siteCROIRE
Religieuse
Information
Source
site Web
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information Religieuse
Our List of 2,300 Religious Subjects

Notre Liste des 2300 sujets Religieux
E-mailE-mail
Douglas EzellDouglas Ezell

Bibliography Bibliographie
Hiebert, D. Edmond, Mark: A Portrait of the Servant (1974).Hiebert, D. Edmond Marc: Un portrait du Serviteur (1974).


Saint Mark Saint-Marc

Advanced InformationInformations avancées

Mark, the evangelist; "John whose surname was Mark" (Acts 12:12, 25).Marc, l'évangéliste: «John surnommé Marc" (Actes 12:12, 25).Mark (Marcus, Col. 4:10, etc.) was his Roman name, which gradually came to supersede his Jewish name John.Marc (Marcus, le colonel 4:10, etc) était son nom romain, qui peu à peu remplacent son nom juif John.He is called John in Acts 13:5, 13, and Mark in 15:39, 2 Tim.Il s'appelle Jean dans Actes 13:05, 13 ans, et Mark en 15:39, 2 Tim.4:11, etc. He was the son of Mary, a woman apparently of some means and influence, and was probably born in Jerusalem, where his mother resided (Acts 12:12).4:11, etc Il était le fils de Marie, une femme apparemment de certains moyens et d'influence, et est probablement né à Jérusalem, où résidait sa mère (Actes 12:12).Of his father we know nothing. De son père, nous ne savons rien.He was cousin of Barnabas (Col. 4:10).Il était cousin de Barnabas (Colossiens 4:10).It was in his mother's house that Peter found "many gathered together praying" when he was released from prison; and it is probable that it was here that he was converted by Peter, who calls him his "son" (1 Pet. 5: 13).Il était dans la maison de sa mère que Pierre trouve «beaucoup se sont réunis prier" quand il a été libéré de prison, et il est probable que c'est ici qu'il a été converti par Pierre, qui l'appelle son «fils» (1 Pierre 5:. 13).It is probable that the "young man" spoken of in Mark 14:51, 52 was Mark himself.Il est probable que le «jeune homme» dont parle Mark 14:51, 52 était lui-même Mark.He is first mentioned in Acts 12: 25.Il est d'abord mentionné dans Actes 12: 25.He went with Paul and Barnabas on their first journey (about AD 47) as their "minister," but from some cause turned back when they reached Perga in Pamphylia (Acts 12:25; 13:13).Il est allé avec Paul et Barnabas leur premier voyage (environ AD 47) que leur «ministre», mais de quelque cause refoulés quand ils ont atteint Perga en Pamphylie (Actes 12:25; 13:13).

Three years afterwards a "sharp contention" arose between Paul and Barnabas (15:36-40), because Paul would not take Mark with him.Trois ans après, une «affirmation forte» a surgi entre Paul et Barnabas (15:36-40), car Paul ne prendrait Marc avec lui.He, however, was evidently at length reconciled to the apostle, for he was with him in his first imprisonment at Rome (Col. 4:10; Philemon 24).Il a, cependant, était évidemment à bout de vous réconcilier avec l'apôtre, car il était avec lui dans son premier emprisonnement à Rome (Col. 4:10; Philémon 24).At a later period he was with Peter in Babylon (1 Pet. 5:13), then, and for some centuries afterwards, one of the chief seats of Jewish learning; and he was with Timothy in Ephesus when Paul wrote him during his second imprisonment (2 Tim. 4:11).A une période plus tard, il était avec Pierre à Babylone (1. Pet 5:13), alors, et pendant quelques siècles après, l'un des sièges en chef de l'érudition juive, et il était avec Timothée à Ephèse où Paul l'a écrit pendant son deuxième emprisonnement (2 Tim. 4:11).He then disappears from view.Il disparaît alors de la vue.

(Easton Illustrated Dictionary)(Easton Illustrated Dictionary)


St. Mark Saint-Marc

Catholic InformationInformation catholique

(Greek Markos, Latin Marcus).(Grec Markos, Marcus latine).

It is assumed in this article that the individual referred to in Acts as John Mark (xii, 12, 25; xv, 37), John (xiii, 5, 13), Mark (xv, 39), is identical with the Mark mentioned by St. Paul (Colossians 4:10; 2 Timothy 4:11; Philemon 24) and by St. Peter (1 Peter 5:13).Il est supposé dans cet article que la personne visée au Agit comme John Mark (xii, 12, 25; XV, 37), Jean (xiii, 5, 13), Mark (XV, 39), est identique à la marque mentionnée par saint Paul (Colossiens 4:10; 2 Timothée 4:11; Philémon 24) et par saint Pierre (1 Pierre 5:13).Their identity is not questioned by any ancient writer of note, while it is strongly suggested, on the one hand by the fact that Mark of the Pauline Epistles was the cousin (ho anepsios) of Barnabas (Colossians 4:10), to whom Mark of Acts seems to have been bound by some special tie (Acts 15:37, 39); on the other by the probability that the Mark, whom St. Peter calls his son (1 Peter 5:13), is no other than the son of Mary, the Apostle's old friend in Jerusalem (Acts 21:12).Leur identité n'est pas remis en question par aucun écrivain ancien de la note, alors qu'il est fortement suggéré, d'une part par le fait que Mark des épîtres pauliniennes est le cousin (ho anepsios) de Barnabas (Colossiens 4:10), à qui Mark des actes semble avoir été lié par quelque lien spécial (Actes 15:37, 39), de l'autre par la probabilité que le Mark, dont Saint-Pierre appelle son fils (1 Pierre 5:13), n'est autre que le fils de Marie, vieil ami de l'apôtre à Jérusalem (Actes 21:12).To the Jewish name John was added the Roman pronomen Marcus, and by the latter he was commonly known to the readers of Acts (xv, 37, ton kaloumenon Markon) and of the Epistles.Pour le nom juif John a été ajouté le romain Marcus pronomen, et par ce dernier, il était communément connues des lecteurs des Actes (xv, 37, tonne kaloumenon Markon) et des épîtres.Mark's mother was a prominent member of the infant Church at Jerusalem; it was to her house that Peter turned on his release from prison; the house was approached by a porch (pulon), there was a slave girl (paidiske), probably the portress, to open the door, and the house was a meeting-place for the brethren, "many" of whom were praying there the night St. Peter arrived from prison (Acts 12:12-13).La mère de Mark a été un membre éminent de l'Eglise naissante à Jérusalem, il était dans sa maison que Pierre allumé sa sortie de prison, la maison a été approché par un porche (pulon), il y avait une fille d'esclave (paidiske), probablement à la portière , pour ouvrir la porte, et la maison était un lieu de rencontre pour les frères, «plusieurs» d'entre eux étaient en prière la nuit il ya Saint-Pierre est arrivé de la prison (Actes 12:12-13).

