Book of Daniel, דניאל (Hebrew)Livre de Danielse

General InformationInformations générales

Daniel, a book in the Old Testament of the Bible, is listed with the Major Prophets by Christians and with the Writings (Ketuvim) by the Jews.Daniel, un livre dans l'Ancien Testament de la Bible, est répertorié avec les prophètes majeurs par les chrétiens et les Écrits (Ketouvim) par les Juifs.It comprises six stories of the trials of Daniel and his companions while they served at the court of Babylon, as well as four visions of the end of the world.Il comprend six histoires du procès de Daniel et ses compagnons alors qu'ils servaient à la cour de Babylone, ainsi que quatre visions de la fin du monde.The book takes its name, not from the author, who is actually unknown, but from its hero, a 6th century Jew.Le livre tire son nom, non pas de l'auteur, qui est en fait inconnu, mais de son héros, un Juif au 6ème siècle.Internal evidence indicates that the book was written during the Maccabean wars (167 - 164 BC).Preuve interne indique que le livre a été écrit pendant les guerres des Maccabées (de 167 à 164 avant JC).

Daniel is a form of Apocalyptic Literature rather than prophecy; it is cast in symbolic imagery about the end of time and is attributed to an earlier authority.Daniel est une forme de littérature apocalyptique plutôt que la prophétie, il est jeté en imagerie symbolique de la fin des temps et est attribué à une autorité plus tôt.The book was intended to encourage Jews in the face of religious persecution by the Hellenistic kingdom of the Seleucids and their Jewish sympathizers.Le livre était destiné à encourager les Juifs à la face de la persécution religieuse par le royaume hellénistique des Séleucides et leurs sympathisants juifs.Daniel contains the only certain Old Testament reference to bodily Resurrection, presents a form of the Son of Man tradition influential in the Gospel traditions about Jesus Christ, and was a primary source for the visions of the New Testament Book of Revelation.Daniel contient les seules certaines références de l'Ancien Testament à la résurrection corporelle, présente une forme du Fils de l'homme influent tradition dans la tradition évangélique de Jésus-Christ, et fut une source principale pour les visions du livre du Nouveau Testament de l'Apocalypse.

BELIEVE Religious Information Source web-siteCROIRE
Religieuse
Information
Source
site Web
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information Religieuse
Our List of 2,300 Religious Subjects

Notre Liste des 2300 sujets Religieux
E-mailE-mail
Norman K GottwaldNorman K Gottwald


Book of DanielLivre de Daniel

Brief OutlineBref aperçu

  1. Six narratives on the lives of Daniel and his friends; their education, his revelation of Nebuchadnezzar's dream-image the trial by a fiery furnace, his prediction of Nebuchadnezzar's madness, his interpretation of the handwriting on the wall, and his ordeal in the lion's den.Six récits sur la vie de Daniel et ses amis, leur éducation, sa révélation de Nabuchodonosor le rêve de l'image de l'essai par une fournaise ardente, sa prédiction de folie de Nabuchodonosor, son interprétation de l'écriture sur le mur, et son calvaire dans l'antre du lion .(1-6)(1-6)
  2. Four apocalyptic visions, predicting the course of world history.Quatre visions apocalyptiques, prédire le cours de l'histoire du monde.(7-12)(7-12)

Chapters 2:4b-7:28 were composed in Aramaic.Chapitres 2:04 b-7: 28 ont été composés en araméen.The rest was in Hebrew.Le reste était en hébreu.


Daniel Daniel

Advanced InformationInformations avancées

Daniel, God is my judge, or judge of God.Daniel, Dieu est mon juge ou un juge de Dieu.

(Easton Illustrated Dictionary)(Easton Illustrated Dictionary)


Book of DanielLivre de Daniel

Advanced InformationInformations avancées

The Book of Daniel is ranked by the Jews in that division of their Bible called the Hagiographa (Heb. Khethubim).Le livre de Daniel est classé par les Juifs dans cette division de leur Bible appelle les Hagiographes (Héb. Khethubim).(See Bible.) It consists of two distinct parts.(Voir la Bible.) Il se compose de deux parties distinctes.The first part, consisting of the first six chapters, is chiefly historical; and the second part, consisting of the remaining six chapters, is chiefly prophetical.La première partie, composée des six premiers chapitres, est principalement historique, et la deuxième partie, composée de six chapitres restants, est principalement prophétiques.The historical part of the book treats of the period of the Captivity.La partie historique du livre traite de la période de la captivité.Daniel is "the historian of the Captivity, the writer who alone furnishes any series of events for that dark and dismal period during which the harp of Israel hung on the trees that grew by the Euphrates. His narrative may be said in general to intervene between Kings and Chronicles on the one hand and Ezra on the other, or (more strictly) to fill out the sketch which the author of the Chronicles gives in a single verse in his last chapter: 'And them that had escaped from the sword carried he [ie, Nebuchadnezzar] away to Babylon; where they were servants to him and his sons until the reign of the kingdom of Persia'" (2 Chr. 36:20).Daniel est «l'historien de la captivité, l'écrivain qui seule fournit toute une série d'événements pour cette période sombre et lugubre au cours de laquelle la harpe d'Israël accrochée sur les arbres qui poussaient près de l'Euphrate. Son récit peut être dit en général d'intervenir entre les Rois et des Chroniques d'une part et d'Esdras, de l'autre, ou (plus stricte) pour remplir le croquis que l'auteur des Chroniques donne dans un seul verset dans son dernier chapitre: «Et ceux qui avaient échappé à l'épée qu'il portait [ie, Nabuchodonosor] la déportation à Babylone, où ils furent assujettis, à lui et son fils, jusqu'à la domination du royaume de Perse »(2 Chr 36:20.).

The prophetical part consists of three visions and one lengthened prophetical communication.La partie prophétique se compose de trois visions et une communication allongé prophétiques.The genuineness of this book has been much disputed, but the arguments in its favour fully establish its claims.L'authenticité de ce livre a été très contestée, mais les arguments en sa faveur établir pleinement ses revendications.(1.) We have the testimony of Christ (Matt. 24:15; 25:31; 26:64) and his apostles (1 Cor. 6:2; 2 Thess. 2:3) for its authority; and (2) the important testimony of Ezekiel (14:14, 20; 28:3). (1.) Nous avons le témoignage de Christ (Matthieu 24:15; 25:31; 26:64) et de ses apôtres (1 Co 6:2;.. 2 Thessaloniciens 2:3) pour son autorité, et (2 ) l'important témoignage d'Ezéchiel (14:14, 20; 28:3).(3.) The character and records of the book are also entirely in harmony with the times and circumstances in which the author lived.(3.) Le caractère et les registres du livre sont également entièrement en harmonie avec le temps et les circonstances dans lesquelles l'auteur a vécu.(4.) The linguistic character of the book is, moreover, just such as might be expected.(4.) Le caractère linguistique de l'ouvrage est, d'ailleurs, juste comme on pouvait s'y attendre.Certain portions (Dan. 2:4; 7) are written in the Chaldee language; and the portions written in Hebrew are in a style and form having a close affinity with the later books of the Old Testament, especially with that of Ezra.Certaines parties (Dan. 2:04; 7) sont écrites dans le langage chaldéen, et les portions sont écrits en hébreu dans un style et une forme ayant une affinité étroite avec les derniers livres de l'Ancien Testament, en particulier avec celle d'Esdras.The writer is familiar both with the Hebrew and the Chaldee, passing from the one to the other just as his subject required.L'écrivain est familier à la fois avec l'hébreu et le chaldéen, passant de l'un à l'autre comme son objet nécessaire.This is in strict accordance with the position of the author and of the people for whom his book was written. Ceci est en stricte conformité avec la position de l'auteur et du peuple pour lequel son livre a été écrit.That Daniel is the writer of this book is also testified to in the book itself (7:1, 28; 8:2; 9:2; 10:1, 2; 12:4, 5).Que Daniel est l'auteur de ce livre est aussi témoigné dans le livre lui-même (7:1, 28; 08h02; 09h02; 10h01, 2; 12:04, 5).

(Easton Illustrated Dictionary)(Easton Illustrated Dictionary)


Daniel's Vision of the Four BeastsDaniel vision des quatre bêtes

From: Home Bible Study Commentary by James M. GrayDe: Commentaire Accueil Étude de la Bible par James M. Gray

Daniel - Chapter 7Daniel - Chapitre 7

This and the vision in chapter 8 are the prophet's "dream and visions," and not the king's and they occurred apparently during his political retirement in the earlier years of Belshazzar (7:1, 8:I).Ceci et la vision au chapitre 8 sont du prophète "de rêve et des visions", et non celui du roi et ils se sont produits, apparemment au cours de sa retraite politique dans les années antérieures de Balthazar (7:1, 8: I).They cover the same ground as Nebuchadnezzar's dream and give us in more detail, and from a different point of view, the same story of Gentile dominion from his period to the end of the present age.Ils couvrent le même terrain que le songe de Nabuchodonosor et nous donner plus en détail, et d'un point de vue différent, la même histoire de la domination païenne de sa période à la fin de l'âge actuel.One difference is that Nebuchadnezzar's dream revealed the imposing outward splendor of the world-powers, while Daniel's shows their moral character as indicated by ferocious and rapacious beasts.Une différence est que le songe de Nabuchodonosor a révélé la splendeur imposante extérieur des puissances du monde, tandis que Daniel montre leur caractère moral, comme indiqué par des bêtes féroces et rapaces.

"It is remarkable that the heraldic insignia of the Gentile nations are all beasts or birds of prey.""Il est remarquable que les insignes héraldiques des nations païennes sont tous des bêtes ou des oiseaux de proie."The "sea," in Scripture, stands for the peoples of the earth (Isa. 17:5, Rev. 17:15).La «mer», dans l'Écriture, des stands pour les peuples de la terre (Ésaïe 17:5, Rev 17:15).The "great sea" Daniel saw was the Mediterranean, the center of the prophetic earth.La "grande mer" Daniel a vu était la Méditerranée, le centre de la terre prophétique.That is, where not otherwise indicated, the nations with which prophecy has to do chiefly, are those that border on that sea, or whose political affiliation are closely related to them. Autrement dit, lorsque ce n'est pas indiqué, les nations avec lesquelles la prophétie a à faire principalement, sont ceux qui confinent à cette mer, ou dont l'affiliation politique sont étroitement liées à eux.

The Four BeastsLes quatre bêtes

7:1-8 The first of these two visions (chapter 7), when more closely viewed, resolves itself into four, with their interpretations, but we shall treat it singly.7:1-8 La première de ces deux visions (chapitre 7), lorsque plus étroitement consultés, se résout en quatre, avec leurs interprétations, mais nous allons la traiter séparément.The lion (v.4) corresponds to the golden head of Nebuchadnezzar's image, and stands for Babylon.Le lion (v.4) correspond à la tête d'or de l'image de Nabuchodonosor, et est synonyme de Babylone.The bear (v. 5) corresponds to the best and arms of silver, and stands for the MedoPersian empire.L'ours (v. 5) correspond à la meilleure et bras d'argent, et se tient pour l'empire MedoPersian.Being "raised up on one side," means that one part of the empire was stronger than the other, which was Persia.Etre "soulevé d'un côté," signifie que d'une partie de l'empire était plus forte que l'autre, qui était la Perse.The "three ribs in the mouth of it" are the three provinces conquered by it not long before, Susiana, Lydia and Asia Minor.Les "trois côtes dans la bouche de celui-ci" sont les trois provinces conquises par lui peu de temps avant, la Susiane, Lydia et l'Asie Mineure.The leopard (v. 6) is the Grecian empire, corresponding to the "belly and thighs of brass."Le léopard (v. 6) est l'empire grec, correspondant à la «ventre et les cuisses d'airain».

The four wings denote the swiftness with which it carried its victories in every direction, and the four heads its ultimate partition into as many parts of the death of its great head, Alexander.Les quatre ailes dénotent la rapidité avec laquelle il portait ses victoires dans toutes les directions, et les quatre têtes de sa partition finale en autant de parties de la mort de son grand chef, Alexandre.The dreadful and terrible beast, too dreadful and terrible for a name (v. 7) corresponds to the legs of iron, and is equivalent to the Roman empire.La bête redoutable et terrible, trop horrible et terrible pour un nom (v. 7) correspond à des jambes de fer, et est équivalent à l'empire romain.Its ten horns, like the ten toes in the other case, speak of the ten kingdoms into which it shall be divided at the end of this age; while the little horn (v. 8) "who subdues three of the ten kings so completely that the identity of their kingdoms is lost," is the important additional feature of this vision over that of Nebuchadnezzar.Ses dix cornes, comme les dix doigts dans l'autre cas, de parler des dix royaumes dans lequel il doit être divisé à la fin de cet âge, tandis que la petite corne (v. 8) »qui soumet trois des dix rois si complètement que l'identité de leurs royaumes est perdu », est la caractéristique supplémentaire importante de cette vision sur celle de Nabuchodonosor.We will again refer to this. Nous allons à nouveau se référer à cela.

The Ancient of DaysL'Ancien des Jours

vv.vv.9-14 While these events are culminating on the earth others are transpiring in heaven, a great judgment scene is before us (compare Ps. 2; Matt. 25:31-46, and Rev. 19:19-21).9-14 Bien que ces événements sont culminant sur la terre que d'autres sont transpirant dans le ciel, une scène grand jugement est devant nous (comparer Ps 2;. Matt 25:31-46, 19:19-21 et le Rév.)."The Ancient of Days" is identified by some as the First, and by others as the Second Person of the Godhead (Rev. 1:12-14; John 5:22).«L'Ancien des Jours» est identifié par certains comme le premier, et par d'autres comme la deuxième Personne de la Divinité (Rev. 1:12-14; Jean 5:22).The slaying of the "beast" (v. 11) means the destruction of the world-powers as represented in their final form of the revived Roman Empire.Le meurtre de la "bête" (v. 11) signifie la destruction des puissances mondiales, comme représentés dans leur forme finale de l'Empire romain ressuscité.As to the "rest of the beasts" whose dominion was taken away while their lives were prolonged for a season (v. 12), the meaning is that each of the preceding empires was, in turn, swallowed up by its successor, and lived in it, though it lost its place of independent power.Quant à la «repos des bêtes» dont la domination a été enlevé alors que leurs vies ont été prolongées pour une saison (v. 12), le sens est que chacun des empires précédents a été, tour à tour, englouti par son successeur, et a vécu en elle, si elle a perdu sa place de puissance indépendante. "The Son of man" (v. 13) needs no identification as He comes forward to receive His earthly Kingdom, the stone cut out of the mountains without hands.«Le Fils de l'homme» (v. 13) n'a pas besoin d'identification comme Il s'avance pour recevoir son royaume terrestre, la pierre détachée de la montagne sans mains.(Compare the parable of the nobleman, Luke 19.)(Comparez la parabole du noble, Luc 19).

The Inspired InterpretationL'interprétation inspirée

vv.vv.15-27 Note that while the Son of man receives the Kingdom (v. 13) "the saints of the Most High" take and possess it with him (v. 18).15-27 Notez que bien que le Fils de l'homme reçoit le Royaume (v. 13) «les saints du Très-Haut" prendre et il possède avec lui (v. 18).These may mean the faithful Israelites on earth, but the glorified church will be with the King as her Head in the air reigning over the earth.Ceux-ci peuvent dire les Israélites fidèles sur la terre, mais l'église glorifiée sera avec le roi comme son chef dans l'air régnant sur la terre.The great interest for the prophet in this interpretation focuses on "the little horn" (v. 24), which is referred to under the title of the "Beast" in Revelation 13 and 17.Le grand intérêt pour le prophète dans cette interprétation se concentre sur "la petite corne" (v. 24), qui est visée sous le titre de la "Bête" dans Apocalypse 13 et 17.He is a blasphemer of God and a persecutor of His saints (v. 25), who shall have great power for three and one-half years at the close of this age, and just before God interposes with judgments to set up His Kingdom.Il est un blasphémateur de Dieu et un persécuteur de ses saints (v. 25), qui ont un grand pouvoir pour trois et une demi-année à la fin de cet âge, et juste devant Dieu s'interpose avec les jugements pour établir Son Royaume."Time" here stands for a year, "times" for two years, and "the dividing of time," half a year."Time" ici se trouve depuis un an, "temps" pour deux ans, et «la division du temps», une demi-année.(See Rev. 11:2, 3; 12:6.)(Voir Apocalypse 11:2, 3;. 12:06)

Questions 1.Questions 1.To whom is this vision revealed, and at what period in his life?A qui est cette vision a révélé, et à quelle période de sa vie?2.2.How does it correspond with Nebuchadnezzar's dream?Comment ça correspond avec le rêve de Nabuchodonosor?3. 3.How does it differ in its point of view?Comment est-il différent dans son point de vue?4. 4.What does the "sea" symbolize in the Bible?Qu'est-ce que la «mer» symbolise dans la Bible?5. 5.What particular sea is now in mind, and what gives it its great importance prophetically? Que la mer est particulièrement présent à l'esprit, et ce qui lui donne sa grande importance prophétique?6.6.Which was the stronger part of the second empire?Quelle a été la plus forte partie du second empire? 7.7.What is the interpretation of verse 12?Quelle est l'interprétation du verset 12?8.8.What is the meaning of "a time, and times, and the dividing of time?"Quel est le sens de "un certain temps, des temps, et la division de temps?"


Daniel's Vision of the Ram and the He-GoatDaniel vision du bélier et le bouc

From: Home Bible Study Commentary by James M. GrayDe: Commentaire Accueil Étude de la Bible par James M. Gray

Daniel Chapter 8Daniel Chapitre 8

How much later was this vision than the preceding?Comment bien plus tard cette vision que la précédente? Where was it revealed to Daniel (v. 2)?Où était-il révélé à Daniel (v. 2)?It is important to keep in mind that it covers the same ground as the preceding, except that the story begins, not with Babylon's supremacy but that of the Medes and Persians represented by the ram (v. 3), though in the former vision by the bear.Il est important de garder à l'esprit qu'il couvre le même terrain que la précédente, sauf que l'histoire commence, non pas avec la suprématie de Babylone, mais celle des Mèdes et des Perses représenté par le bélier (v. 3), bien que dans l'ancienne vision par l'ours.The higher horn of the ram is the Persian half of the empire.Le supérieur corne de bélier est la moitié de l'empire perse.The united empire made conquests west, north and south, but in its western campaigns it awakened the triumphing opposition of the Greeks represented by the "he-goat," whose "notable horn" was Alexander the Great (vv. 5-7).L'Empire-Uni fait des conquêtes ouest, nord et sud, mais dans ses campagnes de l'ouest il réveillé l'opposition triompher des Grecs représentée par le «bouc», dont «corne» était Alexandre le Grand (v. 5-7).In the former vision this empire was represented by the leopard.Dans la vision ancienne de cet empire était représentée par le léopard.Verse 8 foreshadows the death of Alexander, and the division of the Grecian empire into four parts, Syria, Egypt, Macedonia, Asia Minor, under the rule respectively of four of Alexander's generals, Cassander, Lysimachus, Seleucus and Ptolemy.Verset 8 préfigure la mort d'Alexandre, et la division de l'empire grec en quatre parties, la Syrie, l'Egypte, la Macédoine, l'Asie Mineure, sous la règle, respectivement de quatre des généraux d'Alexandre, Cassandre, Lysimaque, Séleucos et Ptolémée.

Antiochus EpiphanesAntiochus Epiphane

vv.vv.9-14 "A little horn," as in the preceding vision, comes out from these four (v. 9), whose power developed towards the south and east, and especially "the pleasant land," the land of Israel.9-14 "Une petite corne», comme dans la vision précédente, sort de ces quatre (v. 9), dont la puissance développée vers le sud et l'est, et surtout "le pays des délices", la terre d'Israël.The "little horn" is the eighth of the dynasty of Seleucus on the Syrian throne, whose name was Antiochus Epiphanes, although he was sometimes called "Epimanes," or the "madman," because of his life and deeds.La "petite corne" est le huitième de la dynastie de Séleucus sur le trône de Syrie, dont le nom était Antiochus Epiphane, bien qu'il ait été parfois appelé «Epimanes» ou le «fou», car de sa vie et ses actes.As an oppressor of the Jews he fulfilled filled the prophecy in verses 10-12, as will be seen by the book of Maccabees.Comme un oppresseur des Juifs, il rempli rempli la prophétie dans les versets 10-12, comme on le verra par le livre des Maccabées."The host of heaven" and "the stars" are types of Israel, especially their leaders, the princes, priests, rabbis of the period, which was about 171 BC"L'armée des cieux» et «les étoiles» sont des types d'Israël, en particulier leurs dirigeants, les princes, les prêtres, les rabbins de l'époque, qui était d'environ 171 avant JC

"The prince of the host" (v. 11) is doubtless the Lord Himself, from whom the daily sacrifice was taken away, and whose sanctuary was polluted."Le prince de l'hôte» (v. 11) est sans doute le Seigneur Lui-même, dont le sacrifice quotidien a été enlevé, et dont le sanctuaire était polluée.Indeed, when Antiochus conquered Jerusalem he caused a sow to be sacrificed on the altar, and its broth sprinkled over the entire temple.En effet, lorsque Antiochus conquis Jérusalem il fit une truie à être sacrifiés sur l'autel, et son bouillon saupoudré sur le temple tout entier.He changed the feast of tabernacles into the feast of Bacchus, and greatly corrupted the Jewish youth who were spared from the sword, one hundred thousand of whom were massacred.Il a changé la fête des tabernacles en la fête de Bacchus, et fortement corrompu la jeunesse juive qui ont été épargnés par l'épée, 100 000 d'entre eux ont été massacrés.

The time during which this continued is revealed by a conversation between two angels which Daniel in vision hears (vv. 13, 14).Le temps pendant lequel cette poursuite est révélée par une conversation entre deux anges qui dans la vision de Daniel entend (vv. 13, 14).The 2,300 days is sometimes identified by going back from the time of Judas Maccabees' victory, or rather the date when he cleansed the sanctuary from its abomination, about December 25, 165 BC, to 171 BC, the date of the interference of Antiochus.Les 2300 jours sont parfois identifiées par revenir à partir du moment de la victoire de Judas Maccabées », ou plutôt la date où il a nettoyé le sanctuaire de son abomination, à propos Décembre 25, 165 BC, à 171 avant JC, la date de l'ingérence d'Antiochus.This Antiochus is a forerunner, or an approximate fulfilment of that "little horn" spoken of in the preceding vision, and again in the closing part of the present one. Cette Antiochus est un précurseur, ou un accomplissement approximative de cette "petite corne" parlé de la vision précédente, et de nouveau dans la partie de clôture de la présente.

