Jesus on the CrossJésus sur la Croixse

The Seven WordsLes Sept Paroles

General InformationInformations générales

Our Lord uttered seven memorable "words" (or statements) from the cross, namely,Notre Seigneur prononcé sept mémorables "mots" (ou déclarations) de la croix, à savoir,

BELIEVE Religious Information Source web-siteCROIRE
Religieuse
Information
Source
site Web
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information Religieuse
Our List of 2,300 Religious Subjects

Notre Liste des 2300 sujets Religieux
E-mailE-mail

The Seven WordsLes Sept Paroles

Advanced InformationInformations avancées

(Beginning in Book 5, Chapter 15, Life and Times of Jesus(Début au livre 5, chapitre 15, La vie et l'époque de Jésus
the Messiah by Alfred Edersheim, 1886)le Messie par Alfred Edersheim, 1886)

It was when they thus nailed Him to the Cross, and parted His raiment, that He spake the first of the so-called 'Seven Words': 'Father, forgive them, for they know not what they do.' (Luke 23:34) [4 The genuineness of these words has been called in question.Il était donc quand ils l'ont cloué sur la croix, et se partagèrent ses vêtements, qu'il parlait de la première des soi-disant "Seven Words ':'. Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font» (Luc 23: 34) [4 L'authenticité de ces mots a été remise en question.But alike external and internal evidence demands their retention.] Even the reference in this prayer to 'what they do' (not in the past, nor future) points to the soldiers as the primary, though certainly not the sole object of the Saviour's prayer.Mais les preuves comme externes et internes exige leur rétention.] Même la référence à cette prière de «ce qu'ils font» (pas dans le passé, ni futur) points pour les soldats comme le principal, mais certainement pas le seul objet de la prière du Sauveur .[b Comp. [B Comp.Acts iii. Actes III.17 1 Cor. 17 1 Cor.ii. ii.8.] 8.]

[5 It would be presumptuous to seek to determine how far that prayer extended.[5 Il serait présomptueux de chercher à déterminer dans quelle mesure cette prière prolongée.Generally, I agree with Nebe, to all (Gentiles and Jews) who, in their participation in the sufferings inflicted on Jesus, acted in ignorance.] But higher thoughts also come to us.En général, je suis d'accord avec Nebe, à tous (païens et Juifs) qui, dans leur participation aux souffrances infligées à Jésus, a agi dans l'ignorance.] Mais plus les pensées viennent aussi pour nous.In the moment of the deepest abasement of Christ's Human Nature, the Divine bursts forth most brightly.Au moment de l'abaissement de la plus profonde de la nature humaine du Christ, le divin éclate de suite les plus vives.

It is, as if the Saviour would discard all that is merely human in His Sufferings, just as before He had discarded the Cup of stupefying wine.Il est, comme si le Sauveur serait jeter tout ce qui est simplement humain dans ses souffrances, tout comme avant, il avait jeté la coupe de vin stupéfiante.These soldiers were but the unconscious instruments: the form was nothing; the contest was between the Kingdom of God and that of darkness, between the Christ and Satan, and these sufferings were but the necessary path of obedience, and to victory and glory.Ces soldats n'étaient que les instruments inconscients: la forme était rien; le concours a été entre le Royaume de Dieu et celui des ténèbres, entre le Christ et Satan, et ces souffrances étaient nécessaires, mais le chemin de l'obéissance, et à la victoire et la gloire.When He is most human (in the moment of His being nailed to the Cross), then is He most Divine, in the utter discarding of the human elements of human instrumentality and of human suffering. Quand il ya de plus humain (au moment de son être cloué sur la croix), il est alors le plus divin, dans l'extrême le rejet de l'élément humain de l'instrumentalité humaine et de la souffrance humaine.Then also in the utter self-forgetfulness of the God-Man, which is one of the aspects of the Incarnation, does He only remember Divine mercy, and pray for them who crucify Him; and thus also does the Conquered truly conquer His conquerors by asking for them what their deed had forfeited.Puis aussi dans l'oubli de soi absolue de l'Homme-Dieu, qui est l'un des aspects de l'Incarnation, ne Il ne me souviens que la miséricorde divine, et priez pour ceux qui le crucifient, et n'a donc aussi le véritable Conquise par les conquérants conquérir son demandant pour eux ce que leur acte avait perdu.

And lastly, in this, that alike the first and the last of His Utterances begin with 'Father,' does He show by the unbrokenness of His faith and fellowship the real spiritual victory which He has won.Et enfin, dans ce que le premier et comme le dernier de ses paroles commencent par «père», fait-il montrer par l'unbrokenness de sa foi et la communion de la vraie victoire spirituelle qu'il a gagné. And He has won it, not only for the martyrs, who have learned from Him to pray as He did, but for everyone who, in the midst of all that seems most opposed to it, can rise, beyond mere forgetfulness of what is around, to realising faith and fellowship with God as 'the Father,', who through the dark curtain of cloud can discern the bright sky, and can feel the unshaken confidence, if not the unbroken joy, of absolute trust.Et il l'a gagné, non seulement pour les martyrs, qui ont appris de lui demander pour prier comme il fait, mais pour tous ceux qui, au milieu de tout ce qui semble le plus opposés, peuvent augmenter, au-delà du simple oubli ce qui est autour , à la réalisation de la foi et la communion avec Dieu comme «le Père,« qui, à travers le rideau de nuages ​​sombres peuvent discerner le ciel lumineux, et peut sentir la confiance inébranlable, si ce n'est la joie ininterrompue, de confiance absolue.

This was His first Utterance on the Cross, as regarded them; as regarded Himself; and as regarded God.Ce fut sa première parole sur la croix, comme les considéraient, comme Lui-même considéré, et que Dieu considéré.So, surely, suffered not Man. Alors, sûrement, souffrait pas l'homme.Has this prayer of Christ been answered?A cette prière du Christ a répondu?We dare not doubt it; nay, we perceive it in some measure in those drops of blessing which have fallen upon heathen men, and have left to Israel also, even in its ignorance, a remnant according to the election of grace.Nous n'osons pas en douter, non, nous le percevons dans une certaine mesure dans ces gouttes de bénédiction qui ont chuté sur les hommes païens, et ont laissé à Israël aussi, même dans son ignorance, un reste, selon l'élection de la grâce.[1 In reference to this St. Augustine writes: 'Sanguinem Christi, quem saevientes fuderunt, credentes biberunt.'[1 En référence à la présente saint Augustin écrit: «sanguinem Christi, quem saevientes fuderunt, biberunt credentes.The question why Christ did not Himself forgive, but appeal for it to the Father, is best answered by the consideration, that it was really a crimen laesae majestatis against the Father, and that the vindication of the Son lay with God the Father.]La question de savoir pourquoi le Christ ne s'est pas pardonner, mais l'appel pour cela au Père, est la meilleure réponse par la considération, que c'était vraiment un crimen laesae majestatis contre le Père, et que la revendication du Fils couché avec Dieu le Père.]

And now began the real agonies of the Cross, physical, mental, and spiritual.Et maintenant commence l'agonie réelle de la Croix, physique, mental et spirituel. It was the weary, unrelieved waiting, as thickening darkness gradually gathered around.C'était la fatigue, attendant sans secours, comme l'obscurité épaississement progressivement rassemblés autour.Before sitting down to their melancholy watch over the Crucified, [a St. Matthew.] the soldiers would refresh themselves, after their exertion in nailing Jesus to the Cross, lifting it up, and fixing it, by draughts of the cheap wine of the country.Avant de s'asseoir à leur montre mélancolique sur le Crucifié, [une St. Matthew.] Les soldats se rafraîchir, après leur effort dans clouant à la croix de Jésus, en le soulevant et en le fixant, par les ébauches du vin bon marché de la pays. As they quaffed it, they drank to Him in their coarse brutality, and mockingly came to Him, asking Him to pledge them in response.Comme ils l'ont bu, ils buvaient à Lui dans leur brutalité grossière et moqueur est venu à lui, lui demandant de les donner en gage en réponse.

Their jests were, indeed, chiefly directed not against Jesus personally, but in His Representative capacity, and so against the hated, despised Jews, whose King they now derisively challenged to save Himself.Leurs plaisanteries étaient, en effet, principalement dirigée non pas contre Jésus personnellement, mais en sa qualité de représentant, et donc contre les haïs, méprisés des Juifs, dont le Roi-ils maintenant avec dérision au défi de se sauver.[b St. Luke.] Yet even so, it seems to us of deepest significance, that He was so treated and derided in His Representative Capacity and as the King of the Jews.[B Saint-Luc.] Pourtant, même ainsi, il nous semble des plus profonds importance, qu'il a été ainsi traités et tourné en dérision en sa qualité de représentant et que le roi des Juifs.It is the undesigned testimony of history, alike as regarded the character of Jesus and the future of Israel.C'est le témoignage undesigned de l'histoire, comme en ce qui concernait le caractère de Jésus et l'avenir d'Israël.But what from almost any point of view we find so difficult to understand is, the unutterable abasement of the Leaders of Israel, their moral suicide as regarded Israel's hope and spiritual existence.Mais qu'est-ce à partir de presque n'importe quel point de vue que nous trouvons si difficile à comprendre, c'est l'abaissement ineffable des dirigeants d'Israël, leur suicide moral que l'espoir considérait Israël et l'existence spirituelle.

There, on that Cross, hung He, Who at least embodied that grand hope of the nation; Who, even on their own showing, suffered to the extreme for that idea, and yet renounced it not, but clung fast to it in unshaken confidence; One, to Whose Life or even Teaching no objection could be offered, save that of this grand idea.Là, sur cette Croix, Il a raccroché, qui, au moins incarné cet espoir grandiose de la nation, qui, même sur leur propre aveu, a souffert à l'extrême pour cette idée, et pourtant, il renonça pas, mais se cramponnait à l'en confiance inébranlable ; Un, dont la vie ou à l'enseignement, même aucune objection pourrait être offert, sauf celle de cette grande idée.And yet, when it came to them in the ribald mockery of this heathen soldiery, it evoked no other or higher thoughts in them; and they had the indescribable baseness of joining in the jeer at Israel's great hope, and of leading the popular chorus in it!Et pourtant, quand il vint à eux dans la dérision grivoise de cette soldatesque païenne, il a évoqué aucune autre pensée ou plus en eux, et ils avaient la bassesse indescriptible de se joindre à la huer grand espoir d'Israël, et de conduire le chœur populaire dans elle!

For, we cannot doubt, that, perhaps also by way of turning aside the point of the jeer from Israel, they took it up, and tried to direct it against Jesus; and that they led the ignorant mob in the piteous attempts at derision.Car, nous ne pouvons douter que, peut-être aussi par voie de se détourner du point de l'moquent d'Israël, ils ont pris place, et j'ai essayé de le diriger contre Jésus, et qu'ils ont la foule ignorante dans les tentatives pitoyables à la dérision.And did none of those who so reviled Him in all the chief aspects of His Work feel, that, as Judas had sold the Master for nought and committed suicide, so they were doing in regard to their Messianic hope?Et n'a rien fait de ceux qui le Lui vilipendé dans tous les principaux aspects de son travail se sentent, que, comme Judas avait vendu le Maître de suicide rien et engagés, afin qu'ils faisaient en ce qui concerne leur espérance messianique?

For, their jeers cast contempt on the four great facts in the Life and Work of Jesus, which were also the underlying ideas of the Messianic Kingdom: the new relationship to Israel's religion and the Temple ('Thou that destroyest the Temple, and buildest it in three days'); the new relationship to the Father through the Messiah, the Son of God ('if Thou be the Son of God'); the new all-sufficient help brought to body and soul in salvation ('He saved others'); and, finally, the new relationship to Israel in the fulfilment and perfecting of its Mission through its King ('if He be the King of Israel').Car, de leurs railleries fonte de mépris sur les quatre grands faits de la vie et l'œuvre de Jésus, qui étaient aussi les idées sous-jacentes du Royaume messianique: la nouvelle relation à la religion d'Israël et du Temple ('Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours »), la nouvelle relation au Père à travers le Messie, le Fils de Dieu (« Si tu es le Fils de Dieu »), le nouveau tout-suffisants aide apportée aux corps et âme dans le salut (« Il a sauvé les autres ») et, enfin, la nouvelle relation à Israël dans l'accomplissement et la perfection de sa mission par son roi (« S'il est le roi d'Israël »).

On all these, the taunting challenge of the Sanhedrists, to come down from the Cross, and save Himself, if he would claim the allegiance of their faith, cast what St. Matthew and St. Mark characterise as the 'blaspheming' [1 The two Evangelists designate by this very word the bearing of the passersby, rendered in the AV 'reviled' and 'railed.'Sur tout cela, le défi railleries des sanhédristes, de descendre de la croix, et se sauver, s'il voulait prétendre à l'allégeance de leur foi, coulé ce saint Matthieu et de saint Marc caractérisent comme le «blasphème» [1 L' deux évangélistes désignent par ce mot très le roulement des passants, rendus dans l'AV 'vilipendé' et 'rails'.of doubt.de doute.We compare with theirs the account of St. Luke and St. John.Nous comparons avec les leurs le compte de saint Luc et saint Jean.That of St. Luke reads like the report of what had passed, given by one who throughout had been quite close by, perhaps taken part in the Crucifixion.Celle de Saint-Luc se lit comme le rapport ce qui s'était passé, donné par celui qui avait été long tout près, une partie peut-être pris dans la Crucifixion.

[2 The peculiarities in it are (besides the titulus): what passed on the procession to Golgotha (St. Luke xxiii. 27-31); the prayer, when affixed to the Cross (ver. 34 a); the bearing of the soldiers (vv. 36, 37); the conversion of the penitent thief; and the last words on the Cross (ver. 46).] one might almost venture to suggest, that it had been furnished by the Centurion.[2 Les particularités y sont (outre le titulus): ce qui s'est passé sur la procession vers le Golgotha ​​(. Saint Luc XXIII 27-31), la prière, lorsqu'il est apposé sur la Croix (v. 34 a); le palier de la soldats (vv. 36, 37), la conversion du bon larron;. et les dernières paroles sur la croix (v. 46)] on pourrait presque me permets de suggérer, qu'il avait été fourni par le Centurion.[3 There is no evidence, that the Centurion was still present when the soldier 'came' to pierce the Saviour's side (St. John xix. 31-37).[3 Il n'ya aucune preuve, que le Centurion était toujours présent lorsque le soldat est venu «pour percer côté du Sauveur (Saint-Jean xix. 31-37).The narrative of St. John reads markedly like that of an eyewitness, and he a Judaen.Le récit de saint Jean lit nettement comme celui d'un témoin oculaire, et il est un Judaen. [1 So from the peculiar details and OT quotations.][1 Donc, à partir des détails particuliers et citations OT.]

And as we compare both the general Judaen cast and Old Testament quotations in this with the other parts of the Fourth Gospel, we feel as if (as so often), under the influence of the strongest emotions, the later development and peculiar thinking of so many years afterwards had for the time been effaced from the mind of St. John, or rather given place to the Jewish modes of conception and speech, familiar to him in earlier days.Et comme nous comparons les deux la fonte générale Judaen et Old Testament citations en cela avec les autres parties du quatrième Evangile, nous nous sentons comme si (comme souvent), sous l'influence des plus fortes émotions, le développement ultérieur et de la pensée singulière de la sorte nombreuses années après, avait pour l'heure été effacé de l'esprit de saint Jean, ou plutôt fait place à des modes de conception juive et de la parole, qui lui sont familiers dans les premiers jours.Lastly, the account of St. Matthew seems as if written from the priestly point of view, as if it had been furnished by one of the Priests or Sanhedrist party, present at the time.Enfin, le compte de saint Matthieu semble que si elle était écrite à partir du point de vue sacerdotale, comme si elle avait été fournie par un des prêtres ou d'un parti sanhédristes, présents à l'époque.