When, on the occasion of the famine of AD 45-46, Barnabas and Saul had completed their ministration in Jerusalem, they took Mark with them on their return to Antioch (Acts 12:25).Lorsque, à l'occasion de la famine de AD 45-46, Barnabas et Saul avaient achevé leur nistration à Jérusalem, ils ont pris Marc avec eux à leur retour à Antioche (Actes 12:25).Not long after, when they started on St. Paul's first Apostolic journey, they had Mark with them as some sort of assistant (hupereten, Acts 13:5); but the vagueness and variety of meaning of the Greek term makes it uncertain in what precise capacity he acted.Pas longtemps après, quand ils ont commencé à Saint-Paul premier voyage apostolique, ils avaient Mark avec eux comme une sorte d'assistant (hupereten, Actes 13:5), mais l'imprécision et la variété des sens du terme grec rend incertain dans ce Capacité précise qu'il a agi.Neither selected by the Holy Spirit, nor delegated by the Church of Antioch, as were Barnabas and Saul (Acts 13:2-4), he was probably taken by the Apostles as one who could be of general help.Ni choisi par le Saint-Esprit, ni délégué par l'Eglise d'Antioche, comme l'étaient Barnabas et Saul (Actes 13:2-4), il a probablement été prise par les Apôtres, comme celui qui pourrait être d'une aide générale.The context of Acts, xiii, 5, suggests that he helped even in preaching the Word.Le contexte des Actes, XIII, 5, suggère qu'il a aidé, même dans la prédication de la Parole.When Paul and Barnabas resolved to push on from Perga into central Asia Minor, Mark, departed from them, if indeed he had not already done so at Paphos, and returned to Jerusalem (Acts 13:13).Lorsque Paul et Barnabas résolus à pousser sur des Perga dans le centre de l'Asie Mineure, Mark, se retira d'eux, si même il n'avait pas déjà fait à Paphos, ils retournèrent à Jérusalem (Actes 13:13).What his reasons were for turning back, we cannot say with certainty; Acts, xv, 38, seems to suggest that he feared the toil.Ce que ses raisons étaient pour revenir en arrière, nous ne pouvons pas dire avec certitude, Actes, xv, 38, semble suggérer qu'il craignait le labeur.At any rate, the incident was not forgotten by St. Paul, who refused on account of it to take Mark with him on the second Apostolic journey.En tout cas, l'incident n'a pas été oublié par saint Paul, qui a refusé à cause de cela pour prendre Marc avec lui sur le deuxième voyage apostolique.This refusal led to the separation of Paul and Barnabas, and the latter, taking Mark with him, sailed to Cyprus (Acts 15:37-40).Ce refus a conduit à la séparation de Paul et Barnabé, et ceux-ci, prenant Marc avec lui, s'embarqua pour Chypre (Actes 15:37-40). At this point (AD 49-50) we lose sight of Mark in Acts, and we meet him no more in the New Testament, till he appears some ten years afterwards as the fellow-worker of St. Paul, and in the company of St. Peter, at Rome.A ce point (AD 49-50) nous perdons de vue de Mark dans les Actes, et nous le rencontrons pas plus dans le Nouveau Testament, jusqu'à ce qu'il paraît quelque dix ans plus tard que le compagnon de travail de saint Paul, et en compagnie de Saint-Pierre, à Rome.

