Monarchianism, Sabellianism, Patripassionism, ModalismMonarchianismese

Sabellianisme, Patripassionisme, Modalisme

General InformationInformations générales

Monarchianism is a Christian heretical doctrine of the 2nd and 3rd centuries opposed to the orthodox doctrine of the Trinity; it strongly maintained the essential unity of the Deity and was intended to reinforce monotheism in Christianity. Monarchianisme est une doctrine chrétienne hérétique des 2e et 3e siècles s'oppose à la doctrine orthodoxe de la Trinité; elle a fortement maintenu l'unité essentielle de la Divinité et était destiné à renforcer le monothéisme dans le christianisme.Monarchians were divided into two groups, the Adoptionists, or Dynamic Monarchians, and the Patripassians, or Modalistic Monarchians.Monarchiens ont été divisés en deux groupes, l'Adoptionists ou Monarchiens dynamique, et le Patripassiens ou Monarchiens modaliste.

The Adoptionists taught that Christ, although of miraculous birth, was a mere man until his baptism when the Holy Spirit made him the Son of God by adoption.Le Adoptionists enseigné que le Christ, bien que de naissance miraculeuse, était un simple homme jusqu'à son baptême de l'Esprit Saint fait de lui le Fils de Dieu par adoption.This doctrine was taught by Paul of Samosata, at one time bishop of Antioch.Cette doctrine a été enseignée par Paul de Samosate, à un évêque d'Antioche de temps. Adoptionism, or adoptianism, was revived in Spain about the end of the 8th century, when it was again condemned as heresy.Adoptianisme, ou adoptianisme, a été relancé en Espagne au sujet de la fin du 8ème siècle, quand il a de nouveau été condamné comme hérésie.

The Patripassians believed in the divinity of Christ, but regarded the Trinity as three manifestations, or modes, of a single divine being.Le Patripassiens croyait en la divinité du Christ, mais considéré la Trinité comme trois manifestations, ou modes, d'un seul être divin.They taught that the Father had come to earth and suffered and died under the appearance of the Son; hence their name (Latin pater; patris,"father"; passus,"to suffer").Ils ont enseigné que le Père était venu à la terre et a souffert et est mort sous l'apparence du Fils, d'où leur nom (du latin pater; Patris, «père»; passus, «souffrir»). This doctrine was taught by the Roman Christian prelate Sabellius and is thus sometimes referred to as Sabellianism.Cette doctrine a été enseignée par le prélat romain Sabellius chrétienne et est donc parfois appelé sabellianisme.

BELIEVE Religious Information Source web-siteCROIRE
Religieuse
Information
Source
site Web
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information Religieuse
Our List of 2,300 Religious Subjects

Notre Liste des 2300 sujets Religieux
E-mailE-mail

Monarchianism, Sabellianism, Patripassionism, ModalismMonarchianisme, sabellianisme, Patripassionism, modalisme

Advanced InformationInformations avancées

In its most general sense monarchianism (also called patripassianism or Sabellianism) refers to the primarily Western attempts in the third century to defend monotheism against suspected tritheism by denying the personal distinctiveness of a divine Son and Holy Spirit in contrast to God the Father.Dans son sens le plus général monarchianisme (aussi appelé patripassianism ou sabellianisme) fait référence aux tentatives occidentales d'abord dans le troisième siècle pour défendre le monothéisme contre le trithéisme suspectée en niant la spécificité personnelle d'un divin Fils et Saint Esprit, contrairement à Dieu le Père.The term is first used by Tertullian to describe those who desired to protect the monarchy (of the one God) from improper thoughts about the economy (of the three: the Father, Son, and Holy Spirit). There were two forms of monarchianism which were not only distinctly independent but even opposed to each other.Le terme est utilisé en premier par Tertullien pour décrire ceux qui souhaite protéger la monarchie (du Dieu unique) de pensées d'irrégulier dans l'économie (des trois: le Père, le Fils et Saint Esprit). Il y avait deux formes de monarchianisme qui étaient non seulement indépendant, mais distinctement, même opposés les uns aux autres.

Dynamic, or adoptionistic, monarchianism proposed a monotheism of God the Father in relation to which Jesus was viewed as a mere man who was endowed with the Holy Spirit.Dynamique, ou adoptionistic, monarchianisme proposé un monothéisme de Dieu le Père par rapport à laquelle Jésus a été considéré comme un simple homme qui était dotée de l'Esprit Saint.This view was first put forward in Rome about 190 by Theodotus of Byzantium and continued by his successor, Artemon (also called Theodotus), who tried to argue that this teaching was the heir of the apostolic tradition.Cette vue a d'abord été proposé à Rome environ 190 par Théodote de Byzance et continuée par son successeur, Artemon (appelé aussi Théodote), qui a tenté de faire valoir que cet enseignement était l'héritier de la tradition apostolique.Artemon was refuted by Hippolytus, who condemned the teaching as an innovative attempt to rationalize the Scripture according to the systems of hellenic logic (most likely that taught by the physician and philosopher Galen).Artemon a été réfutée par Hippolyte, qui a condamné l'enseignement comme une tentative novatrice de rationaliser l'Ecriture selon les systèmes de Hellenic logique (le plus probable qui a enseigné par le médecin et philosophe Galien).

Although there has been some disagreement on exactly how to classify him, it seems most likely that Paul of Samosata held to a more advanced form of this dynamic monarchianism.Bien qu'il y ait un certain désaccord sur la manière exacte de le classer, il semble plus probable que Paul de Samosate lieu à une forme plus avancée de cette monarchianisme dynamique.He depersonalized the Logos as simply the inherent rationality of God, which led him to formulate a doctrine of the homoousia of the Logos and the Father which necessarily denied the personal subsistence of the preincarnate Word.Il dépersonnalisé le Logos comme étant simplement la rationalité inhérente de Dieu, qui l'a amené à formuler une doctrine de la homoousia du Logos et le Père qui a nécessairement nié l'existence personnelle de la Parole avant son incarnation.It was for this reason that both his teaching as a whole and the use of the word homoousia were condemned by the Synod of Antioch in 268.C'est pour cette raison que son enseignement à la fois comme un tout et l'utilisation du mot homoousia ont été condamnés par le synode d'Antioche en 268.Also in working out the consistency of the dynamic monarchian position, Paul taught that the Holy Spirit was not a distant personal entity but simply a manifestation of the grace of the Father.Toujours en travaillant sur la cohérence de la position dynamique monarchian, Paul enseigne que le Saint-Esprit n'était pas une entité lointaine personnelle, mais simplement une manifestation de la grâce du Père.