The Inspired InterpretationL'interprétation inspirée

vv.vv.15-27 The angel Gabriel here appears for the first time, and in the likeness of a man (vv. 15, 16), but it is evident that the interpretation he is to give has reference not so much to Antiochus and his deeds as to the greater than he who shall arise "at the time of the end" (5: 17), the same one possibly, and the same period as are referred to in the preceding vision.15-27 L'ange Gabriel apparaît ici pour la première fois, et à la ressemblance d'un homme (vv. 15, 16), mais il est évident que l'interprétation qu'il est de donner a la référence non pas tant à Antiochus et ses actes que pour le plus grand que celui qui se lèvera "au moment de la fin" (5: 17), la même peut-être, et de la même période que sont visés à la vision précédente."The time of the end" is identified in verse 19 as "the last end of the indignation," an expression frequently met with in the Old Testament, and meaning God's indignation against Israel on account of her disobedience and apostasy, an indignation which will be poured out upon her at the end of this age.«Le temps de la fin» est identifié au verset 19 que «la fin dernière de l'indignation», une expression fréquemment rencontré dans l'Ancien Testament, et la signification indignation de Dieu contre Israël à cause de sa désobéissance et de l'apostasie, une indignation qui va se déverse en elle à la fin de cet âge.This being of whom Antiochus is the forerunner or approximate fulfilment, and who is possibly the same as in the preceding vision, is further described in verses 23-25.Cette Antiochus étant de qui est le précurseur ou l'exécution approximatif, et qui est peut-être le même que dans la vision précédente, est décrite dans les versets 23-25.

What language in verse 23 shows that he appears at the end of the age?Quelle langue dans le verset 23 montre qu'il apparaît à la fin de l'âge?How are his spirit and character described in the same verse?Comment sont son esprit et son caractère décrit dans le même verset?How does the next verse suggest superhuman agency in his case?Comment le verset suivant suggère l'agence surhumaine dans son cas?And his animus towards Israel? Et son animosité envers Israël?Express the deceitfulness indicated in verse 25, in your own words.Exprimer la séduction indiqué dans le verset 25, dans vos propres mots.What language in this verse shows his opposition to the Messiah personally?Quelle langue dans ce verset montre son opposition au Messie personnellement?How is his destruction expressed?Comment est sa destruction exprimé?(Compare 2 Thess. 2:8.) It may be objected that this being can not be the same as the "little horn" of the preceding vision, because that is seen to come up out of the ten horns; in other words, out of the Roman Empire or the last form of Gentile dominion on the earth, while this comes up out of the four, or the Grecian Empire, which is next to the last.(.. Comparez 2 Thess 2:08) On pourrait objecter que cet être ne peut pas être la même que la "petite corne" de la vision précédente, parce qu'il est vu à trouver sur les dix cornes; en d'autres termes, hors de l'Empire romain ou la dernière forme de la domination païenne sur la terre, alors que cette monte de quatre, ou l'empire grec, qui est à côté de la dernière.

But a simple answer is that he may come up out of that part of the Roman Empire which was originally the Grecian; in other words, that his rise may be expected in that quarter of the world and from such antecedents.Mais une réponse simple est qu'il peut monter de cette partie de l'Empire romain qui était à l'origine grecque, en d'autres termes, que son ascension peut s'attendre à ce quart du monde et de tels antécédents.Nevertheless some think the "little horn" of this chapter, who shall arise at the end, is a different person from the one in chapter 7.Néanmoins certains pensent la "petite corne" de ce chapitre, qui prend naissance au bout du compte, est une personne différente de celle dans le chapitre 7.They hold that he of chapter 7 will be the head of the revived Roman Empire, but that he of chapter 8 is another king of the north, who is to be the foe of Israel, and at the same time the enemy of the head of the revived Roman Empire.Ils tiennent qu'il du chapitre 7 sera la tête de l'Empire romain ressuscité, mais qu'il le chapitre 8 est un autre roi du nord, qui est d'être l'ennemi d'Israël, et en même temps, l'ennemi de la tête de l'Empire romain ressuscité.This may be true, and we would not dogmatize in a matter of such uncertainty, but we think the view suggested here of the identify of the two is the simpler and more practical one to hold awaiting light.Cela peut être vrai, et nous ne serions pas dogmatiser dans une affaire de telle incertitude, mais nous pensons que le point de vue suggéré ici de l'identification des deux est le plus simple et plus pratique de tenir attendant la lumière.

Questions 1.Questions 1.How far is the scope of this vision identical with the preceding?Dans quelle mesure est la portée de cette vision identique au précédent?2.2.Name the geographic divisions of the Grecian Empire and their respective rulers.Nom des divisions géographiques de l'empire grec et de leurs dirigeants respectifs.3.3.Historically, who is meant by the "little horn"?Historiquement, qui est entendu par la "petite corne"?4. 4.Give as much as you can of the history of Antiochus Epiphanes.Donner autant que vous le pouvez sur l'histoire d'Antiochus Epiphane.5.5.Of whom is he a type or forerunner?De qui est-il un type ou précurseur?6.6.What is meant by "the time of the end"?Qu'est-ce qu'on entend par «le temps de la fin"?7.7.What objection might be raised as to the identity of the "little horn" in chapter 7 with that of chapter 8? Quelle objection peut être soulevée quant à l'identité de la "petite corne" dans le chapitre 7 avec celle du chapitre 8?8.8.How might it be met?Comment pourrait-il satisfaire?


Daniel's Seventy WeeksSoixante-dix Semaines de Daniel

From: Home Bible Study Commentary by James M. GrayDe: Commentaire Accueil Étude de la Bible par James M. Gray

Daniel Chapter 9Daniel chapitre 9

Thus far in Daniel we have been dealing with the prophetic history of the times of the Gentiles, but now we return to that of his own people, the Jews.Jusqu'ici, dans Daniel, nous avons eu affaire à l'histoire prophétique des temps des païens, mais maintenant, nous revenons à celle de son propre peuple, les Juifs.Note the time and circumstances, verses 1, 2.Notez l'heure et les circonstances, les versets 1, 2.The prophet is studying such books of the Old Testament as he possessed, especially Jeremiah, and knows the seventy years captivity nears its end, therefore he is moved to offer one of the most notable prayers in the Bible.Le prophète est à étudier ces livres de l'Ancien Testament comme il possédait, en particulier Jérémie, et connaît la captivité de soixante-dix ans touche à sa fin, par conséquent, il est déplacé d'offrir l'une des prières les plus notables dans la Bible.This prayer is divisible into confession, verses 3-15, and supplication, verses 16-19, and it is remarkable that in the former, holy man as Daniel was, he includes himself as partaker in the national sins.Cette prière est divisible en confession, versets 3-15, et la supplication, versets 16-19, et il est remarquable que dans l'ancien, saint homme comme Daniel était, il se comprend que dans le partaker péchés nationaux.It is equally remarkable that his supplication is based on desire for God's glory, verses 17, 18.Il est tout aussi remarquable que sa supplication est basé sur le désir de la gloire de Dieu, versets 17, 18.Israel has no merit to claim, but the Lord's honor is at stake.Israël n'a pas le mérite de réclamer, mais l'honneur du Seigneur est en cause.We have seen this before in the prayers of the patriarchs, the prophets and the psalmists, and we need to keep its lesson in mind.Nous avons vu cela dans la prière des patriarches, les prophètes et les psalmistes, et nous devons garder à l'esprit la leçon.

Gabriel's VisitGabriel Visite

vv.vv.20-23 What mystery is shrouded in these verses!20-23 Quel mystère est enveloppée dans ces versets!The nearness of heaven, the interest of God in the petition of His people, the nature and ministry of angels, the divine estimate of the saints, who can fathom these things?La proximité du ciel, l'intérêt de Dieu dans la pétition de son peuple, la nature et le ministère des anges, l'estimation divine des saints, qui peut sonder ces choses?

Answer to the PrayerRéponse à la prière

vv.vv.24-27 "Weeks," verse 24, might be translated "sevens," but whether is meant "sevens" of days, or weeks, or months or years must be determined by the context.24-27 «Semaines», verset 24, on pourrait traduire par «sept», mais si on entend «sept» de jours, ou semaines, ou mois ou des années doit être déterminée par le contexte.The context points to years, "Seventy sevens" of years, ie, 490 years, are decreed upon Israel and the city of Jerusalem is the sense of the first phrase of this verse.Les points contexte année, «sept soixante-dix« d'années, c'est à dire 490 ans, sont décrétés sur Israël et la ville de Jérusalem est le sens de la première phrase de ce verset.At the close of this period six things shall have been accomplished for that people.A l'issue de cette période de six des choses doit avoir été accompli pour ce peuple.In other words, Gabriel's message is not merely an answer to Daniel's prayer about the return from the seventy years' captivity, but a revelation of the entire future of Israel from the end of that captivity to the end of the present age.En d'autres termes, le message de Gabriel n'est pas simplement une réponse à la prière de Daniel au sujet du retour de la captivité de la soixante dix ans », mais une révélation de l'avenir d'Israël tout entier de la fin de cette captivité à la fin de l'âge actuel.

This is evident from the nature of the six things mentioned: 1.Cela est évident à partir de la nature de ces six choses mentionnées: 1.To finish the transgression. Pour terminer la transgression.2.2.To make an end of sins.Pour rendre une fin de péchés.3.3.To make reconciliation for iniquity.Pour expier l'iniquité.4.4.To bring in everlasting righteousness.Pour amener la justice éternelle.5.5.To seal up the vision and prophecy.Pour sceller la vision et la prophétie.6.6.To anoint the Most Holy.Pour oindre le Saint.

The first three of the above refer to a time still future, for Israel's transgression is not yet finished, nor her sins ended, nor her iniquity covered.Les trois premiers de ce qui précède se référer à une époque encore à venir, pour la transgression d'Israël n'est pas encore terminé, ni ses péchés fini, ni son iniquité couverts.The time, therefore, is that spoken of by all the prophets, and especially named in Zechariah 13:1 and Romans 11:26-27.Le temps, donc, est que parlé par tous les prophètes, et surtout nommé dans Zacharie 13:1 et Romains 11:26-27.This is the time, moreover, when "everlasting righteousness" shall be brought in, otherwise the blessings of the millennial age.C'est le moment, d'ailleurs, lorsque "justice éternelle" doit être apporté, sinon la bénédiction de l'âge millénaire.The vision and prophecy will be sealed then, in the sense that their final accomplishment in the history of God's earthly people shall have taken place.La vision et la prophétie sera scellé, puis, dans le sens que leur accomplissement final dans l'histoire du peuple terrestre de Dieu doit avoir eu lieu.The most holy place will be anointed then in that new temple to be erected, as we saw in Ezekiel.Le lieu le plus saint sera oint alors dans ce nouveau temple à être érigée, comme nous l'avons vu dans Ezéchiel.

The Division of the Sevens "From the going forth of the commandment to restore and build Jerusalem unto Messiah, the Prince, shall be seven weeks," verse 25.La Division de l'Sevens "Depuis le moment de la parole pour rétablir et rebâtir Jérusalem jusqu'au Messie, le Prince, il ya sept semaines», verset 25. This is the first of three divisions in this period of 490 years, and covers forty-nine years, seven weeks of years being equal to that number.Ceci est la première des trois divisions en cette période de 490 ans, et couvre 49 années, sept semaines d'années étant égal à ce nombre.This division begins to be counted "from the going forth of the commandment to build Jerusalem," which, it is commonly thought, means the twentieth year of Artaxerxes, King of Persia, who gave that authority to Nehemiah, in the month Nisan (see Neh. 2).Cette division commence à être compté "de la Jérusalem va-vient du commandement de construire», qui, il est communément pensé, signifie la vingtième année d'Artaxerxès, roi de Perse, qui a donné cette autorité à Néhémie, au mois de Nisan (voir Neh. 2).It is proved historically that this was 445 BCIl est prouvé historiquement que c'était 445 avant JC

During this period of forty-nine years the street and wall were built again "even in troublous times."Pendant cette période de 49 années dans la rue et le mur ont été construits à nouveau ", même en des temps fâcheux."(See SP Tregelles on Daniel.) But to this period of seven weeks, or forty-nine years, is added another of three-score and two weeks, or 434 years, a total of 483 years, "unto the Messiah the Prince," ie, until "Messiah be cut off," verse 26.(Voir SP Tregelles sur Daniel.) Mais à cette période de sept semaines, ou quarante-neuf ans, est ajoutée une autre de trois-soixante-deux semaines, ou 434 ans, un total de 483 ans », jusqu'au Messie le Prince, "c'est à dire, jusqu'à ce que" le Messie sera retranché », verset 26.Observe that this period extends not merely to the birth but to the death of Christ, when He is "cut off, but not for Himself."Observons que cette période s'étend non seulement à la naissance mais à la mort du Christ, quand Il est "coupé, mais pas pour Lui-même."It is now admitted that our Lord was crucified April AD 32, and those competent in such calculations show that this was precisely 483 years of 360 days each, allowing for leap years, changes in the Julian and Gregorian calendars and matters of that sort.Il est maintenant admis que notre Seigneur a été crucifié Avril AD 32, et ceux qui sont compétents dans de tels calculs montrent que ce fut précisément 483 années de 360 ​​jours chacune, permettant pour les années bissextiles, les changements dans les calendriers grégorien et julien et des questions de ce genre.

That the Messiah was cut off, "but not for Himself," has been translated, "and there shall be nothing for Him," which probably means that He did not then receive the Messianic Kingdom.Que le Messie a été coupée ", mais pas pour Lui-même," a été traduit, «et il n'y aura rien pour lui," ce qui signifie probablement qu'il n'a pas alors recevoir le royaume messianique.[Anstey maintains that the point of departure for the 70 weeks is the first year of Cyrus.[Anstey maintient que le point de départ pour les 70 semaines est la première année de Cyrus.However the outcome is not different so far as the fulfilment of the prophecy is concerned, as the calculation in the other case is based, in his judgment, on an error of 82 years in the Ptolemaic chronology.] "And the people of the prince that shall come shall destroy the city and the sanctuary," refers to the destruction of Jerusalem and the temple by the Romans under Titus, AD70.Toutefois, le résultat n'est pas différent pour autant que l'accomplissement de la prophétie est concerné, que le calcul dans l'autre cas est basé, dans son jugement, sur une erreur de 82 ans dans la chronologie ptolémaïque.] "Et les gens du prince qui viendra détruira la ville et le sanctuaire », se réfère à la destruction de Jérusalem et du temple par les Romains sous Titus, AD70.

They, ie, the Romans, are "the people of the prince that shall come," but this "prince" himself is identical, not with the Messiah, but with the little horn of Daniel 7, the terrible despot who will be at the head of the restored empire at the end of this age.Ils, c'est à dire, les Romains, sont «le peuple du prince qui doit venir», mais ce «prince» lui est identique, et non pas avec le Messie, mais avec la petite corne de Daniel 7, le despote terrible qui sera à la tête de l'empire restauré à la fin de cet âge.The End Period We now come to the last of the seventy sevens, or the closing seven years of this age.La période de fin Nous arrivons maintenant à la dernière de l'sevens soixante-dix, ou la fermeture de sept années de cet âge.In other words, there is a long ellipsis between the close of the sixty-ninth and the beginning of the seventieth week, indeed, the whole of the Christian age, of which more will be said later.En d'autres termes, il ya une ellipse de temps entre la fin de la soixante-neuvième et au début du soixante-dixième semaine, en effet, l'ensemble de l'ère chrétienne, dont il sera question plus tard.

The events of the seventieth week begin with the words "and the end thereof shall be with a flood," which should be, as in the Revised Version, "his" end, not "the" end, for the allusion is still to the "prince that shall come," ie, the Antichrist.Les événements de la soixante-dixième semaine commence par les mots "et la fin de celle-ci doit être avec un déluge", qui devrait être, comme dans la version révisée, «sa» fin, non pas «la» fin, car l'allusion est encore à l' «prince qui viendra», c'est l'Antéchrist.The word "flood" also might be rendered "overflowing," which, to quote Tregelles, is doubtless the same overflowing as in Isaiah 10:22 and as that of the final crisis of Israel's history at the end of the age.Le mot «déluge» pourrait également être rendue «débordement», qui, pour citer Tregelles, est sans doute le même débordement comme dans Esaïe 10:22 et que celui de la crise finale de l'histoire d'Israël à la fin de l'âge.The interval until this time will be characterized by war and desolation (compare Matt. 24:3-8).L'intervalle jusqu'à ce que ce temps sera caractérisée par la guerre et la désolation (comparer Matt. 24:3-8)."And he," ie, "the prince that shall come," "shall confirm the covenant with many for one week."»Et lui," c'est à dire, «le prince qui doit venir", "fera une solide alliance avec plusieurs pour une semaine."The "many" refers to the people of Israel then to be in their own land, but still in an unconverted state as far as the acceptance of Jesus as their Messiah is concerned.Les «nombreux» se réfère au peuple d'Israël, puis d'être dans leur propre terre, mais toujours dans un état inconverti aussi loin que l'acceptation de Jésus comme leur Messie est concerné.

It will be to the mutual interest of the "little horn," ie, the Antichrist, and Israel to enter into this covenant for seven years.Il sera à l'intérêt mutuel de la "petite corne", à savoir, l'Antéchrist, et Israël à entrer dans cette alliance de sept ans.There will be a faithful remnant, however, who will not bow the knee to him, the covenant will be made with "many" but not all (compare Isa. 28:15-18).Il y aura un reste fidèle, toutefois, qui ne sera pas plier le genou devant lui, l'alliance sera faite avec «beaucoup» mais pas tous (comparer Isa. 28:15-18).He will break this covenant after three and one-half years and "cause the sacrifice and the oblation to cease," no longer permitting them to worship God in their newly-erected temple.Il va briser cette alliance après trois et demi ans et «cesser le sacrifice et l'oblation,« ne plus leur permettre d'adorer Dieu dans leur temple nouvellement érigé.Now begins their great tribulation, "a time and times and the division of time" named in chapter 8:25 (compare Rev. 13:5, 11-17).Maintenant commence la grande tribulation », un temps, des temps et la division du temps" inscrits dans le chapitre 08:25 (comparer Rev 13:5, 11-17).The latter part of this verse has been translated thus: "And upon the wing (or pinnacle) of abominations (shall be) that which causeth desolation, even until the consummation and that determined shall be poured out upon the desolator."La dernière partie de ce verset a été traduit ainsi: «Et sur l'aile (ou Pinnacle) d'abominations (sera) ce qui fit que la désolation, même jusqu'à la consommation et celui déterminé doit être répandu sur le dévastateur."

The "abominations" are doubtless idols that shall be set up by this wicked prince to be worshipped in the temple, when the true God has been set aside.Le «abominations» sont sans doute des idoles qui doivent être mis en place par ce méchant prince d'être adoré dans le temple, où le vrai Dieu a été mis de côté.Then the "consummation" comes and with it the judgment and desolation of the "desolator."Puis le "consommé" vient et avec elle du jugement et la désolation de la «dévastateur."

Questions 1.Questions 1.With whose history are we dealing in this lesson?Avec, dont l'histoire at-on affaire dans cette leçon? 2.2.What great feature marks the prayers of God's people in the Bible?Quelle grande caractéristique marque les prières du peuple de Dieu dans la Bible?3.3.What are some of the suggestions growing out of Gabriel's visit?Quelles sont certaines des suggestions de plus en plus hors de la visite de Gabriel?4.4.What period of time is covered by the "seventy weeks"?Quelle période de temps est couvert par le «soixante-dix semaines"?5. 5.To what place and people does this period apply?Pour ce lieu et les gens de cette période ne s'appliquent?6.6.Name the six important things which will be accomplished in that people at its close.Nommez les six choses importantes qui seront accomplis dans ce peuple à sa fin.7.7.When does this period begin and end?Quand cette période commence et se termine?8.8.Divide it into its three parts. La diviser en ses trois parties.9.9.What event is identified with the first part?Quel événement est identifié avec la première partie?10.10.With what event does part two close?Avec quel événement ne partie deux proches?11.11.Explain the allusion to "the prince that shall come."Expliquez l'allusion à «le prince qui viendra." 12.12.What age intervenes between the last two parts?Quel âge intervient entre les deux dernières parties? 13.13.Tell what you know about the "covenant" of verse 27.Dites ce que vous savez au sujet de la «alliance» du verset 27.


SUPPLEMENT ON BIBLE CHRONOLOGYSupplément sur la chronologie biblique

The last lesson referred to the lapse of time between the sixty-ninth and seventieth weeks, and as other lapses have been noted in the sacred chronology, it is desirable to devote a lesson to that subject.La dernière leçon visés le laps de temps entre la 69ème semaine et soixante, et que d'autres manquements ont été notés dans la chronologie sacrée, il est souhaitable de consacrer une leçon à ce sujet.The chronology of the Bible has a system of its own, whose center would seem to be the crucifixion of Jesus Christ.La chronologie de la Bible a un système propre, dont le centre semble être la crucifixion de Jésus-Christ.Forbes Clinton, an authority on such matters, has worked out the following dates without reference to any human system: Adam was created 4141 BC, and Abram was called 2055 BC, showing an intervening period of 2,086 years.Forbes Clinton, une autorité sur ces questions, a travaillé sur les dates suivantes, sans référence à tout système humain: Adam a été créé 4141 avant JC, et Abram fut appelé BC 2055, montrant une période intermédiaire de 2086 années.

But precisely the same period elapsed between the call of Abram and the crucifixion of Christ.Mais c'est précisément la même période écoulée entre l'appel d'Abram et de la crucifixion du Christ.The call of Abram, therefore, is the center date between creation and the cross, a supposition harmonizing perfectly with the importance of that event in the history of redemption.L'appel d'Abram, par conséquent, est la date de création et centre entre la croix, une supposition harmoniser parfaitement avec l'importance de cet événement dans l'histoire de la rédemption.

Cycles of YearsCycles d'années

To take another illustration, God's dealings with Israel are in cycles of 490 years.Pour prendre un autre exemple, les rapports de Dieu avec Israël sont dans des cycles de 490 ans.(1) The period from Abram to Exodus was 490 years, plus the fifteen years during which the bondwoman and her child (Hagar and Ismael) dominated in Abram's tent, and which are not counted.(1) La période d'Abram à l'Exode a été de 490 ans, plus de quinze ans pendant laquelle l'esclave et son enfant (Agar et Ismaël) a dominé dans la tente d'Abram, et qui ne sont pas comptés.(2) The period from Exodus to the dedication of Solomon's temple was 490 years, plus the 131 years of captivity in the time of the Judges, which are not counted.(2) La période de l'Exode à la dédicace du temple de Salomon était de 490 ans, plus les 131 ans de captivité dans le temps des Juges, qui ne sont pas comptés.(3) From the dedication to the return from Babylon was 490 years, plus the seventy years of that capacity not counted.(3) De l'engagement au retour de Babylone a été de 490 ans, ainsi que les soixante-dix ans de cette capacité n'est pas compté.(4) From the return from Babylon to the beginning of the millennial age is 490 years, plus the dispensation in which Israel is dispersed, and which is not counted.(4) Depuis le retour de Babylone au début de l'âge du millénaire est de 490 ans, plus la dispensation dans laquelle Israël est dispersé, et qui n'est pas compté.