St. Paul, writing to the Colossians during his first Roman imprisonment (AD 59-61), says: "Aristarchus, my fellow prisoner, saluteth you, and Mark, the cousin of Barnabas, touching whom you have received commandments; if he come unto you, receive him" (Colossians 4:10).Saint Paul, écrivant aux Colossiens durant son incarcération premier Romain (AD 59-61), déclare: "Aristarque, mon compagnon de captivité, vous salue, et Marc, le cousin de Barnabas, touchant lequel vous avez reçu des ordres; s'il vient à vous, le recevoir »(Colossiens 4:10).At the time this was written, Mark was evidently in Rome, but had some intention of visiting Asia Minor.A l'époque cela a été écrit, Mark était évidemment à Rome, mais il avait quelque intention de visiter l'Asie Mineure.About the same time St. Paul sends greetings to Philemon from Mark, whom he names among his fellow-workers (sunergoi, Philem., 24).Vers la même époque Saint-Paul envoie ses salutations à Philémon de Mark, qu'il nomme parmi ses compagnons de travail (sunergoi, Phm., 24).The Evangelist's intention of visiting Asia Minor was probably carried out, for St. Paul, writing shortly before his death to Timothy at Ephesus, bids him pick up Mark and bring him with him to Rome, adding "for he is profitable to me for the ministry" (2 Timothy 4:11).L'intention de l'évangéliste de l'apparition dans l'Asie Mineure était probablement réalisée, pour saint Paul, écrivant peu avant sa mort à Timothée à Ephèse, lui ordonne de ramasser Marc, et amène avec lui à Rome, ajoutant "parce qu'il est rentable pour moi pour le ministère »(2 Timothée 4:11).If Mark came to Rome at this time, he was probably there when St. Paul was martyred.Si Mark est venu à Rome à cette époque, il était probablement là où Saint Paul a été martyrisé.Turning to I Peter, v, 13, we read: "The Church that is in Babylon, elected together with you, saluteth you, and (so doth) Mark my son" (Markos, o huios aou). Quant à I Pierre, V, 13, nous lisons: «L'Eglise qui est à Babylone, élue avec vous, vous salue, et (donc doth) Mark mon fils» (Markos, o huios AOU). This letter was addressed to various Churches of Asia Minor (1 Peter 1:1), and we may conclude that Mark was known to them.Cette lettre a été adressée à diverses Églises d'Asie Mineure (1 Pierre 1:1), et nous pouvons conclure que Mark était connu d'eux.Hence, though he had refused to penetrate into Asia Minor with Paul and Barnabas, St. Paul makes it probable, and St. Peter certain, that he went afterwards, and the fact that St. Peter sends Mark's greeting to a number of Churches implies that he must have been widely known there.Ainsi, s'il avait refusé de pénétrer dans l'Asie Mineure, avec Paul et Barnabé, Saint-Paul rend probable, et Saint-Pierre certains, qu'il est allé par la suite, et le fait que Saint-Pierre envoie Marc salut à un certain nombre d'Eglises implique qu'il doit avoir été largement connu là-bas.In calling Mark his "son", Peter may possibly imply that he had baptized him, though in that case teknon might be expected rather than huios (cf. 1 Corinthians 4:17; 1 Timothy 1:2, 18; 2 Timothy 1:2; 2:1; Titus 1:4; Philemon 10).En appelant l'occasion de son «fils», Pierre peut éventuellement laisser entendre qu'il avait baptisé, bien que dans ce cas, teknon on pouvait s'y attendre, plutôt que huios (cf. 1 Corinthiens 4:17, 1 Timothée 1:02, 18; 2 Timothée 1: 2; 2:1; Tite 1:4; Philémon 10).The term need not be taken to imply more than affectionate regard for a younger man, who had long ago sat at Peter's feet in Jerusalem, and whose mother had been the Apostle's friend (Acts 12:12).Le terme ne doivent pas être prises pour impliquer plus de considération affectueuse pour un jeune homme, qui avait longtemps assise aux pieds de Pierre à Jérusalem, et dont la mère avait été l'ami de l'apôtre (Actes 12:12).As to the Babylon from which Peter writers, and in which Mark is present with him, there can be no reasonable doubt that it is Rome.Quant à la Babylone à partir de laquelle les écrivains Pierre, et dans lequel Mark est présent avec lui, il peut y avoir aucun doute raisonnable qu'il est de Rome.The view of St. Jerome: "St. Peter also mentions this Mark in his First Epistle, while referring figuratively to Rome under the title of Babylon" (De vir. Illustr., viii), is supported by all the early Father who refer to the subject.Le point de vue de saint Jérôme: «Saint-Pierre mentionne également cette marque dans sa première épître, tout en se référant au sens figuré à Rome sous le titre de Babylone» (.. De vir Illustr, viii), est soutenu par tous au Père-tôt qui se réfèrent à ce sujet.It may be said to have been questioned for the first time by Erasmus, whom a number of Protestant writers then followed, that they might the more readily deny the Roman connection of St. Peter.Il peut être dit avoir été interrogé pour la première fois par Erasme, dont un certain nombre d'écrivains protestants ensuite suivi, afin qu'ils puissent plus facilement refuser la connexion romaine de Saint-Pierre.Thus, we find Mark in Rome with St. Peter at a time when he was widely known to the Churches of Asia Minor.Ainsi, on retrouve Mark à Rome avec saint Pierre à un moment où il était largement connu aux Eglises d'Asie Mineure.If we suppose him, as we may, to have gone to Asia Minor after the date of the Epistle to the Colossians, remained there for some time, and returned to Rome before I Peter was written, the Petrine and Pauline references to the Evangelist are quite intelligible and consistent.Si nous lui supposons, comme nous pouvons, d'avoir été à l'Asie Mineure après la date de l'épître aux Colossiens, est resté là pendant un certain temps, et revint à Rome avant que je Peter a été écrit, les références pétrinien et Pauline à l'évangéliste sont tout à fait intelligible et cohérente.When we turn to tradition, Papias (Eusebius, "Hist. eccl.", III, xxxix) asserts not later than AD 130, on the authority of an "elder", that Mark had been the interpreter (hermeneutes) of Peter, and wrote down accurately, though not in order, the teaching of Peter (see below, MARK, GOSPEL OF SAINT, II).Lorsque nous nous tournons vers la tradition, Papias (Eusèbe, "Hist. Eccl.", III, xxxix) affirme ne pas plus tard que AD 130, sur l'autorité d'un «aîné», que Mark avait été l'interprète (hermeneutes) de Pierre, et écrit avec précision, mais pas dans l'ordre, l'enseignement de Pierre (voir ci-dessous, MARK, Evangile de saint, II).A widespread, if somewhat late, tradition represents St. Mark as the founder of the Church of Alexandria.Un très répandue, si un peu tard, la tradition représente Saint-Marc comme le fondateur de l'Église d'Alexandrie.Though strangely enough Clement and Origen make no reference to the saint's connection with their city, it is attested by Eusebius (op. cit., II, xvi, xxiv), by St. Jerome ("De Vir. Illust.", viii), by the Apostolic Constitutions (VII, xlvi), by Epiphanius ("Hær;.", li, 6) and by many later authorities.Bien que Clément et Origène, curieusement ne font aucune référence à la connexion du saint avec leur ville, il est attesté par Eusèbe (op. cit., II, XVI, xxiv), par saint Jérôme («De Vir. Illust.", Viii) , par les Constitutions apostoliques (VII, XLVI), par Épiphane ("Haer;»., li, 6) et par de nombreuses autorités tard.The "Martyrologium Romanum" (25 April) records: "At Alexandria the anniversary of Blessed Mark the Evangelist . . . at Alexandria of St. Anianus Bishop, the disciple of Blessed Mark and his successor in the episcopate, who fell asleep in the Lord."Le "Martyrologium Romanum" (25 avril) les dossiers: «À Alexandrie l'anniversaire du bienheureux Marc l'évangéliste à Alexandrie de Saint Anianus évêque, le disciple du bienheureux Marc et son successeur dans l'épiscopat, qui s'est endormi dans le Seigneur... ».The date at which Mark came to Alexandria is uncertain.La date à laquelle Mark est venu à Alexandrie est incertain.The Chronicle of Eusebius assigns it to the first years of Claudius (AD 41-4), and later on states that St. Mark's first successor, Anianus, succeeded to the See of Alexandria in the eighth year of Nero (61-2).La Chronique d'Eusèbe qu'il assigne aux premières années de Claudius (AD 41-4), et plus tard sur les États qui le premier successeur de Saint Marc, Anianus, succéda au siège d'Alexandrie dans la huitième année de Néron (61-2).This would make Mark Bishop of Alexandria for a period of about twenty years.Cela rendrait Mark évêque d'Alexandrie, pour une période d'environ vingt ans. This is not impossible, if we might suppose in accordance with some early evidence that St. Peter came to Rome in AD 42, Mark perhaps accompanying him.Ce n'est pas impossible, si l'on pourrait supposer en conformité avec certaines preuves début que saint Pierre vint à Rome en 42 av, Mark peut-être lui qui l'accompagne.But Acts raise considerable difficulties.Mais les actes soulèvent des difficultés considérables.On the assumption that the founder of the Church of Alexandria was identical with the companion of Paul and Barnabas, we find him at Jerusalem and Antioch about AD 46 (Acts 12:25), in Salamis about 47 (Acts 13:5), at Antioch again about 49 or 50 (Acts 15:37-9), and when he quitted Antioch, on the separation of Paul and Barnabas, it was not to Alexandria but to Cyprus that he turned (Acts 15:39).Dans l'hypothèse où le fondateur de l'Église d'Alexandrie était identique avec le compagnon de Paul et Barnabé, nous le trouvons à Jérusalem et Antioche sur AD 46 (Actes 12:25), dans environ 47 Salamine (Actes 13:5), à Antioche, à nouveau environ 49 ou 50 (Actes 15:37-9), et quand il quitta Antioche, sur la séparation de Paul et Barnabé, il n'a pas été à Alexandrie, mais à Chypre qu'il a tourné (Actes 15:39).There is nothing indeed to prove absolutely that all this is inconsistent with his being Bishop of Alexandria at the time, but seeing that the chronology of the Apostolic age is admittedly uncertain, and that we have no earlier authority than Eusebius for the date of the foundation of the Alexandrian Church, we may perhaps conclude with more probability that it was founded somewhat later.Il n'ya rien en effet de prouver absolument que tout cela est incompatible avec son évêque d'Alexandrie étant à l'époque, mais voyant que la chronologie de l'âge apostolique est certes incertaine, et que nous n'avons aucune autorité plus tôt que Eusèbe pour la date de la fondation de l'Eglise d'Alexandrie, nous pourrions peut-être conclure avec plus de probabilité que cela a été fondée un peu plus tard.There is abundance of time between AD 50 and 60, a period during which the New Testament is silent in regard to St. Mark, for his activity in Egypt.Il ya abondance de temps entre AD 50 et 60, une période durant laquelle le Nouveau Testament est silencieuse en ce qui concerne Saint-Marc, pour son activité en Egypte.