Although in basic agreement with dynamic monarchianism on the foundational issue of limiting the term theos to the person of the Father alone, modalistic monarchianism, also known simply as modalism, nevertheless attempted to speak of the full deity of the Son.Bien d'accord de base avec monarchianisme dynamique sur la question fondamentale de limiter le theos terme à la personne du Père seul, monarchianisme modaliste, aussi connu simplement comme modalisme, néanmoins tenté de parler de la pleine divinité du Fils.The earlier modalists (operating between the second and third centuries), such as Noetus, Epigonus, and Praxeas, achieved this objective by identifying the Son as the Father himself.Le Modalistes tôt (en fonctionnement entre les deuxième et troisième siècles), comme Noët, Epigonus et Praxéas, atteint cet objectif en identifiant le Fils que le Père lui-même.This led to the charge of patripassianism, which became another label for modalism. Patripassianism is the teaching that it was the Father who became incarnate, was born of a virgin, and who suffered and died on the cross.Ceci a mené à l'accusation d'patripassianism, qui est devenu un autre label pour modalisme. Patripassianism est l'enseignement que c'était le Père qui s'est incarné, est né d'une vierge, et qui a souffert et est mort sur ​​la croix.Praxeas attempted to soften this charge by making a distinction between the Christ who is the Father and the Son who was simply a man.Praxéas tenté d'adoucir cette charge en faisant une distinction entre le Christ qui est le Père et le Fils, qui était simplement un homme.In this way the Father cosuffers with the human Jesus.De cette façon, le Père cosuffers avec l'homme Jésus.

A more sophisticated form of modalism was taught by Sabellius in Rome early in the third century and was given the name Sabellianism. Although much of his teaching has been confused historically with that of Marcellus of Ancyra (fourth century), some elements can be reconstructed.Une forme plus sophistiquée de modalisme a été enseigné par Sabellius, au début du IIIe siècle à Rome et reçut le nom de sabellianisme. Bien que beaucoup de son enseignement a été confondue avec celle de l'histoire Marcel d'Ancyre (IVe siècle), certains éléments peuvent être reconstruits.It seems that Sabellius taught the existence of a divine monad (which he named Huiopator), which by a process of expansion projected itself successively in revelation as Father, Son, and Holy Spirit.Il semble que Sabellius enseignait l'existence d'une monade divine (qu'il nomma Huiopator), qui, par un processus d'expansion s'est projeté successivement dans la révélation comme Père, Fils et Esprit Saint.As Father it revealed itself as Creator and Lawgiver.Comme le Père il se révèle comme Créateur et Législateur.As Son it revealed itself as Redeemer.En tant que Fils qu'il s'est révélé comme Rédempteur.As Spirit it revealed itself as the giver of grace.Comme Esprit, il s'est révélé comme le dispensateur de la grâce.These were three different modes revealing the same divine person.Ces trois modes différents révélant la même personne divine.Sabellius as well as the modalists preceding him shared the same view of the Logos as that of Paul of Samosata.Sabellius ainsi que les Modalistes le précède partagé la même vision du Logos comme celle de Paul de Samosate.This along with the fact that modalism was much more popular than dynamic monarchianism (so much so that it alone is sometimes simply called monarchianism) is perhaps why Paul is classified by later patristic writers as a modalist.Ceci avec le fait que modalisme était beaucoup plus populaire que monarchianisme dynamiques (tant et si bien qu'il est seul, parfois appelé tout simplement monarchianisme) est peut-être pourquoi Paul est classé par les écrivains patristiques tard comme un Modaliste.

CA BlaisingCA Blaising
(Elwell Evangelical Dictionary) (Elwell évangélique Dictionary)

Bibliography Bibliographie
Eusebius, Church History 5.25; 7.27 - 30; Hippolytus, Contra Noetum; Tertullian, Against Praxeas; R Seeberg, Text book of the History of Doctrines; JND Kelly, Early Christian Doctrines. Eusèbe, Histoire de l'Église 5,25; 7,27 à 30; Hippolyte, Contra Noetum; Tertullien, Contre Praxéas; R Seeberg, livre Texte de l'histoire des doctrines; JND Kelly, Early Christian Doctrines.


MonarchiansMonarchiens

Catholic InformationInformation catholique

Heretics of the second and third centuries.Les hérétiques de la deuxième et troisième siècles.The word, Monarchiani, was first used by Tertullian as a nickname for the Patripassian group (adv. Prax., x), and was seldom used by the ancients.Le mot, Monarchiani, a d'abord été utilisé par Tertullien comme un surnom pour le groupe Patripassian (Adv. Prax., X), et a rarement été utilisée par les anciens. In modern times it has been extended to an earlier group of heretics, who are distinguished as Dynamistic, or Adoptionist, Monarchians from the Modalist Monarchians, or Patripassians [Sabellians].Dans les temps modernes, il a été étendu à une version antérieure du groupe des hérétiques, qui se sont distingués comme dynamiste, ou Adoptianisme, Monarchiens du Monarchiens Modaliste ou Patripassiens [Sabelliens].

