Jesus as a ChildJésus comme un Enfant

Advanced InformationInformations avancées

(Several Chapters From Book II of Life and Times of Jesus the(Plusieurs chapitres du livre II de la vie et l'époque de Jésus, le
Messiah by Alfred Edersheim, 1886)Messie par Alfred Edersheim, 1886)

.. ....beginning in Chapter 4début du chapitre 4

The Annunciation of Jesus the MessiahL'Annonciation de Jésus le Messie

The assurance, which Joseph could scarcely dare to hope for, was miraculously conveyed to him in a dream-vision.L'assurance, que Joseph ne pouvait guère osé espérer, a été miraculeusement transporté à lui dans un rêve-vision.All would now be clear; even the terms in which he was addressed ('thou son of David'), so utterly unusual in ordinary circumstances, would prepare him for the Angel's message.Tous seraient maintenant être clair, même les termes dans lesquels il a été adressée («fils de David»), tellement inhabituel dans des circonstances ordinaires, aurait à se préparer pour le message de l'Ange.The naming of the unborn Messiah would accord with popular notions; [3 See a former note.] the symbolism of such a name was deeply rooted in Jewish belief; [1 Thus we read in (Shocher Tobh) the Midrash on Prov.La désignation du Messie à venir serait en accord avec les notions populaires; [3 Voir une note précédente.] Le symbolisme d'un tel nom était profondément enracinée dans la croyance juive; [1 Ainsi nous lisons dans (Shocher Tobh) le Midrash sur les Prov.xix.XIX.21 (closing part; ed. Lemberg. p. 16 b) of eight names given to the Messiah, viz. Yinnon (Ps. xxii. 17, 'His name shall sprout [bear sprouts] before the Sun;' comp. also Pirqe de R. El. c. 2); Jehovah ; Our Righteousness ; Tsemach (the Branch, Zech. iii. 8); Menachem (the Comforter, Is. li. 3); David (Ps. xviii. 50); Shiloh (Gen. xlix. 10); Elijah (Mal. iv. 5).21 (partie de clôture;.. Éd Lemberg p. 16 b) de huit noms donné au Messie, à savoir Yinnon (Ps. xxii 17, «Son nom sera germent [choux ours] avant le Soleil; '... Comp également Pirqe de R. c. El 2);. Éternel; notre justice; Tsemach (la Direction générale, Zech III 8);.. Menahem (consolateur, est li 3);.. David (Psaume XVIII 50);. Shiloh ( Gen 10);. Élie (Malachie IV 5)..The Messiah is also called Anani (He that cometh in the clouds, Dan. vii. 13; see Tanch. Par. Toledoth 14); Chaninah, with reference to Jer.Le Messie est aussi appelé Anani (Celui qui vient dans les nuages, Dan VII 13;.. Voir Tanch Par Toledoth 14..); Chaninah, en référence à Jérémie.xvi.xvi.13; the Leprous, with reference to Is.13; le lépreux, en référence à Est.liii.liii.4 (Sanh. 96 b).4 (96 Sanh. b).It is a curious instance of the Jewish mode of explaining a meaning by gimatreya, or numerical calculation, that they prove Tsemach (Branch) and Menachem (Comforter) to be the same, because the numerical equivalents of the one word are equal to those of the other:] while the explanation of Jehoshua or Jeshua (Jesus), as He who would save His people (primarily, as he would understand it, Israel) from their sins, described at least one generally expected aspect of His Mission, [2 Professor Wunsche (Erlauter. d. Evang. p. 10) proposes to strike out the words 'from their sins' as an un-Jewish interpolation.C'est un curieux exemple du mode de juifs d'expliquer un sens en gimatreya, ou de calcul numérique, qu'elles prouvent Tsemach (Direction) et Menachem (Consolateur) soient les mêmes, parce que les équivalents numériques des seul mot sont égales à celles des l'autre:] alors que l'explication de Jehoshua ou Josué (Jésus), comme Celui qui veut sauver son peuple (principalement, comme il le comprendre, Israël) de leurs péchés, décrit au moins un aspect généralement attendu de sa mission, [2 Professeur Wunsche (Erlauter. d. Evang. p. 10) propose de biffer les mots «de ses péchés» comme une interpolation non-juif.In answer, it would suffice to point him to the passages on this very subject which he has collated in a previous work: Die Leiden des Messias, pp. 63-108.En réponse, il suffirait de lui pointer vers les passages sur ce sujet très laquelle il a rassemblé dans un ouvrage précédent: Die Leiden des Messias, pp 63-108.To these I will only add a comment in the Midrash on Cant.Pour cela, je ne ajouter un commentaire dans le Midrash sur Cant.i.i.14 (ed. Warshau, p. 11 a and b), where the reference is undoubtedly to the Messiah (in the words of R. Berakhyah, line 8 from bottom; and again in the words of R. Levi, 11 b, line 5 from top, &c.).14 (dir. Warshau, p. 11 a et b), où la référence est sans doute le Messie (dans les paroles de R. Berakhyah, la ligne 8 du bas, et de nouveau dans les paroles de R. Levi, 11 b, ligne 5 de haut, & c.).The expression is there explained as meaning 'He Who makes expiation for the sins of Israel,' and it is distinctly added that this expiation bears reference to the transgressions and evil deeds of the children of Abraham, for which God provides this Man as the Atonement.] although Joseph may not have known that it was the basis of all the rest. L'expression y est expliqué comme signifiant «celui qui fait l'expiation pour les péchés d'Israël, et il est nettement ajouté que cette expiation porte la référence aux transgressions et les mauvaises actions des enfants d'Abraham, pour lequel Dieu donne cet homme comme l'Expiation .] bien que Joseph peut ne pas avoir su que c'était la base de tout le reste.And perhaps it was not without deeper meaning and insight into His character, that the Angel laid stress on this very element in His communication to Joseph, and not to Mary.Et c'était peut-être pas sans signification profonde et un aperçu de son caractère, que l'Ange a mis l'accent sur cet élément dans sa communication très à Joseph, et non à Marie.