Yet other inferences come to us.Pourtant, d'autres inférences viennent à nous.First, there is a remarkable relationship between what St. Luke quotes as spoken by the soldiers: 'If Thou art the King of the Jews, save Thyself,' and the report of the words in St. Matthew: [a St. Matt.D'abord, il ya une relation remarquable entre ce que saint Luc cite comme parlées par les soldats: «Si tu es le roi des Juifs, Sauve, et le rapport des mots dans saint Matthieu: [un Matt Laurent. xxvii.XXVII.42] He saved others, Himself He cannot save.42] Il a sauvé les autres, lui, il ne peut pas sauver.He [2 The word 'if' (if He) in our AV is spurious.] is the King of Israel!Il [2 Le mot "si" (si il) dans nos AV est fallacieux.] Est le roi d'Israël!Let Him now come down from the Cross, and we will believe on Him!'Qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui!These are the words of the Sanhedrists, and they seem to respond to those of the soldiers, as reported by St. Luke, and to carry them further.Ce sont les paroles de la sanhédristes, et ils semblent répondre à ceux des soldats, tel que rapporté par saint Luc, et de les mener plus loin.The 'if' of the soldiers: 'If Thou art the King of the Jews,' now becomes a direct blasphemous challenge.Le «si» des soldats: «Si tu es le roi des Juifs", devient maintenant un défi direct blasphématoire.As we think of it, they seem to re-echo, and now with the laughter of hellish triumph, the former Jewish challenge for an outward, infallible sign to demonstrate His Messiahship.Comme nous pensons à lui, ils semblent à nouveau l'écho, et maintenant, avec les rires de triomphe infernal, le défi ancien pour les juifs un signe infaillible, vers l'extérieur pour montrer sa messianité.

But they also take up, and re-echo, what Satan had set before Jesus in the Temptation of the wilderness.Mais ils prennent également en place, et re-écho, ce que Satan avait mis devant Jésus dans la tentation du désert.At the beginning of His Work, the Tempter had suggested that the Christ should achieve absolute victory by an act of presumptuous self-assertion, utterly opposed to the spirit of the Christ, but which Satan represented as an act of trust in God, such as He would assuredly own.Au début de ses travaux, le Tentateur avait suggéré que le Christ doit parvenir à la victoire absolue d'un acte de présomption d'affirmation de soi, tout à fait opposée à l'esprit du Christ, mais que Satan représenté comme un acte de confiance en Dieu, tels que Il serait assurément propres. And now, at the close of His Messianic Work, the Tempter suggested, in the challenge of the Sanhedrists, that Jesus had suffered absolute defeat, and that God had publicly disowned the trust which the Christ had put in Him.Et maintenant, à la fin de son œuvre messianique, le Tentateur a suggéré, dans le défi de l'sanhédristes, que Jésus avait subi une défaite absolue, et que Dieu avait publiquement désavoué la confiance que le Christ avait mis en lui.'He trusteth in God: let Him deliver Him now, if He will have Him.'«Il se confie en Dieu: que Dieu le délivre maintenant, s'il va l'avoir."[3 This is the literal rendering.[3 C'est la traduction littérale.

The 'will have Him' has pleasure in Him, like the German: 'Wenn Er Ihn will.'] Here, as in the Temptation of the Wilderness, the words misapplied were those of Holy Scripture, in the present instance those of Ps.Le "aura lui« a le plaisir de lui, comme l'allemand: «Wenn Er Ihn volonté. '] Ici, comme dans la Tentation du désert, les mots mal appliqué étaient ceux de l'Ecriture Sainte, en l'occurrence ceux du Ps.xxii. xxii.8. 8.And the quotation, as made by the Sanhedrists, is the more remarkable, that, contrary to what is generally asserted by writers, this Psalm [b Ps.Et la citation, comme fait par le sanhédristes, est le plus remarquable, que, contrairement à ce qui est généralement affirmé par des écrivains, ce psaume [b Ps.xxii.] was Messianically applied by the ancient Synagogue.xxii.] a été appliquée par messianique l'ancienne synagogue.[1 See Appendix IX.][1 Voir l'annexe IX.]

More especially was this verse, [a Ps.Plus particulièrement ce verset a été, [un PS.xxii. xxii.7] which precedes the mocking quotation of the Sanhedrists, expressly applied to the sufferings and the derision which Messiah was to undergo from His enemies: 'All they that see Me laugh Me to scorn: they shoot out the lip, they shake the head.' 7], qui précède la citation moqueur des sanhédristes, expressément appliqué à des souffrances et la dérision laquelle le Messie devait subir de ses ennemis: «Tous ceux qui vois moi se moquent de: ils ouvrent la bouche, ils hochent la tête. »[b Yalkut on Is.[B Yalkut sur Est.lx.lx.vol.vol.ii.ii.p.p.56 d, lines 12 &c, from bottom] [2 Meyer actually commits himself to the statement, that Ps.56 D, les lignes 12 & c, de bas] [2 Meyer commet réellement lui-même à la déclaration, que Ps.xxii. xxii.was not Messianically applied by the Jews.n'a pas été appliquée messianique par les Juifs.Other writers follow his lead.D'autres auteurs suivent son exemple.The objection, that the Sanhedrists could not have quoted this verse, as it would have branded them as the wicked persons described in the Psalm, has no force when we remember the loose way in which the Jews were in the habit of quoting the Old Testament.] L'objection, que le sanhédristes ne pouvait pas cité ce verset, car il leur aurait stigmatisé comme le méchant personnes décrites dans le Psaume, n'a pas de force quand on se souvient de la façon lâche dont les Juifs avaient l'habitude de citer l'Ancien Testament .]

The derision of the Sanhedrists under the Cross was, as previously stated, not entirely spontaneous, but had a special motive.La dérision des sanhédristes sous la croix a été, comme indiqué précédemment, pas tout à fait spontanée, mais avait un motif particulier.The place of Crucifixion was close to the great road which led from the North to Jerusalem.Le lieu de la crucifixion était proche de la grande route qui conduit du nord de Jérusalem.On that Feast-day, when, as there was no law to limit, as on the weekly day of rest, locomotion to a 'Sabbath day's journey,' many would pass in and out of the City, and the crowd would naturally be arrested by the spectacle of the three Crosses.Sur ce jour de fête, où, comme il n'y avait pas de loi pour limiter, comme le jour de repos hebdomadaire, la locomotion à un «voyage de sabbat,« beaucoup se passent dans et hors de la ville, et la foule serait naturellement arrêtés par le spectacle des trois croix.Equally naturally would they have been impressed by the titulus over the Cross of Christ.Tout aussi naturellement, auraient-ils été impressionnés par le titulus sur la Croix du Christ.The words, describing the Sufferer as 'the King of the Jews,' might, when taken in connection with what was known of Jesus, have raised most dangerous questions.Les mots, décrivant le Souffrant comme «le roi des Juifs", peut, lorsqu'il est pris dans le cadre de ce qui était connu de Jésus, ont soulevé des questions les plus dangereuses.

And this the presence of the Sanhedrists was intended to prevent, by turning the popular mind in a totally different direction.Et cette présence de l'sanhédristes l'avait pour but de prévenir, en tournant l'esprit populaire dans une direction totalement différente.It was just such a taunt and argumentation as would appeal to that coarse realism of the common people, which is too often misnamed 'common sense.'C'était juste comme une raillerie et de l'argumentation comme le ferait appel à ce réalisme grossier du peuple, qui est trop souvent mal nommée «sens commun».St. Luke significantly ascribes the derision of Jesus only to the Rulers, [3 The words, 'with them,' in St. Luke xxiii.Saint Luc attribue de manière significative la dérision de Jésus seulement pour les dirigeants, [3 Les mots, «avec eux», dans saint Luc xxiii.35, are spurious.] and we repeat, that that of the passers by, recorded by St. Matthew and St. Mark, was excited by them.35, sont fausses.] Et nous le répétons, que celle des passants, enregistré par saint Matthieu et saint Marc, a été excité par eux.Thus here also the main guilt rested on the leaders of the people.Ainsi ici aussi la culpabilité principale reposait sur les dirigeants du peuple.[4 St. Mark introduces the mocking speeches (xv. 29) by the particle ova ('Ah') which occurs only here in the NT It is evidently the Latin 'Vah,' an exclamation of ironical admiration.[4 Saint-Marc introduit le discours moqueur (XV. 29) par les ovules de particules («Ah») qui survient seulement ici dans le NT Il est évidemment «Vah,« l'Amérique une exclamation d'admiration ironique.(See Bengel and Nebe, ad loc.) The words literally were: 'Ha!(. Voir Bengel et Nebe, ad loc) Les mots étaient littéralement: «Ha!the downbreaker of the sanctuary and upbuilding it in three days, save Thyself.'l'downbreaker du sanctuaire et l'édification en trois jours, Toi sauver.Except the introductory particle and the order of the words, the words are the same in St. Matthew.Sauf la particule d'introduction et de l'ordre des mots, les mots sont les mêmes dans saint Matthieu.The is used in the sense of a substantive (comp. Winer, Gram. p. 122, and especially p. 316).]L'est utilisé dans le sens d'un fond (comp. Winer, Gram. P. 122, et en particulier p. 316).]

One other trait comes to us from St. Luke, confirming our impression that his account was derived from one who had stood quite close to the Cross, probably taken official part in the Crucifixion.Un autre trait qui nous vient de Saint-Luc, confirmant notre impression que son compte a été dérivé de celui qui était resté assez proche de la Croix, partie officielle probablement prise à la Crucifixion.St. Matthew and St. Mark merely remark in general, that the derision of the Sanhedrists and people was joined in by the thieves on the Cross.Saint Matthieu et Saint-Marc simplement remarquer en général, que la dérision de l'sanhédristes et des personnes a été rejoint par les voleurs de la Croix.[5 The language of St. Matthew and St. Mark is quite general, and refers to 'the thieves;' that of St. Luke is precise and detailed.[5 Le langage de saint Matthieu et saint Marc est assez générale, et se réfère à «des voleurs;« celui de saint Luc est précis et détaillé.But I cannot agree with those who, for the sake of 'harmony,' represent the penitent thief as joining in his comrade's blasphemy before turning to Christ.Mais je ne peux pas d'accord avec ceux qui, pour des raisons de "l'harmonie", représentent le larron pénitent que de rejoindre le blasphème de son camarade avant de se tourner vers le Christ.

I do not deny, that such a sudden change might have taken place; but there is no evidence for it in the text, and the supposition of the penitent thief first blaspheming gives rise to many incongruities, and does not seem to fit into the text.] A trait this, which we feel to be not only psychologically true, but the more likely of occurrence, that any sympathy or possible alleviation of their sufferings might best be secured by joining in the scorn of the leaders, and concentrating popular indignation upon Jesus.Je ne nie pas, que ce changement soudain pourrait avoir eu lieu, mais il n'ya aucune preuve pour cela dans le texte, et la supposition de l'blasphémer larron pénitent première donne lieu à de nombreuses incongruités, et ne semble pas entrer dans le texte .] Un trait cela, qui nous semble être non seulement psychologiquement vrai, mais le plus probable de l'accident, que toute la sympathie ou l'atténuation de leurs souffrances possibles pourrait être mieux garanti par rejoindre dans le mépris des dirigeants, et en se concentrant sur l'indignation populaire Jésus. But St. Luke also records a vital difference between the two 'robbers' on the Cross.Mais saint Luc enregistre également une différence essentielle entre les deux «voleurs» sur la Croix.[1 Tradition names the impenitent thief Gestas, which Keim identifies with, silenced, hardened, although the derivation seems to me forced.[1 noms Tradition de l'Gestas impénitents voleur, qui identifie avec Keim, réduits au silence, endurcis, même si la dérivation me semble forcé.

The penitent thief is called Dysmas, which I would propose to derive from in the sense of 'the setting,' viz, of the sun: he who turns to the setting sun.Le voleur repentant est appelé Dysmas, qui je propose de tirer de dans le sens de "la mise", à savoir, du soleil: celui qui se tourne vers le soleil couchant.Sepp very fancifully regards the penitent thief as a Greek (Japhetisch), the impenitent as a negro.] The impenitent thief takes up the jeer of the Sanhedrists: 'Art Thou not the Christ?Sepp très fantaisiste qui concerne le voleur repentant comme un grec (Japhetisch), les impénitents comme un nègre] Le mauvais larron prend la raillerie des sanhédristes:. "N'es-tu pas le Christ?[2 So according to the right reading.] Save Thyself and us!'[2 Donc, selon la lecture de droite.] Enregistrer Toi-même et nous!The words are the more significant, alike in their bearing on the majestic calm and pitying love of the Saviour on the Cross, and on the utterance of the 'penitent thief,' that, strange as it may sound, it seems to have been a terrible phenomenon, noted by historians, [3 See the quotations in Nebe, ii.Les mots sont les plus importantes, comme dans leur incidence sur l'amour calme et majestueuse pitié du Sauveur sur la Croix, et sur l'énoncé de la «voleur repentant, que, aussi étrange que cela puisse paraître, il semble avoir été un terrible phénomène, noté par les historiens, [3 Voir les citations dans le Nebe, ii.258.] that those on the cross were wont to utter insults and imprecations on the onlookers, goaded nature perhaps seeking relief in such outbursts.258.] Que ceux qui sur la croix avaient coutume de injures et des imprécations contre les curieux, la nature peut-être aiguillonné la recherche de secours dans de tels débordements.Not so when the heart was touched in true repentance.Pas si lorsque le cœur a été touché dans la vraie repentance.

If a more close study of the words of the 'penitent thief' may seem to diminish the fulness of meaning which the traditional view attaches to them, they gain all the more as we perceive their historic reality.Si une étude plus proches des mots de la «voleur repentant» peut sembler à diminuer la plénitude de sens que l'opinion traditionnelle attache à eux, ils gagnent d'autant plus que nous percevons la réalité historique.His first words were of reproof to his comrade.Ses premiers mots furent des reproches à son camarade. In that terrible hour, amidst the tortures of a slow death, did not the fear of God creep over him, at least so far as to prevent his joining in the vile jeers of those who insulted the dying agonies of the Sufferer?En cette heure terrible, au milieu des tortures d'une mort lente, n'a pas la crainte de Dieu sur lui fluage, au moins autant que pour l'empêcher de rejoindre dans les quolibets ignobles de ceux qui insultaient l'agonie de la victime?[4 'Dost not thou even fear God, seeing thou art in the same condemnation?'[4 'Dost-tu pas même la crainte de Dieu, voyant que tu es en même condamnation?Condemnation here means that to which one is condemned: the sufferings of the cross; and the expostulation is: Suffering as thou art like Him and me, canst thou join in the jeers of the crowd?Condamnation signifie ici ce à quoi on est condamné: les souffrances de la croix et la remontrance est: Souffrance comme tu es comme lui et moi, tu peux rejoindre dans les railleries de la foule?Dost thou not even fear God, should not fear of Him now creep over thy soul, or at least prevent thee from insulting the dying Sufferer?Tu n'est même pas crainte de Dieu, ne doit pas peur de lui maintenant fluage dans ton âme, ou au moins te prévenir d'insulter le Souffrant mourir?And this all the more, since the circumstances are as immediately afterwards described.]Et ce d'autant plus, puisque les circonstances sont aussi immédiatement après décrites.]

And this all the more, in the peculiar circumstances.Et ce d'autant plus, dans les circonstances particulières.They were all three sufferers; but they two justly, while He Whom he insulted had done nothing amiss.Ils étaient tous les trois victimes, mais elles deux juste, tandis que celui qu'il avait insulté rien fait de mal.From this basis of fact, the penitent rapidly rose to the height of faith.A partir de cette base de fait, le pénitent augmenté rapidement pour atteindre la hauteur de la foi.This is not uncommon, when a mind is learning the lessons of truth in the school of grace.Ce n'est pas rare, quand un esprit est de tirer les leçons de la vérité dans l'école de la grâce.Only, it stands out here the more sharply, because of the dark background against which it is traced in such broad and brightly shining outlines.Seulement, il se distingue ici le plus fortement, en raison de l'arrière-plan sombre contre lequel il est tracé dans ces larges et vives contours brille.The hour of the deepest abasement of the Christ was, as all the moments of His greatest Humiliation, to be marked by a manifestation of His Glory and Divine Character, as it were, by God's testimony to Him in history, if not by the Voice of God from heaven. L'heure de la plus profonde humiliation du Christ était, comme tous les moments de sa plus grande humiliation, d'être marquée par une manifestation de sa gloire et caractère divin, pour ainsi dire, par le témoignage de Dieu à Lui dans l'histoire, si ce n'est par la voix de Dieu venant du ciel.And, as regarded the 'penitent' himself, we notice the progression in his soul.Et, comme considérait le «pénitent» lui-même, nous remarquons la progression dans son âme.