I. DYNAMISTS, OR ADOPTIONISTSI. dynamistes, OU Adoptionists

All Christians hold the unity (monarchia) of God as a fundamental doctrine.Tous les chrétiens ont l'unité (Monarchia) de Dieu comme une doctrine fondamentale.By the Patripassians this first principle was used to deny the Trinity, and they are with some reason called Monarchians.Par la Patripassiens ce premier principe a été utilisé pour nier la Trinité, et ils sont avec raison appelés Monarchiens.But the Adoptionists, or Dynamists, have no claim to the title, for they did not start from the monarchy of God, and their error is strictly Christological. Mais le Adoptionists ou dynamistes, n'ont aucun droit sur le titre, car ils n'ont pas commencé de la monarchie de Dieu, et leur erreur est strictement christologique.An account of them must, however, be given here simply because the name Monarchian has adhered to them in spite of the repeated protests of historians of dogma.Un compte d'eux doit cependant être donnée ici simplement parce que le nom de Monarchian a adhéré à eux en dépit des protestations répétées des historiens du dogme.But their ancient and accurate name was Theodotians.Mais leur ancien nom et précis a été Theodotians.The founder of the sect was a leather-seller of Byzantium named Theodotus.Le fondateur de la secte était un cuir-seller de Byzance nommé Théodote.He came to Rome under Pope Victor (c. 190-200) or earlier.Il est venu à Rome sous le pape Victor (190-200 c.) ou plus tôt.He taught (Philosophumena, VII, xxxv) that Jesus was a man born of a virgin according to the counsel of the Father, that He lived like other men, and was most pious; that at His baptism in the Jordan the Christ came down upon Him in the likeness of a dove, and therefore wonders (dynameis) were not wrought in Him until the Spirit (which Theodotus called Christ) came down and was manifested in Him.Il a enseigné (Philosophumena, VII, XXXV) que Jésus était un homme né d'une vierge selon le conseil du Père, qu'il a vécu comme les autres hommes, et fut le plus pieux, que lors de Son baptême dans le Jourdain le Christ est descendu sur Lui dans la ressemblance d'une colombe, et donc des merveilles (dynameis) n'ont pas été forgé en lui jusqu'à l'Esprit (qui Théodote appelle Christ) est descendu et a été manifestée en Lui.They did not admit that this made Him God; but some of them said He was God after His resurrection.Ils n'ont pas admettre que cela lui faisait Dieu, mais certains d'entre eux ont dit qu'il était Dieu après sa résurrection.It was reported that Theodotus had been seized, with others, at Byzantium as a Christian, and that he had denied Christ, whereas his companions had been martyred; he had fled to Rome, and had invented his heresy in order to excuse his fall, saying that it was but a man and not God that he had denied.Il a été signalé que Théodote avait été saisi, avec d'autres, à Byzance en tant que chrétien, et qu'il avait renié le Christ, tandis que ses compagnons avaient été martyrisés, il avait fui à Rome, et avait inventé son hérésie pour excuser sa chute, disant que ce n'était qu'un homme et non Dieu qu'il avait refusé.Pope Victor excommunicated him, and he gathered together a sect in which we are told much secular study was carried on.Le pape Victor excommunié, et il a rassemblé une secte dans laquelle on nous dit bien l'étude a été réalisée sur les laïques.Hippolytus says that they argued on Holy Scripture in syllogistic form.Hippolyte dit qu'ils ont fait valoir sur l'Écriture Sainte en forme syllogistique.Euclid, Aristotle, and Theophrastus were their admiration, and Galen they even adored.Euclide, Aristote et Théophraste ont leur admiration, et ils ont même adoré Galien.We should probably assume, with Harnack, that Hippolytus would have had less objection to the study of Plato or the Stoics, and that he disliked their purely literal exegesis, which neglected the allegorical sense.Nous devrions sans doute supposer, avec Harnack, que Hippolyte aurait eu moins d'objection à l'étude de Platon ou les stoïciens, et qu'il n'aimait pas leur exégèse purement littérale, qui néglige le sens allégorique.They also emended the text of Scripture, but their versions differed, that of Asclepiodotus was different from that of Theodotus, and again from that of Hermophilus; and the copies of Apolloniades did not even tally with one another.Ils ont également rectifiées le texte de l'Écriture, mais leurs versions diffèrent, celle de Asclépiodote était différente de celle de Théodote, et encore de celle de Hermophilus, et les copies de Apolloniades n'a même pas concorder avec l'autre.Some of them "denied the law and the Prophets", that is to say, they followed Marcion in rejecting the Old Testament.Certains d'entre eux "a nié la loi et les prophètes», c'est-à-dire, ils ont suivi Marcion à rejeter l'Ancien Testament.The only disciple of the leather-seller of whom we know anything definite is his namesake Theodotus the banker (ho trapezites).Le seul disciple du cuir-seller dont nous ne savons rien de précis, c'est son homonyme le banquier Théodote (ho trapezites).He added to his master's doctrine the view that Melchisedech was a celestial power, who was the advocate for the angels in heaven, as Jesus Christ was for men upon earth (a view found among later sects).Il a ajouté à la doctrine de son maître l'idée que Melchisédech est une puissance céleste, qui était l'avocat pour les anges dans les cieux, comme Jésus-Christ a été pour les hommes sur la terre (une vue trouvé parmi les sectes plus tard).(See MELCHISEDECHIANS).(Voir MELCHISEDECHIANS).This teaching was of course grounded on Hebrews, vii, 3, and it is refuted at length by St. Epiphanius as Heresy 55, "Melchisedechians", after he has attacked the leather-seller under Heresy 54, "Theodotians".Cet enseignement a été bien évidemment fondée sur Hébreux, VII, 3, et il est réfuté en profondeur par saint Épiphane comme une hérésie 55, "Melchisedechians", après qu'il a attaqué le cuir vendeur en vertu Hérésie 54, «Theodotians".As he meets a series of arguments of both heretics, it is probable that some writings of the sect had been before Hippolytus, whose lost "Syntagma against all heresies" supplied St. Epiphanius with all his information.Comme il rencontre une série d'arguments des deux hérétiques, il est probable que certains écrits de la secte avaient été avant Hippolyte, dont perdue "Syntagma contre toutes les hérésies" fourni saint Épiphane avec toutes ses informations.After the death of Pope Victor, Theodotus, the banker, and Asclepiodotus designed to raise their sect from the position of a mere school like those of the Gnostics to the rank of a Church like that of Marcion.Après la mort du pape Victor, Théodote, le banquier, et Asclépiodote visant à accroître leur secte de la position d'une simple école comme ceux des Gnostiques au rang d'une Église comme celle de Marcion.They got hold of a certain confessor named Natalius, and persuaded him to be called their bishop at a salary of 150 denarii (24 dollars) a month.Ils ont eu la main sur un confesseur, nommé Natalius, et l'a persuadé d'être appelé leur évêque à un salaire de 150 deniers (24 dollars) par mois.Natalius thus became the first antipope.Natalius est ainsi devenu l'antipape premier.But after he had joined them, he was frequently warned in visions by the Lord, Who did not wish His martyr to be lost outside the Church.Mais après qu'il s'était joint à eux, il a été fréquemment mis en garde dans des visions par le Seigneur, qui ne souhaite pas que son martyr à être perdue en dehors de l'Eglise.He neglected the visions, for the sake of the honour and gain, but finally was scourged all night by the holy angels, so that in the morning with haste and tears he betook himself in sackcloth and ashes to Pope Zephyrinus and cast himself at the feet of the clergy, and even of the laity, showing the weals of the blows, and was after some difficulty restored to communion.Il avait négligé les visions, pour le bien de l'honneur et le gain, mais a finalement été flagellé toute la nuit par les saints anges, de sorte que dans la matinée à la hâte et les larmes, il se rendit dans le sac et la cendre au pape Zéphyrin et se jeta aux pieds du clergé, et même des laïcs, montrant les zébrures des coups, et a été restauré après quelques difficultés à la communion.This story is quoted by Eusebius II (VI, xxviii) from the "Little Labyrinth" of the contemporary Hippolytus, a work composed against Artemon, a late leader of the sect (perhaps c. 225-30), whom he did not mention in the "Syntagma" or the "Philosophumena".Cette histoire est cité par Eusèbe II (VI, XXVIII) du "Petit Labyrinthe" de l'Hippolyte contemporaine, une œuvre composée contre Artemon, un ancien dirigeant de la secte (peut-être c. 225-30), auquel il n'a pas mentionné dans le "Syntagma" ou la "Philosophumena".Our knowledge of Artemon, or Artemas, is limited to the reference to him made at the end of the Council of Antioch against Paul of Samosata (about 266-268), where that heretic was said to have followed Artemon, and in fact the teaching of Paul is but a more learned and theological development of Theodotianism (see Paul of Samosata).Notre connaissance de Artemon, ou Artémas, est limité à la référence à lui faite à la fin du concile d'Antioche contre Paul de Samosate (environ 266-268), où cet hérétique qui a été dit avoir suivi Artemon, et en fait l'enseignement de Paul n'est qu'un développement plus savant et théologique de Theodotianism (voir Paul de Samosate).