The fact that such an announcement came to Him in a dream, would dispose Joseph all the more readily to receive it.Le fait qu'une telle annonce est venue à lui dans un rêve, disposerais-Joseph d'autant plus volontiers à le recevoir.'A good dream' was one of the three things [3 'A good king, a fruitful year, and a good dream.'] popularly regarded as marks of God's favour; and so general was the belief in their significance, as to have passed into this popular saying: 'If any one sleeps seven days without dreaming (or rather, remembering his dream for interpretation), call him wicked' (as being unremembered of God [a Ber. 55 b] [4 Rabbi Zera proves this by a reference to Prov. xix. 23, the reading Sabhea (satisfied) being altered into Shebha, both written, while is understood as of spending the night. Ber. 55 a to 57 b contains a long, and sometimes very coarse, discussion of dreams, giving their various interpretations, rules for avoiding the consequences of evil dreams, &c. The fundamental principle is, that 'a dream is according to its interpretation' (Ber. 55 b). Such views about dreams would, no doubt, have long been matter of popular belief, before being formally expressed in the Talmud.]).«Un bon rêve" était l'une des trois choses [3 'un bon roi, une année fructueuse, et un bon rêve.] Populairement considérés comme des marques de la faveur de Dieu, et si générale était la croyance dans leur signification, comme d'avoir passé dans ce dicton populaire: «Si l'on dort sept jours sans rêver (ou plutôt, se souvenant de son rêve pour l'interprétation), l'appeler méchants» (comme unremembered de Dieu [55 b une Ber.] [4 Rabbin de Zera prouve par une référence à Prov. XIX. 23, le Sabhea lecture (satisfait) être modifiée en Shebha, tant à l'écrit, tandis que est compris comme de passer la nuit. Ber. 55 a à 57 b contient une longue discussion, et parfois très grossières, des rêves, leur donnant des interprétations différentes, des règles pour éviter les conséquences de mauvais rêves, & c. Le principe fondamental est que «le rêve est, selon son interprétation» (Ber. 55 b). Ces vues au sujet des rêves serait, sans doute, ont longtemps été question de la croyance populaire, avant d'être formellement exprimée dans le Talmud.]).Thus Divinely set at rest, Joseph could no longer hesitate.Ainsi divinement mis au repos, Joseph ne pouvait plus hésiter.The highest duty towards the Virgin-Mother and the unborn Jesus demanded an immediate marriage, which would afford not only outward, but moral protection to both.Le plus haut devoir envers la Vierge-Mère et de l'enfant à naître Jésus exigeait un mariage immédiat, ce qui donnerait non seulement vers l'extérieur, mais la protection morale à la fois.[5 The objection, that the account of Joseph and Mary's immediate marriage is inconsistent with the designation of Mary in St. Luke ii.[5 L'objection, que le compte de Joseph et Marie mariage immédiat est incompatible avec la désignation de Marie à Saint-Luc ii.5, is sufficiently refuted by the consideration that, in any other case, Jewish custom would not have allowed Mary to travel to Bethlehem in company with Joseph.5, est suffisamment réfuté par la considération que, dans tout autre cas, la coutume juive n'aurait pas permis à Marie de se rendre à Bethléem en compagnie de Joseph.The expression used in St. Luke ii.L'expression utilisée dans saint Luc ii.5, must be read in connection with St. Matt.5, doit être lu en liaison avec Saint-Matt.i.i.25.]25.]