No one could have been ignorant, least of all those who were led forth with Him to crucifixion, that Jesus did not suffer for any crime, nor for any political movement, but because He professed to embody the great hope of Israel, and was rejected by its leaders.Personne ne pouvait l'ignorer au moins, de tous ceux qui ont été menées suite à la crucifixion avec Lui, que Jésus n'a pas souffert d'aucun crime, ni de tout mouvement politique, mais parce qu'il prétendait incarner l'espoir d'Israël, et a été rejeté par ses dirigeants.And, if any had been ignorant, the 'title' over the Cross and the bitter enmity of the Sanhedrists, which followed Him with jeers and jibes, where even ordinary humanity, and still more Jewish feeling, would have enjoined silence, if not pity, must have shown what had been the motives of 'the condemnation' of Jesus.Et, le cas échéant avait été ignorant, le «titre» sur la Croix et l'inimitié amère de la sanhédristes, qui le suivit avec railleries et moqueries, où l'humanité, même ordinaire, et le sentiment encore plus juif, aurait enjoint le silence, si pas la pitié , doit avoir montré ce qui avait été le motif de la «condamnation» de Jésus. But, once the mind was opened to perceive all these facts, the progress would be rapid.Mais, une fois l'esprit a été ouvert à percevoir tous ces faits, les progrès seraient rapidement.In hours of extremity a man may deceive himself and fatally mistake fear for the fear of God, and the remembrance of certain external knowledge for spiritual experience.En heures de l'extrémité d'un homme peut se tromper et fatalement la peur erreur pour la crainte de Dieu, et le souvenir de certaines connaissances externes à l'expérience spirituelle.But, if a man really learns in such seasons, the teaching of years may be compressed into moments, and the dying thief on the Cross might outdistance the knowledge gained by Apostles in their years of following Christ.Mais, si un homme apprend vraiment à de telles saisons, l'enseignement de l'année peuvent être compressés dans des moments, et le voleur mourant sur la croix pourrait distancer les connaissances acquises par les apôtres dans leurs années de suite du Christ.

One thing stood out before the mind of the 'penitent thief,' who in that hour did fear God.Une chose était avant l'esprit de la «larron,« qui, en cette heure ne craignez Dieu.Jesus had done nothing amiss. Jésus avait rien fait de mal.And this surrounded with a halo of moral glory the inscription on the Cross, long before its words acquired a new meaning.Et cela entouré d'une auréole de gloire morale de l'inscription sur la croix, bien avant ses mots acquis une nouvelle signification. But how did this Innocent One bear Himself in suffering?Mais comment cela at-One Innocent portent Lui-même dans la souffrance?Right royally, not in an earthly sense, but in that in which alone He claimed the Kingdom.Royalement, non pas dans un sens terrestre, mais dans celui dans lequel seuls Il a affirmé dans le Royaume.He had so spoken to the women who had lamented Him, as His faint form could no longer bear the burden of the Cross; and He had so refused the draught that would have deadened consciousness and sensibility.Il avait tant parlé à la femme qui l'avait déploré, comme sa forme légère ne pouvait plus supporter le fardeau de la Croix, et il avait donc refusé le projet qui aurait amorti conscience et de sensibilité.

Then, as they three were stretched on the transverse beam, and, in the first and sharpest agony of pain, the nails were driven with cruel stroke of hammer through the quivering flesh, and, in the nameless agony that followed the first moments of the Crucifixion, only a prayer for those who in ignorance, were the instruments of His torture, had passed His lips.Puis, comme ils trois étaient étendus sur la poutre transversale, et, dans l'agonie la plus nette et première de la douleur, les clous étaient enfoncés avec une course cruelle de marteau dans la chair frémissante, et, dans l'agonie sans nom qui a suivi les premiers moments de la Crucifixion, seule une prière pour ceux qui par ignorance, ont été les instruments de sa torture, avait passé ses lèvres.And yet He was innocent, Who so cruelly suffered.Et pourtant, il était innocent, qui a si cruellement souffert.All that followed must have only deepened the impression.Tous les suivis qui doit avoir fait qu'approfondir l'impression.With what calm of endurance and majesty of silence He had borne the insult and jeers of those who, even to the spiritual unenlightened eye, must have seemed so infinitely far beneath Him!Avec ce calme de l'endurance et la majesté du silence, il avait supporté les insultes et les railleries de ceux qui, même à l'œil spirituel non éclairé, doit avoir semblé si infiniment loin dessous de lui!This man did feel the 'fear' of God, who now learned the new lesson in which the fear of God was truly the beginning of wisdom.Cet homme n'a sentir la «peur» de Dieu, qui maintenant appris une nouvelle leçon, dans laquelle la crainte de Dieu était vraiment le commencement de la sagesse.And, once he gave place to the moral element, when under the fear of God he reproved his comrade, this new moral decision because to him, as so often, the beginning of spiritual life. Et, une fois qu'il a donné lieu à l'élément moral, quand sous la crainte de Dieu, il reprenait son camarade, cette nouvelle décision morale, car pour lui, comme si souvent, le début de la vie spirituelle.Rapidly he now passed into the light, and onwards and upwards: 'Lord, remember me, when Thou comest in Thy Kingdom!'Rapidement il désormais passé dans la lumière, et au-delà et vers le haut: «Seigneur, souviens-moi, quand tu viendras dans ton Royaume!"

The familiar words of our Authorised Version, 'When Thou comest into Thy Kingdom', convey the idea of what we might call a more spiritual meaning of the petition.Les mots familiers de notre Version Autorisée: «Quand tu viendras dans ton Royaume», véhiculent l'idée de ce qu'on pourrait appeler un sens plus spirituel de la pétition.But we can scarcely believe, that at that moment it implied either that Christ was then going into His Kingdom, or that the 'patient thief' looked to Christ for admission into the Heavenly Kingdom.Mais nous pouvons à peine croire que, à ce moment cela impliquait soit que le Christ était alors d'entrer dans Son Royaume, ou que le «patient voleur regardé vers le Christ pour être admis dans le Royaume des Cieux.The words are true to the Jewish point of vision of the man.Les paroles sont vraies au point de juifs de la vision de l'homme.He recognised and owned Jesus as the Messiah, and he did so, by a wonderful forthgoing of faith, even in the utmost Humiliation of Christ.Il a reconnu et appartenant à Jésus comme le Messie, et il l'a fait, par une merveilleuse forthgoing de foi, même dans l'humiliation extrême de Jésus-Christ.And this immediately passed beyond the Jewish standpoint, for he expected Jesus soon to come back in His Kingly might and power, when he asked to be remembered by Him in mercy.Et cela immédiatement passé au-delà du point de vue juif, car il devrait prochainement Jésus pour revenir dans sa force et sa puissance Kingly, quand il demanda à être rappelé par Lui dans la miséricorde.

And here we have again to bear in mind that, during the Life of Christ upon earth, and, indeed, before the outpouring of the Holy Ghost, men always first learned to believe in the Person of the Christ, and then to know His teaching and His Mission in the forgiveness of sins.Et ici nous avons à nouveau de garder à l'esprit que, durant la vie du Christ sur la terre, et, en effet, avant l'effusion de l'Esprit-Saint, des hommes toujours en premier appris à croire en la Personne du Christ, puis de connaître son enseignement et sa mission dans le pardon des péchés.It was so in this case also.Il était alors dans ce cas aussi.If the 'penitent thief' had learned to know the Christ, and to ask for gracious recognition in His coming Kingdom, the answering assurance of the Lord conveyed not only the comfort that his prayer was answered, but the teaching of spiritual things which he knew not yet, and so much needed to know.Si le «pénitent voleur avait appris à connaître le Christ, et de demander la reconnaissance gracieuse dans Son Royaume à venir, l'assurance répondant du Seigneur véhiculée non seulement le confort que sa prière a été exaucée, mais l'enseignement des choses spirituelles dont il connaissait pas encore, et tellement besoin de savoir.

The 'patient' hadspoken of the future, Christ spoke of 'to-day'; the penitent had prayed about that Messianic Kingdom which was to come, Christ assured him in regard to the state of the disembodied spirits, and conveyed to him the promise that he would be there in the abode of the blessed, 'Paradise', and that through means of Himself as the Messiah: 'Amen, I say unto thee, To-day with Me shalt thou be in the Paradise.' (Luke 23:43) Thus did Christ give him that spiritual knowledge which he did not yet process, the teaching concerning the 'to-day,' the need of gracious admission into Paradise, and that with and through Himself, in other words, concerning the forgiveness of sins and the opening of the Kingdom of Heaven to all believers.Le «patient» avait parlé de l'avenir, le Christ parle de «le jour»; le pénitent avait prié pour que le Royaume messianique qui était à venir, le Christ lui a assuré à l'égard de l'état des esprits désincarnés, et lui a du promettre qu'il serait là dans la demeure des bienheureux, «Paradis», et que par des moyens de lui-même comme le Messie: «Amen, je te le dis, aujourd'hui avec moi tu seras dans le Paradis.» (Luc 23:43) C'est ainsi que le Christ lui donner que la connaissance spirituelle dont il n'a pas encore procédé à l'enseignement concernant les «à-jour,« la nécessité de l'admission gracieuse au Paradis, et que avec et à travers Lui, en d'autres termes, concernant le pardon des péchés et l'ouverture du Royaume des Cieux à tous les croyants.This, as the first and foundation-creed of the soul, was the first and foundation-fact concerning the Messiah. Ceci, comme la première et la fondation de croyance de l'âme, a été la première et le fondement de fait concernant le Messie.

This was the Second Utterance from the Cross.Ce fut l'énoncé de la deuxième croix.The first had been of utter self-forgetfullness; the second of deepest, wisest, most gracious spiritual teaching.La première avait été de soi total forgetfullness, le second plus profond de la plus sage, enseignement spirituel le plus gracieux.And, had He spoken none other than these, He would have been proved to be the Son of God.Et, s'il avait parlé nul autre que ceux-ci, il aurait été prouvé d'être le Fils de Dieu.[1 Fully to understand it, we ought to realise what would be the Jewish ideas of the 'penitent thief,' and what his understanding of the words of Christ.[1 Entièrement à le comprendre, nous devons réaliser ce qui serait les idées juives de la «larron,« et ce que sa compréhension de la parole du Christ.Broadly, one would say, that as a Jew he would expect that his 'death would be expiation of his sins.'En gros, on pourrait dire que tant que Juif, il s'attendrait à ce que son «mort serait expiation de ses péchés."Thoughts of need of forgiveness through the Messiah would not therefore come to him.Pensées de besoin du pardon à travers le Messie ne serait donc pas venir à lui.But the words of Christ must have supplied all this.Mais les paroles du Christ doit avoir fourni tout cela.Again when Christ spoke of 'Paradise,'Encore une fois, quand le Christ a parlé de 'Paradise'

His hearer would naturally understand that part of Hades in which the spirits of the righteous dwelt till the Resurrection.Son interlocuteur aurait naturellement comprendre qu'une partie des Enfers où les esprits des justes habita jusqu'à la Résurrection.On both these points there are so many passengers in Rabbinic writings that it is needless to quote (see for ex. Westein, ad loc., and our remarks on the Parable of Lazarus and Dives).Sur ces deux points il ya tant de passagers dans les écrits rabbiniques qu'il est inutile de citer (voir par ex. Westein, ad loc., Et nos remarques sur la parabole de Lazare et de Dives).Indeed, the prayer: let my death be the expiation of my sins, is still in the Jewish office for the dying, and the underlying dogma is firmly rooted in Rabbinic belief.En effet, la prière: que ma mort sera l'expiation de mes péchés, est toujours dans le bureau de juifs pour les mourants, et le dogme sous-jacent est fermement enracinée dans la croyance rabbinique.The words of our Lord, so far from encouraging this belief, would teach him that admission to Paradise was to be granted by Christ.Les paroles de notre Seigneur, loin d'encourager cette conviction, lui apprendrait que l'admission au Paradis devait être accordé par le Christ.It is scarcely necessary to add, that Christ's words in no way encouraged the realistic conceptions which Judaism attached to Paradise.Il est à peine nécessaire d'ajouter que les paroles du Christ en aucune façon encouragé les conceptions réalistes dont le judaïsme attachée au Paradis.In Biblical Hebrew the word is used for a choice garden: in Eccl.En hébreu biblique, le mot est utilisé pour un jardin choix: en Eccl.ii.ii.5; Cant.5; Cant.iv.iv.13; Nehem.13; Nehem. ii.ii.8.8.But in the LXX.Mais dans la LXX.and the Apocr.et le Apocr.the word is already used in our sense of Paradise.le mot est déjà utilisé dans notre sens du Paradis. Lastly, nothing which our Lord had said to the 'penitent thief' about being 'to-day' with Him in Paradise, is in any way inconsistent with, rather confirms, the doctrine of the Descent into Hades.]Enfin, rien que notre Seigneur avait dit à la «voleur repentant« être »au-journée avec lui au Paradis, est de toute façon incompatible avec, confirme plutôt la doctrine de la descente dans l'Hadès.]

Nothing more would require to be said to the 'penitent' on the Cross.Rien de plus aurait besoin d'être dit à la «pénitence» sur la Croix.The events which followed, and the words which Jesus would still speak, would teach him more fully than could otherwise have been done.Les événements qui suivirent, et les paroles que Jésus serait encore parler, lui apprendrait plus pleinement que, autrement, pourraient avoir été fait.Some hours, probably two, had passed since Jesus had been nailed to the Cross.Quelques heures, probablement deux, avaient passé depuis que Jésus avait été cloué sur la Croix.We wonder how it came that St. John, who tells us some of the incidents with such exceeding particularity, and relates all with the vivid realisation of a most deeply interested eyewitness, should have been silent as to others, especially as to those hours of derision, as well as to the conversion of the penitent thief.Nous nous demandons comment il est venu pour que Saint-John, qui nous raconte quelques-uns des incidents avec la particularité dépassant tels, et concerne tous avec la réalisation d'un témoin oculaire vives les plus profondément intéressé, devrait avoir été muet quant aux autres, surtout à ces heures de dérision, ainsi que pour la conversion du bon larron.His silence seems to us to have been due to absence from the scene.Son silence nous semble avoir été due à l'absence de la scène.We part company with him after his detailed account of the last scene before Pilate.Nous séparons avec lui après son compte rendu détaillé de la dernière scène devant Pilate.[a St. John xix.[Une St. John xix.2-16] 2-16]

The final sentence pronounced, we suppose him to have hurried into the City, and to have acquainted such of the disciples as he might find, but especially those faithful women and the Virgin-Mother, with the terrible scenes that had passed since the previous evening.La dernière phrase prononcée, nous supposons qu'il ait hâte dans la ville, et avoir pris connaissance de l'exemple des disciples, comme il pourrait trouver, mais surtout ceux des femmes fidèles et la Vierge-Mère, avec les scènes terribles qui se sont écoulées depuis la veille au soir . Thence he returned to Golgotha, just in time to witness the Crucifixion, which he again describes with peculiar fulness of details.De là, il est retourné au Golgotha, juste à temps pour assister à la crucifixion, où il décrit à nouveau avec plénitude particulière de détails.[b vv.[B vv.17-24] When the Saviour was nailed to the Cross, St. John seems once more to have returned to the City, this time, to bring back with him those women, in company of whom we now find him standing close to the Cross.17-24] Lorsque le Sauveur a été cloué sur la Croix, Saint-Jean semble avoir une fois de plus retourné à la ville, cette fois, pour ramener avec lui ces femmes, en compagnie de qui nous trouvons maintenant debout près de la Croix .A more delicate, tender, loving service could not have been rendered than this.Un plus délicat, tendre, un service d'amour n'aurait pas été rendu que cela.Alone, of all the disciples, he is there, not afraid to be near Christ, in the Palace of the High-Priest, before Pilate, and now under the Cross.Seul, de tous les disciples, il est là, ne craint pas d'être près de Christ, dans le Palais du grand-prêtre, devant Pilate, et maintenant sous la croix.

And alone he renders to Christ this tender service of bringing the women and Mary to the Cross, and to them the protection of his guidance and company.Et seul, il rend au Christ ce service d'appel d'offres d'amener les femmes et Marie à la Croix, et à leur assurer la protection de ses conseils et de l'entreprise.He loved Jesus best; and it was fitting that to his manliness and affection should be entrusted the unspeakable privilege of Christ's dangerous inheritance.Il aimait Jésus meilleurs, et il était normal que sa virilité et l'affection devrait être confiée le privilège indicible d'héritage dangereuse du Christ.[1 The first impression left is, of course, that the 'brothers' of Jesus were not yet, at least in the full sense, believers.[1 La première impression laissée est, bien sûr, que les «frères» de Jésus ne sont pas encore, au moins dans le sens plein, les croyants.But this does not by any means necessarily follow, since both the presence of John under the Cross, and even his outward circumstances, might point him out as the most fit custodian of the Virgin-Mother.Mais ce n'est pas par quelque moyen que nécessairement, puisque tant la présence de Jean sous la croix, et même ses circonstances extérieures, pourrait lui rappeler que le gardien plus en forme de la Vierge-Mère.At the same time it seems the more likely supposition, that the brothers of Jesus were converted by the appearance to James of the Risen One (1 Cor. xv. 7).]Dans le même temps, il semble plus probable la supposition, que les frères de Jésus ont été convertis par l'apparition de James du Ressuscité (1 Cor. XV. 7).]