The sect probably died out about the middle of the third century, and can never have been numerous.La secte probablement disparu vers le milieu du troisième siècle, et ne peut jamais avoir été nombreuses.All our knowledge of it goes back to Hippolytus.Toutes nos connaissances de celui-ci remonte à Hippolyte.His "Syntagma" (c.205) is epitomized in Pseudo-Tertullian (Praescript., lii) and Philastrius, and is developed by Epiphanius (Haer., liv. lv); his "Little Labyrinth" (written 139-5, cited by Eusebius, V, 28) and his "Philosophumena" are still extant.Son "Syntagma" (c.205) est résumée dans le Pseudo-Tertullien (Praescript., LII) et Philastre, et est développé par Épiphane (Haer., Liv lv.), Son «Petit Labyrinthe" (écrit 139-5, cité par Eusèbe, V, 28) et son «Philosophumena" existent encore.See also his "Contra Noetum" 3, and a fragment "On the Melchisedechians and Theodotians and Athingani", published by Caspari (Tidskr. für der Evangel. Luth. Kirke, Ny Raekke, VIII, 3, p. 307).Voir aussi son "Contra Noetum" 3, et un fragment «Sur la Melchisedechians et Theodotians et Athinganis", publié par Caspari (Tidskr. für der Evangel. Luth. Kirke, Ny Raekke, VIII, 3, p. 307).But the Athingani are a later sect, for which see MEDCHISEDECHIANS.Mais le Athinganis sont une secte plus tard, pour lequel voir MEDCHISEDECHIANS.The Monarchianism of Photinus seems to have been akin to that of the Theodotians.Le Monarchianisme des Photin semble avoir été semblable à celle de la Theodotians.All speculations as to the origin of the theories of Theodotus are fanciful.Toutes les spéculations quant à l'origine des théories de Théodote sont fantaisistes.At any rate he is not connected with the Ebionites.En tout cas, il n'est pas connecté avec les Ebionites.The Alogi have sometimes been classed with the Monarchians.Le Alogi ont parfois été classés avec les Monarchiens.Lipsius in his "Quelenkritik des Epiphanius" supposed them to be even Philanthropists, on account of their denial of the Logos, and Epiphanius in fact calls Theodotus an apopasma of the Alogi; but this is only a guess, and is not derived by him from Hippolytus. Lipsius à son «Épiphane Quelenkritik des« supposés leur être encore philanthropes, en raison de leur refus de le Logos, et Epiphane, en fait des appels Théodote une apopasma de l'Alogi, mais ce n'est qu'une supposition, et n'est pas dérivé par lui de Hippolyte.As a fact, Epiphanius assures us (Haer. 51) that the Alogi (that is, Gaius and his party) were orthodox in their Christology (see MONTANISTS).En fait, nous assure-Épiphane (Haer. 51) que les Alogi (qui est, Gaïus et son parti) étaient orthodoxes dans leur christologie (voir montanistes).

II. II.MODALISTS Modalistes

The Monarchians properly so-called (Modalists) exaggerated the oneness of the Father and the Son so as to make them but one Person; thus the distinctions in the Holy Trinity are energies or modes, not Persons: God the Father appears on earth as Son; hence it seemed to their opponents that Monarchians made the Father suffer and die.Le Monarchiens proprement dite (Modalistes) exagérée de l'unicité du Père et du Fils, afin de les faire, mais une personne; ainsi les distinctions dans la Sainte Trinité sont des énergies ou des modes, et non les personnes: Dieu le Père apparaît sur la terre en tant que Fils , d'où il semblait que leurs adversaires Monarchiens fait le Père souffrir et mourir.In the West they were called Patripassians, whereas in the East they are usually called Sabellians.En Occident, ils ont été appelés Patripassiens, tandis qu'à l'Est, ils sont généralement appelés Sabelliens.The first to visit Rome was probably Praxeas, who went on to Carthage some time before 206-208; but he was apparently not in reality a heresiarch, and the arguments refuted by Tertullian somewhat later in his book "Adversus Praxean" are doubtless those of the Roman Monarchians (see PRAXEAS).Les premiers à visiter Rome était probablement Praxéas, qui est allé à Carthage un certain temps avant 206-208, mais il n'a apparemment pas été en réalité un hérésiarque, et les arguments réfutés par Tertullien un peu plus tard dans son livre «Adversus Praxean" sont sans doute ceux de l'Monarchiens romaine (voir Praxéas).