Viewing events, not as isolated, but as links welded in the golden chain of the history of the Kingdom of God, 'all this', not only the birth of Jesus from a Virgin, nor even His symbolic Name with its import, but also the unrestful questioning of Joseph, 'happened' [1 Haupt (Alttestam. Citate in d. vier Evang. pp. 207-215) rightly lays stress on the words, 'all this was done.'Affichage des événements, non pas comme isolé, mais que des liens soudés dans la chaîne d'or de l'histoire du Royaume de Dieu, «tout cela», non seulement la naissance de Jésus d'une Vierge, ni même son nom symbolique avec son importation, mais aussi l'interrogatoire unrestful de Joseph, «arrivé» [1 Haupt (Alttestam. Citate dans D. Vier Evang. pp. 207-215) établit à juste titre, insister sur les mots, «tout cela a été fait."He even extends its reference to the threefold arrangement of the genealogy by St. Matthew, as implying the ascending splendour of the line of David, its midday glory, and its decline.] in fulfilment [2 The correct Hebrew equivalent of the expression 'that it might be fulfilled' is not, as Surenhusius (Biblos Katallages, p. 151) and other writers have it, still loss (Wunsche) but, as Professor Delitzsch renders it, in his new translation of St. Matthew, The difference is important, and Delitzsch's translation completely established by the similar rendering of the LXX. Il étend même son de référence à l'arrangement triple de la généalogie de saint Matthieu, comme impliquant la splendeur ascendante de la lignée de David, sa gloire midi, et son déclin.] En exécution [2 L'équivalent hébreu correcte de l'expression "que les il pourrait être remplies »n'est pas, comme Surenhusius (Katallages Biblos, p. 151) et d'autres écrivains l'ont, encore une perte (Wunsche) mais, comme le professeur Delitzsch il rend, dans sa nouvelle traduction de saint Matthieu, La différence est importante , et la traduction de Delitzsch est complètement mis en place par le rendu similaire de la LXX. of 1 Kings ii.de 1 Rois II.27 and 2 Chron.27 et 2 Chron.xxxvi.XXXVI.22.] of what had been prefigured.22.] De ce qui avait été préfigurée.[a Is.[Est-ce une.vii.vii.14.] The promise of a Virgin-born son as a sign of the firmness of God's covenant of old with David and his house; the now unfolded meaning of the former symbolic name Immanuel; even the unbelief of Ahaz, with its counterpart in the questioning of Joseph, 'all this' could now be clearly read in the light of the breaking day.14] La promesse d'un fils Virgin-né comme un signe de la fermeté de l'alliance de Dieu de l'ancien avec David et sa maison;. Le désormais déplié sens de l'ancien nom symbolique Emmanuel, même l'incrédulité d'Achaz, avec son homologue dans le remise en cause de Joseph, «tout cela» pourrait désormais être clairement lu à la lumière de la journée de rupture.Never had the house of David sunk morally lower than when, in the words of Ahaz, it seemed to renounce the very foundation of its claim to continuance; never had the fortunes of the house of David fallen lower, than when a Herod sat on its throne, and its lineal representative was a humble village carpenter, from whose heart doubts of the Virgin-Mother had to be Divinely chased.Jamais la maison de David coulé moralement inférieurs lorsque, dans les mots d'Achaz, il a semblé renoncer à la base même de sa prétention à la continuation; jamais eu la fortune de la maison de David tombé plus bas, que quand un Hérode assis sur son trône, et son représentant linéaire était un charpentier humble village, dont le cœur de doutes de la Vierge-Mère a dû être divinement chassé.And never, not even when God gave to the doubts of Moses this as the sign of Israel's future deliverance, that in that mountain they should worship [b Ex.Et jamais, pas même lorsque Dieu a donné aux doutes de Moïse présente comme le signe d'Israël délivrance future, que dans cette montagne, ils devraient adorer [b Ex.iii.iii.12.] had unbelief been answered by more strange evidence.12.] Avait été répondu par l'incrédulité des preuves étranges encore.But as, nevertheless, the stability of the Davidic house was ensured by the future advent of Immanuel, and with such certainty, that before even such a child could discern between choice of good and evil, the land would be freed of its dangers; so now all that was then prefigured was to become literally true, and Israel to be saved from its real danger by the Advent of Jesus, Immanuel.Mais comme, néanmoins, la stabilité de la maison de David a été assurée par l'avènement futur d'Emmanuel, et avec une telle certitude, que, avant même un enfant pourrait discerner entre le choix du bien et du mal, la terre serait libéré de ses dangers, de sorte maintenant tout ce qui a ensuite été préfigurée était de devenir littéralement vrai, et Israël d'être sauvé de son danger réel par l'avènement de Jésus, Emmanuel.[3 A critical discussion of Is. [3 Une discussion critique de Est.vii.vii.14 would here be out of place; though I have attempted to express my views in the text.14 serait ici hors de propos, bien que j'ai essayé d'exprimer mon point de vue dans le texte. (The nearest approach to them is that by Engelhardt in the Zeitschr. fur Luth. Theol. fur 1872, Heft iv.).(Le plus proche approche pour eux est que par Engelhardt dans le Zeitschr. Fourrure Luth. Theol. Fourrure 1872, Heft IV.).The quotation of St. Matthew follows, with scarcely any variation, the rendering of the LXX.La citation de saint Matthieu qui suit, sans presque aucune variation, le rendu de la LXX.That they should have translated the Hebrew by, 'a Virgin,' is surely sufficient evidence of the admissibility of such a rendering.Qu'ils ont traduit l'hébreu par «une Vierge,« est sûrement une preuve suffisante de la recevabilité d'un tel rendu.The idea that the promised Son was to be either that of Ahaz, or else of the prophet, cannot stand the test of critical investigation (see Haupt, us, and Bohl, Alttest. Citate im NT pp. 3-6).L'idée que le Fils promis devait être soit celui d'Achaz, ou encore de le prophète, ne peut pas résister à l'épreuve de l'enquête critique (voir Haupt, nous, et Bohl, Alttest. Citate im NT pp 3-6).Our difficulties of interpretation are, in great part, due to the abruptness of Isaiah's prophetic language, and to our ignorance of surrounding circumstances.Nos difficultés d'interprétation sont, en grande partie, dû à la soudaineté de langage prophétique d'Esaïe, et à notre ignorance des circonstances environnantes.Steinmeyer ingeniously argues against the mythical theory that, since Is.Steinmeyer soutient ingénieusement contre la théorie mythique qui, depuis est.vii.vii.14 was not interpreted by the ancient Synagogue in a Messianic sense, that passage could not have led to the origination of 'the legend' about the 'Virgin's Son' (Gesch. d. Geb. d. Herrn, p. 95).14 n'a pas été interprétée par l'ancienne synagogue dans un sens messianique, ce passage ne pouvait pas conduit à l'origination de la «légende» sur les «Fils de Virgin 'l'(Gesch. d. Geb. Herrn d., p. 95).We add this further question, Whence did it originate?] And so it had all been intended.Nous ajoutons à cette question plus loin, d'où vient-il?] Et si tout cela avait été prévu. The golden cup of prophecy which Isaiah had placed empty on the Holy Table, waiting for the time of the end, was now full filled, up to its brim, with the new wine of the Kingdom.La coupe d'or de la prophétie qui avait placé Isaïe vide sur la table sainte, attendant l'heure de la fin, était maintenant plein plein, jusqu'à son bord, avec le vin nouveau du Royaume.