The narrative [a St. John xix.Le récit [a Saint-Jean xix.25-27] leaves the impression that with the beloved disciple these four women were standing close to the Cross: the Mother of Jesus, the Sister of His Mother, Mary the wife of Clopas, and Mary of Magdala.25-27] laisse l'impression que le disciple bien-aimé de ces quatre femmes étaient debout près de la Croix: la Mère de Jésus, la soeur de sa mère, Marie femme de Cléophas, et Marie de Magdala.[2 This view is now generally adopted.] A comparison with what is related by St. Matthew [b St. Matt.[2 Cette opinion est maintenant généralement adoptée.] Une comparaison avec ce qui est rapporté par saint Matthieu [b Matt Laurent.xxvii.XXVII.55] and St. Mark [c St. Mark xv. 55] et de saint Marc [c St. Mark XV.40, 41] supplies further important particulars.40, 41] fournit d'autres détails importants.We read there of only three women, the name of the Mother of our Lord being omitted.Nous y lisons des trois femmes, au nom de la Mère de notre Seigneur étant omise.But then it must be remembered that this refers to a later period in the history of the Crucifixion.Mais alors il faut se rappeler que cela fait référence à une période plus tard dans l'histoire de la crucifixion.It seems as if John had fulfilled to the letter the Lord's command: 'Behold thy mother,' (John 19:26-27) and literally 'from that very hour' taken her to his own home.Il semble que John avait rempli à la lettre le commandement du Seigneur: «Voici ta mère», (Jean 19,26-27) et littéralement "à partir de cette heure même,« sa prise à son propre domicile.If we are right in this supposition, then, in the absence of St. John, who led away the Virgin-Mother from that scene of horror, the other three women would withdraw to a distance, where we find them at the end, not 'by the Cross,' as in St. John xix.Si nous avons raison dans cette supposition, alors, en l'absence de St. John, qui a dirigé l'écart de la Vierge-Mère à partir de cette scène d'horreur, les trois autres femmes retirer à une distance où nous les trouvons à la fin, ne pas »par la Croix», comme à Saint-Jean xix.25, but 'beholding from afar,' and now joined by others also, who had loved and followed Christ.25, mais «voyant de loin, et maintenant rejoints par d'autres aussi, qui avait aimé et suivi le Christ.

We further notice that, the name of the Virgin-Mother being omitted, the other 'three are the same as mentioned by St. John; only, Mary of Clopas is now described as 'the mother of James and Jose,' [3 There is, of course, the difficulty that Judas (Lebbaeus) and Simon Zelotes are not here mentioned as her sons.Nous avons également remarqué que, au nom de la Vierge-Mère étant omise, l'autre «trois sont les mêmes que ceux mentionnés par saint Jean; seulement, Marie de Cléophas est maintenant décrit comme« la mère de Jacques et de José, «[3 Il est, bien sûr, la difficulté que Judas (Lebbaeus) et Simon le Zélote ne sont pas mentionnés ici comme son fils.But they may have been her stepsons, or there may have other reasons for the omission.Mais ils peuvent avoir été ses beaux-fils, ou il peut y avoir d'autres raisons pour cette omission. 'Judas of James' could scarcely have been the son of James, and Simon is expressly mentioned by Hegesippus as the son of Clopas.] and Christ's Mother's Sister' as 'Salome' [d St. Mark] and 'the mother of Zebedee's children.'«Judas de James ne pouvait guère avoir été le fils de James, et Simon est expressément mentionnée par Hégésippe comme le fils de Cléophas.] Et la Mère du Christ de Soeur» comme «Salomé» [D Saint-Marc] et «la mère des fils de Zébédée ».[e St. Matthew] Thus Salome, the wife of Zebedee and St.John's mother, was the sister of the Virgin, and the beloved disciple the cousin (on the mother's side) of Jesus, and the nephew of the Virgin.[E saint Matthieu] Ainsi Salomé, la femme de Zébédée et mère de St.John 's, était la sœur de la Vierge, et le disciple bien-aimé cousin (sur le côté de la mère) de Jésus, et le neveu de la Vierge.This also helps to explain why the care of the Mother had been entrusted to him.Cela contribue aussi à expliquer pourquoi les soins de la mère avait été confiée à lui.

Nor was Mary the wife of Clopas unconnected with Jesus.N'était pas non plus Marie, femme de Cléophas sans lien avec Jésus.What we have every reason to regard as a trustworthy account [f Hegesippus in Euseb.Ce que nous avons toutes les raisons de considérer comme un compte de confiance [f Hégésippe dans Eusèbe.HE iii.HE III.11 and iv. 11 et IV.22] describes Clopas as the brother of Joseph, the husband of the Virgin.22] décrit Clopas comme le frère de Joseph, l'époux de la Vierge.Thus, not only Salome as the sister of the Virgin, but Mary also as the wife of Clopas, would, in a certain sense, have been His aunt, and her sons His cousins.Ainsi, non seulement Salomé comme la soeur de la Vierge, mais aussi comme Mary, femme de Clopas, serait, dans un certain sens, avoir été sa tante, et ses fils ses cousins.

And so we notice among the twelve Apostles five cousins of the Lord: the two sons of Salome and Zebedee, and the three sons of Alphaeus or Clopas [1 Alphaeus and Clopas are the same name.Et si nous remarquons parmi les douze apôtres cinq de ses cousins ​​du Seigneur: les deux fils de Salomé et de Zébédée, et les trois fils d'Alphée ou Cléophas [1 Alphée et Clopas sont du même nom.The first occurs in the Babylon Talmud as Ilphai, or Ilpha [ ] as in R. haSh.La première se produit dans le Talmud de Babylone que Ilphai ou Ilpha [] comme dans hachage R..17 b, and often; the other in the Jerusalem Talmud as Chilphai [ ] , as for ex.17 b, et souvent, l'autre dans le Talmud de Jérusalem que Chilphai [], comme par ex.in Jer.dans Jer.B. Kama 7 a.] and Mary: James, Judas surnamed Lebbaeus and Thaddaeus, and Simon surnamed Zelotes or Cananaean. B. Kama 7 a.] et Marie: Jacques, Judas, surnommé Lebbaeus et Thaddée, et Simon le Zélote ou surnommé Cananéen.[2 I regard the Simon Zelotes of the list of Apostles as the Simon son of Clopas, or Alphaeus, of Hegesippus, first, because of his position in the lists of the Apostles along with the two other sons of Alphaeus; secondly, because, as there were only two prominent Simons in the NT (the brother of the Lord, and Zelotes), and Hegesippus mentions him as the son of Clopas, it follows that the Simon son of Clopas was Simon Zelotes.[2 je considère l'Simon le Zélote de la liste des Apôtres comme Simon, fils de Clopas, ou Alphée, d'Hégésippe, d'abord, à cause de sa position dans les listes des Apôtres, avec les deux autres fils d'Alphée, deuxièmement, parce que, car il n'y avait que deux éminents Simons dans le NT (le frère du Seigneur, et le Zélote), et Hégésippe parle de lui comme le fils de Cléophas, il s'ensuit que le fils de Simon de Clopas était Simon le Zélote.Levi Matthew was, indeed, also a son of Alphaeus, but we regard this as another Clopas than the husband of Mary.] Lévi Matthieu était, en effet, aussi un fils d'Alphée, mais nous considérons cela comme une autre Clopas que le mari de Marie.]

We can now in some measure realise events.Nous pouvons maintenant dans une certaine mesure de réaliser des événements.When St. John had seen the Saviour nailed to the Cross, he had gone to the City and brought with him for a last mournful farewell the Virgin, accompanied by those who, as most nearly connected with her, would naturally be with her: her own sister Salome, the sister-in-law of Joseph and wife (or more probably widow) of Clopas, and her who of all others had experienced most of His blessed power to save, Mary of Magdala. Lorsque saint Jean a vu le Sauveur cloué sur la croix, il était allé à la ville et a apporté avec lui pour un dernier adieu lugubre de la Vierge, accompagnée de ceux qui, comme la plupart près relié avec elle, serait naturellement avec elle: son propres sœur Salomé, la sœur-frère de Joseph et son épouse (ou plus probablement veuve) de Clopas, et celle qui de toutes les autres avaient connu le plus de sa puissance bénie pour sauver, Marie de Magdala.Once more we reverently mark His Divine calm of utter self-forgetfulness and His human thoughtfulness for others. Une fois de plus, nous révérence marquer son calme divin du total oubli de soi et de sa réflexion de l'homme pour les autres.As they stood under the Cross, He committed His Mother to the disciple whom He loved, and established a new human relationship between him and her who was nearest to Himself.Comme ils se tenaient sous la croix, il a commis sa mère au disciple qu'il aimait, et a établi une nouvelle relation humaine entre lui et elle, qui était plus proche de Lui.[3 Incongruous though the interruption be, we cannot help noticing that the introduction of such a scene seems inconsistent with the whole theory of an Ephesian authorship of the Fourth Gospel.[3 incongrus que l'interruption soit, nous ne pouvons que constater que l'introduction d'une telle scène semble incompatible avec toute la théorie d'un auteur d'Éphèse du quatrième Evangile.

On the other hand, it displays evidence of the true human interest of an actor in the scene.] And calmly, earnestly, and immediately did that disciple undertake the sacred charge, and bring her, whose soul the sword had pierced, away from the scene of unutterable woe to the shelter of his home.D'autre part, il affiche la preuve de l'intérêt humain véritable d'un acteur de la scène.] Et calmement, avec ferveur, et fait immédiatement ce disciple d'entreprendre la charge sacrée, et l'amener, dont l'âme de l'épée avait percé, loin de la scène de malheur indicible à l'abri de sa maison.[4 Nothing is really known of the later history of the Blessed Virgin.] And this temporary absence of John from the Cross may account for the want of all detail in his narrative till quite the closing scene.[4 Rien n'est vraiment connu de l'histoire ultérieure de la Sainte Vierge.] Et cette absence temporaire de John de la croix peut expliquer le manque de tous les détails de son récit jusqu'au tout à fait la scène finale.[a St. John xix.[Une St. John xix.28.]28.]

Now at last all that concerned the earthward aspect of His Mission, so far as it had to be done on the Cross, was ended.Aujourd'hui, enfin tout ce qui concerne l'aspect de sa mission vers la terre, autant que cela devait être fait sur la Croix, était terminée.He had prayed for those who had nailed Him to it, in ignorance of what they did; He had given the comfort of assurance to the penitent, who had owned His Glory in His Humiliation; and He had made the last provision of love in regard to those nearest to Him.Il avait prié pour ceux qui l'avaient cloué, dans l'ignorance de ce qu'ils ont fait; Il avait donné le confort de l'assurance au pénitent, qui possédait sa gloire dans son humiliation, et il avait fait la dernière disposition de l'amour à l'égard à ceux plus près de Lui.So to speak, the relations of His Humanity, that which touched His Human Nature in any direction, had been fully met.Pour ainsi dire, les relations de son humanité, celle qui touchait sa nature humaine dans tous les sens, avaient été pleinement atteints. He had done with the Human aspect of His Work and with earth.Il l'avait fait avec l'aspect humain de son travail et de terre.And, appropriately, Nature seemed now to take sad farewell of Him, and mourned its departing Lord, Who, by His Personal connection with it, had once more lifted it from the abasement of the Fall into the region of the Divine, making it the dwelling-place, the vehicle for the manifestation, and the obedient messenger of the Divine.Et, de façon appropriée, la nature semblait maintenant prendre triste adieu de Lui, et pleuré son départ Seigneur, qui, par son lien personnel avec lui, avait une fois de plus qu'elle soulevé de l'abaissement de l'automne dans la région du Divin, ce qui rend l' lieu d'habitation, le véhicule de la manifestation, et le messager obéissant du Divin.

For three hours had the Saviour hung on the Cross.Pendant trois heures, avait accroché le Sauveur sur la Croix.It was midday.Il était midi.And now the Sun was craped in darkness from the sixth to the ninth hour.Et maintenant, le soleil a été couvert de crêpe dans l'obscurité de la sixième à la neuvième heure.No purpose can be served by attempting to trace the source of this darkness.Aucun objectif ne peut être servi en tentant de retracer la source de cette obscurité. It could not have been an eclipse, since it was the time of full moon; nor can we place reliance on the later reports on this subject of ecclesiastical writers.Il n'aurait pas été une éclipse, car il était au moment de la pleine lune, ni peut-on se fier sur les rapports ultérieurs sur ce sujet des écrivains ecclésiastiques.[1 I do not think the testimony of Phlegon, as quoted by Eusebius, is available (see the discussion in Wieseler's Synopse, p. 387, note 1).[1 Je ne pense pas que le témoignage de Phlégon, cité par Eusèbe, est disponible (voir la discussion dans Synopse Wieseler, p. 387, note 1).Still, if the astronomical calculations of Ideler and Wurm are correct, 'the eclipse' recorded by Phlegon [whether 'eclipse' in the scientific sense, or 'darkness,'] would have taken place in the very year of our Lord's death, AD 29, but, as they reckon, on November 24.Pourtant, si les calculs astronomiques de Ideler et Wurm sont corrects, «l'éclipse» enregistré par Phlégon [si «éclipse» au sens scientifique, ou «les ténèbres, '] aurait eu lieu l'année même de notre mort du Seigneur, AD 29, mais, comme ils estiment, le 24 Novembre.

I do not possess the special knowledge requisite to verify these calculations; but that it is described by Phlegon as an 'eclipse', which this could not have been, does not necessarily invalidate the argument, since he might have used the term inaccurately.Je ne possède pas les connaissances spéciales nécessaires pour vérifier ces calculs, mais qu'il est décrit par Phlégon comme une «éclipse», qui cela pourrait ne pas avoir été, n'invalide pas nécessairement l'argument, car il pourrait avoir utilisé le terme inexacte.It is in this sense that St. Luke (xxiii. 45) uses the verb, that is, if we adopt the amended reading. C'est dans ce sens que saint Luc (XXIII, 45) utilise le verbe, qui est, si l'on adopte la lecture modifiée.What Nebe writes on this subject (vol. ii. p. 301), and the illustrations of the popular use of the word from Pliny and Plutarch, deserve the most serious consideration.Qu'est-ce Nebe écrit sur ce sujet (vol. II. P. 301), et les illustrations de l'utilisation populaire du mot de Pline et Plutarque, méritent la considération la plus sérieuse. But, I repeat, I cannot attach weight in this argument to such testimonies, nor yet to the sayings of Origen, Tertullian, &c., nor to the Acta Pilati (the ecclesiastical testimonies are discussed by Nebe, usp 299).]Mais, je le répète, je ne peux pas accorder du poids à cet argument pour de tels témoignages, ni encore les paroles d'Origène, Tertullien, & c., ni à la Pilati Acta (les témoignages ecclésiastiques sont discutés par Nebe, USP 299).]

It seems only in accordance with the Evangelic narrative to regard the occurrence of the event as supernatural, while the event itself might have been brought about by natural causes; and among these we must call special attention to the earthquake in which this darkness terminated.Il semble qu'en conformité avec le récit évangélique à l'égard de la survenance de l'événement comme surnaturels, alors que l'événement lui-même pourrait avoir été provoquée par des causes naturelles, et parmi ceux-ci nous doit appeler une attention particulière au tremblement de terre dans lequel cette obscurité résilié.[a St. Matt.[Un Matt Laurent.xxvii. XXVII.51.] For, it is a well-known phenomenon that such darkness not infrequently precedes earthquakes.51.] Car, c'est un phénomène bien connu que ces ténèbres ne précède rarement les tremblements de terre.On the other hand, it must be freely admitted, that the language of the Evangelists seems to imply that this darkness extended, not only over the land of Israel, but over the inhabited earth. D'autre part, elle doit être librement admis, que la langue des évangélistes semble impliquer que cette obscurité prolongée, non seulement sur la terre d'Israël, mais sur la terre habitée.The expression must, of course, not be pressed to its full literality, but explained as meaning that it extended far beyond Judaea and to other lands.L'expression doit, bien sûr, ne pas être pressé pour sa littéralité complet, mais il a expliqué en ce sens qu'il s'étendait bien au-delà de la Judée et à d'autres terres.