A. History A. Historique

Noetus (from whom the Noetians) was a Smyrnaean (Epiphanius, by a slip, says an Ephesian). Noët (dont l'Noetians) était un Smyrnaean (Épiphane, par un glissement, dit d'Ephèse).He called himself Moses, and his brother Aaron.Il se faisait appeler Moïse et son frère Aaron.When accused before the presbyterate of teaching that the Father suffered, he denied it; but after having made a few disciples he was again interrogated, and expelled from the Church.Lorsque accusé devant le presbyterium de l'enseignement que le Père a souffert, il a nié, mais après avoir fait quelques disciples, il a de nouveau été interrogé, et expulsé de l'Église.He died soon after, and did not receive Christian burial.Il mourut peu après, et n'a pas reçu de sépulture chrétienne.Hippolytus mockingly declares him to have been a follower of Heraclitus, on account of the union of the opposites which he taught when he called God both visible and invisible, passible and impassible.Hippolyte déclare ironiquement lui d'avoir été un disciple d'Héraclite, en raison de l'union des opposés qui il a enseigné quand il a appelé Dieu à la fois visible et invisible, passible et impassible.His pupil Epigonus came to Rome.Son Epigonus élève est venu à Rome.As he was not mentioned in the "Syntagma" of Hippolytus, which was written in one of the first five years of the third century, he was not then well known in Rome, or had not yet arrived.Comme il n'était pas mentionné dans le "Syntagma" d'Hippolyte, qui a été écrit dans l'une des cinq premières années du troisième siècle, il n'était pas alors bien connu à Rome, ou n'était pas encore arrivé.According to Hippolytus (Philos., IX, 7), Cleomenes, a follower of Epigonus, was allowed by Pope Zephyrinus to establish a school, which flourished under his approbation and that of Callistus.Selon Hippolyte (Philos., IX, 7), Cléomène, un disciple de Epigonus, a été autorisé par le pape Zéphyrin d'établir une école, qui a prospéré sous son approbation et celle de Calixte.Hagemann urges that we should conclude that Cleomenes was not a Noetian at all, and that he was an orthodox opponent of the incorrect theology of Hippolytus.Hagemann demande instamment que nous devrions conclure que Cléomène n'était pas un Noetian du tout, et qu'il était un adversaire orthodoxe de la théologie erronée d'Hippolyte.The same writer gives most ingenious and interesting (though hardly convincing) reasons for identifying Praxeas with Callistus; he proves that the Monarchians attacked in Tertullian's "Contra Praxean" and in the "Philosophumena" had identical tenets which were not necessarily heretical; he denies that Tertullian means us to understand that Praxeas came to Carthage, and he explains the nameless refuter of Praxeas to be, not Tertullian himself, but Hippolytus.Le même écrivain donne les raisons les plus ingénieuses et intéressantes (bien que peu convaincante) pour identifier Praxéas avec Calixte, il prouve que le Monarchiens attaqué dans "Praxean Contra» de Tertullien et dans le "Philosophumena" avaient principes identiques qui n'étaient pas nécessairement hérétique, il nie que Tertullien veut dire que nous comprenions que Praxéas venu à Carthage, et il explique les réfutateur anonymes de Praxéas d'être, non pas Tertullien lui-même, mais Hippolyte.It is true that it is easy to suppose Tertullian and Hippolytus to have misrepresented the opinions of their opponents, but it cannot be proved that Cleomenes was not a follower of the heretical Noetus, and that Sabellius did not issue from his school; further, it is not obvious that Tertullian would attack Callistus under a nickname.Il est vrai qu'il est facile de supposer Tertullien et Hippolyte d'avoir déformé les opinions de leurs adversaires, mais il ne peut pas être prouvé que Cléomène n'était pas un adepte de la Noët hérétiques, et que Sabellius ne délivre pas de son école; plus loin, il n'est pas évident que Tertullien attaquerait Calixte sous un pseudo.Sabellius soon became the leader of the Monarchians in Rome, perhaps even before the death of Zephyrinus (c. 218).Sabellius est rapidement devenu le leader de la Monarchiens à Rome, peut-être même avant la mort de Zéphyrin (c. 218).He is said by Epiphanius to have founded his views on the Gospel according to the Egyptians, and the fragments of that apocryphon support this statement.Il est dit par Épiphane à avoir fondé son opinion sur l'Évangile selon les Égyptiens, et les fragments de cette apocryphe appui de cette affirmation.Hippolytus hoped to convert Sabellius to his own views, and attributed his failure in this to the influence of Callistus.Hippolyte espérait convertir Sabellius à ses propres vues, et attribué son échec en cela à l'influence de Calixte.That pope, however, excommunicated Sabellius c.Ce pape, cependant, excommunié Sabellius c.220 ("fearing me", says Hippolytus).220 («moi craignant", dit Hippolyte).Hippolytus accuses Callistus of now inventing a new heresy by combing the views of Theodotus and those of Sabellius, although he excommunicated them both (see CALLISTUS I, POPE).Hippolyte accuse Callixte d'inventer aujourd'hui une nouvelle hérésie, en peignant les vues de Théodote et ceux de Sabellius, mais il excommunia tous les deux (voir Calixte I, pape).Sabellius was apparently still in Rome when Hippolytus wrote the Philosophumena (between 230 and 235).Sabellius était apparemment toujours à Rome, quand Hippolyte écrit le Philosophumena (entre 230 et 235).Of his earlier and later history nothing is known.De son histoire plus tôt et plus tard, rien n'est connu.St. Basil and others call him a Libyan from Pentapolis, but this seems to rest on the fact that Pentapolis was found to be full of Sabellianism by Dionysius of Alexandria, c.Saint-Basile et d'autres appellent un Libyen du Pentapole, mais cela semble reposer sur le fait que la Pentapole a été jugée complète de sabellianisme par Denys d'Alexandrie, c.260.260.A number of Montanists led by Aeschines became Modalists (unless Harnack is right in making Modalism the original belief of the Montanists and in regarding Aeschines as a conservative).Un certain nombre de montanistes dirigé par Eschine devenu Modalistes (à moins de Harnack est juste en faisant Modalisme la croyance originale des montanistes et en ce qui concerne Eschine comme un conservateur).Sabellius (or at least his followers) may have considerably amplified the original Noetianism.Sabellius (ou au moins ses partisans) peuvent avoir considérablement amplifié l'Noetianism originale.There was still Sabellianism to be found in the fourth century.Il y avait encore sabellianisme se trouve dans le quatrième siècle.Marcellus of Ancyra developed a Monarchianism of his own, which was carried much further by his disciple, Photinus.Marcel d'Ancyre développé une Monarchianisme de la sienne, qui a été poussée beaucoup plus loin par son disciple, Photin.Priscillian was an extreme Monarchian and so was Commodian ("Carmen Apol.", 89, 277, 771).Priscillien était un Monarchian extrêmes et qu'il était donc Commodien ("Carmen Apol.", 89, 277, 771).The "Monarchian Prologues" to the Gospels found in most old manuscripts of the Vulgate, were attributed by von Dobschütz and P. Corssen to a Roman author of the time of Callistus, but they are almost certainly the work of Priscillian.Le "Prologues Monarchian" les Evangiles dans la plupart des manuscrits anciens de la Vulgate, ont été attribués par von Dobschütz et P. Corssen à un auteur romain du temps de Calixte, mais ils sont presque certainement le travail de Priscillien.Beryllus, Bishop of Bostra, is vaguely said by Eusebius (HE, VI, 33) to have taught that the Saviour had no distinct pre-existence before the Incarnation, and had no Divinity of His own, but that the Divinity of the Father dwelt in Him. Bérylle, évêque de Bostra, est vaguement dit par Eusèbe (HE, VI, 33) pour avoir enseigné que le Sauveur avait pas de pré-existence distincte avant l'Incarnation, et n'avait pas de divinité de la sienne, mais que la divinité du Père habité en Lui.Origen disputed with him in a council and convinced him of his error.Origène disputé avec lui dans un conseil et le convainquit de son erreur.The minutes of the disputation were known to Eusebius.Les minutes de la disputation étaient connus à Eusèbe.It is not clear whether Beryllus was a Modalist or a Dynamist.Il n'est pas clair si Bérylle était un Modaliste ou un Dynamist.