When God Does Not Count Time Prophetically speaking, God does not count time with reference to Israel while she is in captivity, or dispersion, or dominated by any other nation.Lorsque Dieu ne compte pas de temps Prophétiquement parlant, Dieu ne compte pas le temps en faisant référence à Israël alors qu'elle est en captivité, ou la dispersion, ou dominée par aucune autre nation.In evidence of this, note that in 1 Kings 6:1 mention is made of the fourth year of Solomon as being 480 years after the Exodus.En preuve de cela, noter que dans 1 Rois 06:01 mention n'est faite de la quatrième année de Salomon comme étant 480 années après l'Exode.But we know from Numbers 14:33 that they were forty years in the wilderness; then, according to the Book of Joshua, they were thirty-seven years in conquering Canaan and up until the period of the Judges; Acts 13:20 shows that they were 450 years under the Judges; then they were forty years under Saul (Acts 13:21), and forty years under David (2 Sam. 5:4, 5).Mais nous savons à partir de Numbers 14:33 qu'ils étaient quarante ans dans le désert, puis, selon le Livre de Josué, ils étaient trente-sept ans dans la conquête de Canaan et jusqu'à la période des Juges; montre que les Actes 13:20 ils ont eu 450 ans sous les juges, puis ils étaient quarante ans sous Saul (Actes 13:21), et quarante ans sous David (2 Samuel 5:4, 5.).These periods foot up 607 years, to which should be added the four years of Solomon referred to, making a total of 611 years.Ces périodes de pied jusqu'à 607 années, à laquelle il faut ajouter les quatre années de Salomon visés, soit un total de 611 ans.

How shall we explain this discrepancy, of which infidels and others have made so much? Comment expliquer cet écart, dont les infidèles et les autres ont fait autant?The answer has been stated above, that God does not count time prophetically while Israel is in captivity.La réponse a été indiqué plus haut, que Dieu ne compte pas le temps prophétique alors qu'Israël est en captivité.For example, seven captivities are mentioned in the Book of Judges, one of eight years (3:8); eighteen years (3:14); twenty years (4:3); seven years (6:1); eighteen years (10:8); forty years (13:1), and twenty years (1 Sam. 7:2), making a total of precisely 131 years.Par exemple, sept captivités sont mentionnés dans le Livre des Juges, l'un des huit ans (03h08), dix-huit ans (03h14); vingt ans (4:03); sept ans (06:01), dix-huit ans ( 10:8);. quarante ans (13:01), et vingt ans (1 Sam. 7:02), soit un total de 131 années précisément.

The above is a sufficient illustration of the principle.Ce qui précède est une illustration du principe suffisante.We close this lesson with a rough diagram of the 490 years covered by Daniel 9:24-27, which may aid in fastening that important prediction in the memory: Seventy-sevens, 490 years From the twentieth year of Artaxerxes to the end of this age.Nous terminons cette leçon avec un croquis des 490 années couvertes par Daniel 9:24-27, qui peut aider à fixer cette prédiction important dans la mémoire: Soixante-dix-sept, 490 années depuis la vingtième année d'Artaxerxès à la fin de cette âge. Seven weeks, or forty-nine years.Sept semaines, ou quarante-neuf ans.The street and wall of Jerusalem built.La rue et le mur de Jérusalem construite.Sixty-two weeks, or 434 years. Soixante-deux semaines, ou 434 ans.At the close of this period the Messiah is cut off and has nothing.A l'issue de cette période, le Messie est coupé et n'a rien.AD 32.AD 32.The Uncounted Period.La période hors statistiques.1.1.Jerusalem destroyed, AD 70. Jérusalem, détruit, AD 70.2.2.Jews dispersed.Juifs dispersés.3. 3.Jerusalem trodden down.Jérusalem foulée aux pieds.4.4.The church called out.L'église appelé.5. 5.Apostasy of Christendom.L'apostasie de la chrétienté.6.6.Jews in part return to Jerusalem in unbelief.Juifs dans le cadre de retourner à Jérusalem, dans l'incrédulité.7. 7.Coming of Christ for the Church.Venue du Christ pour l'Eglise.One week, seven years.Une semaine, sept ans.


Daniel's Prophecy of a Great WarfareLa prophétie de Daniel d'une grande guerre

From: Home Bible Study Commentary by James M. GrayDe: Commentaire Accueil Étude de la Bible par James M. Gray

Daniel Chapter 10 through 11:35Daniel Chapitre 10 grâce à 11:35

Note the late date of this prophecy (10:1), and the different rendering of a phrase in the Revised Version, where "even a great warfare" is substituted for "the time appointed was long." Notez la date tardive de cette prophétie (10:1), et le rendu des différents d'une phrase dans la version révisée, où «même une grande guerre» est remplacé par "le temps fixé a été longue."As the unveiling of the lesson will show, this phrase is an appropriate title for it.Comme le dévoilement de la leçon vous montrera, cette phrase est un titre approprié pour cela. Note the physical and spiritual preparation of the prophet for the revelation that follows (2-4), a condition into which he had doubtless brought himself by prayer.Notez la préparation physique et spirituelle du prophète de la révélation qui suit (2-4), une condition dans laquelle il avait sans doute lui-même amené par la prière.Had he been seeking of heaven an explanation of the previous mysteries, especially that of the ram and the he-goat?S'il avait été chercher du ciel une explication des mystères précédentes, notamment celle du bélier et le bouc?

This seems probable, because what follows traverses so much of the ground of chapter 8.Cela semble probable, car ce qui suit traverse tant de la terre du chapitre 8.Verses 5-9 bear so strong a resemblance to the description of the Son of Man in Revelation 1:12-17 as to suggest that it also is a Christophany, or manifestation of the Second Person of the Trinity.Versets 5-9 supporter une si forte ressemblance avec la description du Fils de l'homme dans Apocalypse 1:12-17 suggérer que c'est aussi un christophanie, ou la manifestation de la deuxième Personne de la Trinité.But this does not carry with it that it is He who touches and speaks to the prophet in the verses succeeding. Mais cela ne comporte pas que c'est lui qui touche et parle le prophète dans les versets suivants.Mysteries of Satan's Kingdom Verses 10-14 are full of mystery, yet note first, the appreciation of Daniel in the heavenly courts (11); and then the testimony to the potency of prayer (12).Mystères de versets Royaume de Satan 10-14 sont pleines de mystère, et pourtant la première note, l'appréciation de Daniel dans les parvis célestes (11), puis le témoignage à la puissance de la prière (12).But who is "the prince of the Kingdom of Persia" (13)?Mais qui est «le prince du royaume de Perse» (13)?

Doubtless a spirit of eminence in the kingdom of darkness, to whose control Satan has committed the earthly affairs of Persia (compare Eph. 4:12).Sans doute un esprit de supériorité dans le royaume des ténèbres, de Satan, dont le contrôle a commis les affaires terrestres de Perse (comparer Eph. 4:12). This interpretation seems confirmed by the reference to Michael, elsewhere known as the archangel, and who in the kingdom of light is the special guardian of Israel (10:21, 12:1; Jude 9; Rev. 12:7).Cette interprétation semble confirmée par la référence à Michael, d'ailleurs connu comme l'archange, et qui dans le royaume de la lumière est le gardien spécial d'Israël (10h21, 12h01; Jude 9; Apocalypse 12:7).What mighty power must Satan possess as judged by this verse, but what a relief to know that there is One stronger than he!Quelle grande puissance de Satan doit posséder le plus jugés par ce verset, mais quel soulagement de savoir qu'il ya un plus fort que lui! Note in the conclusion of this section that the revelation now to be given chiefly concerns what we identify as the end period, the last seven years (14).Notez dans la conclusion de cette section que la révélation maintenant être donnée concerne principalement ce que nous identifions comme étant la période fin, les sept dernières années (14).

Intervening EventsÉvénements survenus

11:1-35 Passing over the effect on the prophet, we come to the revelation of what shall take place between his time and that of Antiochus Epiphanes, with whom we were made acquainted in an earlier chapter.11:1-35 Passant par-dessus l'effet sur le prophète, nous arrivons à la révélation de ce qui doit avoir lieu entre son époque et celle d'Antiochus Épiphane, avec lesquels nous avons été mis au courant dans un chapitre précédent.The three kings of verse 2 were Cyrus, Ahasuerus (Cambyses) and Darius Hystaspes (see Anstey's, The Romance of Chronology, Vol. I, p. 239).Les trois rois du verset 2 ont été Cyrus, Assuérus (Cambyse) et Darius Hystaspe (voir Anstey, The Romance of Chronologie, Vol. I, p. 239).The fourth king was Xerxes (see Ezra 4:5-24).Le roi Xerxès quatrième (voir Esdras 4:5-24).The "mighty king" (3) was Alexander the Great, while the next verse tells once more of the division of his kingdom at his death among his four generals.Le "roi puissant" (3) a été Alexandre le Grand, alors que le verset suivant indique une fois de plus la division de son royaume à sa mort entre ses quatre généraux.

Two of these kingdoms of the four now come into prominence, Egypt and Syria (5, 6), as those most closely related to Israel in their subsequent history.Deux de ces royaumes des quatre désormais entrer en évidence, l'Egypte et la Syrie (5, 6), les personnes les plus étroitement liés à Israël dans leur histoire ultérieure.The "king's daughter" (6) was Bernice, offspring of Ptolemy II., who married Antiochus Theous of Syria, but was subsequently poisoned by him.«La fille du roi» (6) a été Bernice, descendants de Ptolémée II., Qui a épousé Antiochos Theous de la Syrie, mais a ensuite été empoisonné par lui.Her brother is referred to in verse 7-9, Ptolemy Energetes of Egypt.Son frère est mentionné dans le verset 7-9, Ptolémée Energetes d'Egypte.Verse 9 is a mistranslation, and refers to the king of the north (RV), whose sons (10) were nevertheless overcome by the Egyptian king, Ptolemy Philopater (11), who became weakened at length through licentious living (12).Le verset 9 est une erreur de traduction, et se réfère au roi du nord (RV), dont les fils (10) ont cependant été vaincue par le roi égyptien, Ptolémée Philopator (11), qui est devenu affaibli longuement par la vie licencieuse (12).

We have now reached the period of about 200 BC, when Syria, after many vicissitudes, turns the tide of battle in her favor under the leadership of one known as Antiochus the Great.Nous avons maintenant atteint la période d'environ 200 avant J.-C., lorsque la Syrie, après de nombreuses vicissitudes, transforme le cours de la bataille en sa faveur, sous la direction de l'un connu sous le nom d'Antiochus le Grand.He entered the Holy Land in the course of his campaign (13-16), treating it considerately, however, as the Jews had been his allies.Il est entré dans la Terre Sainte au cours de sa campagne (13-16), en le traitant avec considération, cependant, que les Juifs avaient été ses alliés.The last part of verse 16 is an incorrect rendering and should be compared with the Revised Version.La dernière partie du verset 16 est un rendu incorrect et doit être comparé avec la version révisée.Later he made another effort to get possession of Egypt, the working out of his plan including a treaty engagement, and the espousal of his daughter, Cleopatra, to the Egyptian king, but the scheme did not succeed (17).Plus tard, il fait un autre effort pour s'emparer de l'Egypte, l'élaboration de son plan, y compris un engagement du traité, et l'instauration de sa fille, Cléopâtre, au roi d'Egypte, mais le système n'a pas réussi (17).Why the Cleopatra in this case is called "the daughter of the women" is not clear, but some suppose it to be because she was but a child and under the tutelage of both her mother and grandmother.Pourquoi la Cléopâtre dans ce cas est appelée "la fille de la femme» n'est pas claire, mais certains le suppose, mais parce qu'elle était une enfant et sous la tutelle de sa mère et grand-mère.

Verses 18 and 19 speak of a contest with the Romans into which he unsuccessfully entered, and of his subsequent death.Les versets 18 et 19 parlent d'un concours avec les Romains dans lequel il est entré en vain, et de sa mort subséquente. Antiochus Epiphanes The brief reign of Seleucus Philopater BC 187-176 is depicted in verse 20, and then we come upon Antiochus Epiphanes, whose story continues through verse 35.Antiochus Epiphane Le bref règne de Séleucus Philopator BC 187-176 est décrite dans le verset 20, puis nous arrivons à Antiochus Epiphane, dont l'histoire se poursuit à travers le verset 35."Vile" is "contemptible" in the Revised Version."Vile" est "méprisables" dans la version révisée.This man was a younger son of Antiochus the Great, to whom the kingdom did not by right belong, but who stole the hearts of the people as Absalom did from David.Cet homme était un fils cadet d'Antiochus le Grand, à qui le royaume n'a pas de droit appartenir, mais qui a volé le cœur des gens comme Absalom n'a de David.He is the "little horn" of chapter 8, and as we have seen, forerunner of the greater "little horn" of the end period.Il est la "petite corne" du chapitre 8, et comme nous l'avons vu, précurseur de la grande "petite corne" de la période de fin.

Of his atrocities against Israel and the holy city and temple we read in the books of the Maccabees.De ses atrocités contre Israël et la ville sainte et du temple, nous lisons dans les livres des Maccabées."The ships of Chittim" (30) are a Roman fleet whose power put an end to his victories in Egypt.«Les navires de Kittim» (30) sont d'une flotte romaine dont le pouvoir de mettre fin à ses victoires en Egypte.Returning north, angry in his defeat, he committed those base things against Judea of which mention has been made and which are foretold again in verses 30-35.De retour au nord, en colère dans sa défaite, il a commis ces choses de base contre la Judée dont mention a été faite et qui sont prédit à nouveau dans les versets 30-35.Apostate Jews sympathized with and aided him, as their successors will do in the case of his successor at the end period; but there were faithful ones under the lead of the Maccabees who valiantly resisted him (32).Juifs apostats sympathisé avec lui et aidés, que leurs successeurs feront dans le cas de son successeur à la fin de période, mais il y avait les fidèles sous la conduite des Maccabées qui vaillamment résisté lui (32).It was a period of testing for Israel, out of whose fires they came forth much purified.Ce fut une période de test pour Israël, hors de laquelle les feux qu'ils sortirent bien purifiée.

Questions 1.Questions 1.When was this prophecy revealed to Daniel?Lorsque cette prophétie a été révélé à Daniel?2.2.How was he prepared for it? Comment était-il préparé?3.3.What illustration of "the law of recurrence" is seen in this lesson?Quelle illustration de «la loi de récurrence» est vu dans cette leçon?4.4.Who presumably is the "man" referred to in verse 5?Qui est sans doute «l'homme» mentionné dans le verset 5?5. 5.Who is meant by "the prince of Persia"?Qui est-on par «le prince de Perse"?6.6.What relation does Michael bear to Israel?Quelle relation Michael supporter d'Israël?7.7.Name the four kings of Persia referred to in verse 2.Nommez les quatre rois de Perse visées au verset 2. 8.8.What does this lesson reveal about Antiochus Epiphanes?Qu'est-ce que cette leçon révéler sur Antiochus Epiphane?


Daniel's Vision of the Antichrist and the TribulationDaniel Vision de l'Antéchrist et la Tribulation

From: Home Bible Study Commentary by James M. GrayDe: Commentaire Accueil Étude de la Bible par James M. Gray

Daniel Chapter 11:36 through 12Daniel chapitre 11:36 à 12

In the introduction to this last vision of Daniel, it was stated (10:14) that it concerned his people "in the latter days," but thus far it has extended only to Antiochus Epiphanes and the Maccabees.Dans l'introduction de cette dernière vision de Daniel, il a été déclaré (10:14) qu'il s'agissait de son peuple »dans les derniers jours", mais jusqu'ici il n'a prolongé que d'Antiochus Epiphane et les Maccabées. The dividing line is at the close of verse 35 and the beginning of 36.La ligne de démarcation est à la fin du verset 35 et au début du 36.In the former we read of the testing and purifying experiences of the wise ones in Israel "even to the time of the end," and in the latter of a certain "king" who "shall do according to his will."Dans le premier on peut lire des tests et des expériences de purification des sages en Israël », même au temps de la fin», et dans le second d'un certain «roi» qui «doit le faire selon sa volonté."Most students agree that the space between these two verses represents another lapse of time from the Maccabean period to the end of the age, and that the king now before us is the Antichrist of those coming days, who is referred to more particularly in Zechariah II: to more particularly in Zechariah II: 15-17, 2 Thessalonians 2:1, and Revelation 13:11-17.La plupart des élèves sont d'accord que l'espace entre ces deux versets représente une autre laps de temps de l'époque des Maccabées à la fin de l'âge, et que le roi est devant nous est l'Antéchrist de ces prochains jours, qui est visée plus particulièrement dans Zacharie II : au plus particulièrement dans Zacharie II: 15-17, 2 Thessaloniciens 2:1, et Apocalypse 13:11-17.

Some identify him with the "little horn" of chapter 7 and the "little horn" of chapter 8, whom Antiochus Epiphanes typifies.Certains l'identifient avec la "petite corne" du chapitre 7 et la "petite corne" du chapitre 8, dont Antiochus Epiphane caractérise.This, indeed, may be true, ie, the restored head of the Roman Empire in that day, and the Antichrist, may be one and the same individual, but there are others who think that they may be two, of this we cannot now be certain.C'est, en effet, peut-être vrai, c'est à dire, la tête restaurée de l'Empire romain, en ce jour, et l'Antéchrist, peut être une seule et même personne, mais il y en a d'autres qui pensent qu'ils peuvent être de deux, de ce que nous pouvons pas maintenant être certain.

The King DescribedLe roi Décrite

vv.vv.36-39 He is self-willed, proud, blasphemous, successful, idolatrous, materialistic, and covetous.36-39 Il est volontaire, fier, blasphématoire, avec succès, idolâtre, matérialiste et cupide."The God of his fathers" (37) is a phrase indicative of his Jewish extraction; "the desire of women," is taken by some as signifying the true Messiah, to whom all pious Jewish women in pre-Messianic times desired to give birth.«Le Dieu de ses pères» (37) est une phrase indicative de son origine juive, "le désir des femmes», est prise par certains comme signifiant le vrai Messie, à qui toutes les femmes pieuses juives en pré-messianique moment souhaité donner naissance."The god of forces," or "a god of fortresses" (38, RV), is difficult to understand except in some materialistic sense."Le dieu des forces», ou «un dieu des forteresses" (38, RV), est difficile à comprendre, sauf au sens matérialiste.Shall we say it finds interpretation in Revelation 13:11-17, by indentifying the first beast as the restored head of the Roman Empire and the second as this evil king, the Antichrist, who causes all men to worship the first?Dirons-nous qu'il trouve dans Apocalypse 13:11-17 interprétation, par IDENTIFICATION la première bête que la tête restaurée de l'Empire romain et la seconde comme ce roi mal, l'Antéchrist, qui entraîne tous les hommes à adorer la première fois? Is the first beast, this god, in other words?Est-ce la première bête, ce dieu, en d'autres termes?

The Last CampaignLa dernière campagne

vv.vv.40-45 This king has enemies, the "king of the south" and the "king of the north" (40) of that period, but who they are cannot be conjectured.40-45 Ce roi a des ennemis, le «roi du midi» et le «roi du Nord» (40) de cette période, mais qui ils sont ne peuvent pas être conjecturé.The last-named is more vigorous and successful, entering Jerusalem and overcoming countries (including the south country, Egypt, 41-43) until at length a menace in the east and north moves him to make quick work at Jerusalem (45), in which he meets his own inglorious end (compare Zech. 8 and 15, and Joel 2).Le dernier nommé est plus vigoureuse et prospère, entrer à Jérusalem et dans les pays à surmonter (y compris le pays du sud, Egypte, 41-43) jusqu'à ce qu'enfin une menace à l'est et au nord se déplace lui de faire un travail rapide à Jérusalem (45), en où il rencontre sa propre fin sans gloire (comparer Zach. 8 et 15, et Joël 2). It would appear from these passages that the coming of the Lord on behalf of Israel brings about his end, and we know that it is nothing less than this which also despatches the Antichrist (2 Thess. 2: 8).Il semblerait d'après ces passages, que la venue du Seigneur pour le compte d'Israël apporte sa fin, et nous savons que ce n'est rien de moins que ce qui a également dépêches de l'Antéchrist (2 Thess 2: 8.).There are deep things here for whose solution we can only wait, as Daniel was obliged to do (12:12).Il ya des choses profondes, dont la solution ici pour nous ne pouvons qu'attendre, que Daniel a été obligé de le faire (12:12).

Israel's DeliveranceDélivrance d'Israël

12:1-3 The opening verses of this chapter, should be read in connection with Christ's words in Matthew 24, especially verse 21, and also Revelation 12, especially verses 7-12.Les versets 12:1-3 ouverture de ce chapitre, doit être lu en liaison avec les paroles du Christ dans Matthieu 24, verset 21 en particulier, et aussi Apocalypse 12, en particulier les versets 7-12.Note the deliverance of the faithful remnant of the Jews in that day as shown in the latter part of verse 1, Zechariah 13:8, 9; Matthew 24:22.Notez la délivrance du résidu fidèle des Juifs en ce jour, comme indiqué dans la dernière partie du verset 1, Zacharie 13:8, 9; Matthieu 24:22.It is a question whether it is a physical or a moral resurrection that is spoken of in verse 2, but it would be harmonious with Ezekiel 37 to say the latter.C'est une question de savoir si c'est une personne physique ou une résurrection morale qui est dit dans le verset 2, mais il serait en harmonie avec Ezéchiel 37 à-dire le dernier."They that be wise" (3), may be rendered "teachers," and refers doubtless to the faithful Jewish witnesses of the end period and the reward which comes to them; though, of course, it can be applied in a secondary sense to faithful witnesses anywhere and always, for "He that winneth souls is wise."«Ceux qui sont sages» (3), peuvent être rendus "maîtres", et se réfère sans doute aux témoins fidèles juifs de la période de fin et la récompense qui vient à eux, bien, bien sûr, il peut être appliqué dans un sens secondaire aux fidèles témoins partout et toujours, pour «Celui qui gagne les âmes est sage."

The Final Vision and Final Word to DanielLa vision finale et dernier mot pour Daniel

vv. vv.4-13 This book is still sealed to Daniel's people the Jews, but the time is coming when it will be unsealed (4).4-13 Ce livre est encore scellé pour le peuple de Daniel, les Juifs, mais l'heure vient où ce sera descellé (4)."The man clothed in linen" (5) is, it would seem, the same who appeared to the prophet at chapter 10:5, the blessed Lord Himself."L'homme vêtu de lin" (5) est, semblerait-il, les mêmes qui ont comparu au prophète au chapitre 10:5, le Seigneur a béni lui-même. Compare Daniel's question and its answer with Revelation 10: 1-6.Comparer les questions de Daniel et sa réponse avec Apocalypse 10: 1-6.The answer once more identifies the last three and one-half years of the end period, "the time of Jacob's trouble," the 1,260 days of Revelation 11 and 12.La réponse une fois encore identifie les trois et demi dernières années de la période de fin ", le temps d'angoisse pour Jacob», 1260 jours de l'Apocalypse 11 et 12.But verse 11 adds another 30 days, and what may be understood by this we do not know.Mais le verset 11 ajoute un autre 30 jours, et ce qui peut être compris par ce que nous ne savons pas.In the meantime may the promise to Daniel be fulfilled to us in our place and measure, "thou shalt rest, and shalt stand in thy lot at the end of the days."En attendant peut la promesse à Daniel être remplies pour nous dans notre place et à mesurer, «reste tu, et se seras dans ton lot à la fin des jours."