In the preface to his Gospel in manuscripts of the Vulgate, Mark is represented as having been a Jewish priest: "Mark the Evangelist, who exercised the priestly office in Israel, a Levite by race".Dans la préface de son Evangile dans les manuscrits de la Vulgate, Mark est représenté comme ayant été un prêtre juif: «Marc l'évangéliste, qui a exercé la fonction sacerdotale en Israël, un Lévite par la race».Early authorities, however, are silent upon the point, and it is perhaps only an inference from his relation to Barnabas the Levite (Acts 4:36).Les autorités début, cependant, sont muets sur ce point, et il est peut-être seulement une inférence à partir de sa relation avec le Lévite Barnabas (Actes 4:36).Papias (in Eusebius, "Hist. eccl.", III, xxxix) says, on the authority of "the elder", that Mark neither heard the Lord nor followed Him (oute gar ekouse tou kurion oute parekoluthesen auto), and the same statement is made in the Dialogue of Adamantius (fourth century, Leipzig, 1901, p. 8), by Eusebius ("Demonst. Evang.", III, v), by St. Jerome ("In Matth."), by St. Augustine ("De Consens. Evang."), and is suggested by the Muratorian Fragment.Papias (dans Eusèbe, "Hist. Eccl.", III, xxxix) affirme, sur l'autorité de «l'aîné», que Mark ni entendu le Seigneur, ni le suivaient (oute Gar ekouse tou kurion oute parekoluthesen automatique), et la même déclaration est faite dans le Dialogue des Adamantius (IVe siècle, Leipzig, 1901, p. 8), par Eusèbe ("Demonst. Evang.", III, V), par saint Jérôme («En Matth."), par Saint- . Augustin («De Consens. Evang."), et est proposé par le Fragment Muratori.Later tradition, however, makes Mark one of the seventy-two disciples, and St. Epiphanius ("Hær", li, 6) says he was one of those who withdrew from Christ (John 6:67).Plus tard, la tradition, cependant, fait Mark l'un des soixante-douze disciples, et saint Épiphane ("Haer", li, 6) dit qu'il a été un de ceux qui sont retirés de Christ (Jean 6:67).The later tradition can have no weight against the earlier evidence, but the statement that Mark neither heard the Lord nor followed Him need not be pressed too strictly, nor force us to believe that he never saw Christ.La tradition postérieure ne peut pas avoir de poids contre l'évidence plus tôt, mais la déclaration que Mark ni entendu le Seigneur, ni suivie besoin de Lui pas être poussée trop stricte, ni nous forcer à croire qu'il n'a jamais vu le Christ.Many indeed are of opinion that the young man who fled naked from Gethsemane (Mark 14:51) was Mark himself.Beaucoup sont en effet d'avis que le jeune homme qui s'enfuit nu de Gethsémani (Marc 14:51) était lui-même Mark.Early in the third century Hippolytus ("Philosophumena", VII, xxx) refers to Mark as ho kolobodaktulos, ie "stump-fingered" or "mutilated in the finger(s)", and later authorities allude to the same defect.Au début de la IIIe siècle Hippolyte («Philosophumena», VII, xxx) fait référence à Mark que ho kolobodaktulos, c'est à dire «moignon doigts" ou "mutilé dans le doigt (s)», et plus tard allusion aux autorités de la même défectuosité.Various explanations of the epithet have been suggested: that Mark, after he embraced Christianity, cut off his thumb to unfit himself for the Jewish priesthood; that his fingers were naturally stumpy; that some defect in his toes is alluded to; that the epithet is to be regarded as metaphorical, and means "deserted" (cf. Acts 13:13). Diverses explications de l'épithète ont été suggérées: que Mark, après avoir embrassé le christianisme, couper le pouce d'inaptitude lui pour le sacerdoce juif, que ses doigts étaient naturellement trapu; que certains défauts de ses orteils est fait allusion, que l'épithète est doit être considérée comme métaphorique, et signifie "désert" (cf. Ac 13,13).