B. TheologyThéologie B.

There was much that was unsatisfactory in the theology of the Trinity and in the Christology of the orthodox writers of the Ante-Nicene period.Il y avait beaucoup qui était insatisfaisante dans la théologie de la Trinité et dans la christologie des écrivains orthodoxes de la période ante-nicéenne.The simple teaching of tradition was explained by philosophical ideas, which tended to obscure as well as to elucidate it.L'enseignement simple de la tradition a été expliqué par les idées philosophiques, qui tend à obscurcir ainsi que pour l'élucider. The distinction of the Son from the Father was so spoken of that the Son appeared to have functions of His own, apart from the Father, with regard to the creation and preservation of the world, and thus to be a derivative and secondary God.La distinction du Fils par le Père était tellement parlé de que le Fils semble avoir des fonctions de ses propres, part du Père, à l'égard de la création et la préservation du monde, et donc d'être un Dieu dérivé et secondaire.The unity of the Divinity was commonly guarded by a reference to a unity of origin.L'unité de la Divinité était communément gardés par une référence à une unité d'origine.It was said that God from eternity was alone, with His Word, one with Him (as Reason, in vulca cordis, logos endiathetos), before the Word was spoken (ex ore Patris, logos prophorikos), or was generated and became Son for the purpose of creation.On a dit que Dieu de toute éternité était seul, avec sa Parole, un avec Lui (comme la Raison, dans la Vulca cordis, logos endiathetos), avant le mot a été dit (ex minerai de Patris, logos prophorikos), ou a été générée et est devenu Fils pour le but de la création.The Alexandrians alone insisted rightly on the generation of the Son from all eternity; but thus the Unity of God was even less manifest.Les Alexandrins seuls insisté à juste titre sur la génération du Fils de toute éternité, mais ainsi l'unité de Dieu a été manifesté encore moins.The writers who thus theologize may often expressly teach the traditional Unity in Trinity, but it hardly squares with the Platonism of their philosophy.Les écrivains qui ont ainsi théologisons peut souvent expressément enseignent l'unité traditionnelle de la Trinité, mais il peine carrés avec le platonisme, de leur philosophie. The theologians were thus defending the doctrine of the Logos at the expense of the two fundamental doctrines of Christianity, the Unity of God, and the Divinity of Christ.Les théologiens ont donc défendre la doctrine du Logos, au détriment des deux doctrines fondamentales du christianisme, l'unité de Dieu, et la divinité du Christ.They seemed to make the Unity of the Godhead split into two or even three, and to make Jesus Christ something less than the supreme God the Father.Ils semblaient faire l'unité de la Divinité scindée en deux, voire trois, et de faire connaître Jésus Christ quelque chose de moins que le Dieu suprême du Père.This is eminently true of the chief opponents of the Monarchians, Tertullian, Hippolytus, and Novatian.Ceci est éminemment vrai de l'adversaire en chef de la Monarchiens, Tertullien, Hippolyte et Novatien.(See Newman, "The Causes of Arianism", in "Tracts theol. and eccles.") Monarchianism was the protest against this learned philosophizing, which to the simplicity of the faithful looked too much like a mythology or a Gnostic emanationism.(Voir Newman, «Les causes de l'arianisme", dans "Theol Chittagong. Et Eccles.") Monarchianisme était la protestation contre cette philosophie a appris, ce qui à la simplicité des fidèles ressemblait trop à une mythologie ou une émanationisme gnostique. The Monarchians emphatically declared that God is one, wholly and perfectly one, and that Jesus Christ is God, wholly and perfectly God.Le Monarchiens catégoriquement déclaré que Dieu est unique, entièrement et parfaitement un, et que Jésus Christ est Dieu, totalement et parfaitement Dieu.This was right, and even most necessary, and whilst it is easy to see why the theologians like Tertullian and Hippolytus opposed them (for their protest was precisely against the Platonism which these theologians had inherited from Justin and the Apologists), it is equally comprehensible that guardians of the Faith should have welcomed at first the return of the Monarchians to the simplicity of the Faith, "ne videantur deos dicere, neque rursum negare salvatoris deitatem" ("Lest they seem to be asserting two Gods or, on the other hand, denying the Saviour's Godhead". - Origen, "On Titus", frag. II).Ce fut à droite, et même les plus nécessaires, et tandis qu'il est facile de voir pourquoi les théologiens comme Tertullien et Hippolyte s'opposaient à eux (pour leur protestation fut précisément contre le platonisme que ces théologiens avaient hérité de Justin et les apologistes), il est tout aussi compréhensible que les gardiens de la foi devraient avoir accueilli d'abord le retour de la Monarchiens à la simplicité de la foi, «ne videantur deos dicere, neque rursum negare salvatoris deitatem» («De peur qu'ils semblent être valoir deux Dieux, ou, d'autre part , niant la divinité du Sauveur. »- Origène,« Sur Titus ", frag II)..Tertullian in opposing them acknowledges that the uninstructed were against him; they could not understand the magic word oikonomia with which he conceived he had saved the situation; they declared that he taught two or three Gods, and cried "Monarchiam tenemus."Tertullien, dans les oppose reconnaît que les ignorants étaient contre lui, ils ne pouvaient pas comprendre le mot magique oikonomia avec lequel il a conçu, il avait sauvé la situation; ils ont déclaré qu'il a enseigné deux ou trois dieux, et cria "Monarchiam tenemus."So Callistus reproached Hippolytus, and not without reason, with teaching two Gods.Alors Calixte reproché Hippolyte, et non sans raison, avec l'enseignement de deux Dieux.Already St. Justin knew of Christians who taught the identity of the Father and the Son ("Apol.", I, 63; "Dial.", cxxviii).Déjà saint Justin savait des chrétiens qui a enseigné l'identité du Père et du Fils (, I, 63 "Apol."; "Dial"., CXXVIII).In Hermas, as in Theodotus, the Son and the Holy Ghost are confused.En Hermas, comme dans Théodote, le Fils et le Saint-Esprit sont confus.But it was reserved for Noetus and his school to deny categorically that the unity of the Godhead is compatible with a distinction of Persons.Mais il était réservé à Noët et son école de nier catégoriquement que l'unité de la divinité est compatible avec une distinction des personnes.They seem to have regarded the Logos as a mere name, or faculty, or attribute, and to have made the Son and the Holy Ghost merely aspects of modes of existence of the Father, thus emphatically identifying Christ with the one God.Ils semblent avoir considéré le Logos comme un simple nom, ou une faculté, ou un attribut, et d'avoir fait le Fils et le Saint-Esprit de simples aspects de modes d'existence du Père, donc catégoriquement l'identification du Christ avec le Dieu unique."What harm am I doing", was the reply made by Noetus to the presbyters who interrogated him, "in glorifying Christ?"«Quel mal fais-je", fut la réponse faite par Noët aux prêtres qui l'a interrogé, «en glorifiant le Christ?"They replied: "We too know in truth one God; we know Christ; we know that the Son suffered even as He suffered, and died even as He died, and rose again on the third day, and is at the right hand of the Father, and cometh to judge the living and the dead; and what we have learned we declare" (Hippol.; "Contra Noetum", 1).Ils répondirent: «Nous aussi, nous savons en vérité, un seul Dieu; nous connaissons le Christ, nous savons que le Fils a souffert comme Lui-même a souffert, et mourut de même qu'Il est mort et est ressuscité le troisième jour, et est à la droite de l' Père, et viendra juger les vivants et les morts, et ce que nous avons appris que nous déclarons "(Hippol.;« Contra Noetum ", 1).Thus they refuted Noetus with tradition - the Apostles' Creed is enough; for the Creed and the New Testament indeed make the distinction of Persons clear, and the traditional formulas and prayers were equally unmistakable.Ainsi, ils réfuté Noët avec la tradition - Symbole des Apôtres est suffisant, car le Credo et le Nouveau Testament en effet faire la distinction des personnes claires, et les formules traditionnelles et les prières étaient également indubitable.Once the Monarchian system was put into philosophical language, it was seen to be no longer the old Christianity. Une fois que le système a été mis en Monarchian langage philosophique, il a été vu pour être plus le christianisme ancien.Ridicule was used; the heretics were told that if the Father and the Son were really identified, then no denial on their part could prevent the conclusion that the Father suffered and died, and sat at His own right hand.Ridicule a été utilisé; les hérétiques ont dit que si le Père et le Fils étaient vraiment identifié, alors pas de refus de leur part pourrait empêcher la conclusion que le Père a souffert et est mort, et il s'assit à sa droite.Hippolytus tells us that Pope Zephyrinus, whom he represents as a stupid old man, declared at the instance of Callistus: "I know one God Christ Jesus, and besides Him no other Who was born and Who suffered"; but he added: "Not the Father died, but the Son". Hippolyte nous dit que le pape Zéphyrin, qu'il représente comme un homme stupide vieux, a déclaré à l'instance de Calixte: "Je sais que seul Dieu Jésus-Christ, et en dehors de Lui aucun autre qui est né