Questions 1.Questions 1.What period of time is represented by the division between verses 35 and 36?Quelle période de temps est représenté par la division entre les versets 35 et 36?2.2.How might the "king" of verse 36 be identified?Comment le «roi» du verset 36 soit identifié?3.3.How is he described?Comment est-il décrit?4. 4.Have you read Revelation 13?Avez-vous lu l'Apocalypse 13?5.5.Have you read Matthew 24? Avez-vous lu Matthieu 24?6.6.Do you recall the subject of Ezekiel 37?Vous rappelez-vous l'objet d'Ezéchiel 37?7.7.Where is found the verse "He that winneth souls is wise?"Où se trouve le verset «Celui qui gagne les âmes est sage?"8. 8.Quote from memory the last verse of Daniel.Cite de mémoire le dernier verset de Daniel.


Book of DanielLivre de Daniel

Catholic InformationInformation catholique

In the Hebrew Bible, and in most recent Protestant versions, the Book of Daniel is limited to its proto-canonical portions.Dans la Bible hébraïque, et dans la plupart des dernières versions protestantes, le livre de Daniel est limitée à ses proto-canoniques portions.In the Septuagint, the Vulgate, and many other ancient and modern translations of the Bible, it comprises both its proto- and its deutero-canonical parts, both of which have an equal right to be considered as inspired, and to be included in a treatment of the Book of Daniel.Dans la Septante, la Vulgate, et de nombreuses autres traductions anciennes et modernes de la Bible, il comprend à la fois son proto-et deutéro-canoniques de ses pièces, qui ont tous deux un droit égal à être considérés comme inspirés, et d'être inclus dans un le traitement du Livre de Daniel.As in the Vulgate nearly all the deutero-canonical portions of that prophetical writing form a kind of appendix to its proto-canonical contents in the Hebrew text. Comme dans la Vulgate presque toutes les parties deutéro-canoniques de cette forme d'écriture prophétique une sorte d'appendice de ses proto-canoniques contenus dans le texte hébreu.This article will deal first with the Book of Daniel as it is found in the Hebrew Bible, and next, with its deutero-canonical portions.Cet article va traiter d'abord le livre de Daniel comme il se trouve dans la Bible hébraïque, et à côté, avec ses deutéro-canonique parties.

PROTO-CANONICAL PORTIONSPROTO-canonique PORTIONS

(1) Contents(1) Contenu

The Book of Daniel, as it now stands in the ordinary Hebrew Bibles, is generally divided into two main parts.Le livre de Daniel, tel qu'il existe actuellement dans les Bibles hébraïques ordinaire, est généralement divisé en deux parties principales.The first includes a series of narratives which are told in the third person (chaps. i-vi), and the second, a series of visions which are described in the first person (chaps. vii-xii).La première comprend une série de récits qui nous dit à la troisième personne (chap. I-VI), et la seconde, une série de visions qui sont décrits à la première personne (chap. VII-XII).The opening chapter of the first series may be considered as a preface to the whole work.Le chapitre d'ouverture de la première série peut être considérée comme une préface à l'ouvrage entier.It introduces to the reader the Hebrew heroes of the book, Daniel and his three fellow-captives, Ananias, Misael, and Azarias, and records the manner in which these noble youths obtained a high rank in Nebuchadnezzer's service, although they had refused to be defiled by eating of the royal food.Il introduit le lecteur aux héros hébreu du livre, Daniel et ses trois compagnons de captivité, Ananias, Misael, et Azarias, et les dossiers de la manière dont ces jeunes nobles obtenu un rang élevé dans le service Nabuchodonosor, bien qu'ils avaient refusé d'être souiller en mangeant de la nourriture royale.The second chapter relates a disquieting dream of the king which Daniel alone was able accurately to set forth and interpret.Le deuxième chapitre porte sur un rêve troublant du roi que Daniel seul était capable d'énoncer avec précision et à interpréter.Nebuchadnezzer's dream was that of a great statue made up of various materials and broken in pieces by a small stone which became a mountain and filled the whole earth.Rêve de Nabuchodonosor était celle d'une grande statue composée de différents matériaux et brisé en morceaux par une petite pierre qui est devenu une montagne et remplit toute la terre.Daniel's interpretation was to the effect that the several parts of the statue with their various materials symbolized as many monarchies with their respective power, while the stone which destroyed them and grew into a great mountain prefigured a universal and everlasting kingdom which would break in pieces all the other kingdoms, and which, of course, is no other than that of the Messiah.L'interprétation de Daniel était à l'effet que les diverses parties de la statue avec leurs différents matériaux symbolisée par les monarchies nombreuses avec leur puissance respective, tandis que la pierre qui les a détruits et a grandi dans une grande montagne préfiguré un royaume universel et éternel qui brisera tous les les autres royaumes, et qui, bien sûr, n'est autre que celle du Messie.

The next section (iii, 1-30, Vulgate, iii, 1-23, 91-97) narrates how Daniel's three companions, having refused to worship a colossal statue set up by Nebuchadnezzer, were cast into a highly-heated furnace in which they were preserved unharmed, whereupon the king issued a decree in favour of their God and promoted them to places of dignity.La section suivante (III, 1-30, Vulgate, III, 1-23, 91-97) raconte comment trois compagnons de Daniel, après avoir refusé d'adorer une statue colossale mise en place par Nabuchodonosor, furent jetés dans une fournaise hautement chauffé dans lequel ils ont été préservés intacts, après quoi le roi a publié un décret en faveur de leur Dieu et de les promouvoir à des lieux de la dignité.The following section (iii, 31-iv, Vulgate, iii, 98-iv) contains Nebuchadnezzer's letter to all peoples and nations, recounting his dream of a mighty tree cut down at God's bidding, and its interpretation by Daniel, together with its fulfilment in the form of a seven years' madness which befell the king, and the recovery from which was the occasion of his thankful letter.La section suivante (III, 31-IV, la Vulgate, III, 98-IV) contient une lettre Nabuchodonosor à tous les peuples et les nations, en racontant son rêve d'un grand arbre coupé à l'ordre de Dieu, et son interprétation par Daniel, avec son accomplissement sous la forme de la folie de sept ans qui a frappé le roi, et la récupération à partir de laquelle a été l'occasion de sa lettre reconnaissant.The fifth chapter (Heb. Bible, v-vi, 1) describes Balthasar's profane banquet, the mysterious handwriting on the wall, Daniel's interpretation of that writing, and the overthrow, on that same night, of Balthasar's kingdom.Le cinquième chapitre (Hébreux bibliques, V-VI, 1) décrit banquet profane, Balthasar, l'écriture mystérieuse sur le mur, l'interprétation de Daniel de cette écriture, et le renversement, sur cette même nuit, du royaume de Balthasar.In the sixth chapter Daniel is represented as the object of the special favour of Darius the Mede, and also of the persistent jealousy of the other officers of the Crown, who finally succeed in having him thrown into the lions' den, because of his faithfulness in praying to God three times a day; upon Daniel's miraculous preservation, Darius decrees that all in his kingdom should "dread and fear the God of Daniel".Dans le sixième chapitre, Daniel est représenté comme l'objet de la faveur spéciale de Darius le Mède, et aussi de la jalousie persistante des autres officiers de la Couronne, qui a finalement réussi à l'avoir jeté dans la fosse aux lions, à cause de sa fidélité à prier Dieu trois fois par jour; sur la préservation miraculeuse de Daniel, Darius décrète que tous dans son royaume "effroi et la peur le Dieu de Daniel".

The second main part of the book in the Hebrew Bible (vii-xii) is taken up with four visions which Daniel describes in the first person.La seconde partie principale du livre dans la Bible hébraïque (vii-xii) est repris avec quatre visions qui Daniel décrit à la première personne.The first of these visions (ch. vii) is referred to the first year of Balthasar's reign, and offers a close parallel to the dream set forth and explained in the second chapter of the book.Le premier de ces visions (chap. VII) est renvoyé à la première année du règne de Balthasar, et offre un parallèle proche du rêve énoncé et expliqué dans le deuxième chapitre du livre.The nightly vision was of four several beasts coming out of the sea, and symbolical of the Gentile powers judged in due time by "the Ancient of days", and finally replaced by the universal and everlasting Messianic kingdom.La vision nocturne a été de quatre bêtes de plusieurs sortant de la mer, et symbolique des pouvoirs Gentil jugés en temps voulu par «l'Ancien des jours», et finalement remplacé par le royaume universel et éternel messianique.Like the first, the second vision (ch. viii) is ascribed to the reign of Balthasar, and represents worldly powers under the figure of animals.Comme le premier, le deuxième vision (ch. viii) est attribuée au règne de Balthasar, et représente pouvoirs mondains sous la figure d'animaux.Daniel sees a ram with two horns (the Medes and the Persians) pushing victoriously towards the west, north and south, until it is struck by a he-goat (the Greeks) with a great horn (Alexander) between its eyes.Daniel voit un bélier à deux cornes (les Mèdes et les Perses) poussant victorieusement vers l'ouest, au nord et au sud, jusqu'à ce qu'il soit frappé par un bouc (les Grecs) avec une grande corne (Alexander) entre ses yeux.This great horn is soon broken in its turn, and gives place to four others (the Greek kingdoms of Egypt, Syria, Macedonia, and Thrace), from one of which grows out a "little horn", namely Antiochus Epiphanes.Cette grande corne est bientôt rompu à son tour, et donne lieu à quatre autres (les royaumes grecs de l'Egypte, la Syrie, la Macédoine et la Thrace), de l'un de ce qui pousse une "petite corne", à savoir Antiochus Epiphane.This prince is not, indeed, named by the Angel Gabriel, who explains the vision to Daniel, but is clearly designated by the description of the doings of the "little horn" against the host of heaven and its prince (God), desecrating "the sanctuary", interrupting the daily sacrifice for about three years and a half, and finally "broken without hand".Ce prince n'est pas, en effet, nommé par l'ange Gabriel, qui explique la vision de Daniel, mais il est clairement désigné par la description des agissements de la "petite corne" contre l'armée des cieux et de son prince (Dieu), profaner " le sanctuaire ", interrompant le sacrifice quotidien depuis environ trois ans et demi, et enfin« brisé sans main ».

The next chapter contains the prophecy of the seventy weeks, which is referred to the first year of Darius, the son of Assuerus.Le chapitre suivant contient la prophétie de soixante-dix semaines, ce qui est mentionné à la première année de Darius, fils d'Assuérus.As Daniel was supplicating God for the fulfilment of His promises of mercy in Jeremiah, xxix, 10 sq., or xxv, 11, he was favoured with the vision of the Angel Gabriel.Comme Daniel était suppliant Dieu pour l'accomplissement de ses promesses de miséricorde dans Jérémie, XXIX, 10 sq, ou XXV, 11 ans, il a été favorisée par la vision de l'Ange Gabriel.The heavenly messenger explained to him how the seventy years of desolation foretold by Jeremiah should be understood.Le messager céleste lui a expliqué comment les soixante-dix ans de désolation annoncée par Jérémie devrait être comprise.They are seventy weeks of years, falling into three periods of seven, sixty-two, and one weeks of years, respectively.Ils sont soixante-dix semaines d'années, tombant en trois périodes de sept, soixante-deux, et une semaines d'années, respectivement.The first period one of seven weeks, or forty-nine years, will extend from the going forth of "the word" for the rebuilding of Jerusalem to "an anointed one, a prince".La première période l'un des sept semaines, ou quarante-neuf ans, s'étendra depuis la sortie de «la parole» pour la reconstruction de Jérusalem à «un oint, un prince".During the second, of sixty-two weeks or four hundred and thirty-four years, the Holy City will be built, though "in straitness of times".Pendant la seconde, de soixante-deux semaines ou 434 années, la ville sainte sera construite, mais «dans les temps resserré».At the end of this period "an anointed one" will be cut off, and the people of a prince who shall come will "destroy" the city and the sanctuary, he will make a firm covenant with many for one week (or seven years), and during a half of this week he will cause sacrifice and oblation to cease and the abomination of desolation to be set up, until he meets with his fate.A la fin de cette période «un oint» sera coupée, et le peuple d'un prince qui doit venir "détruire" la ville et le sanctuaire, il fera une alliance ferme avec plusieurs pour une semaine (ou sept ans ), et pendant une moitié de cette semaine, il fera le sacrifice et l'offrande de cesser et de l'abomination de la désolation d'être mis en place, jusqu'à ce qu'il rencontre son destin.The last vision, ascribed to the third year of Cyrus, is recorded in chapters x-xii.La dernière vision, attribuée à la troisième année de Cyrus, est enregistrée dans les chapitres X-XII.Its opening part (x-xi, 1) gives a description of the vision with a reference to Media, Persia, and Greece.Sa partie d'ouverture (X-XI, 1) donne une description de la vision avec une référence aux médias, la Perse et la Grèce.The second part (xi) announces many events connected with four Persian kings, with Alexander and his successors and more particularly with the deeds of a king of the North, ie Antiochus Epiphanes, against Egypt, the Jews, the Temple, etc., until he should come to an end.La deuxième partie (xi) annonce de nombreux événements liés à quatre rois perses, avec Alexandre et ses successeurs, et plus particulièrement avec les actes d'un roi du Nord, à savoir Epiphane Antiochus, contre l'Egypte, les Juifs, le Temple, etc, jusqu'à ce que il doit venir à sa fin.The conclusion of the vision (xii) declares how Michael (the guardian angel of Israel) will deliver the people.La conclusion de la vision (xii) déclare que Michael (l'ange gardien d'Israël), prononcera le peuple.Mention is made of a resurrection of the dead, followed by rewards and punishments.Il est fait mention d'une résurrection des morts, suivi par des récompenses et des punitions.For 1290 days, or about three and one half years, the daily sacrifice will cease and the abomination of desolation will be set up.Pour 1290 jours, soit environ trois ans et demi, le sacrifice quotidien cessera et l'abomination de la désolation sera mis en place.Blessed is he who continues steadfast till 1335 days.Béni soit celui qui continue indéfectible jusqu'à 1335 jours.

(2) Object and Unity(2) Objet et l'unité

From these contents it readily appears that the Book of Daniel has not for its object to give a summary historical account of the period of the Babylonian Exile, or of the life of Daniel himself, since both its parts profess to give only a few isolated facts connected with either the Exile or the Prophet's life.A partir de ces contenus il apparaît d'emblée que le livre de Daniel n'a pas pour objet de donner un compte rendu résumé historique de la période de l'exil babylonien, ou de la vie de Daniel lui-même, puisque les deux parties de sa profession pour ne citer que quelques-uns des faits isolés connecté avec soit l'exil ou la vie du Prophète.From the same contents it can also be readily seen that the object of that sacred writing is not to record in substance prophetical addresses similar to those which make up the works ascribed to distinct prophets in the Old Testament literature.De la même contenu peut aussi être facilement vu que l'objet de cette écriture sacrée est de ne pas enregistrer la substance dans les adresses prophétiques similaires à celles qui composent les oeuvres attribuées à des prophètes distincts dans la littérature de l'Ancien Testament.In respect to both matter and form, the contents of the Prophecy of Daniel are of a peculiar kind which has no exact parallel in the Bible, except in the Apocalypse of St. John.En ce qui concerne à la fois matière et forme, le contenu de la prophétie de Daniel sont d'un genre particulier qui n'a pas de parallèle exact dans la Bible, sauf dans l'Apocalypse de saint Jean.In Daniel, as in this last book of the Bible, one is in presence of contents whose general purpose is undoubtedly to comfort God's people under the ordeal of a cruel persecution, chiefly by means of symbolical visions bearing on "the time of the end".Dans Daniel, comme dans ce dernier livre de la Bible, on est en présence de contenu dont l'objectif général est sans doute pour réconforter le peuple de Dieu dans l'épreuve d'une persécution cruelle, principalement au moyen de visions symboliques portant sur «le temps de la fin" .This is the obvious purpose of the four visions recorded in the second part of the Book of Daniel (chaps. vii-xii), and also of Nebuchadnezzer's dream as given and explained in the second chapter of the first part of that inspired writing: the persecution therein in view is that of Antiochus Epiphanes, and the Jews are to be comforted by the assured prospect both of the fate that awaits their oppressor and of the setting up of God's universal and eternal kingdom.C'est le but évident de ces quatre visions enregistrées dans la seconde partie de livre de Daniel (chap. VII-XII), et aussi des rêves Nabuchodonosor comme donné et expliqué dans le deuxième chapitre de la première partie de cette écriture inspirée: la persécutions y en vue est celui d'Antiochus Épiphane, et les Juifs sont d'être réconforté par la perspective assurée tous les deux le sort qui attend son oppresseur et de l'établissement du royaume universel et éternel de Dieu.Nor have the narratives in chapters iii-vi a different general purpose: in each and in all of them the generous and constant servants of the true God -- Daniel and his fellow captives -- triumph in the end, while their oppressors, however mighty or numerous, are ultimately punished or made to acknowledge and promote the glory of the God of Israel.N'ont pas non plus les récits dans les chapitres III-VI dans un but différent générale: dans chacun et dans chacun d'eux les serviteurs généreux et constant du vrai Dieu - Daniel et ses compagnons de captivité - triomphe à la fin, alors que leurs oppresseurs, mais puissante ou nombreuses, sont finalement punis ou fait de reconnaître et de promouvoir la gloire du Dieu d'Israël. This apocalyptic object of the Book of Daniel is admitted by most scholars of the present day, and is in harmony with the place assigned to that sacred writing in the Hebrew Bible, where it appears not among "the Prophets", or second great division of the original text, but among "the Writings", or third main division of that text.Cet objet apocalyptique du livre de Daniel est admis par la plupart des savants de l'époque actuelle, et est en harmonie avec la place assignée à cette écriture sacrée dans la Bible hébraïque, où il ne semble pas parmi "les prophètes", ou la deuxième grande division du le texte original, mais parmi les "Écrits", ou la troisième division principale de ce texte.

As apocalyptic writings usually bear the impress of compilation, one might naturally be tempted to regard the Book of Daniel -- whose apocalyptic character has just been described -- as a compilatory work.Comme écrits apocalyptiques portent généralement l'empreinte de la compilation, on peut naturellement être tentés de considérer le livre de Daniel - dont apocalyptiques de caractère vient d'être décrit - comme une œuvre compilatory.In fact, many scholars of the last century -- some of whom were Catholic -- have set forth positive grounds to prove that the author of the book has actually put together such documents as could make for his general purpose.En fait, de nombreux érudits du siècle dernier - dont certains étaient des catholiques - ont exposé des raisons positives pour prouver que l'auteur du livre a réellement mis en place des documents tels que pouvait faire pour son usage général.At the present day, however, the opposite view, which maintains the literary unity of the Prophecy of Daniel, is practically universal.A l'heure actuelle, cependant, le point de vue opposé, qui maintient l'unité littéraire de la prophétie de Daniel, est pratiquement universelle.It is felt that the uniform plan of the book, the studied arrangement of its subject-matter, the strong similarity in language of its two main parts, etc. are arguments which tell very powerfully in favour of the latter position.Il est estimé que le plan uniforme de l'ouvrage, a étudié l'arrangement de son objet, la similitude forte dans la langue de ses deux parties principales, etc sont des arguments qui disent très puissamment en faveur de la dernière position.

(3) Authorship and Date of Composition(3) auteur et la date de composition

Once it is admitted that the Book of Daniel is the work of one single author, there naturally arises the important question: Is this sole writer the Prophet Daniel who composed the work during the Exile (586-536 BC), or, on the contrary, some author, now unknown, who wrote this inspired book at a later date, which can still be made out?Une fois qu'il est admis que le Livre de Daniel est l'œuvre d'un auteur unique, il se pose naturellement la question importante: Est-ce l'unique écrivain prophète Daniel qui a composé le travail pendant l'Exil (586-536 avant J.-C.), ou, au contraire , certains auteurs, maintenant inconnu, qui a écrit ce livre inspiré à une date ultérieure, qui peut encore être faite?The traditional view, in vigour chiefly among Catholics, is to the effect that the whole work, as found in the Hebrew Bible, should be directly referred to Daniel, whose name it bears.Le point de vue traditionnel, en vigueur surtout chez les catholiques, est à l'effet que l'ensemble des travaux, que l'on trouve dans la Bible hébraïque, doit être fait directement référence à Daniel, dont il porte le nom.It admits, indeed, that numerous alterations have been introduced into the primitive text of the book in the course of ages.Il admet, en effet, que de nombreuses modifications ont été introduites dans le texte primitif de l'ouvrage dans le cours des âges.It maintains, nevertheless, that both the narratives (chaps. i-vi) wherein Daniel seems to be described by some one else as acting as recorded, and the symbolic visions (chaps. vii-xiu) wherein he describes himself as favoured with heavenly revelations, were written, not simply by an author who was contemporary with that prophet and lived in Babylon in the sixth century BC, but by Daniel himself.Il soutient néanmoins que les deux récits (chap. I-VI), dans laquelle Daniel semble être décrite par quelqu'un d'autre d'agir comme enregistrées, et les visions symboliques (chap. VII-Xiu) dans lequel il se décrit comme favorable aux cieux révélations, ont été écrites, non pas simplement par un auteur qui était contemporain de ce prophète et a vécu à Babylone au VIe siècle avant J.-C., mais par Daniel lui-même.Such difference in the use of persons is regarded as arising naturally from the respective contents of the two parts of the book: Daniel employed the third person in recording events, for the event is its own witness; and the first person in relating prophetical visions, for such communications from above need the personal attestation of those to whom they are imparted.Cette différence dans l'utilisation de personnes est considéré comme découlant naturellement de l'contenus respectifs des deux parties de l'ouvrage: Daniel employé la troisième personne dans l'enregistrement des événements, l'événement est son propre témoin, et la première personne dans rapportant visions prophétiques, pour de telles communications de l'attestation ci-dessus doivent personnelle de ceux à qui elles sont transmises.Over against this time-honoured position which ascribes to Daniel the authorship of the book which bears his name, and admits 570-536 BC as its date of composition, stands a comparatively recent theory which has been widely accepted by contemporary scholars. Plus encontre de cette position consacrée à Daniel qui attribue la paternité de l'ouvrage qui porte son nom, et admet 570-536 BC comme sa date de composition, se dresse une théorie relativement récente qui a été largement acceptée par les savants contemporains.Chiefly on the basis of historical and linguistic grounds, this rival theory refers the origin of the Book of Daniel, in its present form, to a later writer and period.Principalement sur la base de motifs historiques et linguistiques, cette théorie rivale se réfère à l'origine du Livre de Daniel, dans sa forme actuelle, à un écrivain plus tard, et la période.It regards that apocalyptic writing as the work of an unknown author who composed it during the period of the Machabees, and more precisely in the time of Antiochus IV, Epiphanes (175-164 BC).Elle concerne que l'écriture apocalyptique que le travail d'un auteur inconnu qui l'a composée durant la période des Machabées, et plus précisément dans le temps d'Antiochus IV, Epiphane (175-164 avant JC).