No reasonable objection can be raised from the circumstance, that neither the earthquake nor the preceding darkness are mentioned by any profane writer whose works have been preserved, since it would surely not be maintained that an historical record must have been preserved of every earthquake that occurred, and of every darkness that may have preceded it.Aucune objection raisonnable peut être soulevée par la circonstance, que ni le tremblement de terre, ni les ténèbres précèdent sont mentionnés par un écrivain dont les œuvres profanes ont été conservés, car il ne serait certainement pas être maintenu qu'un record historique doit avoir été préservée de chaque tremblement de terre qui s'est produit , et de toutes les ténèbres qui peuvent l'ont précédée.[2 There are frequent notices in classical writers of eclipses preceding disastrous events or the death of great men, such as of Caesar (Nebe, usp 300).[2 Il ya des avis fréquents auteurs classiques des éclipses précédentes événements catastrophiques ou de la mort des grands hommes, tels que des César (Nebe, USP 300).But these were, if correctly related, eclipses in the true sense, and, as such, natural events, having in no way a supernatural bearing, and hence in no sense analogous to this 'darkness' at the Crucifixion.] But the most unfair argument is that, which tries to establish the unhistorical character of this narrative by an appeal to what are described as Jewish sayings expressive of similar expectancy.Mais il s'agissait, si elles sont correctement liées, les éclipses dans le vrai sens, et, comme tels, les événements naturels, ayant en aucune manière une influence surnaturelle, et donc en aucune manière analogue à ce «ténèbres» à la Crucifixion.] Mais le plus injuste argument est que, qui tente d'établir le caractère anhistorique de ce récit par un appel à ce que l'on décrit comme dictons juifs expressive de l'espérance de semblable.

[1 So Strauss (after Wetstein) and even Keim.[1 Alors Strauss (après Wetstein) et même Keim.Painful as controversy is in connection with the last hours of Jesus, I would not have shrunk from contesting the positions of Keim, if I had not felt that every unprejudiced person must see, that most of them are mere assertions, without an attempt at anything like historical evidence.] It is quite true that in old Testament prophecy, whether figuratively or really, the darkening, though not only of the sun, but also of the moon and stars, is sometimes connected, not with the Coming of Messiah, still less with His Death, but with the final Judgement.Douloureux que la controverse est en connexion avec les dernières heures de Jésus, je n'aurais pas hésité à contester les positions de Keim, si je n'avais pas senti que toute personne sans préjugés doit voir, que la plupart d'entre eux sont de simples affirmations, sans tenter quoi que ce soit au comme preuves historiques.] Il est bien vrai que dans la prophétie de l'Ancien Testament, que ce soit au sens figuré ou vraiment, l'obscurcissement, mais pas seulement du soleil, mais aussi de la lune et les étoiles, est parfois liée, non pas avec la venue du Messie, encore moins avec sa mort, mais avec le jugement final.[2 Strauss (ii. p. 556), and more fully Keim (iii. p. 438, Note 3), quote Joel ii.[2 Strauss (II, p. 556), et plus complètement Keim (iii. p. 438, note 3), citant Joël ii.10, 31; Amos viii.10, 31; Amos viii.9; Is.9; Est.xiii.xiii.10; 1.10; 1.3; Job ix.3; Job ix. 7; Jer.7; Jer.xv.xv.9.9.Of these passages some have no bearing, however remote, on the subject, while the others refer not to the Messiah but to the final judgement.]Certains de ces passages n'ont aucun rapport, même lointain, sur le sujet, tandis que les autres ne se réfèrent pas au Messie, mais le jugement final.]

But Jewish tradition never speaks of such an event in connection with Messiah, or even with the Messianic judgments, and the quotations from Rabbinic writings made by negative critics must be characterised as not only inapplicable but even unfair.Mais la tradition juive ne parle jamais d'un tel événement en rapport avec le Messie, ou même avec les arrêts messianique, et les citations de faits écrits rabbiniques par les critiques négatives doit être caractérisée comme non seulement inapplicable, mais même injuste.[3 To be quite fair, I will refer to all the passages quoted in connection with the darkening of the sun as a token of mourning.[3 Pour être tout à fait juste, je ferai référence à tous les passages cités en relation avec l'obscurcissement du soleil comme un signe de deuil.

The first (quoted by Wetstein) is from the Midrash on Lament.Le premier (cité par Wetstein) est le Midrash sur Lament.iii.iii.28 (ed. Warsh. p. 72 a).28 (dir. Warsh. P. 72 a).But the passage, evidently a highly figurative one, refers to the destruction of Jerusalem and the dispersion of Israel, and, besides the darkening of the sun, moon, and stars (not the sun only), refers to a realistic fulfilment of Nah.Mais le passage, à l'évidence un très figuratives, se réfère à la destruction de Jérusalem et la dispersion d'Israël, et, outre l'obscurcissement du soleil, la lune et les étoiles (pas seulement le soleil), se réfère à un accomplissement réaliste de Nah.i. i.3 and Lament.3 et Lament.iii.iii.28 in God's walking in dust and keeping silence.28 dans la marche de Dieu dans la poussière et garder le silence.The second quotation of Wetstein, that when a great Rabbi dies it is as portentous as if the sun went down at midday, has manifestly no bearing whatever on the matter in hand (though Strauss adduces it).La deuxième citation de Wetstein, que quand un grand rabbin meurt, il est aussi prodigieux que si le soleil se couchait à midi, a manifestement aucune incidence quelconque sur les choses en main (même si elle ne fournit Strauss).The last and only quotation really worth mention is from Sukk.La citation mentionne seul et dernier vaut vraiment la peine est de Sukk.29 a.29 a.In a somewhat lengthened statement there, the meaning of an obscuration of the sun or moon is discussed. Dans une déclaration quelque peu allongé là, la signification d'un obscurcissement du soleil ou de lune est discuté.I have here to remark (1) that these phenomena are regarded as 'signs' in the sense of betokening coming judgments, such as war, famine, &c., and that these are supposed to affect various nations according as the eclipse is towards the rising or setting of the sun.J'ai ici la remarque (1) que ces phénomènes sont considérés comme des «signes» dans le sens des jugements à venir dénotant, comme la guerre, la famine, & c., et que ceux-ci sont censées affecter différentes nations, selon que l'éclipse est vers le levant ou couchant du soleil.

The passage therefore can have no possible connection with such a phenomenon as the death of Messiah.Le passage peut donc avoir aucune connexion possible avec un tel phénomène que la mort du Messie.(2) This is further confirmed by the enumeration of certain sins for which heavenly luminaries are eclipsed. (2) Ceci est encore confirmé par l'énumération de certains péchés pour lesquels luminaires célestes sont éclipsés.Some are not fit for mention, while others are such as false witness-bearing, the needless cutting down of fruit-trees, &c.Certains ne sont pas aptes à parler, tandis que d'autres sont tels que de faux témoins portant, l'inutile abattage des arbres fruitiers, & c.(3) But the unfairness, as well as the inaptitude, of the quotation appears from this, that only the beginning of the passage is quoted (Strauss and Keim): 'At a time when the sun is obscured, it is an evil sign to all the world,' while what follows is omitted: 'When the sun is obscured, it is an evil sign to the nations of the world; when the moon is obscured, it is an evil sign to Israel, because Israel reckons according to the moon, the nations of the world according to the sun.'(3) Mais l'injustice, ainsi que l'inaptitude, de la citation apparaît en ce que, seul le début du passage est cité (Strauss et Keim): «À un moment où le soleil est masqué, il est un mauvais signe à tous le monde », tandis que ce qui suit est omis:« Quand le soleil est masqué, il est un mauvais signe pour les nations du monde, quand la lune est masquée, il est un mauvais signe pour Israël, parce qu'Israël estime selon les la lune, les nations du monde selon le soleil. "And yet Wunsche (Erlauter. pp. 355, 356) quotes both that which precedes and that which follows this passage, but leaves out this passage itself.Et pourtant Wunsche (pp. Erlauter. 355, 356) cite deux ce qui précède et celui qui suit ce passage, mais laisse de côté ce passage lui-même.(Comp. Mechilta, p. 3 b.](Trib. Mechilta, p. 3 b.]

But to return from this painful digression.Mais pour en revenir de cette digression douloureux.The three hours' darkness was such not only to Nature; Jesus, also, entered into darkness: Body, Soul, and Spirit.L'obscurité de trois heures a été telle, non seulement à la nature; Jésus, également, est entré dans l'obscurité: Corps, Âme et Esprit.It was now, not as before, a contest, but suffering.Il était maintenant, pas comme avant, un concours, mais la souffrance.Into this, to us, fathomless depth of the mystery of His Sufferings, we dare not, as indeed we cannot, enter. C'est dans ce, pour nous, la profondeur insondable du mystère de ses souffrances, nous n'osons pas, comme d'ailleurs nous ne pouvons pas, entrez.It was of the Body; yet not of the Body only, but of physical life.Il était de l'Organe d', et pourtant pas du corps seulement, mais de la vie physique. And it was of the Soul and Spirit; yet not of them alone, but in their conscious relation to man and to God.Et c'était de l'Ame et l'Esprit; pas encore d'eux seuls, mais dans leur relation consciente à l'homme et à Dieu.And it was not of the Human only in Christ, but in its indissoluble connection with the Divine: of the Human, where it reached the utmost verge of humiliation to body, soul, and spirit, and in it of the Divine, to utmost self-examination.Et ce n'était pas de l'homme que dans le Christ, mais dans son lien indissoluble avec le Divin: de l'homme, où elle a atteint le point extrême de l'humiliation à corps, âme et esprit, et en elle du divin, à l'auto la plus grande -interrogatoire.

The increasing, nameless agonies of the Crucifixion were deepening into the bitterness of death.L'augmentation, angoisses sans nom de la crucifixion ont été approfondissement dans l'amertume de la mort.All nature shrinks from death, and there is a physical horror of the separation between body and soul which, as a purely natural phenomenon, is in every instance and overcome, and that only by a higher principle.Tous rétrécit la nature de la mort, et il ya une horreur physique de la séparation entre le corps et l'âme qui, comme un phénomène purement naturel, est dans tous les cas et les surmonter, et que c'est seulement par un principe supérieur.And we conceive that the purer the being the greater the violence of the tearing asunder of the bond with which God Almighty originally bound together body and soul.Et nous concevons que le plus pur étant le plus la violence de la déchirure sépare du lien avec lequel Dieu Tout-Puissant à l'origine liés corps et âme.In the Perfect Man this must have reached the highest degree.Dans l'Homme Parfait cela doit avoir atteint le plus haut degré.So, also, had in those dark hours the sense of man-forsakenness and His own isolation from man; so, also, had the intense silence of God, the withdrawal of God, the sense of His God-forsakenness and absolute loneliness.Ainsi, également, avait dans ces heures sombres le sens de l'homme-abandon et son propre isolement de l'homme, de même, aussi, avait le silence intense de Dieu, le retrait de Dieu, le sens de sa abandon de Dieu et de la solitude absolue.

We dare not here speak of punitive suffering, but of forsakenness and loneliness.Nous n'osons pas ici parler de la souffrance punitive, mais d'abandon et la solitude.And yet as we ask ourselves how this forsakeness can be though of as so complete in view of His Divine consciousness, which at least could not have been wholly extinguished by His Self-examination, we feel that yet another element must be taken into account.Et pourtant, comme nous nous demandons comment cela peut être bien forsakeness comme des si complète en vue de sa conscience divine, dont au moins ne pouvaient pas avoir été entièrement éteint par son auto-examen, nous pensons que encore un autre élément doit être pris en compte.Christ on the Cross suffered for man; He offered Himself a sacrifice; He died as the Representative of man, for man and in room of man; He obtained for man 'eternal redemption, ' [a Hebr. Christ sur la Croix a souffert pour l'homme, il s'est offert un sacrifice, Il est mort comme le Représentant de l'homme, pour l'homme et dans la salle de l'homme; Il a obtenu pour la «rédemption éternelle,« l'homme [un Hebr. ix.ix.12] having given His Life 'a ransom,[b St. Matt.12] ayant donné sa vie une «rançon, [b Saint-Matt.xx.xx.28] for many.28] pour beaucoup.For, men were 'redeemed' with the 'precious Blood of Christ, as of a Lamb without blemish and without spot;' [c 1 Pet.Car, les hommes ont été «rachetés» avec le «sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache;« [c 1 Pet.i. i.19] and Christ 'gave Himself for us, that He might "redeem" us from all iniquity; [d Tit.19] et le Christ «s'est donné pour nous, qu'il pourrait« racheter »nous a de toute iniquité; [d Tit.ii.ii.14] He 'gave Himself "a ransom" for all;' [e 1 Tim.14] Il «a donné Lui-même« une rançon »pour tous;« [e 1 Tim.ii. ii.6.] Christ died for all;' [f2 Cor.6.] Christ est mort pour tous; »[F2 Cor.v. 15.] Him, Who knew no sin, God 'made sin for us;' 'Christ redeemed us from the curse of the Law, having become a curse for us', and this, with express reference to the Crucifixion.v. 15] Lui, qui n'a pas connu le péché, le péché a fait pour nous; «Dieu. Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous», et ce, avec référence expresse à la Crucifixion.

[g Ga. iii.[G Géorgie iii.13.] This sacrificial, vicarious, expiatory, and redemptive character of His Death, if it does not explain to us, yet helps us to understand, Christ's sense of God-forsakenness in the supreme moment of the Cross; if one might so word it, the passive character of His activeness through the active character of His passiveness.13] Ce sacrifice, du fait d'autrui, expiatoire, et le caractère rédempteur de sa mort, si elle ne nous explique pas, contribue encore à comprendre, le sens du Christ d'abandon de Dieu dans le moment suprême de la Croix;. Si l'on peut donc Word lui, le caractère passif de son dynamisme à travers le personnage actif de sa passivité.

It was this combination of the Old Testament idea of sacrifice, and of the Old Testament ideal of willing suffering as the Servant of Jehovah, now fulfilled in Christ, which found its fullest expression in the language of the twenty-second Psalm.C'est cette combinaison de l'idée de l'Ancien Testament de sacrifice et de l'idéal de l'Ancien Testament de la souffrance disposés comme le serviteur de l'Éternel, désormais accomplie en Christ, qui a trouvé sa pleine expression dans la langue du psaume vingt-deuxième.It was fitting, rather, it was true, that the willing suffering of the true Sacrifice should now find vent in its opening words: 'My God, My God, why hast Thou forsaken Me?', Eli, Eli, lema sabachthanei? (Matthew 27:46)[1 So in St. matthew, according to the best reading.Il convenait plutôt, il est vrai, que la souffrance des prêts du véritable sacrifice doit maintenant trouver évent dans ses premiers mots: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné», Eli, Eli, Lema sabachthanei ( Matthieu 27:46) [1 Donc, en saint Matthieu, selon la meilleure lecture.In St. Mark, Eloi, Eloi [apparently the Syriac form], lema sabachthanei? (Mark 15:34).À Saint-Marc, Eloi, Eloi [apparemment la forme syriaque], Lema sabachthanei? (Marc 15:34).Might it be that St. Matthew represents the current Judaean or Galilean dialect, and St. Mark the Syrian, and that this casts light alike on the dialects in Palestine at the time of Christ, and even, to some extent, on the composition of the Gospels, and the land in which they were written?Serait-il que saint Matthieu représente le courant de Judée ou de Galilée dialecte, et Saint-Marc de la Syrie, et que cette lumière jette comme sur les dialectes en Palestine à l'époque du Christ, et même, dans une certaine mesure, sur la composition des les Evangiles, et la terre dans laquelle elles ont été écrites?The Targum renders Ps.Le Targum rend Ps.xxii. xxii.2: Eli, Eli, metul mah shebhaqtani?2: Eli, Eli, metul mah shebhaqtani?('On account of what hast Thou forsaken me?').](«Le compte de ce qui m'as-tu abandonné ?').]