The date of Mark's death is uncertain.La date de la mort de Mark est incertain.St. Jerome ("De Vir. Illustr.", viii) assigns it to the eighth year of Nero (62-63) (Mortuus est octavo Neronis anno et sepultus Alexandriæ), but this is probably only an inference from the statement of Eusebius ("Hist. eccl.", II, xxiv), that in that year Anianus succeeded St. Mark in the See of Alexandria.Saint-Jérôme («De Vir. Illustr." Viii) l'affecte à la huitième année de Néron (62-63) (in-octavo Mortuus HNE Neronis anno et sepultus Alexandriæ), mais ce n'est probablement une inférence à partir de la déclaration d'Eusèbe ("Hist. eccl.», II, xxiv), que dans cette année a réussi Anianus Saint-Marc dans le siège d'Alexandrie.Certainly, if St. Mark was alive when II Timothy was written (2 Timothy 4:11), he cannot have died in 61-62.Certes, si Saint-Marc était vivant lorsque II Timothée a été écrite (2 Timothée 4:11), il ne peut pas avoir mourut en 61-62.Nor does Eusebius say he did; the historian may merely mean that St. Mark then resigned his see, and left Alexandria to join Peter and Paul at Rome.N'est pas non plus dire qu'il n'a Eusèbe, l'historien peut simplement signifier que Saint-Marc, puis a démissionné de son voir, et quitté Alexandrie pour rejoindre Pierre et Paul à Rome.As to the manner of his death, the "Acts" of Mark give the saint the glory of martyrdom, and say that he died while being dragged through the streets of Alexandria; so too the Paschal Chronicle.Quant à la manière de sa mort, les "Actes" de Mark donner le saint la gloire du martyre, et dire qu'il est mort tout en étant traînés dans les rues d'Alexandrie; de ​​même la Chronique pascale.But we have no evidence earlier than the fourth century that the saint was martyred.Mais nous n'avons aucune preuve plus tôt que le quatrième siècle que le saint fut martyrisé.This earlier silence, however, is not at all decisive against the truth of the later traditions.Ce silence plus tôt, cependant, n'est pas du tout décisive contre la vérité des traditions plus tard.For the saint's alleged connection with Aquileia, see "Acta SS.", XI, pp. 346-7, and for the removal of his body from Alexandria to Venice and his cultus there, ibid., pp. 352-8.Pour la connexion présumée du saint avec Aquilée, voir «Acta SS.", XI, p. 346-7, et pour l'enlèvement de son corps, d'Alexandrie à Venise et son culte là-bas, ibid., Pp 352-8.In Christian literature and art St. Mark is symbolically represented by a lion.Dans la littérature chrétienne et l'art de Saint-Marc est symboliquement représenté par un lion.The Latin and Greek Churches celebrate his feast on 25 April, but the Greek Church keeps also the feast of John Mark on 27 September.Les Églises latine et grecque de célébrer sa fête le 25 avril, mais l'Église grecque conserve aussi la fête de Jean-Marc le 27 Septembre.

Publication information Written by J. MacRory.Publication d'informations écrites par J. Macrory.Transcribed by Ernie Stefanik.Transcrit par Ernie Stefanik.The Catholic Encyclopedia, Volume IX.L'Encyclopédie catholique, tome IX.Published 1910.Publié 1910.New York: Robert Appleton Company.New York: Robert Appleton Société.Nihil Obstat, October 1, 1910. Nihil obstat, Octobre 1, 1910.Remy Lafort, Censor.Remy Lafort, Censeur.Imprimatur.Imprimatur. +John M. Farley, Archbishop of New York+ John M. Farley, Archevêque de New York


The Apostle MarkLa marque Apôtre

Orthodox InformationInformation orthodoxe

(This information may not be of the scholastic quality of the other articles in BELIEVE. Since few Orthodox scholarly articles have been translated into English, we have had to rely on Orthodox Wiki as a source. Since the Wikipedia collections do not indicate the author's name for articles, and essentially anyone is free to edit or alter any of their articles (again, without any indication of what was changed or who changed it), we have concerns. However, in order to include an Orthodox perspective in some of our subject presentations, we have found it necessary to do this. At least until actual scholarly Orthodox texts are translated from the Greek originals!)(Cette information peut ne pas être de la qualité scolaire des autres articles de CROIRE. Depuis quelques orthodoxes articles scientifiques ont été traduits en anglais, nous avons dû compter sur Wiki orthodoxe comme une source. Depuis les collections Wikipedia n'indiquent pas le nom de l'auteur pour les articles, et essentiellement chacun est libre de modifier ou altérer aucun de leurs articles (encore une fois, sans aucune indication de ce qui a changé ou qui l'a changé), nous avons des préoccupations. Toutefois, afin d'inclure une perspective orthodoxe dans certains de notre sujet présentations, nous avons jugé nécessaire de le faire. Au moins jusqu'à réelle érudition des textes orthodoxes sont traduites à partir des originaux grecs!)

The holy, glorious and all-laudable Apostle and Evangelist Mark is the author of the Gospel of Mark, the companion of the Apostle Paul (as recorded in the Acts of the Apostles), and is numbered among the Seventy Apostles.Le saint, apôtre glorieux et tout-louable et évangéliste Marc est l'auteur de l'Evangile de Marc, le compagnon de l'apôtre Paul (comme rapporté dans les Actes des Apôtres), et est compté parmi les apôtres soixante-dix.He is often referred to as John Mark, and is the founder of the Church of Alexandria, being regarded as its first pope.Il est souvent désigné comme Jean-Marc, et il est le fondateur de l'Eglise d'Alexandrie, étant considéré comme son premier pape.As a result, he is also particularly venerated by the Coptic Church as its founder, as well.En conséquence, il est aussi particulièrement vénérée par l'Eglise copte comme son fondateur, aussi bien.His symbol as one of the four evangelists is a lion.Son symbole comme l'un des quatre évangélistes est un lion.The Church celebrates his feast days on April 25; September 27 with Aristarchus and Zenas; October 30 with Tertius, Justus, Artemas, and Cleopas; and January 4 among the Seventy.L'Eglise fête ses jours de fête le 25 avril; Septembre 27 avec Aristarque et Zenas; Octobre 30 avec Tertius, Justus, Artémas et Cléopas et Janvier 4 Parmi les soixante-dix.

Life Vie

His name was John, as the Holy Bible says: "He came to the house of Mary, the mother of John whose surname was Mark, where many were gathered together praying" (Acts 12:12).Son nom était Jean, comme la Sainte Bible dit: «Il est venu à la maison de Marie, la mère de Jean surnommé Marc, où plusieurs étaient assemblés et priaient» (Actes 12:12).He was the one whom the Lord Christ, to Whom is the glory, meant when He said: "Go into the city to a certain man, and say to him, The Teacher says, 'My time is at hand; I will keep the Passover at your house with My disciples'" (Matthew 26:18).Il était celui que le Christ Seigneur, à qui est la gloire, voulait dire quand Il a dit: «Allez dans la ville à un certain homme, et lui dire: Le maître dit:« Mon temps est proche; je vais garder le Pâque chez toi avec mes disciples »(Matthieu 26:18).