et qui a souffert", mais il a ajouté: «Non Le père est mort, mais le Fils ".The reporter is an unsympathetic adversary; but we can see why the aged pope was viewing the simple assertions of Sabellius in a favorable light.Le journaliste est un adversaire antipathique, mais nous pouvons voir pourquoi le vieux Pape était visualisation des affirmations simples de Sabellius sous un jour favorable.Hippolytus declares that Callistus said that the Father suffered with the Son, and Tertullian says the same of the Monarchians whom he attacks.Hippolyte déclare que Calixte a dit que le Père a souffert avec le Fils, et Tertullien dit la même chose de l'Monarchiens qu'il attaque.Hagemann thinks Callistus-Praxeas especially attacked the doctrine of the Apologists and of Hippolytus and Tertullian, which assigned all such attributes as impassibility and invisibility to the Father and made the Son alone capable of becoming passible and visible, ascribing to Him the work of creation, and all operations ad extra.Hagemann-Calixte pense Praxéas particulier attaqué la doctrine de la apologistes et d'Hippolyte et de Tertullien, qui a affecté tous les attributs tels que l'impassibilité et l'invisibilité du Père et du Fils fait seuls capables de devenir passible et visible, lui attribuant le travail de création, et toutes les opérations ad supplémentaire.It is true that the Monarchians opposed this Platonizing in general, but it is not evident that they had grasped the principle that all the works of God ad extra are common to the Three Persons as proceeding form the Divine Nature; and they seem to have said simply that God as Father is invisible and impassible, but becomes visible and passible as Son.Il est vrai que l'Monarchiens sont opposés à cette platoniciens, en général, mais il n'est pas évident qu'ils avaient compris le principe que toutes les œuvres de Dieu ad extra sont communes aux trois personnes en tant que forme de procéder de la nature divine, et ils semblent avoir déclaré simplement que Dieu comme Père est invisible et infranchissable, mais devient visible et passible en tant que Fils.This explanation brings them curiously into line with their adversaries.Cette explication leur apporte curieusement en harmonie avec leurs adversaires.Both parties represented God as one and alone in His eternity.Les deux parties ont représenté Dieu comme un homme et seul dans son éternité.Both made the generation of the Son a subsequent development; only Tertullian and Hippolytus date it before the creation, and the Monarchians perhaps not until the Incarnation.Les deux faits de la génération du Fils d'un développement ultérieur; date seulement Tertullien et Hippolyte avant la création, et le Monarchiens peut-être pas jusqu'à l'Incarnation.Further, their identification of the Father and the Son was not favourable to a true view of the Incarnation. En outre, leur identification du Père et le Fils n'était pas favorable à une image fidèle de l'Incarnation.The very insistence on the unity of God emphasized also the distance of God from man, and was likely to end in making the union of God with man a mere indwelling or external union, after the fashion of that which was attributed to Nestorius.L'insistance sur l'unité même de Dieu souligna aussi la distance de Dieu de l'homme, et était susceptible de mettre fin à la prise de l'union de Dieu avec l'homme demeure une simple ou une union externe, à l'instar de ce qui a été attribuée à Nestorius.They spoke of the Father as "Spirit" and the Son as "flesh", and it is scarcely surprising that the similar Monarchianism of Marcellus should have issued in the Theodotianism of Photinus.Ils ont parlé du Père comme «esprit» et du Fils comme «chair», et il n'est guère surprenant que le Monarchianisme similaires de Marcellus aurait dû émettre dans le Theodotianism de Photin.It is impossible to arrive at the philosophical views of Sabellius.Il est impossible de parvenir à des vues philosophiques de Sabellius.Hagemann thought that he started from the Stoic system as surely as his adversaries did from the Platonic. Hagemann pensait qu'il avait commencé à partir du système stoïcien aussi sûrement que ses adversaires ne le platonicien.Dorner has drawn too much upon his imagination for the doctrine of Sabellius; Harnack is too fanciful with regard to its origin.Dorner a tiré trop à son imagination pour la doctrine de Sabellius; Harnack est trop fantaisiste à l'égard de son origine.In fact we know little of him but that he said the Son was the Father (so Novatian, "De. Trin." 12, and Pope Dionysius relate).En fait nous savons peu de lui, mais ce qu'il a dit le Fils était le Père (pour Novatien, «De. Trin." 12, et le pape Denys se rapportent).St. Athanasius tells us that he said the Father is the Son and the Son is the Father, one is hypostasis, but two in name (so Epiphanius): "As there are divisions of gifts, but the same Spirit, so the Father is the same, but is developed [platynetai] into Son and Spirit" (Orat., IV, c. Ar., xxv).Saint Athanase nous dit ce qu'il a dit que le Père est le Fils et le Fils est le Père, on est hypostase, mais deux de nom (si Épiphane): "Comme il ya des divisions de dons, mais le même Esprit, de sorte que le Père est le même, mais est développé [platynetai] dans le Fils et l'Esprit »(Orat., IV, ch Ar., xxv).Theodoret says he spoke of one hypostasis and a threefold prosopa, whereas St. Basil says he willingly admitted three prosopa in one hypostasis.Théodoret dit qu'il a parlé d'une hypostase et une triple prosopa, tandis que Saint Basile dit qu'il a volontairement admis trois prosopa dans une hypostase.This is, so far as words go, exactly the famous formulation of Tertullian, "tres personae, una substantia" (three persons, one substance), but Sabellius seems to have meant "three modes or characters of one person".C'est, autant que les mots vont, exactement de la célèbre formule de Tertullien, «Tres personae, una substantia» (trois personnes, une substance), mais Sabellius semble avoir signifié «trois modes ou des caractères d'une personne".The Father is the Monad of whom the Son is a kind of manifestation: for the Father is in Himself silent, inactive (siopon, hanenerletos), and speaks, creates, works, as Son (Athan., 1. c., 11).Le Père est la Monade, dont le Fils est une sorte de manifestation: car le Père est en Lui-même silencieuse, inactive (siopon, hanenerletos), et parle, crée, travaille, en tant que Fils (Athan., 1 c., 11). .Here again we have a parallel to the teaching of the Apologists about the Word as Reason and the Word spoken, the latter alone being called Son.Là encore, nous avons un parallèle à l'enseignement des apologistes de la Parole en tant que Raison et de la parole, ce dernier étant seul appelé Fils.It would seem that the difference between Sabellius and his opponents lay mainly in his insisting on the unity of hypostasis after the emission of the Word as Son.Il semblerait que la différence entre Sabellius et ses adversaires réside principalement dans sa insistant sur l'unité de l'hypostase après l'émission de la Parole en tant que Fils.It does not seem clear that he regarded the Son as beginning at the Incarnation; according to the passage of St. Athanasius just referred to, he may have agreed with the Apologists to date Sonship from the creative action of God.Il ne semble pas évident qu'il considérait le Fils comme commençant à l'Incarnation; après le passage de saint Athanase viens d'évoquer, il peut avoir convenu avec le apologistes à jour Filiation de l'action créatrice de Dieu.But we have few texts to go upon, and it is quite uncertain whether Sabellius left any writings.Mais nous avons quelques textes pour aller sur, et il est assez incertain si Sabellius laissé aucun écrit.Monarchianism is frequently combated by Origen.Monarchianisme est souvent combattue par Origène.Dionysius of Alexandria fought Sabellianism with some imprudence.Denys d'Alexandrie se sont battus avec quelques sabellianisme imprudence.In the fourth century the Arians and Semi-Arians professed to be much afraid of it, and indeed the alliance of Pope Julius and Arhanasius with Marcellus gave some colour to accusations against the Nicene formulas as opening the way to Sabellianism.Dans le quatrième siècle, les Ariens et les semi-ariens professé à être beaucoup plus peur d'elle, et en effet l'alliance du pape Jules et Arhanasius avec Marcellus a donné une certaine couleur à des accusations contre les formules de Nicée en ouvrant la voie à sabellianisme.The Fathers of the fourth century (as, for instance, St. Gregory of Nyssa, "Contra Sabellium", ed. Mai) seem to contemplate a more developed form than that known to Hippolytus ("Contra Noetum" and "Philosophumena") and through him, to Epiphanius: the consummation of creation is to consist in the return of the Logos from the humanity of Christ to the Father, so that the original unity of the Divine Nature is after all held to have been temporally compromised, and only in the end will it be restored, that God may be all in all.Les Pères du quatrième siècle (comme, par exemple, saint Grégoire de Nysse, «Contre Sabellium", éd. Mai) semblent envisager une forme plus développée que celle connue à Hippolyte ("Contra Noetum" et "Philosophumena») et à travers lui, Épiphane: la consommation de la création se compose dans le retour du Logos de l'humanité du Christ au Père, afin que l'unité originelle de la nature divine est après tout lieu d'avoir été compromise temporellement, et seulement dans la fin qu'il sera rétabli, afin que Dieu soit tout en tous.