These words, cried with a loud voice [2 This in the extreme agony of soul, not to mark His Divinity.] at the close of the period of extreme agony, [3 'About the ninth hour.'Ces mots, il cria d'une voix forte [2 Ce, dans l'agonie de l'âme de l'extrême, pour ne pas marquer sa divinité.] À la fin de la période d'angoisse extrême, [3 'vers la neuvième heure. "I cannot bring myself here to discuss the supposed analogous quotations of Ps.Je ne peux pas me résoudre ici pour discuter des citations analogues supposée de Ps.xxii.xxii.1 in Rabbinic writings.1 dans les écrits rabbiniques.The comparison is equally inapt and irreverent.] marked the climax and the end of this suffering of Christ, of which the utmost compass was the withdrawal of God and the felt loneliness of the Sufferer.La comparaison est tout aussi inaptes et irrévérencieux.] A marqué l'apogée et la fin de cette souffrance du Christ, dont la boussole la plus grande a été le retrait de Dieu et de la solitude ressenti du patient.But they that stood by the Cross, misinterpreting the meaning, and mistaking the opening words for the name Elias, imagined that the Sufferer had called for Elias.Mais ceux qui étaient par la Croix, une mauvaise interprétation du sens, et prenant les mots d'ouverture pour le nom Elias, a imaginé que la victime avait appelé à Elias.We can scarcely doubt, that these were the soldiers who stood by the Cross.Nous pouvons à peine le doute, que ce sont les soldats qui se tenaient par la Croix. They were not necessarily Romans; on the contrary, as we have seen, these Legions were generally recruited from Provincials.Ils ne sont pas forcément les Romains, au contraire, nous l'avons vu, ces légions étaient généralement recrutés parmi les Provinciaux.

On the other hand, no Jew would have mistaken Eli for the name of Elijah, not yet misinterpreted a quotation of Psalm xxii.D'autre part, aucun Juif aurait tort Eli pour le nom de Elie, pas encore interprété une citation du psaume XXII.1 as a call for that prophet.1 comme un appel à ce prophète.And it must be remembered, that the words were not whispered, but cried with a loud voice.Et il faut se rappeler que les mots n'ont pas été murmuré, mais il cria d'une voix forte.But all entirely accords with the misunderstanding of non-Jewish soldiers, who, as the whole history shows, had learned from His accusers and the infuriated mob snatches of a distorted story of the Christ.Mais tout est entièrement conforme l'incompréhension des non-juifs soldats, qui, comme le montre l'histoire entière, avait appris de ses accusateurs et les bribes mob furieux d'une histoire déformée du Christ.

And presently the Sufferer emerged on the other side.Et actuellement le Sufferer émergé de l'autre côté.It can scarcely have been a minute or two from the time that the cry from the twenty-second Psalm marked the high-point of His Agony, when the words 'I thirst' [a St. John xix.On ne peut guère avoir été une minute ou deux à partir du moment où le cri du Psaume 22e marqué le point culminant de son agonie, quand les mots «J'ai soif» [une St. John xix.28.] seem to indicate, by the prevalence of the merely human aspect of the suffering, that the other and more terrible aspect of sin-bearing and God-forsakenness was past.28.] Semblent indiquer, par la prévalence de l'aspect purement humain de la souffrance, que l'autre aspect et plus terrible du péché et portant abandon de Dieu était passé.To us, therefore, this seems the beginning, if not of Victory, yet of Rest, of the End.Pour nous, par conséquent, cela semble être le début, s'ils ne sont pas de la victoire, pourtant de repos, de la fin.St. John alone records this Utterance, prefacing it with this distinctive statement, that Jesus so surrendered Himself to the human feeling, seeking the bodily relief by expressing His thirst: 'knowing that all things were now finished, that the Scripture might be fulfilled.'St. John seuls les dossiers de cette énonciation, faisant débuter par cette déclaration distincte, de sorte que Jésus Lui-même se rendit aux sentiments humains, cherchant l'apaisement du corps en exprimant sa soif: «sachant que tout était déjà fini, que l'Écriture fût accomplie. »

[1 The words last quoted can, of course, and have by most writers been connected with the thirst of Christ, as the fulfilment of Ps.[1 Les derniers mots cités peuvent, bien sûr, et ont par la plupart des écrivains été relié à la soif du Christ, comme l'accomplissement du Psaume.lxix.lxix.21.21.But the structure of the sentence leads rather to the punctuation adopted in the text, while I have the greatest difficulty in applying Ps.Mais la structure de la phrase conduit plutôt à la ponctuation adoptée dans le texte, tandis que j'ai la plus grande difficulté à appliquer Ps.lxix.lxix.21 in the manner proposed, and still more grave objection to the idea that Christ uttered the words in order to fulfil the Psalm, although the word 'that' must, as previously shown (p. 503), not be taken in the sense of 'in order that.'21 de la manière proposée, et d'opposition encore plus grave à l'idée que le Christ a prononcé les mots afin de remplir le psaume, bien que le mot «que» doit, comme précédemment montré (p. 503), ne pas être pris dans le sens des «afin que».There is, of course, a tertium quid, and the Evangelist may be supposed to have expressed only his own sense that the Scripture was fulfilled, when he saw the thirst of the Saviour quenched in the 'vinegar' of the soldiers.Il ya, bien sûr, une chique tertium, et l'évangéliste peut être censé avoir exprimé uniquement son propre sens que l'Écriture a été accomplie, quand il a vu la soif du Sauveur trempée dans le «vinaigre» des soldats.But in that case we should expect the words 'that the Scripture might be fulfilled,' placed after the 'I thirst.']Mais dans ce cas nous devrions nous attendre, les mots «afin que l'Écriture fût accomplie:« placé après le «J'ai soif."]

In other words, the climax of Theanthropic Suffering in His feeling of God-forsakenness, which had led to the utterance of Psalm xxii.En d'autres termes, le point culminant de la souffrance théanthropique dans son sentiment d'abandon de Dieu, qui avait conduit à l'énoncé du psaume XXII.1, was now, to His consciousness, the end of all which in accordance with Scripture-prediction He had to bear. 1, est désormais, à sa conscience, la fin de tout ce qui, conformément aux Écritures, la prédiction, il a dû supporter.He now could and did yield Himself to the mere physical wants of His Body.Il pourrait désormais lui-même et ne céder à la physique pure veut de son corps.

It seems as if St. John, having perhaps just returned to the scene, and standing with the women 'afar off,' beholding these things, [a St. Luke xxiii.Il semble que Saint-Jean, ayant peut-être juste de rentrer à la scène, debout avec les femmes "loin", voyant ces choses, [un saint Luc xxiii.49.] had hastened forward on the cry from Psalm xxii., [2 Whether or not he heard the words of the cry.] and heard Him express the feeling of thirst, which immediately followed.49.] Avait hâté l'avant sur le cri du psaume XXII. [2 Qu'il soit ou non entendu les paroles du cri.] Et entendu exprimer la sensation de soif, qui a immédiatement suivi.And so St. John alone supplies the link between that cry and the movement on the part of the soldiers, which St. Matthew and St. Mark, as well as St. John, report.Et ainsi saint Jean lui seul fournit le lien entre ce cri et le mouvement de la part des soldats, que saint Matthieu et saint Marc, ainsi que Saint-Jean, rapport.For, it would be impossible to understand why, on what the soldiers regarded as a call for Elijah, one of them should have hastened to relieve His thirst, but for the Utterance recorded in the Fourth Gospel.Car, il serait impossible de comprendre pourquoi, sur ce que les soldats considérés comme un appel à Élie, l'un d'eux devrait avoir hâté de soulager sa soif, mais pour l'énoncé enregistré dans le quatrième Evangile.But we can quite understand it, if the Utterance, 'I thirst,' followed immediately on the previous cry.Mais nous pouvons tout à fait le comprendre, si l'énoncé, "J'ai soif", immédiatement suivie sur le cri précédent.

One of the soldiers, may we not be allowed to believe, one who either had already learned from that Cross, or was about to learn, to own Him Lord, moved by sympathy, now ran to offer some slight refreshment to the Sufferer by filling a sponge with the rough wine of the soldiers and putting it to His lips, having first fastened it to the stem ('reed') of the caper ('hyssop'), which is said to grow to the height of even two or three feet.Un des soldats, peut-on pas être autorisé à croire, celui qui soit avaient déjà appris à partir de cette croix, ou était sur le point de savoir, de posséder Lui Seigneur, touché par la sympathie, courait maintenant à offrir des rafraîchissements légers à la victime en remplissant une éponge avec le vin grossière des soldats et de le mettre à ses lèvres, l'avoir d'abord fixé à la tige («roseau») de la câpre («l'hysope»), ce qui est dit à pousser à la hauteur de même deux ou trois pieds.[3 Comp.[3 Comp.Tristram Nat.Tristram Nat.Hist. Hist.of the Bible, p.de la Bible, p.457.] But, even so, this act of humanity was not allowed to pass unchallenged by the coarse jibes of the others who would bid him leave the relief of the Sufferer to the agency of Elijah, which in their opinion He had invoked.457.] Mais, même ainsi, cet acte d'humanité n'a pas été autorisé à passer contestée par les railleries grossières des autres qui ferait une offre lui laisser le soulagement de la victime à l'agence d'Elie, qui à leur avis, il avait invoqué.Nor should we perhaps wonder at the weakness of that soldier himself, who, though he would not be hindered in his good deed, yet averted the opposition of the others by apparently joining in their mockery.Nous ne devrions pas peut-être s'interroger sur la faiblesse de ce soldat lui-même, qui, bien qu'il ne serait pas entravée dans sa bonne action, et pourtant évité l'opposition des autres par, apparemment rejoindre dans leur moquerie.[b St. Matt.[B Saint-Matt.xxvii. XXVII.48, 49; St. Mark xv.48, 49; Saint-Marc XV.36.]36.]

By accepting the physical refreshment offered Him, the Lord once more indicated the completion of the work of His Passion.En acceptant le rafraîchissement physique lui a offert, le Seigneur une fois de plus indiqué la fin des travaux de sa Passion.For, as He would not enter on it with His senses and physical consciousness lulled by narcotised wine, so He would not pass out of it with senses and physical consciousness dulled by the absolute failure of life-power.Car, comme il n'entrerait pas sur elle avec ses sens et la conscience physique bercé par le vin narcotisées, donc il ne passerait pas sortir avec les sens et la conscience physique émoussé par l'échec absolu de la vie-pouvoir.Hence He took what for the moment restored the physical balance, needful for thought and word.C'est pourquoi il a pris ce qui pour l'instant rétabli l'équilibre physique, nécessaire pour la pensée et la parole.And so He immediately passed on to 'taste death for every man.'Et Il a immédiatement transmise à la mort de goût pour tout homme. "For, the two last 'sayings' of the Saviour now followed in rapid succession: first, that with a loud voice, which expressed it, that the work given Him to do, as far as concerned His Passion, was 'finished;' (John 19:30) [a St. John.] and then, that in the words of Psalm xxxi.Pour les deux derniers «dictons» du Sauveur désormais suivie en succession rapide: d'abord, que d'une voix forte, qui a exprimé, que le travail lui donne à faire, en ce qui concernait sa Passion, a été «achevé; '( Jean 19:30) [de St. John.] et ensuite, que dans les paroles du Psaume XXXI.5, in which He commended His Spirit into the Hands of the Father. (Luke 23:46) [b St. Luke.]5, dans lequel il recommanda son esprit entre les mains du Père. (Luc 23:46) [b Saint-Luc.]

Attempts at comment could only weaken the solemn thoughts which the words awaken.Les tentatives de commentaires ne peut qu'affaiblir les pensées solennelles dont les mots se réveiller.Yet some points should be noted for our teaching.Pourtant, certains points doivent être notés pour notre enseignement.His last cry 'with a loud voice' was not like that of one dying.Son dernier cri »d'une voix forte» n'était pas comme ça d'un mourant.St. Mark notes, that this made such deep impression on the Centurion.Saint-Marc note que ce fait une telle impression profonde sur le Centurion.[c St. Mark xv.[C St. Mark XV.39.] In the language of the early Christian hymn, it was not Death which approached Christ, but Christ Death: He died without death.39] Dans le langage de l'hymne des premiers chrétiens, il n'était pas la mort qui approchait le Christ, mais la mort du Christ:. Il est mort sans la mort.[1 En pessima, non tu Pervenis ad Christum, sed Christus pervenit ad te, Cui licuit sine morte mori.[1 Fr pessima, non tu Pervenis ad Christum, sed ad te Christus pervenit, Cui sine licuit morte mori.Sedulius.] Christ encountered Death, not as conquered, but as the Conqueror.Sédulius.] Le Christ rencontré la mort, non pas comme conquis, mais comme le Conquérant.And this also was part of His work, and for us: now the beginning of His Triumph.Et cela aussi faisait partie de son travail, et pour nous: maintenant le début de son triomphe.And with this agrees the peculiar language of St. John, that He 'bowed the Head, and gave up the Spirit'. Et avec cette accepte le langage particulier de Saint-Jean, qu'il «s'inclinait la tête, il rendit l'esprit».

Nor should we fail to mark the peculiarities of His last Utterance.Nous ne devrions pas manquer de marquer les particularités de son énonciation dernier. The 'My God' of the fourth Utterance had again passed into the 'Father' of conscious fellowship.Les «Mon Dieu» de l'énonciation quatrième avait à nouveau passé dans le «Père» de la fraternité consciente.And yet neither in the Hebrew original of this Psalm, nor in its Greek rendering by the LXX., does the word 'Father' occur.Et pourtant, ni dans l'original hébreu de ce psaume, ni dans sa traduction grecque de la Septante., Ne «Père» le mot se produire.Again, in the LXX.Encore une fois, dans la LXX.translation of the Hebrew text this word expressive of entrustment, the commending, is in the future tense; on the lips of our Lord it is in the present tense.la traduction du texte hébreu de ce mot expressif de mandatement, le félicitant, est dans le futur; sur les lèvres de notre Seigneur, il est dans le temps présent.[2 So according to the better reading.] And the word, in its New Testament sense, means not merely commending: it is to deposit, to commit for safe keeping.[2. Ainsi, selon la meilleure interprétation] Et le mot, dans son sens le Nouveau Testament, ne signifie pas simplement félicitant: il est à déposer, à s'engager pour garder sûr. [3 Comp.[3 Comp.the use of the verb in such passages as St. Luke xii.l'utilisation du verbe dans des passages tels que Saint-Luc, XII.48; Acts xiv.48, Actes XIV.23; xx.23; xx.32; 1 Tim.32; 1 Tim. i.i.18; 2 Tim.18; 2 Tim. ii.ii.2.] That in dying, or rather meeting and overcoming Death, He chose and adapted these words, is matter for deepest thankfulness to the Church.2.] C'est en mourant, ou plutôt de réunion et de surmonter la mort, Il a choisi et adapté ces mots, est affaire de la plus profonde gratitude envers l'Eglise.

He spoke them for His people in a twofold sense: on their behalf, that they might be able to speak them; and 'for them,' that henceforth they might speak them after Him.Il leur a parlé à son peuple en un double sens: en leur nom, qu'ils pourraient être en mesure de les dire, et pour eux, «que, désormais, ils pourraient les parler après lui.How many thousands have pillowed their heads on them when going to rest!Combien de milliers de personnes ont pillowed leurs têtes sur eux quand va se reposer!They were the last words of a Polycarp, a Bernard, Huss, Luther, and Melanchthon.Ils furent les derniers mots d'un Polycarpe, Bernard, Jean Huss, Luther et Melanchthon.And to us also they may be the fittest and the softest lullaby.Et pour nous aussi qu'ils peuvent être la berceuse plus apte et le plus doux.And in 'the Spirit' which He had committed to God did He now descend into Hades, 'and preached unto the spirits in prison.'Et dans «l'Esprit» qu'il avait commis envers Dieu at-Il maintenant descendre dans l'Hadès, et prêcher aux esprits en prison ». [a 1 Pet.[Un animal 1. iii.iii.18, 19.] But behind this great mystery have closed the two-leaved gates of brass, which only the Hand of the Conqueror could burst open.18, 19]. Mais derrière ce grand mystère ont fermé les portes à deux battants de bronze, dont seule la main du vainqueur pourrait éclater.