Meanwhile the long-looked-for event had taken place in the home of Zacharias.En attendant le long-regardé pour l'événement avait eu lieu dans la maison de Zacharie.No domestic solemnity so important or so joyous as that in which, by circumcision, the child had, as it were, laid upon it the yoke of the Law, with all of duty and privilege which this implied.Aucune solennité domestique si important ou si joyeuse que celle dans laquelle, par la circoncision, l'enfant avait, pour ainsi dire, mis sur elle le joug de la loi, avec tous devoir et le privilège dont cela impliquait.Even the circumstance, that it took place at early morning [a Pes.Même la circonstance, qu'il a eu lieu au petit matin [un PES.4 a.] might indicate this.4 a.] pourrait l'indiquer.It was, so tradition has it, as if the father had acted sacrificially as High-Priest, [b Yalkut Sh.Il était, donc la tradition, comme si le père avait agi sacrificielle comme Souverain Sacrificateur, [Sh b Yalkut.i.i.par.nominale.81.] offering his child to God in gratitude and love; [c Tanch.81], qui offre son enfant à Dieu dans la gratitude et d'amour;. [C Tanch.P Tetsavveh, at the beginning, ed.P Tetsavveh, au début, éd.Warshau, p.Warshau, p. 111 a.] and it symbolised this deeper moral truth, that man must by his own act complete what God had first instituted.111 a.] et il a symbolisé cette vérité profonde morale, que l'homme doit par sa propre loi complète ce que Dieu avait d'abord institué.[d Tanch. [D Tanch.us] To Zacharias and Elisabeth the rite would have even more than this significance, as administered to the child of their old age, so miraculously given, and who was connected with such a future.nous] à Zacharie et Elisabeth le rite aurait même plus de cette signification, telle qu'elle est administrée à l'enfant de leur âge, si miraculeusement donné, et qui était liée à un tel avenir.Besides, the legend which associates circumcision with Elijah, as the restorer of this rite in the apostate period of the Kings of Israel, [e Pirq de R. Elies.Par ailleurs, la légende qui associe la circoncision avec Élie, comme le restaurateur de ce rite dans la période d'apostats les rois d'Israël, [e PIRQ de R. Elies.c. c.29.] was probably in circulation at the time.29.] Était probablement en circulation à l'époque.[1 Probably the designation of 'chair' or 'throne of Elijah,' for the chair on which the godparent holding the child sits, and certainly the invocation of Elijah, are of later date.[1 Probablement la désignation de «chaise» ou «trône d'Elie, pour la chaise sur laquelle le parrain tient l'enfant est assis, et certainement l'invocation d'Élie, sont de date plus tard.Indeed, the institution of godparents is itself of later origin.En effet, l'institution de parrains et marraines est lui-même d'origine plus tard.Curiously enough, the Council of Terracina, in 1330 had to interdict Christians acting as godparents at circumcision!Curieusement, le Conseil de Terracina, en 1330, avait pour interdire les chrétiens agissent comme parrains et marraines à la circoncision!Even the great Buxtorf acted as godparent in 1619 to a Jewish child, and was condemned to a fine of 100 florins for his offence.Même le grand Buxtorf a agi comme parrain en 1619 d'un enfant juif, et a été condamné à une amende de 100 florins pour son infraction.See Low, Lebensalter, p.Voir Low, Lebensalter, p.86.] We can scarcely be mistaken in supposing, that then, as now, a benediction was spoken before circumcision, and that the ceremony closed with the usual grace over the cup of wine, [2 According to Josephus (Ag. Ap. ii. 26) circumcision was not followed by a feast. 86.] Nous ne pouvons guère se tromper en supposant que alors, comme aujourd'hui, une bénédiction a été dit avant la circoncision, et que la cérémonie fermée avec la grâce habituelle au cours de la coupe de vin, [2 Selon Josèphe (Ag. Ap. Ii . 26) La circoncision n'a pas été suivie d'un festin.But, if this be true, the practice was soon altered, and the feast took place on the eve of circumcision (Jer. Keth. i. 5; B. Kama 80 a; B. Bath. 60 b, &c.).Mais, si cela est vrai, la pratique fut bientôt altérée, et la fête a eu lieu à la veille de la circoncision (Jér. Keth i. 5;. B. Kama 80 a;. Bain B. 60 b, & c.). Later Midrashim traced it up to the history of Abraham and the feast at the weaning of Isaac, which they represented as one at circumcision (Pirqe d. R. Eliez. 29).] when the child received his name in a prayer that probably did not much differ from this at present in use: 'Our God, and the God of our fathers, raise up this child to his father and mother, and let his name be called in Israel Zacharias, the son of Zacharias.Plus tard Midrashim a tracée à l'histoire d'Abraham et de la fête au sevrage d'Isaac, qu'ils représentaient comme l'un à la circoncision (Pirqe d. R. Eliez. 29).] Lorsque l'enfant a reçu son nom dans une prière qui n'a probablement diffèrent pas beaucoup de ce à l'heure actuelle en cours d'utilisation: «Notre Dieu et le Dieu de nos pères, élever cet enfant à son père et sa mère, et de laisser son nom être appelé en Israël Zacharie, fils de Zacharie.[3 Wunsche reiterates the groundless objection of Rabbi Low (usp96), that a family-name was only given in remembrance of the grandfather, deceased father, or other member of the family![3 Wunsche réitère son opposition fondement de Rabbi Low (usp96), que la famille-nom ne fut donné en souvenir du grand-père, père décédé, ou un autre membre de la famille!Strange, that such a statement should ever have been hazarded; stranger still, that it should be repeated after having been fully refuted by Delitzsch.Étrange, qu'une telle déclaration ne devrait jamais avoir été hasardé; étrange encore, qu'il doit être répété après avoir été complètement réfutée par Delitzsch.It certainly is contrary to Josephus (War iv. 3, 9), and to the circumstance that both the father and brother of Josephus bore the name of Mattias.Il est certainement contraire à Josèphe (Guerre IV. 3, 9), et à la circonstance que tant le père et le frère de Josèphe portait le nom de Mattias.See also Zunz (Z. Gesch. u. Liter. p. 318).] Let his father rejoice in the issue of his loins, and his mother in the fruit of her womb, as it is written in Prov.Voir aussi Zunz (Z. Gesch. U. Litre. P. 318).] Que son père se réjouir de la question de ses reins, et sa mère dans le fruit de ses entrailles, comme il est écrit dans les Proverbes.xxiii. xxiii.25, and as it is said in Ezek.25, et comme il est dit dans Ézéchiel.xvi.xvi.6, and again in Ps.6, et à nouveau en Ps.cv. cv.8, and Gen. xxi.8, et le général xxi.4;' the passages being, of course, quoted in full.4; 'les passages étant, bien entendu, cité en entier.The prayer closed with the hope that the child might grow up, and successfully, 'attain to the Torah, the marriagebaldachino, and good works.'La prière fermée avec l'espoir que l'enfant pourrait grandir, et avec succès, «parvenir à la Torah, la marriagebaldachino, et les bonnes oeuvres."[1 The reader will find BH Auerbach's Berith Abraham (with a Hebrew introduction) an interesting tractate on the subject.[1 Le lecteur trouvera BH Auerbach Berith Abraham (avec une introduction en hébreu) ​​une tractate intéressants sur le sujet.For another and younger version of these prayers, see Low, usp 102.]Pour la version des autres et les jeunes de ces prières, voir plus bas, USP 102.]