Our chief original authorities for early Monarchianism of the Modalist type are Tertullian, "Adversus Praxean", and Hippolytus, "Contra Noetum" (fragment) and "Philosophumena".Notre chef des autorités d'origine pour Monarchianisme début du type Modaliste sont Tertullien, «Adversus Praxean", et Hippolyte, «Contra Noetum» (fragment) et "Philosophumena".The "Contra Noetum" and the lost "Syntagma" were used by Epiphanius, Haer.Le «Contra Noetum» et l'a perdu "Syntagma" ont été utilisés par Epiphane, Haer.57 (Noetians), but the sources of Epiphanius's Haer.57 (Noetians), mais les sources de Haer Épiphane est.62 (Sabellians) are less certain.62 (Sabelliens) sont moins certains.The references by Origen, Novatian, and later Fathers are somewhat indefinite.Les références par Origène, Novatien, et plus tard les pères sont peu indéterminée.

Publication information Written by John Chapman.Publication d'informations écrites par John Chapman.Transcribed by Anthony A. Killeen.Transcrit par Anthony A. Killeen.Aeterna, non caduca The Catholic Encyclopedia, Volume X. Published 1911.Aeterna, non caduca L'Encyclopédie Catholique, Volume X. Publié 1911.New York: Robert Appleton Company.New York: Robert Appleton Société.Nihil Obstat, October 1, 1911. Nihil obstat, Octobre 1, 1911.Remy Lafort, STD, Censor.Remy Lafort, STD, Censeur.Imprimatur.Imprimatur. +John Cardinal Farley, Archbishop of New York+ John Farley Cardinal, Archevêque de New York



Also, see:De plus, voir:
Sabellianism Sabellianism
Adoptionism Adoptionism

This subject presentation in the original English languageCe sujet exposé dans l'original en langue anglaise



Send an e-mail question or comment to us:Envoyer un e-mail question ou un commentaire à nous:E-mailE-mail

The main BELIEVE web-page (and the index to subjects) is at:Les principaux CROIRE web-page (et l'index sur des sujets) est à l'adresse:
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information religieuse
http://mb-soft.com/believe/beliefra.html