And now a shudder ran through Nature, as its Sun had set.Et maintenant, un frémissement courut dans la Nature, comme son soleil s'était couché.We dare not do more than follow the rapid outlines of the Evangelic narrative.Nous n'osons pas faire plus que de suivre les contours rapide de la narration évangélique.As the first token, it records the rending of the Temple-Veil in two from the top downward to the bottom; as the second, the quaking of the earth, the rending of the rocks and the opening of the graves.Comme le premier jeton, il enregistre le déchirement du voile du Temple-en deux, du haut vers le bas au fond, comme le second, le tremblement de terre, le déchirement des roches et l'ouverture des tombes.Although most writers have regarded this as indicating the strictly chronological succession, there is nothing in the text to bind us to such a conclusion.Bien que la plupart des écrivains ont considéré cela comme indiquant la succession strictement chronologique, il n'y a rien dans le texte qui nous lient à une telle conclusion.Thus, while the rending of the Veil is recorded first, as being the most significant token to Israel, it may have been connected with the earthquake, although this alone might scarcely account for the tearing of so heavy a Veil from the top to the bottom.Ainsi, alors que le déchirement du voile est enregistré pour le premier, comme étant le signe le plus important pour Israël, il peut avoir été connecté avec le tremblement de terre, bien que cela seul pourrait guère tenir compte de la déchirure du voile une si lourde à partir du haut vers le bas .

Even the latter circumstance has its significance.Même le dernier cas a son importance.That some great catastrophe, betokening the impending destruction of the Temple, had occurred in the Sanctuary about this very time, is confirmed by not less than four mutually independent testimonies: those of Tacitus, [1 Hist.C'est une grande catastrophe, dénotant la destruction imminente du Temple, avait eu lieu dans le sanctuaire de près à ce moment même, est confirmé par au moins quatre témoignages indépendants les uns: ceux de Tacite, [1 Hist.v. 13.] of Josephus, [2 Jew.v. 13.] de Josèphe, [2 Juif.War vi.Guerre vi.5, 3.] of the Talmud, [3 Jer.5, 3.] Du Talmud, [3 Jer.Yoma 43 c; Yoma 39 b.] and of earliest Christian tradition.Yoma 43 c; Yoma 39 b] et de la tradition chrétienne tôt.[4 So in the Gospel according to the Hebrews, from which St. Jerome quotes (in Matt. xxvii. 51, and in a letter to Hedibia) to the effect, that the huge lintel of the Temple was broken and splintered, and fell.[4 Donc, dans l'Evangile selon les Hébreux, dont Saint-Jérôme cite (en Matt. XXVII. 51, et dans une lettre à Hedibia) à l'effet que l'énorme linteau du Temple a été brisée et fragmentée, et tomba .St. Jerome connects the rending of the Veil with this, and it would seem an obvious inference to connect again this breaking of the lintel with an earthquake.]Saint-Jérôme relie la déchirure du voile avec cela, et il semblerait une conclusion évidente de se connecter à nouveau cette rupture du linteau avec un tremblement de terre.]

The most important of these are, of course, the Talmud and Josephus.Le plus important de ceux-ci sont, bien sûr, le Talmud et Josèphe.The latter speaks of the mysterious extinction of the middle and chief light in the Golden Candlestick, forty years before the destruction of the Temple; and both he and the Talmud refer to a supernatural opening by themselves of the great Temple-gates that had been previously closed, which was regarded as a portent of the coming destruction of the Temple.Ce dernier parle de la disparition mystérieuse de la lumière du milieu et chef dans le chandelier d'or, quarante ans avant la destruction du Temple, et lui et le Talmud se réfèrent à une ouverture surnaturelle par eux-mêmes du grand temple-portes qui avaient été précédemment fermée, ce qui était considéré comme un présage de la destruction du Temple à venir. We can scarcely doubt, that some historical fact must underlie so peculiar and widespread a tradition, and we cannot help feeling that it may be a distorted version of the occurrence of the rending of the Temple-Veil (or of its report) at the Crucifixion of Christ.Nous pouvons à peine le doute, que certains faits historiques doivent sous-tendre si particulière et généralisée d'une tradition, et nous ne pouvons pas m'empêcher de penser que ce peut être une version déformée de la survenue de la déchirure du Temple-Veil (ou de son rapport) à la Crucifixion du Christ.[5 A story is told in Jewish tradition (Gitt, 56 b, about the middle; Ber. R. 10; Vayyik. R. 22, and in other places) to the effect that, among other vilenesses, 'Titus the wicked' had penetrated into the Sanctuary, and cut through the Veil of the Most Holy Place with his sword, when blood dropped down.[5 Une histoire est racontée dans la tradition juive (Gitt, 56 b, vers le milieu;. Ber R. 10;. Vayyik R. 22, et dans d'autres endroits) à l'effet que, parmi d'autres vilenesses, «Titus le méchant» avaient pénétré dans le sanctuaire, et couper à travers le voile de la Place Très Sainte avec son épée, quand le sang a chuté vers le bas.

I mention the legend to express my emphatic protest against the manner in which Dr. Joel (Blicke in d. Religionsgesch. i. pp. 7, 8, treating of the passage in the Midr. on Lam. ii. 17) has made use of it.Je mentionne la légende d'exprimer ma protestation contre la manière emphatique dans lequel le Dr Joel (Blicke dans D. Religionsgesch. Pp i. 7, 8, traitant du passage de la MIDR. Sur Lam. II. 17) a fait un usage de celui-ci.He represents it, as if the Veil had been rent (Zerreissen des Vorhanges bei d. Tempelzerstorung), not cut through by Titus, and on the basis of this misrepresentation has the boldness to set a legend about Titus side by side with the Evangelic account of the rending of the Temple-Veil!Il représente, comme si le voile avait été louer (Zerreissen des Vorhanges bei d. Tempelzerstorung), ne pas couper à travers par Titus, et sur la base de cette fausse déclaration a l'audace de mettre une légende sur Titus côté à côte avec le compte évangélique de la déchirure du Temple-voile!I write thus strongly because I am sorry to say that this is by no means the only instance in which Jewish writers adapt their quotations to controversial purposes.Je vous écris donc fortement parce que je suis désolé de dire que ce n'est pas le seul cas dans lequel les écrivains juifs d'adapter leurs offres aux fins de controverses.Joel refers to Dr. Sachs, Beitr.Joel se réfère à Dr Sachs, Beitr.ip 29, but that learned writer draws no such inference from the passage in question.]IP 29, mais que l'écrivain a appris tire aucune inférence tels par le passage en question.]

But even if the rending of the Temple-Veil had commenced with the earthquake, and, according to the Gospel to the Hebrews, with the breaking of the great lintel over the entrance, it could not be wholly accounted for in this manner.Mais même si le déchirement du voile du Temple-avait commencé avec le tremblement de terre, et, selon l'Evangile aux Hébreux, avec la rupture de la grande linteau de l'entrée, il ne pouvait pas être entièrement pris en compte dans cette manière.According to Jewish tradition, there were, indeed, two Veils before the entrance to the Most Holy Place.Selon la tradition juive, il y avait, en effet, deux voiles avant l'entrée de la Place la plus Sacrée.[a Yoma v.] The Talmud explains this on the ground that it was not known, whether in the former Temple the Veil had hung inside or outside the entrance and whether the partition-wall had stood in the Holy or Most Holy Place.[V. une Yoma] Le Talmud explique ce au motif que ce n'était pas connue, que ce soit dans l'ancien temple de la voile avait accroché à l'intérieur ou l'extérieur de l'entrée et si la cloison était resté dans le lieu sacré ou très sainte.[b Yoma 51 b.] Hence (according to Maimonides) [c Hilkh.[B Yoma 51 b] donc (selon Maïmonide) [c Hilkh.Beth ha-Bech, iv.Beth ha-Bech, iv.2, ed.2, éd.Amst vol.Amst vol.iii.iii.p.p.149 b.] there was not any wall between the Holy and Most Holy Place, but the space of one cubit, assigned to it in the former Temple, was left unoccupied, and one Veil hung on the side of the Holy, the other on that of the Most Holy Place.149 b.] il n'y avait pas de mur entre la Place Saint et Très-Saint, mais l'espace d'une coudée, qui lui sont assignées dans le temple de l'ancien, a été laissée en jachère, et un voile accroché sur le côté de l'Esprit, l'autre sur celle du lieu très saint. According to an account dating from Temple-times, there were altogether thirteen Veils used in various parts of the Temple, two new ones being made every year.Selon un compte datant de Temple-temps, il ya eu au total treize voiles utilisées dans diverses parties du temple, deux nouveaux faits chaque année.

[d Yoma 54 a Kethub.[D Yoma 54 une Kethub.106 a; Sheqal.106 A; Sheqal.viii. viii.5.] The Veils before the Most Holy Place were 40 cubits (60 feet) long, and 20 (30 feet) wide, of the thickness of the palm of the hand, and wrought in 72 squares, which were joined together; and these Veils were so heavy, that, in the exaggerated language of the time, it needed 3000 priests to manipulate each.. 5] Le voile devant le lieu très saint était de 40 coudées (60 pieds) de long et 20 (30 pieds) de largeur, l'épaisseur de la paume de la main, et forgé en 72 carrés, qui ont été réunis, et ces Voiles étaient si lourds, que, dans le langage exagéré de l'époque, il avait besoin pour manipuler les 3000 prêtres chacun.If the Veil was at all such as is described in the Talmud, it could not have been rent in twain by a mere earthquake or the fall of the lintel, although its composition in squares fastened together might explain, how the rent might be as described in the Gospel.Si le voile était à tout tel que décrit dans le Talmud, il pourrait ne pas avoir été déchiré en deux par un séisme de simples ou de la chute du linteau, bien que sa composition en carrés attachés ensemble pourrait expliquer, comment le loyer pourrait être tel que décrit dans l'Evangile.

Indeed, everything seems to indicate that, although the earthquake might furnish the physical basis, the rent of the Temple-Veil was, with reverence be it said, really made by the Hand of God.En effet, tout semble indiquer que, bien que le tremblement de terre pourrait fournir la base physique, le loyer du Temple-Veil a été, avec révérence que ce soit dit, vraiment fait par la main de Dieu.As we compute, it may just have been the time when, at the Evening-Sacrifice, the officiating Priesthood entered the Holy Place, either to burn the incense or to do other sacred service there.Comme nous calculons, il peut simplement avoir été le moment où, à la soirée-Sacrifice, le sacerdoce officie entré dans le Lieu Saint, que ce soit pour brûler l'encens ou de faire d'autres service sacré là-bas.To see before them, not as the aged Zacharias at the beginning of this history the Angel Gabriel, but the Veil of the Holy Place rent from top to bottom, that beyond it they could scarcely have seen, and hanging in two parts from its fastenings above and at the side, was, indeed, a terrible portent, which would soon become generally known, and must, in some form or other, have been preserved in tradition.Pour voir avant eux, non pas comme des personnes âgées Zacharias au début de cette histoire de l'ange Gabriel, mais le voile de la location lieu saint de haut en bas, qu'au-delà de ce qu'ils pouvaient à peine l'avons vu, et la pendaison de deux parties de ses attaches ci-dessus et à côté, était, en effet, un présage terrible, qui allait bientôt devenir généralement connu, et doit, sous une forme ou d'autres, ont été conservés dans la tradition.

And they all must have understood, that it meant that God's Own Hand had rent the Veil, and for ever deserted and thrown open that Most Holy Place where He had so long dwelt in the mysterious gloom, only lit up once a year by the glow of the censer of him, who made atonement for the sins of the people.Et ils doivent tous avoir compris que cela signifiait que Dieu même avait déchiré le voile, et à jamais déserté et ouvertes que lieu très saint où il avait si longtemps habité dans l'obscurité mystérieuse, seulement éclairé une fois par an par la lueur de l'encensoir de lui, qui a fait l'expiation pour les péchés du peuple. [1 May this phenomenon account for the early conversion of so many priests recorded in Acts vi.[1er mai ce compte pour le phénomène de la conversion anticipée de tant de prêtres enregistrées en vi lois.7?]7?]

Other tokens were not wanting.Autres jetons ne manquaient pas.In the earthquake the rocks were rent, and their tombs opened.Dans le tremblement de terre les rochers se fendirent, les tombeaux ouverts et leurs.This, as Christ descended into Hades.Ceci, comme le Christ est descendu aux enfers.And when He ascended on the third day, it was with victorious saints who had left those open graves.Et quand il est monté sur la troisième journée, il était avec les saints victorieux qui avait laissé ces tombes ouvertes.To many in the Holy City on that ever-memorable first day, and in the week that followed, appeared the bodies of many of those saints who had fallen on sleep in the sweet hope of that which had now become reality.Pour beaucoup, dans la ville sainte, ce jour jamais mémorable, d'abord, et dans les semaines qui ont suivi, apparurent les corps de beaucoup de ces saints qui étaient tombés sur le sommeil dans la douce espérance de ce qui était maintenant devenu réalité.[2 I dare express myself dogmatically on the precise import of St. Matt.[2 j'ose m'exprimer dogmatique sur la portée exacte de St. Matt.xxvii.XXVII.52, 53.52, 53.Does it mean that they were actually clothed with the Resurrection-body, or with the body which they had formerly borne, or that many saints from out Hades appeared to those who loved them, and with them had waited for the Kingdom, in the forms which they had known? Veut-elle dire qu'ils ont été réellement revêtu de la résurrection du corps, ou avec le corps qu'ils avaient autrefois porté, ou que beaucoup de saints hors des griffes de Hadès semblait ceux qui les ont aimés, et avec eux avait attendu pour le Royaume, dans les formes où ils avaient connu?We know too little of the connection between the other world and this, and the mode in which the departed may communicate with those here, to venture on any decided statement, especially as we take into account the unique circumstances of the occasion.]Nous savons trop peu sur le lien entre l'autre monde et cela, et le mode dans lequel le défunt peut communiquer avec ceux qui sont ici, à s'aventurer sur une déclaration a décidé, d'autant que nous prenons en compte les circonstances uniques de l'occasion.]

But on those who stood under the Cross, and near it, did all that was witnessed make the deepest and most lasting impression.Mais ceux qui étaient sous la Croix, et près de lui, fait tout ce que ont été témoins font l'impression la plus profonde et plus durable.Among them we specially mark the Centurion under whose command the soldiers had been. Parmi eux nous avons spécialement marquer le Centurion sous la commande des soldats avaient été.Many a scene of horror must he have witnessed in those sad times of the Crucifixion, but none like this. Beaucoup de scènes d'horreur, il faut avoir été témoin de ces moments tristes de la Crucifixion, mais aucun comme celui-ci.Only one conclusion could force itself on his mind.Une seule conclusion peut se contraindre dans son esprit.It was that which, we cannot doubt, had made its impression on his heart and conscience.Il était celui qui, nous ne pouvons pas douter, avait fait son impression sur son cœur et de conscience.Jesus was not what the Jews, His infuriated enemies, had described Him.Jésus n'était pas ce que les Juifs, ses ennemis acharnés, lui avait décrit.He was what He professed to be, what His bearing on the Cross and His Death attested Him to be: 'righteous,' and hence, 'the Son of God.'Il était ce qu'il prétendait être, ce que son incidence sur la croix et sa mort lui être attestée: «. Le Fils de Dieu 'justes' et, par conséquent,From this there was only a step to personal allegiance to Him, and, as previously suggested, we may possibly owe to him some of those details which St. Luke alone has preserved.De cela, il n'y avait qu'un pas à l'allégeance personnelle à Lui, et, comme suggéré précédemment, nous pouvons éventuellement lui doit certains de ces détails que saint Luc a conservé seul.

The brief spring-day was verging towards the 'evening of the Sabbath.'La brève printemps-journée a été à la limite vers le «soir du sabbat."In general, the Law ordered that the body of a criminal should not be left hanging unburied over night.En général, la loi a ordonné que le corps d'un criminel ne devrait pas être laissée en suspens sans sépulture pendant la nuit.[a Deut.[Une Deut.xxi.xxi.23; comp.23; comp.Jos. Wariv.Jos Wariv. 5, 2] Perhaps in ordinary circumstances the Jews might not have appealed so confidently to Pilate as actually to ask [3 'ask,' St. John xix.5, 2] Peut-être dans des circonstances ordinaires les Juifs pourraient ne pas avoir fait appel avec tant de confiance à Pilate comme réellement à poser [3 'demander,' Saint-Jean xix.31.] him to shorten the sufferings of those on the Cross, since the punishment of crucifixion often lasted not only for hours but days, ere death ensued.31.] Lui pour abréger les souffrances de ceux qui sur la Croix, puisque la punition de la crucifixion duraient souvent non seulement pendant des heures mais les jours, la mort avant s'ensuivit.But here was a special occasion.Mais ici a été une occasion spéciale.The Sabbath about to open was a 'high-day', it was both a Sabbath and the second Paschal Day, which was regarded as in every respect equally sacred with the first, nay, more so, since the so-called Wavesheaf was then offered to the Lord.Le sabbat s'apprête à ouvrir était une «grande journée», il était à la fois un jour de sabbat et la deuxième journée pascale, qui était considéré comme à tous les égards tout aussi sacré avec le premier, voire, plus encore, puisque la gerbe que l'on appelle alors offerte au Seigneur.