Of all this Zacharias was, though a deeply interested, yet a deaf and dumb [2 From St. Luke i.De tout cela Zacharie fut, bien qu'un profondément intéressé, encore une sourde et muette [2 De Saint-Luc i.62 we gather, that Zacharias was what the Rabbis understood by, one deaf as well as dumb.62 nous nous réunissons, que Zacharias a été ce que les rabbins compris par une sourde ainsi que muet.Accordingly they communicated with him by 'signs', as Delitzsch correctly renders it:] witness.En conséquence ils ont communiqué avec lui par «signes», comme Delitzsch rend correctement, il:] témoin.This only had he noticed, that, in the benediction in which the child's name was inserted, the mother had interrupted the prayer.Ce seulement il avait remarqué que, dans la bénédiction au nom de laquelle l'enfant a été inséré, la mère avait interrompu la prière.Without explaining her reason, she insisted that his name should not be that of his aged father, as in the peculiar circumstances might have been expected, but John (Jochanan).Sans expliquer sa raison, elle a insisté pour que son nom ne doit pas être celle de son vieux père, que dans les circonstances particulières on aurait pu s'attendre, mais John (Jochanan).A reference to the father only deepened the general astonishment, when he also gave the same name.Une référence au père n'a fait que renforcer l'étonnement général, quand il a aussi donné le même nom.But this was not the sole cause for marvel.Mais ce n'était pas la seule cause pour Marvel.For, forthwith the tongue of the dumb was loosed, and he, who could not utter the name of the child, now burst into praise of the name of the Lord.Car, immédiatement la langue du muet se délia, et lui, qui ne pouvait pas prononcer le nom de l'enfant, désormais éclaté en louanges sur le nom du Seigneur.His last words had been those of unbelief, his first were those of praise; his last words had been a question of doubt, his first were a hymn of assurance.Ses dernières paroles avaient été celles de l'incrédulité, son premier étaient ceux de louange; ses dernières paroles avaient été une question de doute, ses premiers ont été un hymne de l'assurance.Strictly Hebrew in its cast, and closely following Old Testament prophecy, it is remarkable and yet almost natural, that this hymn of the Priest closely follows, and, if the expression be allowable, spiritualises a great part of the most ancient Jewish prayer: the so-called Eighteen Benedictions; rather perhaps, that it transforms the expectancy of that prayer into praise of its realisation.Strictement hébreu dans son casting, et suit de près la prophétie de l'Ancien Testament, il est remarquable et pourtant presque naturelle, que cet hymne du prêtre suit de près, et, si l'expression est permise, spiritualise une grande partie de la plus ancienne prière juive: la dits dix-huit bénédictions, mais plutôt peut-être, qu'il transforme l'espérance de cette prière dans la louange de sa réalisation.And if we bear in mind, that a great portion of these prayers was said by the Priests before the lot was cast for incensing, or by the people in the time of incensing, it almost seems as if, during the long period of his enforced solitude, the aged Priest had meditated on, and learned to understand, what so often he had repeated.Et si nous gardons à l'esprit, qu'une grande partie de ces prières a été dit par les prêtres avant que le lot a été moulé pour les encenser, ou par le peuple dans le temps d'encenser, il semble presque comme si, durant la longue période de son application la solitude, le vieux prêtre avait médité sur, et j'ai appris à comprendre, ce qui si souvent il avait répété.Opening with the common form of benediction, his hymn struck, one by one, the deepest chords of that prayer, specially this the most significant of all (the fifteenth Eulogy), 'Speedily make to shoot forth the Branch [3 Although almost all modern authorities are against me, I cannot persuade myself that the expression (St. Luke i. 78) rendered 'dayspring' in our AV is here not the equivalent of the Hebrew 'Branch.'Ouverture avec la forme commune de bénédiction, son hymne frappé, un par un, le plus profond des accords de cette prière, spécialement ce le plus important de tous (l'Eloge quinzième), «très rapidement des pousserez à la Direction générale [3 Bien que presque tous les modernes les autorités sont contre moi, je ne peux pas me persuader que l'expression (Saint-Luc i. 78) a rendu «aurore» dans notre AV n'est pas ici l'équivalent de l'hébreu «Direction».The LXX at any rate rendered in Jer.La LXX en tout cas rendu dans Jer.xxiii.xxiii.5; Ezek.5; Ez.xvi.xvi.7; xvii.7; xvii.10; Zech.10; Zach.iii.iii.8; vi.8; vi.12, by.] of David, Thy servant, and exalt Thou his horn by Thy salvation, for in Thy salvation we trust all the day long.12, par.] De David, ton serviteur, et d'exalter sa corne tu par ton salut, dans ton salut nous faisons confiance à tous les jours longs. Blessed art Thou, Jehovah!Tu es béni, Éternel!Who causeth to spring forth the Horn of Salvation' (literally, to branch forth).Qui a fait germer à jaillir de la Corne de salut »(littéralement, à la succursale de suite).This analogy between the hymn of Zacharias and the prayers of Israel will best appear from the benedictions with which these eulogies closed.Cette analogie entre l'hymne de Zacharie et les prières d'Israël sera mieux apparaître des bénédictions avec laquelle ces éloges fermé.For, when thus examined, their leading thoughts will be found to be as follows: God as the Shield of Abraham; He that raises the dead, and causes salvation to shoot forth; the Holy One; Who graciously giveth knowledge; Who taketh pleasure in repentance; Who multiplieth forgiveness; Who redeemeth Israel; Who healeth their (spiritual) diseases; Who blesseth the years; Who gathereth the outcasts of His people; Who loveth righteousness and judgment; Who is the abode and stay of the righteous; Who buildeth Jerusalem; Who causeth the Horn of Salvation to shoot forth; Who heareth prayer; Who bringeth back His Shekhinah to Zion; God the Gracious One, to Whom praise is due; Who blesseth His people Israel with peace.Car, quand a ainsi examiné, leurs pensées leader sera jugée comme suit: Dieu comme le Bouclier d'Abraham; Celui qui ressuscite les morts, et provoque le salut de tirer de suite; le Saint; Qui donne gracieusement des connaissances; qui prend plaisir à repentance, Qui multiplie le pardon; Qui rachète Israël; qui guérit de leur (spirituels) des maladies; Qui bénit l'année; qui rassemble les exilés de son peuple, Qui aime la justice et de jugement; Qui est la demeure et le séjour des justes; Qui bâtit Jérusalem ; Qui fait germer la corne de salut pour tourner de suite; Qui écoute la prière; Qui enfante retour Sa Shekhinah à Sion, Dieu le Miséricordieux Une, à qui la louange est due; Qui bénit son peuple d'Israël avec la paix.