The following are the extrinsic testimonies which conservative scholars usually and confidently set forth as proving that the Book of Daniel must be referred to the well-known Prophet of that name and consequently to a much earlier date than that advocated by their opponents.Voici les témoignages extrinsèques qui érudits conservateurs en général et en toute confiance énoncées comme prouvant que le livre de Daniel doit être renvoyé au Prophète bien connue de ce nom et par conséquent à une date bien antérieure à celle préconisée par leurs adversaires.Christian tradition, both in the East and in the West, has been practically unanimous from Christ's time to the present day in admitting the genuineness of the Book of Daniel.La tradition chrétienne, à la fois dans l'Est et l'Ouest, a été pratiquement unanime de la part du temps du Christ jusqu'à nos jours en admettant l'authenticité du Livre de Daniel.Its testimony is chiefly based on Matthew, xxiv, 15: "When therefore you shall see the abomination of desolation, which was spoken of by Daniel the prophet, standing in the holy place: he that readeth let him understand", in which passage Christ treats Daniel's visions as true oracles, and expressly names that Prophet as their writer.Son témoignage est principalement basée sur Matthieu, XXIV, 15: «Quand donc vous verrez l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint: celui qui lit fasse attention», passage dans lequel le Christ traite de Daniel visions comme vrais oracles, et expressément les noms que le Prophète que leur auteur.In so doing, it is argued, Christ endorsed and confirmed by His authority the view which was then received among the Jews, and which regarded Daniel as the author of the book which bears his name.Ce faisant, il est soutenu, le Christ approuvé et confirmé par son autorité le point de vue qui a ensuite été reçue parmi les Juifs, et qui considérait que Daniel l'auteur du livre qui porte son nom.Jewish tradition, both during and before Christ's time, bears also distinct witness to the genuineness of the Prophecy of Daniel.La tradition juive, à la fois avant et pendant le temps du Christ, témoigne également distinctes de l'authenticité de la prophétie de Daniel.In his "Antiquities of the Jews" (Bk. XI, ch. viii, 5), the learned Jewish priest and Pharisee, Josephus (about AD 40-100), writes: "When the Book of Daniel was shown to Alexander the Great (d. 323 BC), wherein Daniel declared that one of the Greeks should destroy the empire of the Persians, he supposed that himself was the person intended".Dans ses "Antiquités des Juifs" (. Liv. XI, ch VIII, 5), le savant prêtre juif et pharisien, Josèphe (40-100 après JC environ), écrit: «Quand le livre de Daniel a été montré à Alexandre le Grand (d. 323 avant J.-C.), où Daniel a déclaré que l'une des Grecs doit détruire l'empire des Perses, il a supposé que lui-même était la personne destinée ".Before the Christian Era the First Book of the Machabees (written very early in the first century BC) shows acquaintance with the Septuagint version of the Prophecy of Daniel (cf. 1 Maccabees 1:54, with Daniel 9:27, 1 Maccabees 2:59, 60 with Daniel 3:6), whence it is inferredAvant l'ère chrétienne le Premier Livre des Macchabées l'(écrit très tôt dans le premier siècle avant JC) montre connaissance avec la version des Septante de la prophétie de Daniel (cf. 1 Maccabées 01:54, avec Daniel 9:27, 1 2 Maccabées: 59, 60 avec Daniel 3:06), où il est inféré

that at that date the Book of Daniel must have been for some considerable time rendered into Greek, andqu'à cette date, le livre de Daniel doit avoir été pendant un temps considérable rendu en grec, et

that its composition must have preceded this translation by some considerable time more, so that its origin under Antiochus Epiphanes is hardly probable.que sa composition doit avoir précédé cette traduction par un temps considérable de plus, de sorte que son origine sous Antiochus Épiphane n'est guère probable.

Again, the Sibylline Oracles (Bk. III, verses 388 sqq.), supposed to have been written about 170 BC, contain an allusion to Antiochus IV, and to the ten horns of Dan., vii, 7, 24, and therefore point to an earlier date than that which is proposed by the advocates of the recent theory.Encore une fois, les Oracles sibyllins (liv. III, versets 388 et suiv.), Censé avoir été écrit environ 170 avant JC, contient une allusion à Antiochus IV, et pour les dix cornes de Dan., VII, 7, 24, et par conséquent point de à une date antérieure à celle qui est proposée par les tenants de la théorie récente.More particularly still, the Septuagint translation of the Pentateuch, made about 285 BC, exhibits in Deut., xxxii, 8, a doctrine of guardian angels which it has apparently borrowed from the Book of Daniel, and thus tends to prove the existence of that inspired writing long before the time of Antiochus Epiphanes.Plus particulièrement encore, la traduction des Septante du Pentateuque, a fait environ 285 avant JC, des expositions dans Deut., XXXII, 8, une doctrine des anges gardiens dont il a apparemment emprunté au livre de Daniel, et tend ainsi à prouver l'existence de cette inspirée par écrit longtemps avant l'époque d'Antiochus Epiphane. Finally, according to Josephus (Contra Apion, VIII), the Old Testament canon of the Jews of Palestine, which has always included Daniel among "the Writings", was closed by Esdras (middle of the fifth century BC), that is to say, at a date so near the composition of the book that its genuineness could then be easily ascertained, and would naturally be the reason for the insertion of the work into the Palestinian Canon.Enfin, selon Josèphe (Contra Apion, VIII), le canon de l'Ancien Testament des juifs de Palestine, qui a toujours inclus Daniel parmi «les Écrits», a été fermé par Esdras (milieu du Ve siècle avant J.-C.), c'est-à-dire , à une date si proche de la composition du livre que son authenticité peut alors être facilement déterminée, et serait naturellement la raison de l'insertion de l'œuvre dans le Canon palestinien.

To strengthen the inference drawn from these external testimonies, conservative scholars appeal to the following direct and indirect intrinsic grounds.Afin de renforcer l'inférence faite à partir de ces témoignages extérieurs, spécialistes conservateurs appel à la suite directe et indirecte fondée intrinsèque. Throughout the second part of his book Daniel speaks in the first person and thereby gives himself implicitly as the writer of chapters vii-xii.Tout au long de la deuxième partie de son livre de Daniel parle à la première personne et donne ainsi lui-même implicitement comme l'auteur de chapitres VII à XII.Even more, in the words: "Then he [Daniel] wrote the dream and told the sum of the matters", we have a statement which ascribes expressly to him the writing of the first vision (chap. vii) and, implicitly, that of the subsequent visions, which are indissolubly bound up with the opening one.Encore plus, dans les mots: «Puis il [Daniel] a écrit le rêve et dit à la somme des questions", nous avons une déclaration qui attribue expressément pour lui l'écriture de la première vision (chap. VII) et, implicitement, que des visions ultérieures, qui sont indissolublement liée à l'ouverture un.Now, if the visions described in the second part of the book were recorded by Daniel himself, the same thing must be admitted in regard to narratives which make up the first part of the book (chaps. i-vi), because of the acknowledged unity of the work.Maintenant, si les visions décrites dans la deuxième partie du livre ont été enregistrées par Daniel lui-même, la même chose doit être admise à l'égard de récits qui composent la première partie du livre (chap. I-VI), en raison de la reconnaître unité de l'œuvre.And in this way direct intrinsic evidence is considered as making for the Danielic authorship.Et de cette façon directe la preuve intrinsèque est considérée comme faisant de la paternité daniélique.The indirect intrinsic grounds point in the same direction, inasmuch as they tend to show that the author of the Book of Daniel wasLes motifs intrinsèques indirects point dans la même direction, dans la mesure où elles tendent à montrer que l'auteur du Livre de Daniel a été

a resident in Babylonun résident de Babylone

one who wrote in the period to which the Prophet Daniel belonged, andCelui qui écrit dans la période à laquelle appartenait le Prophète Daniel, et

one who is best identified with that Prophet himself.celui qui est le mieux identifié avec ce Prophète lui-même.

The first of these positions, it is said, is borne out by the close acquaintance which the author evinces in the historical portion of the work (chaps. i-vi) with the manners, customs, history, religion, etc. of the Babylonians the minute details he refers to, the local colouring of his descriptions, his exact references to facts, are such as only a resident in Babylon could be fairly supposed to possess.La première de ces positions, il est dit, est confirmée par le connaître de près ce qui témoigne de l'auteur dans la partie historique de l'œuvre (chap. I à VI) avec les mœurs, coutumes, histoire, religion, etc des Babyloniens les moindres détails, il se réfère à la couleur locale de ses descriptions, ses références exactes des faits, sont telles que seul un résident de Babylone pourrait être assez censé posséder.It is likewise borne out by a comparison of the form of Daniel's prophecies in chapters vii-xii with the general surroundings of one living in Babylon and with the Babylonian monuments in particular; the imagery of Daniel's vision in the seventh chapter, for instance, is nearly the same as that found on monuments in the ruins of Ninive; and in chapters viii, 2 (Heb. text), and x, 4, the river banks are most appropriately given as the scenes of Daniel's visions.Il est également confirmée par une comparaison de la forme des prophéties de Daniel dans les chapitres VII à XII avec l'environnement général de l'une vivant à Babylone et des monuments de Babylone, en particulier, l'imagerie de vision de Daniel dans le septième chapitre, par exemple, est presque la même que celle trouvée sur les monuments, dans les ruines de Ninive, et dans les chapitres VIII, 2 (texte Hébreux), et x, 4, les rives du fleuve sont le plus appropriée étant donné que les scènes de visions de Daniel.While thus very familiar with Babylonia, the author of the Book of Daniel betrays no such special knowledge of Persia and Greece as would be natural to expect if, instead of living in the sixth century BC, he had been a contemporary of Antiochus Epiphanes. Alors donc très familier avec la Babylonie, l'auteur du Livre de Daniel trahit aucune connaissance particulière de ces Perse et la Grèce comme ce serait normal de s'attendre à si, au lieu de vivre dans le sixième siècle avant JC, il avait été un contemporain d'Antiochus Epiphane.

This absence of distinct knowledge of the times subsequent to the Babylonian period has sometimes been urged to prove the second position: that the writer belonged to that period, and to no other.Cette absence de connaissance distincte de l'époque postérieure à la période babylonienne a parfois été appelé à prouver la deuxième position: que l'auteur appartenait à cette période, et à aucune autre.More often, however, and more strongly, the linguistic features of the Book of Daniel have been brought forth to establish that second position.Plus souvent, cependant, et plus fortement, les caractéristiques linguistiques du Livre de Daniel ont été avancés pour établir que la deuxième position.It has been affirmed, on the one hand, that the Hebrew of Daniel with its numerous Aramaisms, bears a close affinity to that of Ezechiel, and is therefore that of the period of the Exile; and, on the other hand, that the Aramaic portions of Daniel (ii, 4-vii) are in wonderful agreement with those of Esdras, while they are distinguished by many Hebrew idioms from the language of the earliest Aramaic Paraphrases of the Old Testament.Il a été affirmé, d'une part, que l'hébreu de Daniel avec ses nombreuses Aramaisms, porte une affinité proche de celle d'Ezéchiel, et est donc celle de la période de l'exil, et, d'autre part, que l'araméen des portions de Daniel (ii, 4-VII) sont en merveilleux accord avec ceux d'Esdras, alors qu'ils se distinguent par de nombreux idiomes en hébreu de la langue des premiers Paraphrases araméenne de l'Ancien Testament.In particular, the easy transition from the Hebrew to the Aramaic (ii, 4), and the reverse (viii, 1 sqq.), is explicable, we are told, only on the supposition that the writer and the readers of the book were equally familiar with both; this free handling of both languages suits not the Machabean age but that of Daniel, or of the Exile, in which both tongues were naturally in equal use.En particulier, la transition facile à partir de l'hébreu à l'araméen (II, 4), et l'inverse (VIII, 1 ss.), Est explicable, nous dit-on, uniquement sur la supposition que l'écrivain et les lecteurs du livre ont été également familier avec les deux, ce qui la manipulation libre des deux langues costumes pas l'âge Machabean mais celui de Daniel, ou de l'exil, dans lequel les deux langues ont été naturellement dans l'utilisation égale.The intrinsic grounds making for the last position (that the author of the Book of Daniel is best identified with the Prophet of that name), may be summed up in this simple statement: while no other seer during the Babylonian Exile has been, and indeed can be, named as the probable recorder of the visions described in that inspired writing, Daniel, owing to his position at the court of Babylon, to his initiation into the wisdom of the Chaldees, and to the problem of his calling as God had shown it to him, was eminently fitted at that time for writing the prophecies which had been imparted to him for the comfort of the Jews of his time and of subsequent ages.Les motifs intrinsèques décisions pour la dernière position (que l'auteur du Livre de Daniel est le mieux identifié avec le prophète de ce nom), peut se résumer en cette simple phrase: alors qu'aucun devin autres pendant l'exil de Babylone a été, et même peut être, nommé comme l'enregistreur probable de les visions décrites dans cette écriture inspirée, Daniel, en raison de sa position à la cour de Babylone, pour son initiation à la sagesse de la Chaldée, et au problème de sa vocation comme Dieu l'avait montré c'est à lui, était éminemment à cette époque de la rédaction des prophéties qui avaient été transmises à lui pour le confort des Juifs de son temps et de tous âges ultérieurs.

Scholars who have examined this evidence, closely and without bias, have concluded that rationalistic critics are decidedly wrong in denying totally the historical character of the Book of Daniel.Les chercheurs qui ont examiné cette preuve, de près et sans parti pris, ont conclu que les critiques rationalistes sont décidément mal à nier totalement le caractère historique du Livre de Daniel.At the same time, many among them still question the absolute cogency of the extrinsic and intrinsic grounds set forth to prove the Danielic authorship.Dans le même temps, beaucoup d'entre eux remettent encore en question le bien-fondé des motifs absolus extrinsèques et intrinsèques énoncées à prouver la paternité daniélique.These latter scholars rightly reject as untrue the statement of Josephus, which refers the close of the Old Testament canon to the time of Esdras; and in the well-known bias of the same Jewish historian for magnifying whatever concerns his nation they have a valid reason for doubting his assertion that the prophecies of Daniel were shown to Alexander the Great when this prince passed through Palestine.Ces derniers savants à juste titre rejeter comme fausses la déclaration de Josèphe, qui se réfère la clôture du canon de l'Ancien Testament à l'époque d'Esdras et de la partialité bien connue de l'historien juif pour la même loupe tout ce qui concerne sa nation, ils ont une raison valable de douter de son affirmation que les prophéties de Daniel ont été présentés à Alexandre le Grand lors de cette prince passa à travers la Palestine.The alleged reference to Daniel's expressions in the Septuagint version of Deuteronomy they easily explain as a later gloss, and the actual acquaintance of the First Book of the Machabees with the Prophecy of Daniel they naturally regard as compatible with the non-Danielic authorship, and indeed with the composition of the Book of Daniel in the time of Antiochus IV.La référence présumée à des expressions de Daniel dans la version des Septante du Deutéronome, ils expliquent aisément comme un gloss plus tard, et la connaissance réelle de la livre premier du Macchabées avec la prophétie de Daniel ils ont naturellement considérer comme compatible avec la paternité non daniélique, et même avec la composition du Livre de Daniel dans le temps d'Antiochus IV.As regards the last external testimony in favour of the genuineness of that sacred writing, viz.En ce qui concerne le dernier témoignage externes en faveur de l'authenticité de cette écriture sacrée, à savoir.Christ's words concerning Daniel and his prophecy, these same scholars think that, without going against the reverence due to Christ's Person, and the credence due His words, they have a right not to consider the passage appealed to in Matt., xxiv, 15, as absolutely conclusive: Jesus does not say explicitly that Daniel wrote the prophecies that bear his name to infer this from His words is to assume something which may well be questioned, viz.Les paroles du Christ concernant Daniel et sa prophétie, ces mêmes chercheurs pensent que, sans aller contre la vénération due à la Personne du Christ, et la crédibilité à cause Ses mots, ils ont le droit de ne pas considérer le passage appelé à Matt., Xxiv, 15, comme absolument concluante: Jésus ne dit pas explicitement que Daniel a écrit les prophéties qui portent son nom de déduire cela de ses paroles est de supposer quelque chose qui pourrait bien être remis en question, à savoir.that in referring to the contents of a book of the Bible, He necessarily confirmed the traditional view of His day concerning authorship; in point of fact, many scholars whose belief in Christ's truthfulneess and Divinity is beyond question -- such Catholics, for instance, as Father Souciet, SJ, Bishop Hanneberg, Francois Lenormant, and others -- have thought that Christ's reference to Daniel in Matt., xxiv 15, does not bear out the Danielic authorship as it is claimed by conservative scholars chiefly on the basis of His words.qu'en se référant au contenu d'un livre de la Bible, il nécessairement confirmé la vision traditionnelle de la paternité jour concernant; en réalité, de nombreux chercheurs dont la croyance en truthfulneess du Christ et la divinité est hors de question - catholiques comme, par exemple, comme le Père Souciet, SJ, évêque Hanneberg, François Lenormant, et autres - ont pensé que la référence du Christ à Daniel dans Matt, xxiv 15, ne confirme pas la paternité daniélique telle qu'elle est revendiquée par les érudits conservateurs principalement sur la base de His. mots.

Having thus shown, to their own satisfaction, the inconclusive character of the external evidence, or mainstay in favour of the traditional view, the opponents of the Danielic authorship endeavour to prove that internal evidence points decisively to the late origin which they ascribe to the Book of Daniel.Ayant ainsi démontré, pour leur propre satisfaction, le caractère peu concluant de la preuve externe, ou en faveur des piliers de la vision traditionnelle, les adversaires de la paternité daniélique essayer de prouver que les points de données internes de manière décisive à l'origine fin qu'ils attribuent à l'Livre de Daniel.Briefly stated, the following are their principal arguments:En bref, les suivants sont leurs principaux arguments:

As it is now found in the Hebrew Bible, the Book of Daniel contains historical references which tend to prove that its author is not an eyewitness of the events alluded to, as would be the case if he were the Prophet Daniel.Comme il se trouve maintenant dans la Bible hébraïque, le livre de Daniel contient des références historiques qui tendent à prouver que son auteur n'est pas un témoin oculaire des événements fait allusion, comme ce serait le cas s'il était le prophète Daniel.Had this author lived during the Exile, it is argued, he would not have stated that "in the third year of the reign of Joakim, king of Juda, Nebuchadnezzer, king of Babylon, came to Jerusalem and besieged it" (Dan., i, 1), since this conflicts with Jeremiah, xxxvi, 9, 29.Si cette auteur a vécu pendant l'exil, il est soutenu, il n'aurait pas déclaré que "dans la troisième année du règne de Joakim, roi de Juda, Nabuchodonosor, roi de Babylone, vint à Jérusalem et l'assiégea» (Dan., i, 1), puisque cela entre en conflit avec Jérémie, XXXVI, 9, 29.

He would not have repeatedly used the word "Chaldeans" as the name of a learned caste, this sense being foreign to the Assyro-Babylonian language, and of an origin later than the Exile; he would not have spoken of Balthasar as "king" (v, 1, 2 3, 5, etc., viii, 1), as the "son of Nebuchadnezzer" (v, 2, 18, etc.), since Balthasar was never king, and neither he nor his father had any blood-relationship to Nebuchadnezzer;Il n'aurait pas utilisé à plusieurs reprises le mot «Chaldéens», comme le nom d'une caste savante, ce sentiment d'être étranger à la langue assyro-babylonienne, et d'une origine plus récente que l'exil, il n'aurait pas parlé de Balthasar tant que "roi" (v, 1, 2, 3, 5, etc, VIII, 1), comme le «fils de Nabuchodonosor» (V, 2, 18, etc), depuis Balthasar n'a jamais été roi, et ni lui ni son père avait toute les liens du sang à Nabuchodonosor;

he would have avoided the statement that "Darius the Mede succeeded to the kingdom" of Balthasar (v. 31), since there is no room for such a ruler between Nabonahid, Balthasar's father, and Cyrus, the conqueror of Babylon; he could not have spoken of "the Books" (Daniel 9:2-Heb. text), an expression which implies that the prophecies of Jeremiah formed part of a well-known collection of sacred books, which assuredly was not the case in the time of Nebuchadnezzer and Cyrus, etc.il aurait évité la déclaration que «Darius le Mède réussi à le royaume" de Balthasar (v. 31), puisqu'il n'y a pas de place pour une telle règle entre Nabonahid, le père de Balthasar, et Cyrus, le conquérant de Babylone, il ne pouvait ont parlé de «les livres» (Daniel 9:02-He. texte), une expression qui implique que les prophéties de Jérémie faisait partie d'une collection bien connue des livres sacrés, qui certainement n'était pas le cas à l'époque de Nabuchodonosor et Cyrus, etc

The linguistic features of the book, as it exists in the Hebrew Bible, point also, it is said, to a date later than that of Daniel: its Hebrew is of the distinctly late type which followed Nehemias' time; in both its Hebrew and its Aramaic portions there are Persian words and at least three Greek words, which of course should be referred to a period later than the Babylonian Exile.Les caractéristiques linguistiques de l'ouvrage, tel qu'il existe dans la Bible hébraïque, point également, il est dit, à une date ultérieure à celle de Daniel: son hébreu est de type nettement en retard qui a suivi le temps de Néhémie; tant dans son hébreu et ses portions en araméen il ya des mots persans et au moins trois mots grecs, qui bien sûr doit être renvoyé à une période plus tard que l'exil à Babylone.