And what the Jews now proposed to Pilate was, indeed, a shortening, but not in any sense a mitigation, of the punishment.Et ce que les Juifs maintenant proposé de Pilate était, en effet, un raccourcissement, mais pas au sens d'une atténuation de la sanction.Sometimes there was added to the punishment of crucifixion that of breaking the bones (crucifragium) by means of a club or hammer.Parfois, il a été ajouté à la punition de la crucifixion que de briser les os (crucifragium) au moyen d'un club ou un marteau.This would not itself bring death, but the breaking of the bones was always followed by a coup de grace, by sword, lance, or stroke (the perforatio or percussio sub alas), which immediately put an end to what remained of life.Ce ne serait pas lui-même apporter la mort, mais la rupture de l'os était toujours suivi par un coup de grâce, par l'épée, la lance, ou d'un AVC (le perforatio ou sous percussio hélas), qui a immédiatement mis fin à ce qui restait de vie.[1 Comp.[1 Comp.Friedlieb, Archaeol.Friedlieb, Archaeol.d. d.Leidensgesch. Leidensgesch.pp.163-168; but especially Nebe, us ii.pp.163-168; mais surtout Nebe, nous ii. pp. 394, 395.] Thus the 'breaking of the bones' was a sort of increase of punishment, by way of compensation for its shortening by the final stroke that followed.pp 394, 395.] Ainsi, la «rupture de l'os» était une sorte d'augmentation de la punition, par voie de compensation pour son raccourcissement par le dernier coup qui a suivi.

It were unjust to suppose, that in their anxiety to fulfil the letter of the Law as to burial on the eve of that high Sabbath, the Jews had sought to intensify the sufferings of Jesus.Il était injuste de supposer que, dans leur souci de respecter la lettre de la loi comme à l'enterrement, à la veille de ce Grand Sabbat, les Juifs avaient cherché à intensifier les souffrances de Jésus.The text gives no indication of this; and they could not have asked for the final stroke to be inflicted without the 'breaking of the bones,' which always preceded it.Le texte ne donne aucune indication de cela, et ils ne pouvaient pas ont demandé pour la course finale qui sera infligée sans le "casser des os", qui a toujours l'a précédée.The irony of this punctilious care for the letter of the Law about burial and high Sabbath by those who had betrayed and crucified their Messiah on the first Passover-day is sufficiently great, and, let us add, terrible, without importing fictitious elements.L'ironie de ce soin scrupuleux de la lettre de la loi sur l'inhumation et de haute Sabbat par ceux qui avaient trahi et crucifié leur Messie sur la première Pâque-jour est suffisamment grand, et, ajouterons-nous, terrible, sans importer les éléments fictifs.St. John, who, perhaps, immediately on the death of Christ, left the Cross, alone reports circumstance. Saint-Jean, qui, peut-être, immédiatement après la mort du Christ, à gauche la Croix, seule circonstance rapports.

Perhaps it was when he concerted with Joseph of Arimathaea, with Nicodemus, or the two Marys, measures for the burning of Christ, that he learned of the Jewish deputation to Pilate, followed it to Praetorium, and then watched how it was all carried out on Golgotha.Peut-être qu'il était quand il a concerté avec Joseph d'Arimathie, avec Nicodème, ou les deux Marie, des mesures pour la combustion du Christ, qu'il a appris de la députation juive à Pilate, il a suivi au prétoire, et ensuite regardé comment elle a été réalisée tous les sur le Golgotha. He records, how Pilate acceded to the Jewish demand, and gave directions for the crucifragium, and permission for the after-removal of the dead bodies, which otherwise might have been left to hang, till putrescence or birds of prey had destroyed them.Il enregistre, comment Pilate adhéré à la demande juive, et donné des instructions pour l'crucifragium, et la permission pour l'enlèvement après des cadavres, qui, autrement, auraient été laissés pendre, jusqu'à pourriture ou d'oiseaux de proie les avait détruits.But St. John also tells us what he evidently regards as so great a prodigy that he specially vouches for it, pledging his own veracity, as an eyewitness, and grounding on it an appeal to the faith of those to whom his Gospel is addressed.Mais Saint-Jean nous dit aussi ce qu'il considère évidemment comme un si grand prodige qu'il atteste spécialement pour elle, en promettant sa véracité propre, comme un témoin oculaire, et la terre sur elle un appel à la foi de ceux à qui son Évangile est adressé.

It is, that certain 'things came to pass [not as in our AV, 'were done'] that the Scripture should be fulfilled,' or, to put it otherwise, by which the Scripture was fulfilled.Il est, que certaines «choses arriva [non pas comme dans notre AV," ont été faites '] afin que l'Écriture fût accomplie: «ou, pour le dire autrement, par laquelle l'Écriture a été accomplie.These things were two, to which a third phenomenon, not less remarkable, must be added.Ces choses étaient deux, à laquelle un troisième phénomène, non moins remarquable, doit être ajoutée.For, first, when, in the crucifragium, the soldiers had broken the bones of two malefactors, and then came to the Cross of Jesus, they found that He was dead already, and so 'a bone of Him' was 'not broken.'Car, d'abord, quand, dans le crucifragium, les soldats avaient brisé les os des deux malfaiteurs, puis est venu à la Croix de Jésus, ils virent qu'il était déjà mort, et ainsi «un os de Lui» n'était «pas rompu. »Had it been otherwise, the Scripture concerning the Paschal Lamb, [a Ex.S'il en était autrement, l'Écriture concernant l'Agneau pascal, [un ex.xii.xii.46; Numb.46; Numb.ix.ix.12] as well that concerning the Righteous Suffering Servant of Jehovah, [b Ps.12], ainsi que concernant le Serviteur Souffrant Justes de Jéhovah, [b Ps.xxxiv.XXXIV.20] would have been broken.20] aurait été rompu.In Christ alone these two ideas of the Paschal Lamb and the Righteous Suffering Servant of Jehovah are combined into a unity and fulfilled in their highest meaning.En Christ seul de ces deux idées de l'Agneau pascal et le Serviteur Souffrant Justes de Jéhovah sont combinées en une unité et remplies dans leur sens le plus élevé.And when, by a strange concurrence of circumstances, it 'came to pass' that, contrary to what might have been expected, 'a bone of Him' was 'not broken' this outward fact served as the finger to point to the predictions which were fulfilled of Him.Et quand, par un étrange concours de circonstances, il arriva «que, contrairement à ce qu'on aurait pu s'attendre à", un os de Lui »n'était« pas rompu »ce fait extérieur servi au doigt pour pointer vers les prédictions qui étaient remplies de Lui.

Not less remarkable is the second fact.Non moins remarquable est le second fait.If, on the Cross of Christ, these two fundamental ideas in the prophetic description of the work of the Messiah had been set forth: the fulfilment of the Paschal Sacrifice, which, as that of the Covenant, underlay all sacrifices, and the fulfilment of the ideal of the Righteous Servant of God, suffering in a world that hated God, and yet proclaimed and realising His Kingdom, a third truth remained to be exhibited.Si, sur la Croix du Christ, ces deux idées fondamentales dans la description prophétique de l'œuvre du Messie avait été énoncée: l'accomplissement du sacrifice pascal, qui, comme celui de l'Alliance, sous-couche tous les sacrifices, et l'accomplissement de l'idéal de la Servante de Dieu Juste, la souffrance dans un monde qui détestait Dieu, et pourtant proclamée et la réalisation de son royaume, un troisième vérité est restée pour être exposées.It was not in regard to the character, but the effects, of the Work of Christ, its reception, alike in the present and in the future.Ce n'était pas à l'égard de la nature, mais les effets, de l'œuvre du Christ, de sa réception, comme dans le présent et dans l'avenir.This had been indicated in the prophecies of Zechariah, [c Zech.Cela avait été indiqué dans les prophéties de Zacharie, [c Zach.xii.xii.10] which foretold how, in the day of Israel's final deliverance and national conversion, God would pour out the spirit of grace and of supplication, and as 'they shall look on Him Whom they pierced,' the spirit of true repentance would be granted them, alike nationally and individually.10] qui prédit comment, au jour de la délivrance finale d'Israël et nationales de conversion, Dieu répandra l'esprit de grâce et de supplication, et comme «ils regarderont celui qu'ils ont percé,« l'esprit de la vraie repentance serait accordée eux, comme au niveau national et individuel.

The application of this to Christ is the more striking, that even the Talmud refers the prophecy to the Messiah.L'application de ce à Christ est le plus frappant, que même le Talmud se réfère à la prophétie du Messie.[d Sukk.[D Sukk.52 a] And as these two things really applied to Christ, alike in His rejection and in His future return, [e Rev. i.52 A] et que ces deux choses vraiment appliqué au Christ, comme dans son rejet et à son retour futur, [e Rev i.7] so did the strange historical occurrence at His Crucifixion once more point to it as the fulfilment of Scripture prophecy.7] donc ne l'occurrence étrange histoire à sa crucifixion fois de plus pointer vers elle comme l'accomplissement de l'Écriture prophétie.For, although the soldiers, on finding Jesus dead, broke not one of His Bones, yet, as it was necessary to make sure of His Death, one of them, with a lance, 'pierced His Side, with a wound so deep, that Thomas might afterwards have thrust his hand into His Side.Car, bien que les soldats, sur la recherche de Jésus mort, brisé aucun de ses os, et pourtant, comme il a été nécessaire pour s'assurer de sa mort, l'un d'eux, avec une lance, lui perça le côté, avec une plaie si profonde, que Thomas pourrait par la suite ont fourra sa main dans son côté.[f St. John xx.[F St. John xx.27]27]

And with these two, as fulfilling Holy Scripture, yet a third phenomenon was associated, symbolic of both.Et avec ces deux, comme remplissant la Sainte Ecriture, encore un troisième phénomène était associé, symbolique des deux.As the soldier pierced the side of the Dead Christ, 'forthwith came there out Blood and Water.'Comme le soldat perça le flanc du Christ Mort ", aussitôt il sortit du sang et d'eau." It has been thought by some, [1 So, with various modifications, which need not here be detailed, first, Dr. Gruner (Comment. Antiq. Med. de Jesu Christ Morte, Hal. 1805), who, however, regarded Jesus as not quite dead when the lance pierced the heart, and, of late, Dr. Stroud (The Physical Cause of the Death of Christ, 1871), and many interpreters (see Nebe, us pp. 400, 401).] that there was physical cause for this, that Christ had literally died of a broken heart, and that, when the lance pierced first the lung filled with blood and then the pericardium filled with serous fluid, [2 But certainly not through a separation of the serum and the cruor, which is the mark of beginning putrefaction.] there flowed from the wound this double stream.Il a été pensé par certains, [1 Donc, avec diverses modifications, qui ne doivent pas être détaillées ici, d'abord, le Dr Gruner (Comment. Antiq. Med. Jesu Christ, de Morte, Hal. 1805), qui, cependant, considéraient Jésus que pas tout à fait mort quand la lance perça le cœur, et, dernièrement, le Dr Stroud (la cause physique de la mort du Christ, 1871), et de nombreux interprètes (voir Nebe, nous pp 400, 401).] qu'il y a cause physique pour cela, que le Christ avait littéralement mort d'un cœur brisé, et que, lorsque la lance perça le premier poumon rempli de sang et puis le péricarde rempli d'un liquide séreux, [2 Mais certainement pas par une séparation du sérum et le cruor, qui est la marque de début de putréfaction.] il coulait de la plaie de cette double flux.[3 The fullest and most satisfactory physical explanation is that given by the Rev. S. Haughton, MD, and reprinted in the Speaker's Commentary on 1 John, pp. 349, 350.[3 L'explication la plus complète et la plus satisfaisante physique est celle donnée par le révérend S. Haughton, MD, et réimprimé dans le Commentaire du Président sur 1 Jean, pp 349, 350.

It demonstrates, that this phenomenon would take place, but only if a person who was also being crucified died of rupture of the heart.] In such cases, the lesson would be that reproach had literally broken His Heart.Il démontre que ce phénomène aurait lieu, mais seulement si une personne qui a aussi été crucifié est mort d'une rupture du cœur.] Dans de tels cas, la leçon serait ce reproche avait littéralement brisé son cœur.[a Ps.[Un PS.ixix.LXIX.20.] But we can scarcely believe that St. John could have wished to convey this without clearly setting it forth, thus assuming on the part of his readers knowledge of an obscure, and, it must be added, a scientifically doubtful phenomenon.20.] Mais nous pouvons à peine croire que St. John aurait voulu faire passer cela sans qu'il énonçant clairement, assumant ainsi la part de ses connaissances des lecteurs d'un obscur, et, il faut ajouter, un phénomène scientifiquement douteux.Accordingly, we rather believe that to St. John, as to most of us, the significance of the fact lay in this, that out of the Body of One dead had flowed Blood and Water, that corruption had not fastened on Him.Par conséquent, nous pensons que plutôt à Saint-Jean, comme pour la plupart d'entre nous, l'importance du fait réside dans ce que, sur le corps d'un mort avait coulé sang et eau, que la corruption n'avait pas fixés sur lui.Then, there would be the symbolic meaning conveyed by the Water (from the pericardium) and the Blood (from the heart), a symbolism most true, if corruption had no power nor hold on Him, if in Death He was not dead, if He vanquished Death and Corruption, and in this respect also fulfilled the prophetic ideal of not seeing corruption.Puis, il y aurait la signification symbolique véhiculée par l'eau (du péricarde) et le sang (du cœur), un symbolisme plus vrai, si la corruption n'avait pas le pouvoir ni emprise sur lui, si dans la mort, il n'était pas mort, si Il a vaincu la mort et la corruption, et à cet égard également rempli l'idéal prophétique de ne pas voir la corruption.[b Ps.[B Ps.xvi.xvi.10.]10.]

To this symbolic bearing of the flowing of Water and Blood from His pierced side, on which the Evangelist dwells in his Epistle, [c 1 John v. 6.] and to its external expression in the symbolism of the two Sacraments, we can only point the thoughtful Christian.Pour ce roulement symbolique de l'écoulement de l'eau et du sang de son côté transpercé, sur laquelle l'évangéliste habite dans son épître, [c 1 Jean v. 6.] Et à son expression externe dans le symbolisme des deux sacrements, nous ne pouvons que point de l'réfléchie chrétienne. For, the two Sacraments mean that Christ had come; that over Him, Who was crucified for us and loved us unto death with His broken heart, Death and Corruption had no power; and that He liveth for us with the pardoning and cleansing power of His offered Sacrifice.Car, les deux sacrements signifient que le Christ était venu, que sur lui, qui a été crucifié pour nous et nous a aimés jusqu'à la mort avec son cœur brisé, la mort et la corruption n'avait pas le pouvoir, et qu'il vit pour nous avec le droit de grâce et le nettoyage des son sacrifice offert.

Excerpts from Book 5, Chapter 15, Life and Times of Jesus the MessiahExtraits du livre 5, chapitre 15, La vie et l'époque de Jésus, le Messie
by Alfred Edersheim, 1886par Alfred Edersheim, 1886


Author Edersheim refers to MANY reference sources in his works.Auteur Edersheim se réfère à des sources de référence NOMBREUX dans ses œuvres.As a Bibliography resource, we have created a separate Edersheim References list.En tant que ressource Bibliographie, nous avons créé un séparées Edersheim Références liste.All of his bracketed references indicate the page numbers in the works referenced.Tous ses références entre parenthèses indiquent les numéros de page dans les ouvrages référencés.



Also, see:De plus, voir:
Cross Croix
Crucifix Crucifix
Words Inscribed on the CrossLes mots inscrits sur la Croix
The Arising of JesusL'apparition de Jésus

This subject presentation in the original English languageCe sujet exposé dans l'original en langue anglaise



Send an e-mail question or comment to us:Envoyer un e-mail question ou un commentaire à nous:E-mailE-mail

The main BELIEVE web-page (and the index to subjects) is at:Les principaux CROIRE web-page (et l'index sur des sujets) est à l'adresse:
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information religieuse
http://mb-soft.com/believe/beliefra.html