It was all most fitting.Il était tout le plus approprié.The question of unbelief had struck the Priest dumb, for most truly unbelief cannot speak; and the answer of faith restored to him speech, for most truly does faith loosen the tongue.La question de l'incroyance avait frappé le prêtre muet, pour la plupart vraiment l'incrédulité ne peut pas parler, et la réponse de foi lui rendait la parole, pour la plupart vraiment la foi ne délier la langue.The first evidence of his dumbness had been, that his tongue refused to speak the benediction to the people; and the first evidence of his restored power was, that he spoke the benediction of God in a rapturous burst of praise and thanksgiving.La première preuve de son mutisme avait été, que sa langue a refusé de parler de la bénédiction au peuple, et la première preuve de sa puissance a été restaurée, qu'il parlait de la bénédiction de Dieu dans un élan enthousiaste de louange et de remerciement.The sign of the unbelieving Priest standing before the awe-struck people, vainly essaying to make himself understood by signs, was most fitting; most fitting also that, when 'they made signs' to him, the believing father should burst in their hearing into a prophetic hymn.Le signe du prêtre incroyant debout devant le émerveillés gens, essayant vainement de se faire comprendre par des signes, était le plus approprié; le plus approprié aussi que, quand «ils firent des signes» pour lui, le père croyant devrait éclater dans leur audience sur un hymne prophétique.

But far and wide, as these marvellous tidings spread throughout the hill-country of Judaea, fear fell on all, the fear also of a nameless hope.Mais loin et large, que ces nouvelles merveilleuses répartis dans la montagne de Judée, la peur est tombé sur tout, la peur aussi d'un espoir sans nom.The silence of a long-clouded day had been broken, and the light which had suddenly riven its gloom, laid itself on their hearts in expectancy: 'What then shall this Child be?Le silence d'une longue journée-assombri avait été brisé, et la lumière qui avait soudainement déchirée de sa tristesse, elle posé sur leur cœur l'espérance: «Que dirons donc cet enfant?For the Hand of the Lord also was with Him!'Car la main du Seigneur était avec lui![2 The insertion of seems critically established, and gives the fuller meaning.][2 L'insertion de la critique semble établie, et donne un sens plus large.]

FROM THE MANGER IN BETHLEHEM TO THE BAPTISM IN JORDANDe la crèche à Bethléem pour LE BAPTEME EN JORDANIE

Chapter 5 Chapitre 5

What Messiah Did the Jews Expect?Que le Messie que les Juifs en attendre?