His house was the first Christian church, where they ate the Passover, hid after the death of the Lord Christ, and in its upper room the Holy Spirit came upon them.Sa maison a été la première église chrétienne, où ils avaient mangé la Pâque, se cacha après la mort du Christ, le Seigneur, et dans sa chambre haute l'Esprit Saint vint sur eux.

This apostle was born in Cyrene (one of the five Western cities, Pentapolis, in North Africa).Cet apôtre est né à Cyrène (l'une des cinq villes de l'Ouest, la Pentapole, en Afrique du Nord).His father's name was Aristopolus, his mother's name was Mary and he was a kinsman of the Apostle Barnabas.Son père était Aristopolus, le nom de sa mère était Marie et il était un parent de l'apôtre Barnabé.They were Jewish in faith, rich and of great honor.Ils étaient juifs dans la foi, riche et de grand honneur.They educated him with the Greek and Hebrew cultures.Ils lui ont instruits avec les cultures grecque et hébraïque.He was called Mark after they immigrated to Jerusalem, where St. Peter had become a disciple of Jesus Christ.Il a été appelé Mark, après avoir immigré à Jérusalem, où Saint-Pierre était devenu un disciple de Jésus-Christ.St. Peter was married to the cousin of Aristopolus.Saint-Pierre était marié à la cousine de Aristopolus. Mark visited St. Peter's house often, and from him he learned the Christian teachings.Mark visité la maison de Saint-Pierre souvent, et de lui il a appris les enseignements chrétiens.

Once when Aristopolus and his son Mark were walking near the Jordan river, close by the desert, they encountered a raving lion and a lioness.Une fois quand Aristopolus et son fils Mark étaient à pied près de la rivière Jourdain, près du désert, ils ont rencontré un lion furieux et une lionne.It was evident to Aristopolus that it would be his end and the end of his son, Mark.Il était évident pour Aristopolus qu'elle serait sa fin et la fin de son fils, Mark.His compassion for his son compelled him to order him to escape to save himself.Sa compassion pour son fils le forçait à lui afin d'échapper pour se sauver.Mark answered, "Christ, in whose hands our lives are committed, will not let them prey on us."Mark a répondu: «Le Christ, dans les mains de nos vies se sont engagés, ne pas les laisser s'en prennent à nous."Saying this, he prayed, "O, Christ, Son of God, protect us from the evil of these two beasts and terminate their offspring from this wilderness."En disant cela, il pria: «O Christ, Fils de Dieu, protège-nous du mal de ces deux bêtes et mettre fin à leur progéniture à partir de ce désert."Immediately, God granted this prayer, and the two beasts fell dead.Immédiatement, Dieu a accordé cette prière, et les deux bêtes tomba mort.His father marvelled and asked his son to tell him about Christ.Son père émerveillé et a demandé à son fils pour lui dire au sujet du Christ.He believed in the Lord Christ at the hands of his son who baptized him.Il croyait en Christ, le Seigneur aux mains de son fils qui l'avait baptisé.

After the ascension of the Lord Christ, Mark accompanied Paul and Barnabas to preach the gospel in Antioch, Seleucia, Cyprus, Salamis, and Perga Pamphylia, where he left them and returned to Jerusalem.Après l'ascension du Christ, le Seigneur, Mark a accompagné Paul et Barnabas à prêcher l'Evangile à Antioche, Séleucie, Chypre, Salamine, et Pergé de Pamphylie, où il les quitta et retourna à Jérusalem.After the apostolic council in Jerusalem, he went with Barnabas to Cyprus.Après le concile apostolique à Jérusalem, il alla avec Barnabas à Chypre.

After the departure of Barnabas, St. Mark went to Afrikia, Berka, and the five Western cities.Après le départ de Barnabé, Saint-Marc est allé à la Afrikia, Berka, et les cinq villes de l'Ouest.He preached the gospel in these parts, and on his account many believed.Il a prêché l'Evangile dans ces régions, et sur son compte de nombreux crus.From there, he went to Alexandria in 61 ADDe là, il se rendit à Alexandrie en 61 après JC

When he entered the city, his shoe was torn because of the amount he had walked during his preaching and evangelism.Quand il entra dans la ville, sa chaussure était déchiré à cause de la somme qu'il avait marché pendant sa prédication et l'évangélisation.He went to a cobbler in the city, called Anianus, to repair it.Il est allé à un cordonnier de la ville, appelé Anianus, pour le réparer.While Anianus was repairing the shoe, the awl pierced his finger.Bien Anianus était la réparation de la chaussure, le poinçon percé son doigt.Anianus shouted in Greek saying "Eis Theos!"Anianus crié en grec disant: "Theos Eis!"which means "O, one God!"ce qui signifie «O, un seul Dieu!"When St. Mark heard these words his heart rejoiced exceedingly.Lorsque Saint-Marc a entendu ces mots son cœur se réjouit extrêmement.He found it suitable to talk to him about the one God.Il a trouvé opportun de lui parler du Dieu unique.The apostle took some clay, spat on it, and applied it to Anianus' finger, saying "in the Name of Jesus Christ the Son of God," and the wound healed immediately, as if nothing had happened to it.L'apôtre a pris un peu d'argile, craché sur elle, et l'a appliqué au doigt Anianus », affirmant que" dans le Nom de Jésus-Christ le Fils de Dieu », et la plaie guérie immédiatement, comme si rien ne s'était passé à elle.

Anianus was exceedingly amazed by this miracle that happened in the name of Jesus Christ, and his heart opened to the word of God.Anianus été très étonnés par ce miracle qui s'est produit au nom de Jésus-Christ, et son cœur ouvert à la parole de Dieu.The apostle asked him about who was the only God that he cried for when he was injured. L'apôtre lui ai demandé qui était le seul Dieu qu'il pleuré quand il a été blessé.Anianus replied "I heard about him, but I do not know him."Anianus répondu: «J'ai entendu parler de lui, mais je ne le connais pas."St. Mark started explaining to him from the beginning, from the creation of heaven and earth all the way to the prophecies that foretold the coming of Christ.Saint-Marc a commencé à lui expliquer depuis le début, depuis la création du ciel et la terre tout le chemin vers les prophéties qui annonçaient la venue du Christ.Anianus then invited him to go to his house and brought to him his children.Anianus ensuite invité à se rendre à sa maison et lui amena ses enfants.The saint preached and baptized them.Le saint prêché et les baptiser.