Not satisfied with the merely negative inference that the Book of Daniel was not composed during the Captivity, the opponents of the Danielic authorship strive to reach a positive conclusion as to the date of its origin.Non satisfait de l'inférence purement négative que le livre de Daniel n'a pas été composé pendant la captivité, les adversaires de la paternité daniélique s'efforcent de parvenir à une conclusion positive quant à la date de son origine.For this purpose, they examine the contents of that inspired writing, and they think that by viewing both its parts in the light of history, they are led to refer definitely its composition to the time of Antiochus Epiphanes.Pour ce faire, ils examinent le contenu de cette écriture inspirée, et ils pensent que les deux parties en regardant son à la lumière de l'histoire, ils sont conduits à reporter définitivement sa composition à l'époque d'Antiochus Epiphane.It can be readily seen, we are told, that the interest of the visions which make up the second part of Daniel culminates in the relations subsisting between the Jews and Antiochus.Il peut être facilement vu, nous dit-on, que l'intérêt des visions qui composent la seconde partie de Daniel culmine dans les relations existant entre les Juifs et Antiochus.It is this prince who manifestly is the subject of Dan.C'est ce prince qui est manifestement l'objet de Dan.viii, 9-13, 23-25, and who is very probably "the little horn" spoken of in Dan., vii, 8, 20, 21, 25, while events of his reign are apparently described in Dan., ix, 25-27, and undoubtedly so in xi, 21-45; xii, 6, 7, 10-12.viii, 9-13, 23-25, et qui est très probablement "la petite corne" parlé à Dan., VII, 8, 20, 21, 25, tandis que les événements de son règne sont apparemment décrit dans Dan. IX, 25-27, et sans doute ainsi dans xi, 21-45; XII, 6, 7, 10-12.Whoever bears this in mind, it is argued, is led by the analogy of Scripture to admit that the book belongs to the period of Antiochus.Quiconque porte cet esprit, il est soutenu, est dirigé par l'analogie de l'Ecriture à admettre que le livre appartient à la période d'Antiochus.The rule is that "even when the prophets of the Old Testament deliver a Divine message for far distant days, they have in view the needs of the people of their own day. They rebuke their sins, they comfort their sorrows, they strengthen their hopes, they banish their fears. But of all this there is no trace in Daniel, if the book was written in the time of Cyrus. Its message is avowedly for the time of the end, for the period of Antiochus and the Machabees".La règle est que «même lorsque les prophètes de l'Ancien Testament délivrer un message divin pour les jours lointains, ils ont en vue les besoins de la population de leur propre journée. Ils réprimander leurs péchés, ils leur confort leurs peines, ils renforcent leurs espoirs , ils bannir leurs craintes. Mais de tout cela il n'ya aucune trace de Daniel, si le livre a été écrit à l'époque de Cyrus. Son message est ouvertement pour le temps de la fin, pour la période d'Antiochus et les Macchabées ».And this inference is confirmed by the fact that the narratives told in the first part, when studied in reference to the events of Antiochus's reign are found to impart lessons especially suited to the Jews of that period.Et cette déduction est confirmée par le fait que les récits dit dans la première partie, lorsqu'ils sont étudiés en référence aux événements du règne d'Antiochus se trouvent à donner des leçons particulièrement adapté pour les Juifs de cette époque. The question of eating meat (Dan., i. 8 sqq.) was at that time a test of faith (cf. 1 Maccabees 1:65 sq.; 2 Maccabees 6:18 sqq.; 7).La question de manger de la viande (. Dan., i. 8 ss) était à ce moment une épreuve de foi (cf. 1 Maccabées 1:65 carrés; 2 Maccabées 06:18 ss;. 7).The lessons of the fiery furnace and the lions' den (Dan., iii vi) were most appropriate in the time of the Machabees when the Jews were ordered on the pain of death to worship foreign deities (cf. I Mach. i, 43-54).Les leçons de la fournaise ardente et la fosse aux lions (Daniel, iii vi) ont été plus approprié dans le temps de la Macchabées, quand les Juifs ont été commandés sur la peine de mort à l'adoration des divinités étrangères (cf. I Mach. I, 43 -54).The accounts of the humbling of Nebuchadnezzer (Dan., iv) and the fate of Balthasar (Dan., v) were also particularly calculated to comfort the Jews so cruelly oppressed by Antiochus and his officers.Les comptes de l'humilité de Nabuchodonosor (Daniel, iv) et le sort de Balthasar (Dan., v) ont également été particulièrement calculé pour le confort des Juifs si cruellement opprimés par Antiochus et à ses officiers.Such a view of the date of the Book of Daniel is in harmony with the apocalyptic character of the whole work, and can be confirmed, it is said, by certain facts in the external history of the book, such for instance as its place among "the Writings" in the Palestinian Canon, the absence of all traces of Daniel's influence upon the post-exilic literature before the Machabean period, etc. Despite the fact that some of these arguments against the Danielic authorship have not yet been fully disproved, Catholic scholars generally abide by the traditional view, although they are not bound to it by any decision of the Church.Une telle conception de la date du Livre de Daniel est en harmonie avec le caractère apocalyptique de toute l'œuvre, et peut être confirmé, il est dit, par certains faits de l'histoire externe du livre, comme par exemple, comme sa place parmi les «Écrits» dans les territoires palestiniens Canon, l'absence de toute trace de l'influence de Daniel sur la littérature post-exilique, avant la période Machabean, etc Malgré le fait que certains de ces arguments contre la paternité daniélique n'ont pas encore été entièrement réfutées, catholique érudits généralement respecter la vision traditionnelle, même si elles ne sont pas liées à elle par une décision de l'Eglise.

(4) Prophecy of the Seventy Weeks(4) La prophétie des soixante-dix semaines

Several sections of the Book of Daniel contain Messianic predictions, the general import of which has been sufficiently pointed out in setting forth the contents and object of that inspired writing.Plusieurs sections du livre de Daniel contient des prédictions messianiques, l'importation générale de ce qui a été suffisamment souligné en énonçant le contenu et l'objet de cette écriture inspirée. One of these predictions, however, claims a further notice, owing to the special interest connected with its contents.Une de ces prédictions, cependant, affirme un autre avis, en raison de l'intérêt particulier lié à son contenu.It is known as the prophecy of the seventy weeks, and is found in an obscure passage (ix, 24-27), of which the following is a literal rendering:Il est connu que la prophétie de soixante-dix semaines, et se trouve dans un obscur passage (IX, 24-27), dont ce qui suit est une traduction littérale:

24. 24.Seventy weeks [literally heptads] have been decreed upon thy people and thy holy city, to close transgression and to make an end of sins, and to expiate iniquity, and to bring in everlasting righteousness, and to seal vision and prophet and to anoint a most holy [literally: holiness of holinesses].Soixante-dix semaines [littéralement heptades] ont été décrétées sur ton peuple et ta ville sainte, pour fermer la transgression et de faire une fin de péchés, et pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et prophète et pour oindre un la plupart des saints [littéralement: la sainteté des saintetés].25. 25.Know then and discern: from the going forth of the word to build again Jerusalem until an anointed one, a prince, [there are] seven weeks, and for sixty-two weeks it shall be built again [with] broad place and moat, and that in straitness of times.Sachez donc et discerner: Depuis le moment de la parole de construire à nouveau Jérusalem jusqu'à un oint, un prince, [il ya] sept semaines et soixante-deux semaines, il doit être construit à nouveau [avec] large place et les douves, et que dans les temps resserré.26.26.And after the sixty-two weeks an anointed one will be cut off and he will have no .Et après les soixante-deux semaines un oint sera coupée et il n'aura pas.....[Sept.[Sept.kai ouk estai]; and the people of a prince who shall come will destroy the city and the sanctuary, and the end thereof [will be] in a flood, and until the end [shall be] war, a sentence of desolations.kai ouk Estai], et le peuple d'un prince qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et la fin de celle-ci [sera] dans une inondation, et jusqu'à la [fin sera] la guerre, une peine de désolations. 27.27.He will make a firm covenant with many for a week, and for half a week he shall cause sacrifice and oblation to cease, and instead thereof the abomination that makes desolate, and that until the consummation and that which is determined be poured upon the desolator. Il fera une alliance avec plusieurs pour cabinet une semaine, et pendant une demi-semaine il fera le sacrifice et l'offrande de cesser, et au lieu de celle-ci l'abomination du dévastateur, et que jusqu'à la consommation et ce qui est déterminé soit versé sur le désolateur .

The difficulty of rendering this passage of the Hebrew text is only surpassed by that of interpreting its contents.La difficulté de rendre ce passage du texte hébreu est seulement dépassé par celui de l'interprétation de son contenu.Most commentators admit, indeed, that the seventy weeks are weeks of years, which fall into three periods of 7, 62, and 1 weeks of years, respectively, but they are still at variance with regard to both the exact starting point and the precise terminus of the seventy weeks.La plupart des commentateurs admettent, en effet, que les soixante-dix semaines sont des semaines d'années, qui se répartissent en trois périodes de 7, 62, et 1 semaine d'années, respectivement, mais ils sont toujours en désaccord avec ce qui concerne à la fois le point de départ exact et la précision terminus de la soixante-dix semaines.Most of them, too, regard the prophecy of the seventy weeks as having a Messianic reference, but even all Catholic interpreters do not agree as to the precise nature of this reference.La plupart d'entre eux, aussi, qui concerne la prophétie de soixante-dix semaines comme ayant une référence messianique, mais même tous les interprètes catholiques ne sont pas d'accord quant à la nature précise de cette référence.Some among them, after Hardouin, SJ, Calmet, OSB, etc., seeing in the contents of the prophecy a typical reference to Christ, in preference to the literal one which has been, and is still, more prevalent in the Church.Certains d'entre eux, après Hardouin, SJ, Calmet, OSB, etc, voyant dans le contenu de la prophétie une référence typiquement au Christ, de préférence à l'un littéral qui a été et est toujours, plus répandue dans l'Eglise.Briefly stated, the following are the three principal interpretations which have been given by Dan., ix, 24-27. En bref, les suivants sont les trois principales interprétations qui ont été donnés par Dan., IX, 24-27.

The first is the ancient view, which may be called traditional, and which maintains that the prophecy of the seventy weeks refers directly to the appearance of Christ in the flesh, His death, His establishment of the New Covenant, and the destruction of Jerusalem by the Romans.Le premier est le point de vue antique, qui peut être qualifiée de traditionnelle, et qui soutient que la prophétie de soixante-dix semaines se réfère directement à l'apparition du Christ dans la chair, Sa mort, Sa mise en place de la Nouvelle Alliance, et la destruction de Jérusalem par les Romains.

The second is that of most recent scholars, chiefly non-Catholic, who refer the whole passage directly to the time of Antiochus Epiphanes, with (Christians generally) or without (Rationalists at large) a typical reference to Christ.La seconde est que la plupart des érudits récents, principalement non-catholiques, qui se réfèrent tout le passage directement au temps d'Antiochus Épiphane, avec (les chrétiens en général) ou sans (rationalistes au sens large) une référence typiquement au Christ.

The third is that of some Fathers of the Church and some recent theologians who understand the prophecy in an eschatological sense, as a prediction of the development of the Kingdom of God from the end of the Exile to the fulfilment of that kingdom at Christ's second Advent.Le troisième est celui de certains Pères de l'Église et certains théologiens récents qui comprennent la prophétie dans un sens eschatologique, comme une prédiction du développement du Royaume de Dieu de la fin de l'exil à l'accomplissement de ce royaume à l'Avent secondes du Christ .

(5) Text and Principal Ancient Versions(5) Texte et principal anciennes versions

One of the chief reasons of the obscurity which surrounds the interpretation of Dan., ix, 24-27, is found in the imperfect condition in which the original text of the Book of Daniel has come to us.Une des principales raisons de l'obscurité qui entoure l'interprétation de Dan., IX, 24-27, se trouve dans l'état imparfait dans lequel le texte original du Livre de Daniel est venu à nous.Not only in the prophecy of the seventy weeks, but also throughout both its Hebrew (Dan., i-ii, 4; viii-xii) and its Aramaic (ii, 4-vii) sections, that text betrays various defects which it is easier to notice and to point out than to correct.Non seulement dans la prophétie de soixante-dix semaines, mais aussi à travers ses deux hébraïque (Dan., I-II, 4; viii-xii) et ses araméen (II, 4-vii) les articles, ce texte trahit divers défauts dont il est plus facile à remarquer et de souligner que de corriger.Linguistics, the context, and the ancient translations of Daniel are most of the time insufficient guides towards the sure restoration of the primitive reading.Linguistique, le contexte, et les traductions anciennes de Daniel sont la plupart du temps insuffisant guides vers la restauration que de la lecture primitive.The oldest of these translations is the Greek version known as the Septuagint, whose text has come down to us, not in its original form, but in that given to it by Origen (died about AD 254) for the composition of his Hexapla.La plus ancienne de ces traductions est la version grecque des Septante, dont le texte est parvenu jusqu'à nous, non pas dans sa forme originale, mais dans ce qui lui est donné par Origène (mort vers 254 après JC) pour la composition de son Hexaples.Before this revision by Origen, the text of the Septuagint was regarded as so unreliable, because of its freedom in rendering, and of the alterations which had been introduced into it etc., that, during the second century of our era, it was discarded by the Church, which adopted in its stead the Greek version of Daniel made in that same century by the Jewish proselyte, Theodotion.Avant cette révision par Origène, le texte de la Septante a été considéré comme très peu fiable, en raison de sa liberté dans le rendu, et des modifications qui avaient été introduits etc, que, pendant le deuxième siècle de notre ère, elle a été écartée par l'Eglise, qui a adopté à sa place la version grecque de Daniel a fait dans ce même siècle par le prosélyte juif, Théodotion.This version of Theodotion was apparently a skilful revision of the Septuagint by means of the original text, and is the one embodied in the authentic edition of the Septuagint published by Sixtus V in 1587.Cette version de Théodotion était apparemment une révision habile de la Septante par le biais du texte original, et est l'une incarnée dans l'édition authentique de la Septante publiée par Sixte V en 1587.In Dr. HB Swete's edition of the Septuagint, Origen's revision and Theodotion's version are conveniently printed side by side on opposite pages (vol. III, pp. 498 sqq.).Dans l'édition de Dr HB Swete de révision de la Septante, d'Origène et la version Theodotion sont commodément imprimées côte à côte sur des pages opposées (vol. III, p. 498 sqq.).The version of the proto-canonical portions of the Book of Daniel in the Latin Vulgate is St. Jerome's rendering from practically the same Hebrew and Aramaic text as is found in the current Hebrew Bibles.La version des portions de proto-canoniques du Livre de Daniel dans la Vulgate latine se rendant Saint-Jérôme à partir de pratiquement l'hébreu et le même texte araméen comme on en trouve dans les Bibles hébraïques actuelles.

DEUTERO-CANONICAL PORTIONSDeutéro-canonique PORTIONS

The Hebrew and Aramaic sections of the Book of Daniel thus far dealt with, are the only ones found in the Hebrew Bible and recognized by Protestants as sacred and canonical.L'hébreu et l'araméen sections du Livre de Daniel jusqu'à présent traité, sont les seuls trouvés dans la Bible hébraïque et reconnu par les protestants comme sacrés et canoniques.But besides those sections, the Vulgate, the Greek translations of Daniel (Septuagint and Theodotion) together with other ancient and modern versions, contain three important portions, which are deuterocanonical.Mais outre ces articles, la Vulgate, les traductions grecques de Daniel (Septante et Théodotion) en collaboration avec d'autres versions anciennes et modernes, contenant trois parties importantes, qui sont deutérocanoniques.These are:Ce sont:

the Prayer of Azarias and the Song of the Three Children, usual}y inserted in the third chapter between the twenty-third and the twenty-fourth verses;la prière d'Azarias et le Cantique des trois enfants, d'habitude} y inséré dans le troisième chapitre entre le vingt-troisième et les versets 24e;

the history of Susanna, found as ch.l'histoire de Susanna, a trouvé que le CH. xiii, at the end of the book; XIII, à la fin du livre;

the history of the destruction of Bel and the dragon, terminating the book as ch. l'histoire de la destruction de Bel et le dragon, se terminant le livre comme ch.xiv. xiv.

The first of these fragments (Dan., iii, 24-90) consists of a prayer in which Azarias, standing in the midst of the furnace, asks that God may deliver him and his companions, Ananias and Misael, and put their enemies to shame (verses 24-45); a brief notice of the fact that the Angel of the Lord saved the Three Children from all harm, whereas the flame consumed the Chaldeans above the furnace (46-50); and a doxology (52-56) leading on to the hymn familiarly known as the "Benedicite" (57-90).Le premier de ces fragments (Dan., III, 24-90) se compose d'une prière dans laquelle Azarias, debout au milieu de la fournaise, demande que Dieu peut délivrer lui et ses compagnons, Ananias et Misael, et mettre leurs ennemis honte (versets 24-45), un bref avis sur le fait que l'Ange du Seigneur a sauvé les trois enfants de tout mal, alors que la flamme consommé les Chaldéens-dessus de la fournaise (46-50), et une doxologie (52-56 ) conduisant à l'hymne familièrement connu comme le «bénédicité» (57-90). The second fragment (ch. xiii) tells the history of Susanna.Le second fragment (ch. xiii) raconte l'histoire de Susanna.She was the faithful wife of a wealthy Jew named Joakim, and resident in Babylon. Elle était l'épouse fidèle d'un riche Juif nommé Joakim, et résident à Babylone.Accused falsely of adultery by two unworthy elders whose criminal advances she had repelled, she was sentenced to death by the tribunal before which she had been arraigned.Accusé à tort d'adultère par deux vieillards indignes dont le casier avances qu'elle avait repoussé, elle a été condamnée à mort par le tribunal devant lequel elle avait été interpellé.As Susanna was led forth to execution, Daniel, moved by God, remonstrated with the people upon permitting without sufficient inquiry the condemnation of a daughter of Israel.Comme Susanna a été mené suite à l'exécution, Daniel, mue par Dieu, remontra avec le peuple, sur autorisation sans enquête suffisante la condamnation d'une fille d'Israël.He examined himself the two pretended witnesses separately, and proved their testimony to be self-contradictory.Il a examiné lui-même les deux témoins prétendaient séparément, et ont prouvé leur témoignage pour être auto-contradictoire. In fulfilment of the Law of Moses (Deuteronomy 19:18, 19), the two elders were put to death, "and Daniel became great in the sight of the people from that day, and thenceforward."En exécution de la loi de Moïse (Deutéronome 19:18, 19), les deux aînés ont été mis à mort », et Daniel est devenu grand devant le peuple de ce jour, et dès lors".The last deuterocanonical part of Daniel (ch. xiv) contains the narrative of the destruction of Bel and the dragon.La dernière partie deutérocanoniques de Daniel (ch. xiv) contient le récit de la destruction de Bel et le Dragon.It recounts first the clever manner in which Daniel undeceived the king, Cyrus, who regarded a Babylonian idol, called Bel, as "a living god" that actually ate ample offerings, whereas these were really consumed at night by the pagan priests and their families: in consequence, these impostors were put to death, and Bel and its temple destroyed.Il raconte la première façon intelligente dans laquelle Daniel détrompé le roi Cyrus, qui considéraient une idole babylonien, appelé Bel, comme «un dieu vivant» qui fait mangé offres amplement, alors que ce sont réellement consommée dans la nuit par les prêtres païens et leurs familles : en conséquence, ces imposteurs ont été mis à mort, et Bel et son temple détruit.It records, in the second place, how Daniel caused to die a great dragon that the Babylonians worshipped, and that the king wished him to adore as "a living god".Il enregistre, en second lieu, comment Daniel fait mourir un grand dragon que les Babyloniens adoraient, et que le roi lui a souhaité à adorer comme un «dieu vivant».Enraged at this, the people forced the king to deliver Daniel to them, and cast the Prophet into a lions' den.Furieux à cela, le peuple a forcé le roi de livrer Daniel à eux, et jeté le Prophète dans une fosse aux lions.Daniel remained there unharmed for six days, and fed by the prophet Habakkuk who was miraculously transported from Judea to Babylon.Daniel y est resté indemne pendant six jours, et alimenté par le prophète Habacuc, qui a été miraculeusement transporté de la Judée à Babylone.On the seventh day, the king having found Daniel alive in the midst of the lions, praised aloud the God of Daniel and delivered the Prophet's accusers to the fate which Daniel had miraculously escaped.Le septième jour, le roi ayant retrouvé vivant au milieu des lions, Daniel, fait l'éloge à haute voix le Dieu de Daniel et livré accusateurs du Prophète pour le sort que Daniel avait miraculeusement échappé.

The Greek is, indeed the oldest form under which these deutero-canonical parts of the Book of Daniel have come down to us; but this is no decisive proof that they were composed in that language.Le grec est, en effet la plus ancienne forme sous laquelle ces pièces deutéro-canoniques du Livre de Daniel sont venus jusqu'à nous, mais ce n'est pas une preuve décisive qu'ils ont été composés dans cette langue.In fact, the greater probability is in favour of a Hebrew original no longer extant. En fait, la plus grande probabilité est en faveur d'un original hébreu n'existe plus.It is plain that the view which regards these three fragments as not originally written in Greek makes it easier to suppose that they were from the beginning integrant parts of the book.Il est clair que le point de vue qui considère ces trois fragments de ne pas l'origine écrit en grec, il est facile de supposer qu'ils étaient des parties intégrantes du début du livre.Yet, it does not settle the question of their date and authorship.Pourtant, il ne règle pas la question de leur date et auteur.It is readily granted by conservative scholars (Vigouroux, Gilly, etc.) that the last two are probably from a different and later author than the rest of the book.Il est facilement accordée par les savants conservateurs (Vigouroux, Gilly, etc) que les deux derniers sont probablement d'un auteur différent et, plus tard que le reste du livre.On the other hand, it is maintained by nearly all Catholic writers, that the Prayer of Azarias and the Song of the Three Children cannot be dissociated from the preceding and the following context in Dan., iii, and that therefore they should be referred to the time of Daniel, if not to that Prophet himself.D'autre part, il est maintenu par presque tous les écrivains catholiques, que la prière d'Azarias et le Cantique des trois enfants ne peut pas être dissociée de la précédente et le contexte suivant à Dan., III, et que par conséquent ils doivent être adressées à l'époque de Daniel, pour ne pas que le Prophète lui-même.In reality, there are wellnigh insuperable difficulties to such an early date for Dan., iii, 24-90, so that this fragment also, like the other two, should most likely be ascribed to some unknown Jewish author who lived long after the Exile.En réalité, il ya des difficultés insurmontables faillit à une telle date rapprochée pour Dan., III, 24-90, de sorte que ce fragment, comme les deux autres, devrait vraisemblablement être attribué à un auteur juif inconnu ayant vécu longtemps après l'Exil .Lastly, although the deuterocanonical portions of Daniel seem to contain anachronisms, they should not be treated -- as was done by St Jerome -- as mere fables. Enfin, même si les portions deutérocanoniques de Daniel semblent contenir des anachronismes, ils ne devraient pas être traités - comme l'a fait saint Jérôme - comme fables.More sober scholarship will readily admit that they embody oral or written traditions not altogether devoid of historical value.Plus sobre érudition volontiers admettre qu'ils incarnent la tradition orale ou écrite pas tout à fait dénué de valeur historique.But, whatever may be thought concerning these literary or historical questions, there cannot be the least doubt that in decreeing the sacred and canonical character of these fragments the Council of Trent proclaimed the ancient and morally unanimous belief of the Church of God.Mais, quoi qu'on puisse penser sur ces questions littéraires ou historiques, il ne peut y avoir le moindre doute que dans décrétant le caractère sacré et canonique de ces fragments du Concile de Trente a proclamé la croyance ancienne et moralement unanime de l'Église de Dieu.

Publication information Written by Francis E. Gigot.Publication d'informations écrites par Francis E. Gigot.Transcribed by Tomas Hancil. Transcrit par Tomas Hancil.The Catholic Encyclopedia, Volume IV.L'Encyclopédie catholique, tome IV.Published 1908.Publié 1908.New York: Robert Appleton Company.New York: Robert Appleton Société.Nihil Obstat.Nihil obstat.Remy Lafort, Censor.Remy Lafort, Censeur.Imprimatur.Imprimatur. +John M. Farley, Archbishop of New York+ John M. Farley, Archevêque de New York


Daniel Daniel

Catholic InformationInformation catholique

The hero and traditional author of the book which bears his name.Le héros et l'auteur traditionnelle du livre qui porte son nom.This name (Hebrew dnyal or dnal; Septuagint Daniél), which is also that of two other persons in the Old Testament [cf.Ce nom (en hébreu ou dnyal adnl; Septante Daniel), qui est aussi celle de deux autres personnes dans l'Ancien Testament [cf.I Paral., iii, 1; I Esd., viii, 2, and II Esd.J'ai Paral, III, 1;. Je l'EDD, VIII, 2, et II Esd..(Nehem.), x, 6], means "God is my judge", and is thus a fitting appellation for the writer of the Book of Daniel, wherein God's judgments are repeatedly pronounced upon the Gentile powers.(Nehem.), x, 6], signifie «Dieu est mon juge», et est donc une appellation convenable pour l'auteur du Livre de Daniel, où Dieu jugements sont prononcés à plusieurs reprises sur les pouvoirs de Gentile.