It were an extremely narrow, and, indeed, false view, to regard the difference between Judaism and Christianity as confined to the question of the fulfillment of certain prophecies in Jesus of Nazareth.Il était une extrêmement étroite, et, en effet, vue fausse, pour ce qui concerne la différence entre le judaïsme et le christianisme en tant que limite à la question de l'accomplissement de certaines prophéties en Jésus de Nazareth.These predictions could only outline individual features in the Person and history of the Messiah.Ces prédictions ne pouvait décrire les caractéristiques individuelles de la personne et l'histoire du Messie.It is not thus that a likeness is recognised, but rather by the combination of the various features into a unity, and by the expression which gives it meaning.Il n'est donc pas qu'une ressemblance est reconnu, mais plutôt par la combinaison des caractéristiques différentes en une unité, et par l'expression qui lui donne sens.So far as we can gather from the Gospel narratives, no objection was ever taken to the fulfillment of individual prophecies in Jesus.Autant que nous pouvons recueillir des récits évangéliques, aucune objection n'a été prise pour l'accomplissement des prophéties individuelles en Jésus.But the general conception which the Rabbis had formed of the Messiah, differed totally from what was presented by the Prophet of Nazareth.Mais la conception générale que les rabbins avaient formé du Messie, différaient totalement de ce qui a été présenté par le prophète de Nazareth.Thus, what is the fundamental divergence between the two may be said to have existed long before the events which finally divided them.Ainsi, quelle est la divergence fondamentale entre les deux peut être dit avoir existé longtemps avant les événements qui les a finalement divisé.It is the combination of letters which constitute words, and the same letters may be combined into different words.C'est la combinaison de lettres qui constituent les mots et les mêmes lettres peuvent être combinés en des mots différents.Similarly, both Rabbinism and, what, by anticipation, we designate, Christianity might regard the same predictions as Messianic, and look for their fulfillment; while at the same time the Messianic ideal of the Synagogue might be quite other than that, to which the faith and hope of the Church have clung.De même, les deux rabbinisme et, ce, par anticipation, que nous désignons, le christianisme pourrait considérer que les mêmes prédictions messianiques, et chercher leur accomplissement, tandis que dans le même temps l'idéal messianique de la synagogue pourrait être tout autre que celle à laquelle le foi et l'espérance de l'Eglise se sont accrochés.

1. 1.The most important point here is to keep in mind the organic unity of the Old Testament.Le point le plus important ici est de garder à l'esprit l'unité organique de l'Ancien Testament.Its predictions are not isolated, but features of one grand prophetic picture; its ritual and institutions parts of one great system; its history, not loosely connected events, but an organic development tending towards a definite end.Ses prédictions ne sont pas isolés, mais les caractéristiques d'une image prophétique du Grand; son rituel et les institutions des parties d'un grand système, son histoire, non pas des événements vaguement liés, mais un développement organique tendant vers un but déterminé.Viewed in its innermost substance, the history of the Old Testament is not different from its typical institutions, nor yet these two from its predictions.Vu dans sa substance intime, l'histoire de l'Ancien Testament n'est pas différent de ses institutions typiques, ni encore ces deux de ses prédictions.The idea, underlying all, is God's gracious manifestation in the world, the Kingdom of God; the meaning of all, the establishment of this Kingdom upon earth.L'idée, qui sous-tend l'ensemble, est la manifestation gracieuse de Dieu dans le monde, le Royaume de Dieu, le sens de tous, la création de ce royaume sur la terre.That gracious purpose was, so to speak, individualized, and the Kingdom actually established in the Messiah.Ce but a été gracieuse, pour ainsi dire, individualisée, et le Royaume réellement constatées dans le Messie.Both the fundamental and the final relationship in view was that of God towards man, and of man towards God: the former as expressed by the word Father; the latter by that of Servant, or rather the combination of the two ideas: 'Son-Servant.'Tant les fondamentaux et la relation finale en vue était celle de Dieu envers l'homme, et de l'homme vers Dieu: la première comme exprimé par le mot Père, le second par celle du Serviteur, ou plutôt la combinaison de ces deux idées: «Son- Serviteur ». This was already implied in the so-called Protevangel; [a Gen. iii.Cela était déjà implicite dans le Protévangile dits; [A III gén.13 ] and in this sense also the words of Jesus hold true: 'Before Abraham came into being, I am.'13] et dans ce sens également les paroles de Jésus vrai: «Avant qu'Abraham a vu le jour, je suis. '

But, narrowing our survey to where the history of the Kingdom of God begins with that of Abraham, it was indeed as Jesus said: 'Your father Abraham rejoiced that he should see My day, and he saw it, and was glad.'Mais, le rétrécissement de notre enquête à l'endroit où l'histoire du Royaume de Dieu commence avec celle d'Abraham, il était en effet que Jésus a dit: «. Abraham, votre père, exulta qu'il devrait voir mon jour, et il l'a vu, et j'étais heureux" [b St. John viii.[B Saint-Jean VIII.56] For, all that followed from Abraham to the Messiah was one, and bore this twofold impress: heavenwards, that of Son; earthwards, that of Servant.56] Car, tous ceux qui suivaient d'Abraham au Messie était un, et portait cette double impressionner: le ciel, celui de Fils; vers la terre, celle du Serviteur. Israel was God's Son, His 'first-born'; their history that of the children of God; their institutions those of the family of God; their predictions those of the household of God.Israël était le Fils de Dieu, son «premier-né»; leur histoire que les enfants de Dieu; leurs institutions ceux de la famille de Dieu, leurs prédictions ceux de la maison de Dieu.And Israel was also the Servant of God, 'Jacob My Servant'; and its history, institutions, and predictions those of the Servant of the Lord.Et Israël est aussi le Serviteur de Dieu, «mon serviteur Jacob ', et son histoire, les institutions et les prédictions celles de la Servante du Seigneur.Yet not merely Servant, but Son-Servant, 'anointed' to such service.Pourtant, pas seulement serviteur, mais fils-Servant, «oint» pour un tel service.This idea was, so to speak, crystallised in the three great representative institutions of Israel. Cette idée a été, pour ainsi dire, cristallisée dans les trois institutions représentatives grands d'Israël.The 'Servant of the Lord' in relation to Israel's history was Kingship in Israel; the 'Servant of the Lord' in relation to Israel's ritual ordinances was the Priesthood in Israel; the 'Servant of the Lord' in relation to prediction was the Prophetic order. Le «Serviteur du Seigneur» par rapport à l'histoire d'Israël a été la royauté en Israël, la «Servante du Seigneur» en relation avec les ordonnances rituelles d'Israël était le sacerdoce en Israël, la «Servante du Seigneur» par rapport à la prévision a été le prophétique ordre.But all sprang from the same fundamental idea: that of the 'Servant of Jehovah.'Mais reposant toutes sur la même idée fondamentale: «. Serviteur de Jéhovah celui de la