When the believers in the name of Christ increased and the pagan people of the city heard of it, they were enraged and thought of slaying St. Mark.Quand les croyants au nom du Christ augmenté et les païens de la ville entendu parler de lui, ils étaient furieux et la pensée de tuer Saint-Marc.The faithful advised him to leave for a short while, for the sake of the safety of the church and its care.Les fidèles lui conseillèrent de quitter pour un court moment, pour le bien de la sécurité de l'église et de ses soins.St. Mark ordained St. Anianus as bishop of Alexandria as well as three priests and seven deacons.Saint-Marc Saint-Anianus ordonné comme évêque d'Alexandrie, ainsi que trois prêtres et sept diacres.He went to the five Western cities, and remained there for two years preaching, where he ordained more bishops, priests, and deacons.Il est allé aux cinq villes de l'Ouest, et y resta pendant deux prédications ans, où il a ordonné plusieurs évêques, prêtres et diacres.

Finally he returned to Alexandria, where he found the believers had increased in number, and built a church for them in the place known as Bokalia (the place of cows), east of Alexandria on the sea shore.Enfin il est retourné à Alexandrie, où il a trouvé les croyants avaient augmenté en nombre, et a construit une église pour eux à l'endroit connu sous le nom Bokalia (la place des vaches), à l'est d'Alexandrie, sur la rive de la mer.

St. Mark Coptic Orthodox Church in Alexandria, is where the saint's head is preserved to this day.Saint-Marc Église orthodoxe copte à Alexandrie, est l'endroit où la tête du saint est conservée à ce jour.

It came to pass when he was celebrating the feast of the Resurrection in the year 68 AD that the same day coincided with the great pagan celebration for the feast of the god Syrabis.Il arriva alors qu'il célébrait la fête de la Résurrection dans l'an 68 après JC que le même jour a coïncidé avec la célébration païenne grande pour la fête de l'Syrabis dieu.Thus a multitude of pagans assembled, attacked the church at Bokalia, and forced their way in. They seized St. Mark, bound him with a thick rope, and dragged him through the streets crying, "Drag the dragon to the place of cows."Ainsi, une multitude de païens assemblés, ont attaqué l'église à Bokalia, et forcé leur chemin po Ils ont saisi Saint-Marc, le lia avec une corde épaisse, et l'a traîné dans les rues en criant: «Faites glisser le dragon à la place des vaches. "They continued dragging him with severe cruelty.Ils ont continué à lui glissant avec une extrême cruauté. His flesh was torn and scattered everywhere, and the ground of the city was covered with his blood.Sa chair était déchirée et éparpillés un peu partout, et le sol de la ville était couverte de son sang.They cast him that night into a dark prison.Ils le jetèrent lui cette nuit dans une prison obscure.

The angel of the Lord appeared to him and told him: "O Mark, the good servant, rejoice, for your name has been written in the book of life, and you have been counted among the congregation of the saints."L'ange du Seigneur lui apparut et lui dit: «Ô Mark, le bon serviteur, réjouissez-vous, pour votre nom a été écrit dans le livre de vie, et vous avez été comptés parmi la congrégation des saints." The angel disappeared, then the Lord Christ appeared to him and gave him peace.L'ange disparu, alors le Christ Seigneur lui apparut et lui donna la paix.His soul rejoiced and was glad. Son âme se réjouit et se réjouissait.The next morning, the pagans took St. Mark from the prison.Le lendemain matin, les païens ont pris Saint-Marc de la prison.They tied his neck with a thick rope and did the same as the day before, dragging him over the rocks and stones.Ils ont attaché son cou avec une corde épaisse et fait la même chose que la veille, le traînant sur les rochers et les pierres. Finally, St. Mark delivered up his pure soul into the hands of God and received the crown of martyrdom.Enfin, Saint-Marc a livré son âme pure dans les mains de Dieu et a reçu la couronne du martyre.

Nevertheless, St. Mark's death did not satisfy the rage of the pagans.Néanmoins, la mort de Saint-Marc n'a pas satisfait la rage des païens.They gathered much firewood and prepared an inferno to burn him.Ils ont rassemblé du bois beaucoup et a préparé un brasier pour le brûler.But a severe storm blew in, and heavy rains fell.Mais une violente tempête a soufflé dans, et des pluies abondantes sont tombées.The pagans became frightened and fled in fear.Les païens ont pris peur et s'est enfui dans la peur. The believers came and took the holy body, carried it to the church at Bokalia, wrapped it up, prayed over the saint, and placed him in a coffin.Les croyants sont venus et ont pris le corps sacré, il a procédé à l'église de Bokalia, l'enveloppa, prié sur le saint, et le plaça dans un cercueil.They laid the coffin in a secret place in this church.Ils ont posé le cercueil dans un lieu secret dans cette église.

In 828 AD the body of St. Mark was stolen by Italian sailors and was removed from Alexandria to Venice in Italy.En 828 après JC le corps de saint Marc a été volé par des marins italiens et a été retiré d'Alexandrie à Venise en Italie. However, the head remained in Alexandria.Cependant, la tête est restée à Alexandrie.Importance to the Coptic church Importance de l'église copte

In the Non-Chalcedonian Coptic Orthodox Church, the Apostle Mark is perhaps the most beloved of all saints, being the founder of the see of Alexandria in the first century.Dans le non-chalcédoniennes Église orthodoxe copte, l'apôtre Mark est peut-être la plus aimée de tous les saints, étant le fondateur de la voir d'Alexandrie au premier siècle.Many Coptic churches are named for him, and on the 30th of Babah (Coptic calendar), the Coptic Orthodox Church celebrates the commemoration of the consecration of the church of the pure St. Mark the Evangelist, the founder of the church in Egypt, and the appearance of his holy head in the city of Alexandria.Beaucoup d'églises coptes sont nommés pour lui, et le 30 Babah (copte calendrier), l'Église copte orthodoxe célèbre la commémoration de la consécration de l'église de la pure Saint Marc l'évangéliste, le fondateur de l'église en Egypte, et l'apparition de la tête sainte dans la ville d'Alexandrie.

A historical event: Pope Kyrillos VI received the relics of St. Mark in Cairo in 1968 .Un événement historique: le Pape Kyrillos VI a reçu les reliques de saint Marc au Caire en 1968.