Nearly all that is known concerning the Prophet Daniel is derived from the book ascribed to him.Presque tout ce qui est connu concernant le prophète Daniel est dérivé de l'ouvrage qui lui sont attribués.He belonged to the tribe of Juda (i, 6), and was of noble, or perhaps of royal, descent (i, 3; cf. Josephus, Antiquities of the Jews, Bk. X, ch. x, § 1).Il appartenait à la tribu de Juda (I, 6), et était de noble, ou peut-être de Royal, la descente (I, 3;... Cf Josèphe, Antiquités des Juifs, Livre X, ch x, § 1).When still a youth, probably about fourteen years of age, he was carried captive to Babylon by Nabuchodonosor in the fourth year of the reign of Joakim (605 BC).Lorsque encore jeune, probablement environ quatorze ans, il a été emmené captif à Babylone par Nabuchodonosor dans la quatrième année du règne de Joakim (605 avant JC). There, with three other youths of equal rank named Ananias, Misael and Azarias, he was entrusted to the care of Asphenez, the master of the king's eunuchs, and was educated in the language and learning of the "Chaldeans", whereby are meant the professors of divination, magic, and astrology in Babylon (i, 3, 4).Là, avec trois autres jeunes du même rang nommé Ananias, Misael et Azarias, il a été confié à la garde des Asphenez, le maître des eunuques du roi, et a été éduqué dans la langue et l'apprentissage de la «Chaldéens», par lequel on entend les des professeurs de la divination, la magie et l'astrologie à Babylone (I, 3, 4).From this passage Jewish tradition has inferred that Daniel and his companions were made eunuchs; but this does not necessarily follow; the master of the eunuchs simply trained these Jewish youths, among others, with a view to their entering the king's service (i, 5).De ce passage la tradition juive a déduit que Daniel et ses compagnons ont été faits eunuques, mais cela ne signifie pas nécessairement, le maître des eunuques simplement formé ces jeunes Juifs, entre autres, avec la perspective de leur entrée en service du roi (I, 5 ).Daniel now received the new name of Baltassar (Babyl. Balâtsu-usur, "Bel protect his life"), and, in agreement with Ananias, Misael, and Azarias, who received similarly the new names of Sidrach, Misach, and Abdenago, respectively, asked and obtained permission not to use the special food from the royal table provided for those under training, and to be limited to vegetable diet.Daniel a reçu aujourd'hui le nouveau nom de Balthasar (Babyl. Balâtsu-usur, "Bel protéger sa vie"), et, en accord avec Ananias, Misael, et Azarias, qui a reçu de même, le nouveau nom du Sidrach, Misach et Abdenago, respectivement , a demandé et obtenu l'autorisation de ne pas utiliser la nourriture spéciale de la table royale fournies pour les moins de formation, et d'être limité à l'alimentation végétale.At the end of three years Daniel and his three companions appeared before the king, who found that they excelled all the others who had been educated with them, and thereupon promoted them to a place in his court.Au bout de trois ans, Daniel et ses trois compagnons ont comparu devant le roi, qui a constaté qu'ils excellaient tous les autres qui avaient été éduqués avec eux, et alors les a promus à une place dans sa cour.Henceforth, whenever the prince tested them, they proved superior to "all the diviners, and wise men, that were in all his kingdom" (i, 7-20).Désormais, chaque fois que le prince les a testés, ils ont prouvé supérieur à «tous les devins, et les hommes sages, qui étaient dans tout son royaume» (I, 7-20).Soon afterwards–either in the second or in the twelfth year of Nabuchodonosor's reign–Daniel gave a signal proof of his marvellous wisdom.Peu de temps après, soit dans la deuxième ou à la douzième année du règne de Nabuchodonosor-Daniel a donné une preuve éclatante de sa sagesse merveilleuse.On the failure of all the other wise men, he repeated and interpreted, to the monarch's satisfaction, the king's dream of a colossal statue which was made up of various materials, and which, on being struck by a stone, was broken into pieces, while the stone grew into a mountain and filled the whole earth.Sur l'échec de tous les autres hommes sages, il a répété et interprété, à la satisfaction du monarque, le rêve du roi d'une statue colossale qui a été constitué de différents matériaux, et qui, à être frappé par une pierre, a été brisée en morceaux, alors que la pierre est devenue une montagne et remplit toute la terre.On this account, Daniel in Babylon, as Joseph of old in Egypt, rose into high favour with the prince, who not only bestowed on him numerous gifts, but also made him ruler of "the whole province of Babylon" and chief governor of "all the wise men".Sur ce compte, Daniel à Babylone, comme Joseph de vieux en Egypte, ont augmenté en grande faveur auprès du prince, qui non seulement lui décerna de nombreux dons, mais aussi fait de lui la règle de «l'ensemble de la province de Babylone» et gouverneur en chef de " tous les sages ».At Daniel's request, too, his three friends received important promotions (ii).À la demande de Daniel, lui aussi, ses trois amis ont reçu des promotions importantes (ii).The next opportunity afforded Daniel to give proof of his wisdom was another dream of Nabuchodonosor which, once more, he alone was able to interpret.La prochaine occasion offerte Daniel de donner la preuve de sa sagesse était un autre rêve de Nabuchodonosor qui, une fois de plus, lui seul était capable d'interpréter.The dream was of a mighty tree concerning which the king heard the command given that it should be cut down, and that "seven times" should "pass over" its stump, which had been left standing.Le rêve était d'un grand arbre sur lequel le roi entendit le commandement donné qu'il doit être abattu, et que "sept fois" devrait "passer" son moignon, qui avait été laissé au repos.This, explained Daniel, portended that in punishment of his pride the monarch would for a while lose his throne, be bereft of his reason, imagining himself an ox, and live in the open fields, but be again restored to his power, finally convinced of the supreme might and goodness of the Most High.Ceci, explique Daniel, qui présageait en punition de son orgueil du monarque serait pendant un moment perdre son trône, être privé de sa raison, se croyant un bœuf, et de vivre dans les champs ouverts, mais être à nouveau rétabli dans son pouvoir, a finalement convaincu de la puissance suprême, et la bonté du Très-Haut.With holy freedom, although in vain, the Prophet exhorted the king to forestall such punishment by atoning for his sins by deeds of mercy; and Daniel's prediction was fulfilled to the letter (iv).Avec sainte liberté, bien en vain, le Prophète a exhorté le roi à prévenir une telle punition par les expier ses péchés par des actes de miséricorde, et la prédiction de Daniel a été accomplie à la lettre (iv). For a parallel to this, see Abydenus' account (second century BC) quoted in Eusebius (Præp. Evang. IX, xl). Pour un parallèle à cela, voir le compte Abydène »(deuxième siècle avant JC), cité dans Eusèbe (Præp. Evang. IX, XL).

Nothing is expressly said as to what became of Daniel upon the death of Nabuchodonosor (561 BC); it is simply intimated in Daniel, v, 11 sqq., that he lost his high office at the court and lived long in retirement.Rien n'est dit expressément à ce qui est devenu de Daniel sur la mort de Nabuchodonosor (561 avant J.-C.), il est simplement laissé entendre dans Daniel, v, 11 ss, qu'il a perdu son poste élevé à la cour et a vécu longtemps dans la retraite..The incident which brought him to public notice again was the scene of revelry in Baltasar's palace, on the eve of Cyrus's conquest of Babylon (538 BC).L'incident qui l'a amené à un avis public à nouveau été le théâtre de réjouissances dans le palais de Baltasar, sur la veille de la conquête de Cyrus de Babylone (538 avant JC).While Baltasar (Heb. Belsh-aççar, corresponding to the Babyl. Balâtsu-usur, "Bel protect the king") and his lords feasted, impiously drinking their wine from precious vessels which had been taken from the Temple at Jerusalem, there appeared the fingers of a man writing on the wall: "Mane, Thecel, Phares".Alors que Baltasar (Hébreux Belsh-aççar, correspondant à l'BABYL. Balâtsu-usur, "Bel protéger le roi") et ses seigneurs se régalaient, impiété boire leur vin à partir de navires précieux qui avaient été prises à partir du Temple à Jérusalem, il semblait l' doigts d'un homme écrit sur le mur: «Mane, Thecel, Phares».These mysterious words, which none of the king's wise men was able to interpret, were explained by Daniel, who at length had been summoned, and who for his reward became one of the three chief ministers in the kingdom.Ces paroles mystérieuses, dont aucun des sages du roi était capable d'interpréter, ont été expliqués par Daniel, qui a longuement avait été convoqué, et qui, pour sa récompense est devenue l'un des trois principaux ministres dans le royaume.The prophet, now at least eighty years of age, remained in that exalted position under Darius the Mede, a prince possibly to be identified with Darius Hystaspes (485 BC).Le prophète, maintenant au moins quatre-vingts ans, est resté dans cette position exaltée sous Darius le Mède, un prince peut-être identifié avec Darius Hystaspe (485 avant JC).Darius, moreover, thought of setting him over all the kingdom (vi, 4), when Daniel's fellow-officers, fearing such an elevation, sought to compass his ruin by convicting him of disloyalty to the Crown.Darius, en outre, la pensée de le mettre sur tous le royaume (VI, 4), lorsque Daniel camarades officiers, craignant une telle élévation, a cherché à la boussole sa ruine en le condamnant de déloyauté envers la Couronne.They secured from the king a decree forbidding anyone, under penalty of being cast into the lions' den, to ask any petition of either god or man, except the monarch, for thirty days.Ils ont obtenu du roi un décret interdisant à quiconque, sous peine d'être jeté dans la fosse aux lions, de demander à toute requête soit dieu ou homme, à l'exception du monarque, pendant trente jours.As they had anticipated, Daniel nevertheless prayed, three times a day, at his open window, towards Jerusalem.Comme ils l'avaient prévu, Daniel néanmoins prié, trois fois par jour, à sa fenêtre ouverte, vers Jérusalem.This they reported to the king, and they forced him to apply the threatened punishment to the violator of the decree.Ce qu'ils rapporté au roi, et ils l'ont forcé à appliquer le châtiment a menacé de le contrevenant de l'arrêté.Upon Daniel's miraculous preservation in the lions' den, Darius published a decree that all in his realm should honour and revere the God of Daniel, proclaiming that He is "the living and eternal God".Sur la préservation miraculeuse de Daniel dans la fosse aux lions, Darius a publié un décret que tous dans son royaume doivent honorer et à révérer le Dieu de Daniel, proclamant qu'il est «le vivant et éternel de Dieu». And so Daniel continued to prosper through the rest of the reign of Darius, and in that of his successor, Cyrus the Persian (vi).Et Daniel continua à prospérer à travers le reste du règne de Darius, et sous celui de son successeur, Cyrus le Perse (vi).

Such, in substance, are the facts which may be gathered for a biography of the Prophet Daniel from the narrative portion of his book (i-vi).Tels sont, en substance, sont des faits qui peuvent être réunis pour une biographie du prophète Daniel de la partie narrative de son livre (I-VI).Hardly any other facts are contributed to this biography from the second, and more distinctly apocalyptic, portion of the same work (vii-xii).Presque aucun d'autres faits sont a contribué à cette biographie de la seconde, et plus nettement apocalyptique, partie de la même œuvre (vii-xii).The visions therein described represent him chiefly as a seer favoured with Divine communications respecting the future punishment of the Gentile powers and the ultimate setting up of the Messianic Kingdom.Les visions qui y est décrit le représenter principalement comme un devin favorisée par la communication divine en respectant la punition future des pouvoirs Gentile et la mise en place définitive du Royaume messianique.These mysterious revelations are referred to the reigns of Darius, Baltasar, and Cyrus, and as they are explained to him by the Angel Gabriel from an ever clearer disclosure of what is to happen in "the time of the end".Ces révélations mystérieuses sont appelés les règnes de Darius, Baltasar, et Cyrus, et comme elles sont expliquées à lui par l'ange Gabriel d'une divulgation plus en plus claire de ce qui doit arriver dans le «temps de la fin".In the deuterocanonical appendix to his book (xiii-xiv), Daniel reappears in the same general character as in the first part of his work (i-vi).Dans l'appendice de son livre deutérocanoniques (XIII-XIV), Daniel réapparaît dans le même caractère général que dans la première partie de son travail (I-VI).Chapter xiii sets him forth as an inspired youth whose superior wisdom puts to shame and secures the punishment of the false accusers of the chaste Susanna.Chapitre XIII lui énonce comme un des jeunes a inspiré la sagesse dont le supérieur met à la honte et sécurise le châtiment des calomniateurs de la chaste Suzanne.The concluding chapter (xiv), which tells the history of the destruction of Bel and the dragon, represents Daniel as a fearless and most successful champion of the true and living God.Le chapitre de conclusion (xiv), qui raconte l'histoire de la destruction de Bel et le dragon, représente Daniel comme un champion intrépide et le plus réussi du Dieu vivant et vrai.Outside of the Book of Daniel, Holy Writ has but few references to the prophet of that name.En dehors du Livre de Daniel, l'Écriture sainte n'a que peu de références au prophète de ce nom.Ezechiel (xiv, 14) speaks of Daniel, together with Noah and Job, as a pattern of righteousness and, in chapter xxviii, 3, as the representative of perfect wisdom. Ezéchiel (XIV, 14) parle de Daniel, avec Noé et Job, comme un modèle de droiture et, dans le chapitre XXVIII, 3, comme le représentant de la sagesse parfaite.

The writer of the First Book fo the Machabees (ii, 60) refers to his deliverance out of the mouth of the lions, and St. Matthew (xxiv, 15) to "the abomination of desolation, which was spoken of by Daniel the prophet".L'auteur du premier livre pour les Macchabées (II, 60) se réfère à sa délivrance de la bouche des lions, et saint Matthieu (xxiv, 15) à «l'abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel ».As might well be expected, Jewish tradition had been busy with completing the meagre account of Daniel's life as supplied by the Sacred Scriptures.Comme on pouvait s'y attendre, la tradition juive avait été occupé à remplir le compte maigres de la vie de Daniel tel que fourni par les Saintes Ecritures.Allusion has already been made to the tradition of the Jews, accepted by many Fathers of the Church, which states that he was made a eunuch in Babylon.Allusion a déjà été faite à la tradition des Juifs, acceptée par de nombreux Pères de l'Église, qui déclare qu'il a été fait un eunuque à Babylone.Other Jewish traditions represent him as refusing divine honours profferred to him by Nabuchodonosor; they explain the reason why he was not forced with his three friends to worship that prince's statue in the plain of Dura (Dan., iii), he had been sent away by the king, who wanted to spare Daniel's life, for he knew full well that the prophet would never agree to commit such an act of idolatry; they give many fanciful details, as for instance concerning what happened to Daniel in the lions' den. D'autres traditions juives le représenter comme refusant les honneurs divins profferred à lui par Nabuchodonosor; ils expliquent la raison pour laquelle il n'a pas été forcée avec ses trois amis pour adorer la statue du prince dans la plaine de Dura (Dan., iii), il avait été renvoyé par le roi, qui voulait épargner la vie de Daniel, car il savait très bien que le prophète n'accepterait jamais de commettre un tel acte d'idolâtrie, ils donnent beaucoup de détails fantaisistes, comme par exemple sur ce qui est arrivé à Daniel dans la fosse aux lions.Others endeavour to account for what they assume to be a fact, viz.D'autres s'efforcent de rendre compte de ce qu'ils supposent être un fait, à savoir.that Yahweh's devout prophet did not return to God's land and city after the decree of restoration issued by Cyrus; while others again affirm that he actually went back to Judea and died there.ce prophète de Yahweh dévots ne sont pas retournés à la terre de Dieu et de la ville après le décret de restauration émis par Cyrus, tandis que d'autres encore affirment qu'il a effectivement retourné à la Judée et y mourut.

Hardly less incredible and conflicting legends concerning Daniel's life and place of burial are met with in Arabic literature, although his name is not mentioned in the Koran.Légendes à peine moins incroyable et contradictoires concernant la vie de Daniel et le lieu de sépulture sont rencontrés dans la littérature arabe, bien que son nom n'est pas mentionné dans le Coran.During the Middle Ages there was a widespread and persistent tradition that Daniel was buried at Susa, the modern Shuster, in the Persian province of Khuzistan.Pendant le Moyen Age il y avait une tradition très répandue et persistante que Daniel a été enterré à Suse, le moderne Shuster, dans la province du Khouzistan Persique.In the account of his visit to Susa in AD 1165, Rabbi Benjamin of Tudela narrates that Daniel's tomb was shown him in the façade of one of the synagogues of that city; and it is shown there to the present day.Dans le récit de sa visite à Suse en 1165 AD, le rabbin Benjamin de Tudela raconte que le tombeau de Daniel était lui montre dans la façade d'une des synagogues de cette ville, et il est montré là pour aujourd'hui.The Roman martyrology assigns Daniel's feast as a holy prophet to 21 July, and apparently treats Babylon as his burial-place.Le martyrologe romain attribue la fête de Daniel comme un saint prophète au 21 Juillet, et traite apparemment de Babylone comme son lieu de sépulture.

Publication information Written by Francis E. Gigot.Publication d'informations écrites par Francis E. Gigot.Transcribed by WGKofron. Transcrit par WGKofron.With thanks to St. Mary's Church, Akron, Ohio The Catholic Encyclopedia, Volume IV.Avec tous mes remerciements à l'église St. Mary, à Akron, Ohio The Catholic Encyclopedia, Volume IV.Published 1908.Publié 1908.New York: Robert Appleton Company.New York: Robert Appleton Société.Nihil Obstat.Nihil obstat.Remy Lafort, Censor.Remy Lafort, Censeur.Imprimatur.Imprimatur. +John M. Farley, Archbishop of New York+ John M. Farley, Archevêque de New York

Bibliography Bibliographie

VIGOROUX, La Bible et les découvertes modernes (Paris, 1889), IV, Bk.VIGOROUX, La Bible et les découvertes modernes (Paris, 1889), IV, Bk.III; DRANE, Daniel, His Life and Times (London, 1888).III; DRANE, Daniel, His Life and Times (Londres, 1888).See also the commentaries and introductions in bibliography of BOOK OF DANIEL.Voir aussi les commentaires et les introductions dans la bibliographie du livre de Daniel.


Book of DanielLivre de Daniel

Jewish Perspective InformationPerspective juive information

ARTICLE HEADINGS:Titres des articles:

-Critical View:-Critical View:

Form. Form.

Date of the Book.Date de la Livre.

Genesis of the Book of Daniel.Genèse du Livre de Daniel.

-Critical View:-Critical View:

One of the books of the Old Testament.Un des livres de l'Ancien Testament.It may be divided into two parts: chapters i.-vi., recounting the events of Daniel's life; chapters vii.-xii., containing his prophecies.Il peut être divisé en deux parties: chapitres i.-vi., racontant les événements de la vie de Daniel; chapitres VII.-XII, contenant ses prophéties.."While the first part proves that it is impossible for the world-empire to belong to the heathen forever, the second part shows that Israel is destined to found this world empire through the son of man, who has long since existed in heaven" (J. Böhmer, "Reich Gottes und Menschensohnim Buche Daniel," 1899, p. 60)."Alors que la première partie prouve qu'il est impossible pour le monde-empire d'appartenir aux païens pour toujours, la deuxième partie montre que Israël est destinée à fonder cet empire du monde à travers les fils de l'homme, qui a depuis longtemps existé dans les cieux» ( J. Böhmer, «Reich Gottes und Menschensohnim Buche Daniel», 1899, p. 60).

Form. Form.

In its form the book shows striking differences, for while ii.Dans sa forme le livre montre des différences frappantes, pour tout II.4 to vii.4 à VII.28 is written in Aramaic, the preceding and following portions are written in Hebrew.28 est écrit en araméen, les parties précédentes et suivantes sont écrites en hébreu.It is not easy to discover the reason for this peculiarity; it suggests, however, that the "Chaldeans" in this book are the Arameans or Syrians.Il n'est pas facile de découvrir la raison de cette particularité, il suggère, cependant, que les «Chaldéens» dans ce livre sont des Araméens ou Syriens.A similar instance occurs in the Seder 'Olam Zuṭa (ed. Joh. Meyer), where the author gradually lapses into Aramaic in talking of personages of the Babylonian exile, but on p.Un cas semblable se produit dans le Seder 'Olam Zuta (éd. Joh. Meyer), où l'auteur progressivement caduque en araméen, en parlant de personnages de l'exil babylonien, mais à la page117 returns to Hebrew.117 retourne à l'hébreu.The author may have meant to introduce the "Chaldeans" in their own language, and then inadvertently continued in the language that was familiar to him (see Driver, "Daniel," in "Cambridge Bible for Schools," p. xxii.).L'auteur peut avoir pour but de présenter les «Chaldéens» dans leur propre langue, puis par inadvertance continué dans la langue qui lui était familière (voir Driver, "Daniel", dans "Cambridge Bible pour les écoles», p. xxii.).J. Böhmer (lcp 150) maintains that the Aramaic portion was so written because its contents concerned all peoples; Prince and others suggest that the whole book was written originally in Hebrew, and translated into Aramaic; and that a part of the Hebrew book was lost, and replaced by the Aramaic translation.J. Böhmer (lcp 150) soutient que la partie araméenne était tellement écrit parce que son contenu concerne tous les peuples; Prince et d'autres suggèrent que l'ensemble du livre a été écrit originellement en hébreu et traduit en araméen, et qu'une partie du livre hébreu était perdu, et remplacé par la traduction araméenne.

This opinion, however, does not weigh the fact that the Aramaic begins with the speech of the "Chaldeans."Cette opinion, toutefois, ne pèse pas le fait que l'araméen commence avec le discours de la «Chaldéens».Other scholars think that the whole book was originally written in Aramaic, while the beginning and end were translated into Hebrew so that the book might be incorporated into the canon (Marti, in his Commentary, 1901, p. ix.).D'autres savants pensent que tout le livre a été écrit en araméen, alors que le début et la fin ont été traduits en hébreu afin que l'ouvrage pourrait être incorporé dans le canon (Marti, dans son Commentaire, 1901, p. ix.).But if its inclusion in the canon had depended on its Hebrew form, it would have been necessary to translate the whole into Hebrew.Mais si son inclusion dans le canon avait dépendu de sa forme hébraïque, il aurait été nécessaire de traduire le tout en hébreu. In any case the linguistic diversity in parts of this book is no reason for assuming two sources for it, as Meinhold does in his Commentary (p. 262); for the Aramaic Book of Daniel could not have begun with ii.En tout cas, la diversité linguistique dans certaines parties de ce livre n'est pas une raison de supposer deux sources pour elle, comme Meinhold ne dans son Commentaire (p. 262); pour le livre en araméen de Daniel ne pouvait pas avoir commencé avec ii.4.4.