One step still remains.Une étape reste.The Messiah and His history are not presented in the Old Testament as something separate from, or superadded to, Israel.Le Messie et son histoire ne sont pas présentés dans l'Ancien Testament comme quelque chose de séparé, ou surajoutée à Israël.The history, the institutions, and the predictions of Israel run up into Him.L'histoire, les institutions, et les prédictions d'Israël courir en Lui.[1 In this respect there is deep significance in the Jewish legend (frequently introduced; see, for example, Tanch. ii. 99 a; Deb. R. 1), that all the miracles which God had shown to Israel in the wilderness would be done again to redeemed Zion in the 'latter days.'] He is the typical Israelite, nay, typical Israel itself, alike the crown, the completion, and the representative of Israel.[1 À cet égard, il ya une signification profonde dans la légende juive (souvent introduits; voir, par exemple, Tanch II 99 a;... Deb R. 1), que tous les miracles que Dieu avait montré à Israël dans le désert serait être fait à nouveau pour racheter Sion dans les «derniers jours».] Il est typique de l'Israélite, non, typiques d'Israël lui-même, comme la couronne, l'achèvement, et le représentant d'Israël.He is the Son of God and the Servant of the Lord; but in that highest and only true sense, which had given its meaning to all the preparatory development.Il est le Fils de Dieu et la Servante du Seigneur, mais, dans ce sens le plus élevé et la seule vraie, qui avait donné son sens à tout le développement préparatoire. As He was 'anointed' to be the 'Servant of the Lord,' not with the typical oil, but by 'the Spirit of Jehovah' 'upon' Him, so was He also the 'Son' in a unique sense.Comme il était «oint» d'être la «Servante du Seigneur», non avec de l'huile typique, mais par «l'Esprit de l'Éternel» 'sur' Lui, alors Il a également été le "Fils", dans un sens unique.His organic connection with Israel is marked by the designations 'Seed of Abraham' and 'Son of David,' while at the same time He was essentially, what Israel was subordinately and typically: 'Thou art My Son, this day have I begotten Thee.'Son lien organique avec Israël est marquée par «semence d'Abraham», les dénominations et les «Fils de David», tandis que dans le même temps, il était essentiellement, ce qu'Israël a accessoirement et typiquement: «Tu es mon Fils, aujourd'hui je n'ai engendré Thee ».Hence also, in strictest truthfulness, the Evangelist could apply to the Messiah what referred to Israel, and see it fulfilled in His history: 'Out of Egypt have I called my Son.'D'où aussi, dans la plus stricte vérité, l'évangéliste pourrait s'appliquer à ce que le Messie envoyés en Israël, et les voir remplies dans son histoire: «D'Égypte j'ai appelé mon Fils."[a St. Matt.[Un Matt Laurent.ii. ii.15] And this other correlate idea, of Israel as 'the Servant of the Lord,' is also fully concentrated in the Messiah as the Representative Israelite, so that the Book of Isaiah, as the series of predictions in which His picture is most fully outlined, might be summarised as that concerning 'the Servant of Jehovah.'15] Et cet autre corrélation idée, d'Israël comme «Serviteur du Seigneur, est également entièrement concentrée dans le Messie comme l'Israélite Représentant, de sorte que le livre d'Isaïe, comme la série de prédictions dans laquelle Son image est la plus complète décrites, peut être résumée ainsi qu'en ce qui concerne «le serviteur de l'Éternel."Moreover, the Messiah, as Representative Israelite, combined in Himself as 'the Servant of the Lord' the threefold office of Prophet, Priest, and King, and joined together the two ideas of 'Son' and 'Servant'.Par ailleurs, le Messie, en tant que Représentant d'Israël, combinée à Lui-même comme «le Serviteur du Seigneur» le triple office de prophète, prêtre et roi, et réunis les deux idées de «fils» et «serviteur».[b Phil. [B Phil.ii. ii.6-11] And the final combination and full exhibition of these two ideas was the fulfillment of the typical mission of Israel, and the establishment of the Kingdom of God among men.6-11] Et la combinaison finale et une exposition complète de ces deux idées est l'accomplissement de la mission typique d'Israël, et l'établissement du Royaume de Dieu parmi les hommes.

(The English original text continues ... )(Le texte anglais original continue ...)


Author Edersheim refers to MANY reference sources in his works.Auteur Edersheim se réfère à de nombreuses sources de référence dans ses oeuvres.As a Bibliography resource, we have created a separate Edersheim References list.Comme une bibliographie des ressources, nous avons créé un Edersheim Références liste.All of his bracketed references indicate the page numbers in the works referenced.Tous ses références entre parenthèses indiquent les numéros de pages dans les ouvrages de référence.


This subject presentation in the original English languageCe sujet exposé dans l'original en langue anglaise



Send an e-mail question or comment to us:Envoyer un e-mail question ou un commentaire à nous:E-mailE-mail

The main BELIEVE web-page (and the index to subjects) is at:Les principaux CROIRE web-page (et l'index sur des sujets) est à l'adresse:
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information religieuse
http://mb-soft.com/believe/beliefra.html