On the 17th of Baounah (Coptic month), of the year 1684 AM (Coptic calendar), which was Monday, June 24, 1968 AD, and in the tenth year of the papacy of Pope Kyrillos the Sixth, 116th Pope of Alexandria, the relics of St. Mark the Apostle, the Evangelist of the Egyptian land and the first Patriarch of Alexandria, were returned to Egypt.Le 17 Baounah (mois copte), de l'année 1684 AM (copte calendrier), qui était le lundi 24 Juin, 1968 AD, et dans la dixième année du pontificat de Pape Kyrillos VI, 116e pape d'Alexandrie, le reliques de saint Marc l'Apôtre, l'Evangéliste de la terre égyptienne et le premier patriarche d'Alexandrie, ont été renvoyés à l'Egypte.After eleven centuries outside Egypt, St. Mark's body has at last returned to the same country (Cairo, Egypt) where he was martyred, and where his head is preserved to this day in the city of Alexandria, Egypt.Après onze siècles dehors de l'Egypte, le corps de Saint Marc est enfin revenu dans le même pays (Le Caire, Egypte) où il fut martyrisé, et où sa tête est conservée à ce jour dans la ville d'Alexandrie, en Egypte.

Pope Kyrillos had sent an official delegation to travel to Rome to receive the relics of St. Mark the Apostle from the Roman Catholic Pope Paul VI.Pape Kyrillos avait envoyé une délégation officielle pour se rendre à Rome pour recevoir les reliques de saint Marc l'Apôtre de la catholique romaine le Pape Paul VI. The papal delegation consisted of ten metropolitans and bishops, seven of whom were Coptic and three Ethiopians, and three of the prominent Coptic lay leaders.La délégation papale était composé de dix métropolites et évêques, dont sept étaient coptes et éthiopiens trois, et trois des coptes éminents leaders laïcs.The Alexandrian delegation received the relics of St. Mark the Apostle on Saturday, June 22, 1968 AD, from Pope Paul VI.La délégation a reçu les alexandrins reliques de saint Marc l'Apôtre le samedi, Juin 22, 1968 AD, par le Pape Paul VI.The moment of handing over the holy relics, after eleven centuries, during which the body of St. Mark was kept in the city of Venice, Italy, was a solemn and joyful moment.Le moment de la remise des reliques saintes, après onze siècles, pendant lesquels le corps de saint Marc a été maintenu dans la ville de Venise, en Italie, fut un moment solennel et joyeux.

Hymns Hymnes

Troparion (Tone 3) [1]Tropaire (ton 3) [1]

Holy apostle Mark of the Seventy;Saint Apôtre marque de la Soixante-dix;
entreat the merciful;supplie les miséricordieux;
to grant our souls forgiveness of transgressions.d'accorder notre pardon âmes des transgressions.

Troparion (Tone 4) [2]Tropaire (ton 4) [2]

From your childhood the light of truth enlightened you, O Mark,Depuis votre enfance, à la lumière de la vérité vous éclairer, ô Marc,
and you loved the labor of Christ the Savior.et vous aimé le travail du Christ Sauveur.
Therefore, you followed Peter with zealPar conséquent, vous avez suivi avec zèle Peter
and served Paul well as a fellow laborer,et servi-Paul ainsi que d'un ouvrier compatriotes,
and you enlighten the world with your holy Gospel.et vous éclairer le monde avec votre saint Évangile.

Kontakion (Tone 4) [3]Kondakion (ton 4) [3]

The Church ever sees you as a shining star, O apostle Mark,L'Église voit jamais vous comme une étoile brillante, ô apôtre Marc,
Your miracles have manifested great enlightenment.Votre miracles ont manifesté grande illumination.
Therefore we cry out to Christ:Par conséquent, nous crions vers le Christ:
"Save those who with faith honor Your apostle, O Most Merciful One.""Sauvegarder ceux qui avec foi l'honneur de votre apôtre, One O Miséricordieux."

Kontakion (Tone 2) [4]Kondakion (ton 2) [4]

When you received the grace of the Spirit from on high, O Apostle,Lorsque vous avez reçu la grâce de l'Esprit d'en haut, Ô Apôtre,
you broke the snares of the philosophers and gathered all nations into your net,tu as brisé les pièges des philosophes et rassemblées toutes les nations dans votre filet,
bringing them to your Lord, O glorious Mark,les amener à votre Seigneur, ô glorieuse Marc,
by the preaching of the divine Gospel.par la prédication de l'Evangile divin.

Sources Sources

Coptic Orthodox Synaxarium (Book of Saints)Copte orthodoxe Synaxarium (Livre des Saints)
St. Nikolai Velimirovic, The Prologue of OhridSt. Nikolai Velimirovic, Le Prologue d'Ohrid

External linksLiens externes

St. Mark's detailed biography by HH Pope Shenouda IIIBiographie détaillée de Saint-Marc par Sa Sainteté le Pape Shenouda III
St. Mark the Apostle, Evangelist, and Preacher of the Christian Faith in AfricaSaint-Marc l'Apôtre, Evangéliste, et prédicateur de la foi chrétienne en Afrique
St. Mark Icon and Story Saint-Marc Icône et Histoire
Saint-Mark Church Alexandria: HistoryEglise Saint-Marc d'Alexandrie: Histoire
Life of the Apostle and Evangelist Mark by Severus, Bishop of Al-UshmunainLa vie de l'Apôtre et Evangéliste Marc Sévère, évêque d'Al-Ushmunain
(fl. ca. AD 955-987) translated from the Arabic by B. Evetts (from Patrologia Orientalis, first series); Saint Pachomius Library(. Fl. ca 955-987 après JC) traduit de l'arabe par B. Evetts (de Patrologia Orientalis, première série), Saint-Pacôme Bibliothèque
Apostle and Evangelist Mark, APril 25 (OCA)Apôtre et évangéliste Marc, 25 avril (OCA)
Apostle Mark of the Seventy, September 27 (OCA)Apôtre marque de la soixante-dix, Septembre 27 (OCA)
Apostle Mark the Evangelist of the Seventy, January 4 (OCA)Apôtre Marc l'évangéliste des soixante-dix, Janvier 4 (OCA)
Apostle Mark of the Seventy, called John, January 4 (OCA)Apôtre marque de la soixante-dix, appelé Jean, Janvier 4 (OCA)
Apostle Mark of the Seventy, January 4 (OCA)Apôtre marque de la soixante-dix, Janvier 4 (OCA)
Mark the Apostle & Evangelist (GOARCH)Marquer l'apôtre évangéliste & (GOARCH)



Also, see:Aussi, voir:
Book of MarkLivre de Mark


This subject presentation in the original English languageCe sujet exposé dans l'original en langue anglaise



Send an e-mail question or comment to us:Envoyer un e-mail question ou un commentaire à nous:E-mailE-mail

The main BELIEVE web-page (and the index to subjects) is at:Les principaux CROIRE web-page (et l'index sur des sujets) est à l'adresse:
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information religieuse
http://mb-soft.com/believe/beliefra.html