Another difference in form is found in the fact that the political history forming the background of the first six chapters is absent in vii.-xii.Une autre différence de forme se trouve dans le fait que l'histoire politique formant l'arrière-plan des six premiers chapitres est absent dans VII.-XII.This difference may be thus explained: The author thought it his first task to recount without a break the historical facts of Daniel's life; his second task being to record the revelations vouchsafed to Daniel which were not connected with the experiences of other people.Cette différence peut être expliqué ainsi: L'auteur a cru de son premier travail de raconter sans interruption les faits historiques de la vie de Daniel, son deuxième tâche étant d'enregistrer les révélations daigné Daniel qui n'étaient pas connectés avec les expériences d'autres personnes.In the first six chapters Daniel is introduced in the third person, while in the others he appears as the speaker.Dans les six premiers chapitres de Daniel est introduit à la troisième personne, tandis que dans les autres, il apparaît comme le haut-parleur.This is explicable on the ground that the second part of the book is concerned only with the presentation of Daniel's inner experiences to the exclusion of all objective relations.Ceci est explicable sur le terrain que la deuxième partie du livre ne concerne que la présentation des expériences intérieures de Daniel à l'exclusion de toutes les relations objectives.Such transitions are found in other books-compare, for example, Hosea i.Ces transitions sont trouvés dans d'autres livres-compare, par exemple, Osée i.and iii.et iii.

The change of person therefore does not necessarily affect the unity of the book.Le changement de personne n'a donc pas nécessairement d'incidence sur l'unité du livre.(For other opinions on the composite character of the Book of Daniel, see Eduard König, "Einleitung ins Alte Testament," p. 384; Von Gall, "Die Einheitlichkeit des Buches Daniel," 1895; GA Barton, "The Composition of the Book of Daniel," in "Jour. Bib. Lit." 1898, pp. 62-86).(Pour d'autres opinions sur le caractère composite du Livre de Daniel, voir Eduard König, «Einleitung ins Alte Testament», p. 384; Gall Von, «Die Einheitlichkeit des Buches Daniel», 1895; GA Barton, «La composition de l' Livre de Daniel, "dans" Jour. Bib. Litt. "1898, pp 62-86).Barton finds a contradiction between i.Barton trouve une contradiction entre i. 1, 5, 18, and ii.1, 5, 18, ii.1; for Nebuchadnezzar is designated as "king" in i.1; pour Nabuchodonosor est désigné comme le "roi" dans i.1, and, according to i.1, et, selon les i.5, 18, Daniel and his friends were to be prepared three years prior to appearing before the king, while in ii.5, 18, Daniel et ses amis devaient être préparés trois ans avant de comparaître devant le roi, tandis que dans II.1 it is stated that this happened as early as the second year of Nebuchadnezzar.1 il est dit que ce qui s'est passé dès la deuxième année de Nabuchodonosor.Still it was not an unnatural prolepsis on first mentioning Nebuchadnezzar, who subsequently became king, to give him the title by which he was commonly known at the time of writing.Pourtant ce n'était pas une prolepse naturel sur la première mention Nebucadnetsar, qui est ensuite devenu roi, pour lui donner le titre par lequel il était communément connue au moment de l'écriture.Barton also finds a contradiction between the words "And Daniel continued even unto the first year of King Cyrus" (i. 21) and "In the third year of Cyrus, kingof Persia, a thing was revealed unto Daniel" (x. 1).Barton trouve aussi une contradiction entre les mots «Et Daniel continua jusqu'à la première année du roi Cyrus» (I, 21) et "Dans la troisième année de Cyrus, kingof Perse, une parole fut révélée à Daniel" (X. 1) .

But i. Mais i.21 does not mean that Daniel lived "even unto the first year of Cyrus," but that Daniel survived even the fall of Nebuchadnezzar's kingdom and that of his successor.21 ne veut pas dire que Daniel a vécu "jusqu'à la première année de Cyrus», mais que Daniel a survécu même la chute du royaume de Nabuchodonosor et celle de son successeur.The other contradictions mentioned by Barton are discussed by Eduard König in "Theologisches Litteraturblatt," 1898, cols.Les autres contradictions mentionnées par Barton sont discutés par Eduard König dans "Theologisches Litteraturblatt», 1898, col.539 et seq.539 et ss. His conclusion that nine different and complete episodes follow the first chapter is therefore untenable.Sa conclusion que neuf épisodes différents et le suivi complet du premier chapitre est donc intenable.The book, however, may have included originally only i.-vii., an assumption that would explain the following three circumstances: the dropping of the Aramaic; the formula "Hitherto is the end of the matter" (vii. 28); and the juxtaposition of two materially identical narratives as found in vii.Le livre, cependant, peut avoir inclus à l'origine seulement i.-VII, une hypothèse qui pourrait expliquer les trois situations suivantes:. L'abandon de l'araméen, la formule «Jusqu'ici, c'est la fin de l'affaire» (VII. 28) et la juxtaposition des deux récits sensiblement identiques que l'on trouve dans le VII.and viii.et viii.As events unfolded themselves, amplifications of the prophecy in the form of pamphlets, pointing even more clearly to the day of liberation, may have been added.Comme les événements se déroulaient, des amplifications de la prophétie dans la forme de brochures, soulignant encore plus clairement à la journée de libération, peuvent avoir été ajoutés.

Date of the Book.Date de la Livre.

The date of the writing of the book may be inferred from the following considerations: It was not written by one of the exiles, for many portions of the text could not have been composed by a contemporary of the second king of the Babylonian empire and his immediate successors.La date de la rédaction de l'ouvrage peut être déduite des considérations suivantes: Il n'a pas été écrit par l'un des exilés, pour de nombreuses portions du texte pourraient ne pas avoir été composée par un contemporain du second roi de l'empire babylonien et ses successeurs immédiats.This is proved even by the form of that king's name as given in the book.Ceci est prouvé même par la forme du nom de ce roi que dans le livre.His Assyrian name was "Nabu-kudurriuẓur" (Friedrich Delitzsch, "Assyrische Lesestücke," 1900, p. 192), which the Hebrewsat first pronounced "Nebu-kadr-eẓẓar" (Jer. xxi. 2 et seq. [26 times]; Ezek. xxvi. 7, xxix. 18 et seq., xxx. 10).Son nom assyrien était «Nabu-kudurriuẓur" (Friedrich Delitzsch, "Assyrische Lesestücke», 1900, p. 192), dont le premier Hebrewsat prononcé "Nebu-Kadr-eẓẓar" (Jér. xxi. 2 et suiv. [26 fois] ;. Ez xxvi 7, 18 et suivants xxix, xxx 10).....The middle "r" was then dissimilated from the final "r," giving "Nebu-kadn-eẓẓar," a form which is found in Jeremiah only in xxvii.Le milieu «r» a ensuite été dissimilé de la finale «r», donnant «Nebu-kadn-eẓẓar», une forme qui se trouve dans Jérémie seulement dans xxvii.6-xxix. 6-xxix.3, but which is the usual form in all later writings (II Kings xxiv. 1 et seq.; II Chron. xxxvi. 6 et seq.; Ezra i. 7; Esth. ii. 6; Dan. i. 18 et seq.; Soferim xiv. 7; Seder 'Olam R. xxiv. et seq.; and Septuagint, Ναβουχοδονόσορ).3, mais qui est la forme habituelle dans tous les écrits ultérieurs (II Rois xxiv 1 et suivants;... II Chron xxxvi 6 ss;.. Esdras i. 7;. Esth II 6;.. Dan i. 18 et suivants .; Soferim xiv 7;. Seder 'Olam R. XXIV et suivants;.. et les Septante, Ναβουχοδονόσορ).

Nor would a contemporary of Nebuchadnezzar and his successors have written the stories of the Book of Daniel in the form in which they exist, since they contain many details that can not be harmonized with the data furnished in other historical sources.Ni serait un contemporain de Nabuchodonosor et ses successeurs ont écrit les histoires du Livre de Daniel dans la forme sous laquelle ils existent, car ils contiennent de nombreux détails qui ne peuvent être harmonisées avec les données fournies dans d'autres sources historiques. The first verse, for instance, contradicts other passages of the OT in saying that King Nebuchadnezzar came to Jerusalem in the third year of the reign of Jehoiakim, and besieged it. Le premier verset, par exemple, contredit d'autres passages de l'Ancien Testament en disant que le roi Nabuchodonosor est venu à Jérusalem dans la troisième année du règne de Jojakim, et l'assiégea.For the verb means here, as elsewhere, "come," "arrive," and can not be equivalent to "break up"; this is also proved by the context of i.Pour le verbe signifie, ici comme ailleurs, «venir», «d'arriver», et ne peut être équivalent à "casser", ce qui est également prouvé par le contexte de la i.1.1.But Jeremiah announced the coming of the Chaldeans only in the fourth year of Jehoiakim, a year that is expressly designated, in Jer.Mais Jérémie a annoncé la venue des Chaldéens seulement dans la quatrième année de Jojakim, une année qui est expressément désigné, dans Jer.xxv.XXV.1, xlvi.1, xlvi.2, as the first year of King Nebuchadnezzar.2, comme la première année du roi Nabuchodonosor. The date, "in the third year of the reign of Jehoiakim" (Dan. i. 1), is probably derived from II Kings xxiv. La date ", dans la troisième année du règne de Jojakim» (Dan. i. 1), est probablement dérivé de II Rois xxiv.1 et seq., where it is said that Jehoiakim, after having been subject to Nebuchadnezzar three years, turned and rebelled, and was attacked by predatory bands of the Chaldeans and their vassals.1 et suivants., Où il est dit que Jojakim, après avoir été soumis à Nebucadnetsar trois ans, se révolta, et a été attaqué par des bandes prédatrices des Chaldéens et de leurs vassaux.

As no date is given for the beginning of this period of three years, it might be supposed that it began with the accession of Jehoiakim.Comme aucune date n'est donnée pour le début de cette période de trois ans, on peut supposer qu'elle a commencé avec l'accession de Jojakim.The supposition being made, it could be said that the Chaldeans besieged Jerusalem in the third year of Jehoiakim, when Nebuchadnezzar would naturally be their leader.L'hypothèse étant faite, on pourrait dire que les Chaldéens assiégea Jérusalem dans la troisième année de Jojakim, quand Nabuchodonosor serait naturellement leur chef.But these statements in Dan. Mais ces déclarations dans Dan.i.i.1 are erroneously drawn from II Kings xxiv.1 sont tirés de façon erronée II Rois xxiv.1 et seq., and contradict those found in Jer.1 et suivants., Et en contradiction avec ceux trouvés dans Jer.xxv. XXV.1, 9, and xlvi.1, 9, et XLVI.2.2.Such discrepancies are not unparalleled in the OT (compare Eduard König, "Einleitung ins Alte Testament," pp. 172 et seq.).De tels écarts ne sont pas sans précédent dans l'Ancien Testament (comparer Eduard König, «Einleitung ins Alte Testament», p. 172 et suiv.).Nor can Nebuchadnezzar's madness (Dan. iv. 12 et seq.) during seven years be taken literally.On ne peut la folie de Nabuchodonosor (Dan. iv. 12 et suiv.) Pendant sept ans être pris littéralement.Belshazzar's father, Nebuchadnezzar, is mentioned again (v. 11, 13, 18, 22) in a way which compels the inference that he really was such.Père de Belschatsar, Nabuchodonosor, est mentionnée de nouveau (v. 11, 13, 18, 22) d'une manière qui oblige la conclusion qu'il était vraiment tel.This may be explained on the ground that during the long period of oral tradition the unimportant kings of Babylon might easily have been forgotten, and the last king, who was vanquished by Cyrus, would have been taken as the successor of the well-known Nebuchadnezzar.Ceci peut être expliqué sur le terrain que pendant la longue période de la tradition orale des rois de Babylone importance aurait pu facilement être oublié, et le dernier roi, qui fut vaincu par Cyrus, aurait été considéré comme le successeur de Nabuchodonosor, le célèbre .

The same thing occurred in Bar.La même chose s'est produite dans le bar.i.i.11, and Sennacherib is mentioned as the son of Enemessar (ie Shalmaneser) in Tobit i.11, et Sennachérib est mentionné comme le fils de Enemessar (c.-à Salmanasar) dans Tobit i. 15, Sargon (Isa. xx. 1) being passed over.15, Sargon (Ésaïe xx. 1) étant passé au-dessus.It is also well known that the period 516-331, of which only a few events are recorded, was contracted to thirty-four years in computing the time elapsed since the Creation (Seder 'Olam R. xxx.).Il est également bien connu que la période de 516 à 331, dont seulement quelques événements sont enregistrés, a été engagé pour 34 années dans le calcul du temps écoulé depuis la création (Seder 'Olam R. xxx.).The Book of Daniel was not written immediately after the Exile.Le livre de Daniel n'a pas été écrit immédiatement après l'Exil.The post-exilic prophets did not know it, for the four horns to which Israel's enemies are compared in Zech. Les prophètes post-exilique ne le savais pas, pour les quatre cornes à laquelle les ennemis d'Israël sont comparées dans Zach.i.i.21, have a local meaning, representing the four points of the compass, and do not refer to the successive kingdoms, as in Dan.21, ont une signification locale, représentant les quatre points cardinaux, et ne se réfèrent pas aux royaumes successifs, comme dans Dan. ii.ii.29 et seq.29 et suiv. The same is the case with the four chariots in Zech.La même chose est le cas avec les quatre chars de Zach.vi. vi.1 et seq. 1 et suivants.These passages are not exactly parallel with the predictions in Daniel, but it is also stated in Hag.Ces passages ne sont pas exactement parallèles avec les prédictions de Daniel, mais il est également indiqué dans Hag.ii.ii.6-9 et seq., that within "a little while" the Messianic time will come.6-9 et suivants., Que dans «un peu tandis que« le temps messianique viendra.And even Ben Sira says expressly (Ecclus. [Sirach] xlix. 15) that he has never found a man who resembled Joseph, a statement he could not have made had he known the extant Book of Daniel, since Daniel is there drawn as a man who, like Joseph, rose to be prime minister by virtue of his ability to interpret dreams.Et même Ben Sira dit expressément (Ecclus. [Siracide] XLIX. 15) qu'il n'a jamais trouvé un homme qui ressemblait à Joseph, une déclaration qu'il n'aurait pas pu s'il avait connu le livre de Daniel existantes, car Daniel est là dessiné comme un homme qui, comme Joseph, a augmenté pour devenir premier ministre en vertu de sa capacité à interpréter les rêves.

The Book of Daniel was written during the persecutions of Israel by the Syrian king Antiochus Epiphanes.Le livre de Daniel a été écrit pendant les persécutions d'Israël par le roi Antiochus Epiphane syriens.This assertion is supported by the following data: The kingdom which is symbolized by the he goat (viii. 5 et seq.) is expressly named as the "kingdom of Yawan"-that is, the Grecian kingdom (viii. 21) the great horn being its first king, Alexander the Great (definitely stated in Seder "Olam R. xxx.), and the little horn Antiochus Epiphanes (175-164). This kingdom was to persecute the host of the saints "unto two thousand and three hundred evenings and mornings" (viii. 14, RV); that is, "half-days," or 1,150 days; and Epiphanes did, in fact, profane the sanctuary in Jerusalem for about that length of time, from Kislew 15, 168, to Kislew 25,165 (I Macc. i. 57, iv. 52). The little horn described in Dan. viii. 9-12, 23-25 has the same general characteristics as the little horn in vii. 8, 20; hence the same ruler is designated in both passages.Cette affirmation est étayée par les données suivantes: Le royaume qui est symbolisé par le bouc (. VIII. 5 et suivants) est expressément désigné comme le «royaume de Yâwân», c'est-, le royaume grec (VIII, 21), les grands corne étant son premier roi, Alexandre le Grand (définitivement déclaré dans Seder "xxx Olam R..), et la petite corne Antiochus Epiphane (175-164). Ce royaume a été l'hôte à persécuter les saints" jusqu'à 2003 cents soirs et matins "(VIII, 14, RV), c'est« demi-journées », ou 1150 jours, et Epiphane n'a, en fait, profaner le sanctuaire à Jérusalem pour environ ce laps de temps, à partir de 15 Kislew, 168 , à Kislew 25165 (I Macc i. 57, iv 52..) La petite corne décrit dans Dan viii 9-12, 23-25 ​​a les mêmes caractéristiques générales que la petite corne au VII 8, 20;.... où la même règle est désigné dans les deux passages.

The well-known passage ix.Le passage bien connu ix.23-27 also points to the same period.23-27 signale également à la même période.The first and imperative rule in interpreting it is to begin the period of the seventy times seven units (AV "seventy weeks") with the first period of seven (ix. 25), and to let the second period, the "sixty-two times seven units," follow this; forif this second period (the sixty-two weeks) be reckoned as beginning again from the very beginning, the third period, the "one week," must be carried back in the same way. La première règle et l'impératif de l'interpréter est de commencer la période des soixante-dix fois sept unités (AV "soixante-dix semaines») avec la première période de sept (IX. 25), et de laisser la deuxième période, le "62 fois sept unités ", suivez ce; forif cette deuxième période (la semaine 62) sera compté comme recommencer dès le début, la troisième période, la« une semaine », doit être reportée de la même manière.The context demands, furthermore, that the origin of the prediction concerning the rebuilding of Jerusalem be sought in Jer.Le contexte exige, en outre, que l'origine de la prédiction concernant la reconstruction de Jérusalem être recherchée dans Jer.xxv.XXV.11-13 and the parallel passage, ib.11-13 et le passage parallèle, ib.xxix.XXIX.10.10.The "anointed," the "prince," mentioned after the first seven times seven units, must be Cyrus, who is called the anointed of the Lord in Isa.Le «oint», le «prince», a mentionné après la première sept fois sept unités, doit être Cyrus, qui est appelé l'oint du Seigneur dans Esaïe.xlv.XLV.1 also.1 également. He concluded the first seven weeks of years by issuing the decree of liberation, and the time that elapsed between the Chaldean destruction of Jerusalem (586) and the year 538 was just about forty-nine years.Il a conclu les sept premières semaines d'années par l'émission du décret de libération, et le temps qui s'est écoulé entre la destruction de Jérusalem chaldéenne (586) et l'année 538 était à peu près 49 années.The duration of the sixty-two times seven units (434 years) does not correspond with the time 538-171 (367 years); but the chronological knowledge of that age was not very exact.La durée des unités de 62 fois sept fois (434 ans) ne correspond pas à l'époque de 538 à 171 (367 ans), mais la connaissance chronologique de cet âge n'a pas été très précis.The Seder 'Olam Zuṭa (ed. Meyer, p. 104) computed the Persian rule to have lasted fifty-two years.Le Seder Olam "Zuta (éd. Meyer, p. 104) calculé la domination perse à avoir duré cinquante-deux ans.

This is all the more evident as the last period of seven units must include the seven years 171-165 (see "Rev. Et. Juives," xix. 202 et seq.).Cela est d'autant plus évident que la dernière période de sept unités doivent comprendre les sept années de 171 à 165 (voir «Et Rev. Juives», XIX. 202 et suiv.).This week of years began with the murder of an anointed one (compare Lev. iv. 3 et seq. on the anointing of the priest)-namely, the legitimate high priest Onias III.-and it was in the second half of this week of years that the Temple of the Lord was desecrated by an abomination-the silver altar erected by Antiochus Epiphanes in place of the Lord's altar for burnt offering (see I Macc. i. 54).Cette semaine d'années a commencé avec l'assassiner d'un oint (comparer Lév. Iv. 3 et suiv. Sur l'onction du prêtre), à ​​savoir, le prêtre Onias légitimes III.-et c'est dans la seconde moitié de cette semaine d'années que le Temple du Seigneur a été profané par une abomination-l'autel d'argent érigé par Antiochus Epiphane à la place de l'autel du Seigneur pour les holocaustes (voir I Macc. i. 54).

Genesis of the Book of Daniel.Genèse du Livre de Daniel.

Stories undoubtedly existed of a person by the name of Daniel, who was known to Ezekiel as a wise man.Histoires sans aucun doute existé d'une personne par le nom de Daniel, qui était connu à Ezéchiel comme un homme sage.Tradition then ascribed to this wise man all the traits which Israel could attribute to its heroes.Tradition, puis attribué à ce sage tous les traits qui Israël pourrait attribuer à ses héros.He was exalted as the pattern of piety and faithfulness; and it may also have been said that he interpreted dreams, read cryptograms, and foreshadowed the beginning of the Messianic kingdom.Il a été exalté comme le modèle de piété et de fidélité, et il peut aussi avoir été dit qu'il a interprété les rêves, lisez cryptogrammes, et préfigure le début du royaume messianique.In any case his name may have played the same rôle in literature as that of Solomon or that of Enoch; and as one author ascribed his book, "Koheleth," to Solomon, so another author may have made Daniel responsible for his.En tout cas, son nom peut avoir joué le même rôle dans la littérature comme celle de Salomon ou que d'Enoch, et comme un auteur attribue son livre, "Qohelet", à Salomon, alors qu'un autre auteur a pu faire Daniel responsable de son.As to the origin of his prophecies, it would probably be unjust to say that they were inventions.Quant à l'origine de ses prophéties, il serait probablement injuste de dire qu'ils étaient des inventions.They may have been suggested by the author's enthusiastic study of the past history of God's people.Ils peuvent avoir été suggéré par l'étude enthousiastes de l'auteur de l'histoire passée du peuple de Dieu.He utilized the past to unlock the future.Il a utilisé le passé pour débloquer l'avenir.This is evident from ix.Cela est évident à partir ix.2, where the author says that he had paid attention to the prophecy of Jeremiah concerning the seventy years, which prophecy became the basis for a new prophecy.2, où l'auteur dit qu'il avait prêté attention à la prophétie de Jérémie concernant les années soixante-dix, que la prophétie est devenue la base pour une nouvelle prophétie.This shows that the author was merely a disciple of the Prophets, one who reproduced the prophecies of his masters.Cela montre que l'auteur était simplement un disciple des prophètes, celui qui reproduit les prophéties de ses maîtres.His book, indeed, is not included in the section Nebiim.Son livre, en effet, n'est pas inclus dans le Nebiim article.

Emil G. Hirsch, Eduard KönigEmil G. Hirsch, Eduard König

Jewish Encyclopedia, published between 1901-1906.Jewish Encyclopedia, publiés entre 1901-1906.

Bibliography: Bibliographie:

JD Prince, Critical Commentary on the Book of Daniel, 1899; Driver, Cambridge Bible for Schools and Colleges: Daniel, 1900; Behrmann, Handkommentar zum Buche Daniel, 1894; Marti, Kurzer Handkommentar zum Buche Daniel, 1901.EGHEKJD Prince, des commentaires critiques sur le livre de Daniel, 1899; Pilote, Cambridge Bible pour les écoles et les collèges: Daniel, 1900; Behrmann, Handkommentar zum Buche Daniel, 1894; Marti, Kurzer Handkommentar zum Buche Daniel, 1901.EGHEK



This subject presentation in the original English languageCe sujet exposé dans l'original en langue anglaise



Send an e-mail question or comment to us:Envoyer un e-mail question ou un commentaire à nous:E-mailE-mail

The main BELIEVE web-page (and the index to subjects) is at:Les principaux CROIRE web-page (et l'index sur des sujets) est à l'adresse:
BELIEVE Religious Information SourceCROIRE Source de l'information religieuse
http://mb-soft.com/believe/beliefra.html